♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Jeu 25 Juil 2013 - 17:00

Cela faisait quelques minutes que Maritin était là, le regard perdu dans l'horizon. Les pattes bien ancrées dans le sable blond, il gardait ses mains contre son corps, prenant une profonde inspiration. Les vagues étaient calmes, et se situaient à une dizaine de mètres du renard. Cet endroit, cela faisait longtemps qu'il le connaissait, et presque autant qu'il s'y rendait de temps à autres pour lui-même. Il se pencha doucement vers le sable, se redressa, poussa un soupir. Il avait, par chance, trouvé un endroit qui semblait évité par les quelconques touristes pouvant venir voir cet océan au reflets azurés qui se trouvait devant ses yeux. Le vent soufflait relativement fort. Il humidifia délicatement l'un de ses doigts afin de mieux en déterminer le sens et l'intensité. Le soleil allait atteindre le zénith, mais son estomac était encore plein. Il avait prévu d'être là pour l'heure de midi, et avait donc mangé plus tôt, afin de ne croiser personne et de n'être vu par personne.

Cette sorte de crique abandonnée par les autres âmes vivantes était un peu son deuxième repère. Il y venait presque tous les jours pour s'y entraîner. L'eau était abondante dans cette zone, et puis, il avait toujours eu plus de difficultés à faire de la glace que de faire de la vapeur d'eau, et s'entraîner avec l'eau chaude de l'océan lui obligeait à fournir de plus grands efforts. Ses yeux se portèrent sur les vagues proches. Habituellement, il bougeait d'abord les bras pour s'échauffer un peu et faire des vagues à contre-courant, ou en briser une ou deux par leur milieu. Habituellement, car ce jour là, Maritin n'avait pas le cœur à s'entraîner, et peut-être pas plus à s'amuser non plus. Ce jour maudit était un jour d'anniversaire, mais pas n'importe lequel. C'était l'anniversaire de la mort de son mentor. Il poussa alors un soupir en détournant la tête, allant s'agripper le coude dans le remord de n'avoir pu sauver ce lapin, qui, malgré ce qu'il était, l'avait élevé comme son fils.


Coucou toi, dans les cieux... C'est moi, Maritin... Je sais que tu dois te reposer là-haut mais... Cette année encore je peux pas m'empêcher de penser à toi, à ce jour précis... Tu te rappelles? Tu m'avais dit de m'entraîner... Tu as pu voir mes prouesses d'en haut j'espère, même si entre temps, m'éloigner a fait que tu sois mort seul... Enfin bref, je suis pas là pour t'engueuler, c'est pas comme si tu avais choisis le jour où le glas sonnerait pour toi... Mais on avait eu beaucoup de projets ensemble et... Oh puis écoute, j'vais pas y aller par quatre chemins, écoute ce que j'ai pu faire du projet qui me passionnait déjà mais qu'on n'arrêtait pas de retarder...

A peine eut il finit de prononcer ces mots qu'il fouilla la fourrure de sa queue. Il en sortit une baguette étrange, apparemment faite en hématite, bien qu'un trou formé à son extrémité pouvait permettre de voir un système complexe à l'intérieur. Il la regarda longuement avant de se pencher en la présentant au ciel. Il aurait pu jurer qu'une larme avait coulé lorsqu'il s'était relevé. Prenant la baguette dans sa main droite, il commença à pointer l'horizon, et prépara son second bras, auquel il avait rajouté un étrange gant noir semblant aller avec la baguette.

Je sais que ce n'est qu'un prototype mal fichu, mais je voulais au moins que tu entende ça... C'est pour toi que je l'ai composé, papa...

Entamant quelques gestes lents après avoir appuyé sur une sorte de bouton, une douce mélodie commença à emplir l'air. Il était fier d'avoir réussit sa Baguette du Maëstro, mais triste d'avoir eu à le faire seul. Cette baguette était unique en son genre, car elle permettait d'être le chef d'un orchestre invisible. Presque comme si il faisait jouer un orchestre rempli de spectres, ses bras s'animèrent, la musique mouvant en harmonie avec ses mouvements. Bien qu'il était certain qu'elle n'était pas parfaite, le son sortait sans peine, et sa pureté lui faisait monter les larmes aux yeux. La raison pour laquelle il avait fait cette mélodie devait probablement avoir aidé ses pleurs à se manifester également. Il continua malgré tout ses gestes, regardant vers le ciel, espérant que personne n'entendrait cette mélodie, si ce n'est ce père disparu, le surveillant depuis le paradis. Jamais il n'avait semblé lui manquer plus qu'à ce moment précis. Et il ferma doucement les yeux, se laissant emporter par sa propre musique, ses gestes ne s'arrêtant pas d'orchestrer toute cet amas de notes invisibles.

Spoiler:
 
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Ven 26 Juil 2013 - 14:38

Chrystal avait passée plusieurs jours, si ce n'était pas plusieurs semaines sur la plage d'Ori, contemplant encore et encore ce paysage, si magnifique.. Si indescriptible. Puis elle avait décider de reprendre un peu la route, repassant par l'endroit de son enfance.. Tendre est doux souvenirs s'y cachait.. Mais pour certain c'était aussi très sanglant. Elle préférais ne pas y repenser maintenant.

Elle avait fait plusieurs rencontre en si peu de temps. Elle qui aimait la compagnie mais pas en grande quantité non plus, elle s'était renseigné sur un endroit isolé, cherchant un peu de calme, et qui sais, un peu de solitude pour réfléchir.

De quoi serais fait son futur ? Elle aimerais tellement changé le regard des autres face à sa race.. Mais elle savait que elle seule n'y arriverais pas. Mais est-ce que cela l'aiderais à mieux vivre une fois son souhait réalisé ? A vrai dire ca lui faisait aussi peur d'y pensé. N'est-ce pas bien ainsi ? Après tout elle était la dernière dragonne des eaux douce.. Calme. Pourtant elle était née dans un marais. Tout ca à cause d'une guerre. A cause de Malefor et sa force maléfique. Il avait poussé sa famille à  pondre dans ce marais.. Elle ne sut que plus tard qu'elle était son vrai élément, et tout bêtement d'ailleurs. Elle savais que ce baignait dans la mer pour elle n'était pas si agréable, et puis les dragons des mers existaient encore.. Et lui ressemblais pas tellement. Leurs aspect était plus.. Piquant. Elle ne trouvait pas vraiment de mot pour le dire, mais elle le savait assez pour en avoir vu plus qu'un.

Puis un jour elle était tombé par hasard sur une eau très belle.. Avec une jolie cascade. Elle se sentais si bien.. Presque trop. L'eau était douce, mais aucun dragon n'y était. C'est ainsi aussi que bien plus tard elle avait appris le soucis. Cela la rendais triste tout de même..

Chrystal avait décidé de prendre via la mer, plus certaine qu'elle trouverais personne, ou presque hormis quelque poissons, pour le reste, elle savais ressentir les grandes ondes provoqué dans l'eau est savais deviné si c'était un dragon ou un poisson. Si c'était un dragon elle prennais le sens opposé, elle avait pas envie de s'attarder. Après tout, l'endroit qu'on lui avais décris semblais tellement magique.. Bien plus que celui de la plage d'Ori. Comment s'attardait quand on savais cela ?

Chrystal nageait en s'amusant entre les vagues, poursuivait un bout de chemin avec des dauphins.. Et finalement s'amusé à chatouillé les baleines rien que pour voir leurs jet se projetais devant le soleil, chaque goutte retombant comme des minis diamants, se perdant dans une vaste étendue d'eau.. Presque infini.

Chrystal sentais qu'elle s'approchait, autant par l'eau qui se rechauffé que par le courant dont la force ce reduisait. Elle fremis en imaginant ses grosses pattes marquait un sable qui ressemble au diamant à la chaleur d'une braise.

Chrystal avait décidé de sortir la tête de l'eau, nageant ainsi pour voir le paysage se rapprochait, après tout, les fonds marins elle les connaissait puis elle savais qu'elle aurais le temps de les visité plus tard aussi, après tout, elle comptais s'installé un petit moment si cette endroit était si magique que ca. Une mélodie gracieuse monta dans l'air. Elle s'arreta un moment puis repris le chemins vers la mélodie jouais, comme envouter. Serais-ce une sirène ? Ses méchantes femmes qui se font passait pour des gentilles et qui attaqué et tué les gens ? D'ailleurs si c'était le cas.. Elle en feras un encas. Ce n'était pas mauvais après tout une sirène, c'était avant tout du poisson. Le reste du corps elle avait tendance à le laisser au charognard.

La voix mystérieuse se révéla enfin. D'abord elle ne vit pas très bien, le soleil était dans le dos de la créature est cela lui laissait qu'un reflet sombre, au forme très mal construite.. Et sa bougeait. Elle s'approcha.. Et fut grandement étonnait. Un renard ? Elle regarda de plus près.. Il ne semblais pas un simple renard. Il se dressait sur ses deux pattes aisement, et se balancais d'un coter et d'un autre, jouant avec ses pattes d'un instrument mystérieux.. Elle commenca à avoir une crainte monté. On ne lui avait pas dit que les monstre d'ici pouvais semblais.. Fou. Enfin, de loin c'est ce que nous pouvons pensait si la mélodie ne se portais pas aussi loin.

Chrystal s'approcha encore, arrivant à touchait le sol de la mer avec ses pattes avant de s'avanais encore plus. Elle se trouvais à une vingtaine de mètre. Ses yeux s'écarquillière. Le renard avait une couleur d'un bleu profond retouchais par du jaune au bout de sa queue et au bout des oreilles. En plus.. Il avait des cheveux ! Elle n'avait jamais vu sa auparavant, pourtant elle en avait vu des vertes et des pas mûr ! Elle secoua sa tête, pensant que ce ne pouvait qu'être une illusion.. Et au faite.. D'ou sortait la mélodie si son museau ne bougeait pas ?


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 29 Juil 2013 - 16:38

La musique touchait lentement à sa fin. Bien qu'il voulait s'en empêcher, ses joues étaient légèrement tuméfiées par le lot de larmes s'y écoulant. Il restait concentré pour les dernières notes. Pour un prototype, il était quand même content du résultat. Le son lui semblait cela dit quand même encore à travailler. Mais ce n'était pas vraiment ce qui le préoccupais le plus. Il espérait, au fond de son cœur, que là-haut, celui pour qui il avait composé cette mélodie d'adieu avait su l'entendre, et l'apprécier. La dernière note venait de sonner. Il se pencha vers l'avant, les yeux encore fermés, saluant le seul public qu'il désirait voir devant lui. D'un petit geste du pouce, il coupa la baguette pour éviter de ruiner la mélodie avec un faux mouvement. Il se releva lentement, et cacha la baguette.

... Au revoir Papa, repose en paix.

Il se retourna avant de daigner rouvrir les yeux, libérant par la même occasion une nouvelle paire de larmes. D'un petit coup du revers de son bras, il s'essuya les joues et les yeux. Il ne put s'empêcher de donner un coup de patte dans le sable, l'obligeant à voler sur quelques mètres à cause du vent qui le poussait. Il se laissa ensuite choir sur le sol chaud, pour regarder le ciel. Il aurait espéré une seconde d'apercevoir un signe, mais se ravisa rapidement. L'heure avançait, et sa musique allait peut-être attirer quelques âmes curieuses. Ses rares contacts avaient été avec son père, et il n'arrivait pas spécialement à se sentir bien en compagnie des autres, même si cela voulait dire qu'il devait vivre de façon très solitaire. Il se retourna dans le sable, voulant s'imprégner de la chaleur qui lui donnait presque l'impression d'être pris dans un câlin.

Il eut alors un frisson qui lui parcouru l'échine toute entière. Devant lui, bien qu'un peu éloigné, dans l'eau de la mer, se tenait un monstre écaillé. Il le regardait. Cette chose, il n'en avait jamais vu avant. Elle était très grande. Sa taille était imposante, menaçante. D'un coup, Maritin bondit et se redressa sur ses quatre pattes, creusant le sable pour se cacher dans un trou qu'il creusa aussi rapidement que possible. Il était curieux, certes, mais pas fou au point de s'approcher d'une chose semblant présenter un danger aussi gros...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Ven 2 Aoû 2013 - 12:30

Chrystal regardait encore le jeune renard. Sortant juste sa tête de l'eau, même si elle paraissait massive, dans son regard on pouvais bien voir qu'elle était très curieuse. Chrystal cru observait quelque larmes qui roulèrent et qui furent essayer peut après. Elle cligna des yeux, d'un air d'incompréhension, avant de voir le renard se plongé sur le sable. Elle tenta de s'approchait, mais visiblement il la vit à se moment. Elle le regardais creusé un trou et s’enterrer. Elle savais qu'elle était massive, qu'elle pouvais faire peur. Mais devais-ce arrivé à ce point ? En plus seule sa tête sortait. Elle continua à l'observé, avant de plongé dans l'eau, dans un bruit de vague. Elle nagea un moment vers le fond, s’assura que personne la suivait.

Le but de sa fuite n'ai pas de fuir le renard, mais elle souhaité l'approchait, et sa seule solution par rapport à sa c'était de se transformé en femme mi dragonne mi humaine. Sa transformation pris du temps, ses poils qui se dressé sur elle se transformèrent en chevelure blonde. Ses ailes rentrèrent dans son dos et au moment moment une poitrine assez imposante lui poussa. Ses pattes se transformèrent en bras et jambes. Une longue marque rouge se mis du haut de sa tête jusqu'au bout de son museau. Tout ce qui resté qu'on pouvais reconnaitre de son ancienne forme était les poils encore sur le bout de sa queue, et naturellement, son collier, qui s'était adapté à son cou. C'était une écaille, plus clair que sa couleur d'écaille. Un simple souvenir. Tellement important pour Chrystal pourtant.

Une fois sa transformation finit, elle remonta à la surface, légèrement fatigué par sa transformation et épuisé par son voyage, elle se laissa choir sur la plage, s'échouant presque comme une baleine qui aurais perdu les flots.

Les vagues l'emportaient, la ramené à la plage et la déposa sur le sol. Quand elle sentit le sol sous elle, la pression de l'air semblait si oppressant qu'elle perda légèrement connaissance, restant allongée sur le sol, immobile.

Après plusieurs instant, elle ré-ouvrit un œil avant de replongé dans le noir. Elle n'avait même pas réussit à tenir. La force lui manqué et le chant de la créature avait enlevé les effets de fatigue. Elle avait nagé plusieurs jours sans s’arrêter vu qu'elle se nourrissait en nageant, tenant absolument à découvrir d'elle même l'ile qu'on lui avait parlé..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Ven 2 Aoû 2013 - 16:46

Cela faisait un moment qu'il était dans ce trou désormais. Il était étonné que le monstre ne se soit pas approché de lui pour le dévorer. Il ne l'avait peut-être pas vu? Quoique c'était une hypothèse impossible, avec la musique qu'il a fait, déjà... Il leva un peu la tête hors du trou, d'abord juste les oreilles. Pas de cri, pas de hurlements, juste le bruit des vagues, incessant. Il pointa le bout de son museau. Pas d'odeur particulière, juste celle du sable fin et de l'océan. Un petit coup d’œil timide... Plus rien, le monstre semblait s'être envolé. Ou peut-être avait-il rêvé? Il se pinçât en secouant la tête. C'était certain, il ne rêvait pas, mais ça pouvais ne pas empêcher le fait que son esprit lui avait joué un tour.

Il sortit du trou assez aisément, et se dressa au mieux possible sur ses pattes arrière afin de mieux regarder l'horizon. Il ne semblait plus rester aucune trace de quoique ce soit. Si il y avait des traces de pattes gargantuesques, c'était sous l'eau, et il n'avait pas envie de "s'amuser" à soulever des trombes d'eau mouvantes. En tout les cas, à première vue, il se sentait hors de tout danger proche. Mais sa curiosité lui piquait la poitrine. Cette chose, il n'en avait vraiment jamais vu de pareille, et il ne savait ni d'où elle provenait, ni ce qu'elle était. Au moins, la plage n'était pas dénuée de son charme pour autant malgré la possibilité de la présence d'un monstre.

Il fit quelques pas pour se rapprocher de la limite, et laissa ses pattes se faire tremper à chaque vagues. Il n'avait pas de notions en cryptozoologie malheureusement pour lui, et essaya de repenser à tous ce qu'il avait pu apprendre, mais même la légende du Cthuhlu ne semblait pas être appropriée pour identifier cette bestiole... Surtout qu'à vrai dire, il en connaissait plus le nom que l'apparence. Il avait beau se torturer les méninges en suivant la longueur de la plage, rien ne semblait venir à son esprit pour expliquer ce qu'il avait vu, au point qu'il recommençait à douter de si il avait vraiment vu quelque chose ou non.

Il fit encore quelques pas en cogitant, avant de croire repérer quelque chose, entre le bleu de la mer et l'orange du sable. Il s'en approcha doucement, avec une légère crainte malgré tout. A peine fut il à trois mètres de ce qu'il avait aperçu qu'il se jeta quasiment sur "elle". Elle avait l'air inconsciente, et là où elle était, elle se serait probablement noyée si la mer montait encore. La regardant, agenouillé à côté d'elle, il réfléchissait néanmoins, se demandant si, à tout hasard, le gros monstre n'avait pas relâché sa proie sur la plage. Enfin, ça n'était pas là l'important. Il posa doucement sa main sur le ventre de cette personne... Dont il ignorait aussi l'espèce. Il était certain d'avoir vu des hybrides de toutes sortes, mais jamais de semblables. Ces écailles rouges sur le museau... Pour ça, elle avait l'air d'être un reptilien. Mais ces formes ne ressemblaient à rien de bien précis. Ou une espèce qui lui était inconnue... ? Et depuis quand les reptiles avaient des poils ou une peau lisse?

Un fois de plus, il s'égarait dans ses pensées, et secoua sa tête pour chasser cette envie de raisonner scientifiquement. Le plus important est que cette féminité bleutée respirait encore, et elle ne semblait pas en danger de mort. Après, elle semblait inconsciente. Il ne pouvait pas la laisser là, mais la porter jusqu'à un endroit où on pourrait prendre soin d'elle, en pleine ville, c'était un peu impossible à faire pour Maritin, surtout qu'il ne savait pas le poids de l'inconsciente. La situation la plus envisageable aurait été d’appeler de l'aide, mais il ne supportait pas vraiment de devoir parler à des inconnus, surtout pour leur demander quoi que ce soit, car ça lui donnait l'impression d'être encore plus misérable et pitoyable qu'à la normale. Il essaya donc de la transporter... Ou plutôt de la traîner autant que possible, n'ayant pas vraiment réussi à la relever assez que pour la porter. Il se sentait déjà éreinté après avoir fait une quinzaine de mètres dans le sable, loin de l'eau et de ses va-et-vient incessants sur le sable chaud. Il prit alors rapidement le temps de construire une sorte de barrière de sable afin que l'eau ne la gène pas, et se mit de façon à ce que le soleil ne lui donne pas une insolation, le temps de veiller sur elle jusqu'à ce qu'elle reprenne conscience...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Dim 4 Aoû 2013 - 19:44

Chrystal jonchait sur le sable chaud, inconsciente par la fatigue qui l'avait complètement assommé. Elle avait beau être une dragonne, elle avait aussi besoin de sommeil, après tout, ce n'était pas un robot, mais un être vivant. Le soleil tourné, les heures passait et elle restait sur le sol, ne ressentant rien de ce qu'on pouvait lui faire à l'extérieur.

Chrystal avait plongée dans un trou noir, comme si la mort l'avait fauché d'un coup, sans prévenir. Pourtant le paradis ne se présentais toujours pas. Ou était ses fameux anges qui vous conduisent au paradis ? Ou.. ces satires qu'on parlait tellement sans vraiment les connaitre, si elle devait se trouvait en enfer. Après tout l'un ou l'autre serais pas mal.

Puis un éclair blanc traversa sa vision. Comme si on venait de l’assommé et qu'un éclair blanc la traversé à cause de la douleur et une perte de conscience à cause de cela. Puis elle ce trouva dans un paysage. Quelque chose de trop familier à son goût. Chrystal joué les spectateurs dans sa vision, elle ne pourrais rien modifié dans le cours des choses. Elle eu un mauvais présentement.

Elle vit une dragonne à la couleur du ciel arrivait ronronnant de bonheur en regardant ses oeufs. Chrystal ouvrit de grand yeux et se précipita sur la dragonne avec une grande exclamation :


- Maman ! Maman !Tu m'as tellement manqué ! Je voulais te dire que je m'excuse de ne pas avoir tenue la tâche que tu m'as demander quand tu es partit rejoindre papa.. Je suis tellement désolé..

La dragonne pris même pas le temps de la regardait, ni même d'y prêter attention. A vrai dire, elle faisait comme si elle n'existait pas. Chrystal baissa la tête, des larmes lui roulait sur les joues, tombant sur le sol.

- Après tout, je l'ai bien mérité n'est-ce pas... C'est pour sa que tu m'ignores. C'est pour sa que tu es partie. Toi et papa. C'est parce que j'ai regardé mes sœurs et mon frère ce faire tué.. Je comprend.. Je devrais peut-être m'éloigner après tout..

Chrystal s’apprêtait à s'éloigner.. Quand un bruit de craquellement retentit, le crie de sa mère retentit de joie appelant son conjoint. Chrystal venait de naitre. Minuscule dragonne maladroite, qui sortait de son œuf, s'entravant un peu les pattes et roula jusqu'au patte de sa mère avant de poussait un petit gémissement de contentement, donnant pour effet un ronronnement de sa mère. Bientôt un grand mâle arriva, ses écailles rouge brillait comme un volcan en éruption. Elle pris peur un instant avant de reconnaitre son père..

- Papa..

Quand Chrystal avait vu la petite dragonne, elle avait compris qu'il s'agissait en réalité d'elle, au début de sa vie. C'est à ce moment là qu'elle avait compris qu'elle était simple spectateur d'une scène plus d'émouvante. Même si elle aurais aimé serrer sa mère contre elle ainsi que son père pour un vrai dernier adieux.

Puis d'un seul coup le temps avança très vite.. Très très vite.. Jusqu'au jour ou la dragonne apprenait à Chrystal, ses sœurs et son frère à volait. Ce fameux jour ou tout c'était écroulait pour elle.. Tout autour d'elle. Pourquoi revoyait-elle sa maintenant ? Elle ne l'avait jamais oublié et elle en pleuré encore beaucoup..

Un gémissement de douleur sortit de derrière les arbres, faisait volé des milliers d'oiseaux. La dragonne paniqué vraiment. Elle arracha une de ses écailles dans un gémissement de douleur étouffé et l'offra à Chrystal :


- Promet moi de prendre soin de tes sœurs et ton frère ! Je reviens, ton père à surement un ennui !

Et elle s'envola. Une douleur parcouru la poitrine de Chrystal. Elle connaissait la suite. Elle s’effondra sur le sol, pleurant toute les larmes de son corps, voyant sur ses pattes des larmes de sang coulait. Elle paniqua que très légèrement, car la douleur qui émanait de revoir ce passage de sa vie la faisait souffrir. Horriblement souffrir. Puis le cris de sa mère retentit. Un cri de rage, puis d'agonie. Chrystal mordit le sol, s’efforçant de ne pas écoutait ce qui l'entourais.

La suite fut tout aussi dramatique. Un grand dragon noir avait surgit d'elle ne sais pas vraiment où. Un dragon chevauché par ce qui semblais un être bipède. Il tua ses sœurs d'un violent coup de patte et son frère d'un coup de mâchoire mortelle. Chrystal s'était réfugié dans un buisson pendant la scène. Elle regardait, le regard larmoyant de peur et de profonde tristesse. Quand le grand dragon c'était envolé.. Elle regarda ses sœurs et son frère.

Après les avoirs pleuré elle courait à grande enjambé vers le cri que sa mère avait poussait il y as plusieurs minutes avant. Elle se cacha derrière un arbre, observant la scène. Sa mère jonchait sur le sol, sur le corps mort de son père. Elle accourut vers sa mère. Elle chercha à la secouait.. Puis un œil de la dragonne s'ouvrit. Chrystal pleura de joie que sa mère se réveille enfin.. Mais pour combien de temps ? Les blessures que sa mère avait reçut était terrible... Elle avait reçu visiblement un grand coup de mâchoire dans le ventre.. Elle saignait en abondance.


- Chrystal.. Retourne au près de tes sœurs.. Et ton frère.. Et soigne-les. Tu devras les protégé.. Je vais mourir. Je compte sur toi.

Chrystal n’eut pas le temps d'expliqué le drame que sa mère rendu son dernier souffle. Un grand cri sortit de sa gorge et de son cœur.

- Mamaaaaan ! Nooooon ! Ne me laisse pas ! Je t'en pris !


Puis d'un seul coup, Chrystal repris ses esprits, le visage très humides de larme. Elle les sécha rapidement et observa l'endroit ou elle se trouvait. Tout lui semblait si.. étrange d'un coup. Elle remarqua que le renard de tout à l'heure se trouvait à ses coter d'un air inquiet. Elle le regarda.. Et elle voulait fuir.. Chrystal tenta de se levait.


- Je.. Je suis désolée.


Elle essaye de courir, mais elle trébucha sur quelque chose qui la fit tombé. Elle avait pas remarqué qu'elle avait sa forme anthropomorphe.

- Aïe...


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mer 7 Aoû 2013 - 18:39

L'inconnue bleutée était sur le sol. Elle semblait troublée par un songe. En effet, elle s'agitait, et émettait quelques gémissements fatigués. Il aurait bien voulu la réveiller, mais il ne fit aucun geste, de peur de faire quelque chose qu'il regretterait plus tard. Quelques larmes se mirent à couler sur son visage, et le renard la regarda, un peu plus inquiet. Elle se réveilla alors soudainement, et ne mit que quelques secondes à le remarquer. Il se figea un instant, d'ailleurs, au moment où leurs regards se furent croisés. Disons que le regard des autres, il ne l'aimait pas forcément à la base. Mais c'était d'autant plus dur que celui-ci était empli de larmes pour une raison qui lui fut inconnue.

Elle se releva rapidement, et s'excusa en le regardant. Maritin n'eut pas le temps de dire un mot qu'elle se retrouva à terre, ayant chuté en essayant probablement de s'enfuir. Il esquissa un sourire. Il ne savait cependant pas si il s'agissait d'une preuve de maladresse ou si elle avait été inconsciente tellement longtemps qu'elle n'en savait plus vraiment marcher, mais il trouva ça relativement mignon. Il s'approcha d'elle doucement afin de ne pas projeter du sable devant lui, ni sur elle. Il se pencha ensuite et lui tendit la patte.


Je ne sais pas de quoi vous vous excusez mademoiselle, mais vos excuses sont acceptées si vous vouliez vraiment les faire. Me permettez vous de vous venir en aide afin de vous relever?

Maritin avait toujours été d'une bonté sans pareille malgré ses mauvais contacts sociaux. Il avait certes déjà été dupé par d'autres, et même utilisé, mais malgré lui, il ne pouvait s'empêcher d'être bienveillant et généreux. Et laisser cette inconnue dans le sable comme ça, il n'aurait jamais pu le faire. De toutes façon, ce n'est pas comme si ils allaient rester ensemble pour un moment. Il allait l'aider à se relever, peut-être lui indiquer la ville la plus proche si il le fallait, et puis il repartirait probablement de son côté. Et puis, les ingrats, il en avait connu dans sa vie, ceux qu'on aide et puis qui vous oublient presque direct alors que vous les avez aidé. Pas qu'il désirait une quelconque récompense mais bon, parfois, un merci ne ferait pas de mal tout de même. Enfin, ils ne s'étaient pas non plus échangés leurs noms, mais à quoi sert-il de révéler son nom à quelqu'un qu'on ne pense pas croiser par après?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mar 10 Sep 2013 - 16:28

Chrystal  regarda la patte, le nez plein de sable. Ses yeux bleutés valsaient entre la patte tendu et le regard du renard et sans ce rendre compte elle commenca à rougir. Non, pas d'un simple rougissement comme toute les espèces. Chrystal avait une mauvaise particuliarité quand elle rougissait de devenir.. Violette. Et oui, son visa était à présent tout violet, ce qui pour certains aurais était rouge. Elle se sentais génée dans cette position. Puis elle finit par se décidé d'attraper la patte du renard par politesse.

- Merci de m'avoir aidée.. Et surtout.. Je suis désoler de vous avoir causé des ennuis.. A cause de moi vous vous êtes occupé de moi, certainement pris un temps précieux pour moi au lieu que pour vous..

Chrystal fixa un bon moment le sol avant de regardait le renard, quelque larmes au yeux lui était encore apparante.

- Je ne sais pas comment vous remerciez madame.. Heu.. Puis-je me permettre de vous demandez votre prénom ?

Ne pas connaitre le nom de son 'sauveur' ma rendais horriblement mal à l'aise.. Surtout quand elle est c'est enfuie sans demandé son reste et qu'elle as surement était ridiculisé en trébuchant dans.. Dans quoi d'abord ?

Chrystal regarda vers l'endroit ou elle avait trébuchait quelque instant plus tôt.. Et remarquait une sorte de coquillage bizarre à moitié enfuis dans le sol.. Elle médita d'un air absent en reposant son regard sur la fourrure du renard. Un coquillage aurais réussit à la faire trébuchait ? Elle pense que la fatigue faisait ses effets aussi, dans un cas normal elle l'aurais broyé..

Chrystal écoutait à moitié attentivement le renard tout en continuant son observation sur.. Sa fourrure. C'est vrai sa.. Pourquoi avait-elle le regard fixé sur la poitrine du renard en pensant à quoi elle avait trébuchait ?


Chrystal secoua sa tête d'un air géné en gromellant contre elle.

* J'espère qu'il ne l'as pas remarqué.. Je vais passé pour quoi après.. D'abord la chute, puis je m'enfuis sans demander mon reste et sans savoir son nom et je me trébuche dans le sable.. Et le comble c'est de pensée en observant la poitrine de ce renard..*

A nouveau le visage de Chrystal deviens tout violet. Elle essaya de le regardait en chassant toute ses idées de gènes dans sa tête, mais elle ne pouvait pas vraiment contenir le flot d'émotion. Elle savait qu'elle était maladroite.. Mais c'était vraiment à ce point là ?


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 30 Sep 2013 - 23:35

Maritin avait eu un petit rictus en la voyant devenir violette. C'était, pour sa part, une vision très étrange que de voir un visage changer de couleur tout entier, laissant le corps dans la couleur qu'il continuait, quant à lui, de posséder. Il continua cependant à lui tendre la patte et la releva lorsqu'elle se décida à lui attraper. Sa main avait une texture assez étrange, mais il se douta que c'était parce qu'il serrait rarement des mains écailleuses. Elle se dressait maintenant devant lui, quelques larmes solitaires semblant bloquées dans son regard. Elle s'excusa comme si elle avait été un boulet de toute sa vie. Le renard secoua la tête afin d'essayer de lui faire comprendre que non, et allait rajouter quelque chose. Ce fut alors qu'elle lui dit:

Je ne sais pas comment vous remercier madame.. Heu.. Puis-je me permettre de vous demander votre prénom ?

Il eut un frisson. Le moment fatidique était arrivé. Il ne supportait pas de devoir donner son nom à des inconnus comme ça. Révéler son identité n'avait pourtant rien de dangereux en soit normalement, mais il n'aimait pas cela malgré tout. Il détourna le visage quelques instants vu qu'elle en fit de même. Qu'allait il faire? Donner un faux nom? Était-ce vraiment nécessaire? Et puis pourquoi ne le donnerait-il pas? Certes, ça lui éviterait d'avoir une connaissance de plus, mais tant qu'elle ne nuirait pas à sa vie... Le visage toujours tourné vers un coin de la plage, il répondit.

Vous pouvez m’appeler comme vous le souhaitez, ça n'a aucune importance, mais si jamais, je me prénomme Maritin. Enfin, je crois pas qu'on se recroisera beaucoup mademoiselle, mais puisque vous me le demandez si gentiment. Ah et puis, vous savez, vous ne me devez rien, je préférais vous aider plutôt que de vous laisser comme morte sur la plage, c'est immoral. Et puis ne vous excusez pas, vous m'avez peut-être pris de mon temps, mais mon temps m'importe peu également, je ne l'ai jamais cru fixe et en perdre ou en gagner sont des futilités, et puis jusqu'à présent vous ne m'avez causé aucun ennui.

En retournant la tête afin de la regarder dans les yeux, il remarqua qu'elle avait encore le visage de cette couleur assez étrange malgré tout, et qu'elle semblait le fixer. Sa queue remua un petit peu de gène, n'ayant pas l'habitude d'être regardé si fixement et se grattant un peu derrière la tête. Il n'arrivait pas tout de suite à déterminer ce qu'elle fixait vraiment. Rougissant un peu en ayant l'impression de comprendre qu'il s'agissait de sa poitrine, bien que cachée correctement sous sa fourrure et peu ressortant grâce à sa petitesse et au volume de la touffe qu'il possédait entre ses deux globes, il ouvrit à nouveau la bouche, bégayant un peu.

P-puis-je encore faire quelque chose pour v-vous aider? Ap-près tout, vous p-pourriez m'accompagner si vous cherchez une ville, enfin, si vous voulez un endroit où dormir ou manger je veux dire, et peut-être où vous soigner, je ne sais pas combien de temps vous avez passé dans cet immense chose après tout... Ou me permettez vous de p-prendre congé de votre compagnie, malgré qu'elle soit, je l'avoue, bien charmante et non déplaisante?

Il accentua ce compliment par un petit tirage de langue. Cette petite chose rose qui sortait d'entre ses deux lèvres avait de quoi contraster fortement avec le reste de son visage. Il est vrai qu'il avait un petit peu le tic de sourire ainsi quand il était gêné. Le temps de la remarquer, il la rentra rapidement, provoquant un petit "shlick" malgré lui et le faisant rougir un peu de honte. Sa queue ballotait, quant à elle, doucement, de gauche à droite, presque comme un pendule attendant que le temps s'accélère afin d'accélérer également...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 25 Nov 2013 - 20:57

- Cette immense chose ? Je ne voit pas de quoi vous parlez.. Et je n'ai pas vraiment besoin de soin, je vous en remercie.. A vrai dire j'ai l'habitude de vivre près des lieux aussi désolé que ceux-ci..

Chrystal pris un petit air triste. A vrai dire elle avait vécu une grande partie de sa vie seule, surtout après la mort de ses parents, puis, à la suite, la perte de Agrandil et sa fille, Nithinaëlle. Une vague de triste flotta dans ses yeux.. Puis elle secoua la tête, chassant les mauvaises pensées et repris un sourire déterminé.

- Ca vous dérangerez.. Si je continue un petit bout de chemin avec vous ? Heu.. Maritin.. ?

Chrystal ce sentais génée sur le faite qu'elle avait pris une grande partie de son temps, même si celui-ci disait que le temps n'avait pas d'importance pour lui. Pour elle non plus d'ailleurs. Elle passait souvent ses journées à aéré dans l'espoir.. Espoir vain, elle le savait bien.

- Oh ! Vous ne savez même pas encore mon prénom que je vous demande encore un peu de votre compagnie.. Je me sens.. Malpolie.. Je m'appelle Chrystal. Pardonné mon imprudence..

Chrystal croisa le regard de Maritin, son visage légèrement rougit par sa honte. Comment avez t-elle put avoir oublié de ce présentait à la personne qui l'avait déjà si bien soigné et aidé ? Et à qui, en plus, elle demandait encore compagnie quelque temps ! Avait-elle perdue sa grâce de dragonne des eaux ? Elle qui pensait encore être la dernière ? Elle devait être digne de son rang, être fière et ne pas faillir devant l'ennemie. Même si Maritin représentait aucun danger potentielle.. Les ennemis rôdaient partout..

Chrystal regarda Maritin encore une fois, en attendant sa réponse, dans l'espoir que celle-ci soit positive. Elle remarqua un petit bout rose sortir de sa bouche, juste entre ses dents. Cela eu pour effet de lui donné un petit rire.. Elle trouvait cette renard tellement mignonne.. Au fond, elle l'enviait presque


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Ven 13 Déc 2013 - 9:37

Il n'avait pu s'empêcher de refaire sortir ce petit bout de viande au teint rosé. Cela avait don de l'agacer un peu vu que c'était un mouvement qui, la plupart du temps, était incontrôlable, et même si il savait ne pas le remarquer tout le temps, les fois où il le remarquait, cela le courrouçait encore plus. Il s'efforça néanmoins de ne pas le montrer en faisant un sourire à peu près forcé, mais qui repris rapidement des allures de réel sourire.

Chrystal donc... ? C'est un très joli prénom. Je vous l'envierais presque. Enchanté de faire votre connaissance.

Au moment même où il tendit la patte comme pour lui serrer la main, une pensée lui traversa l'esprit, son sourire se retransformant, mais prenant une allure songeuse cette fois-ci. Il avait la chance d'avoir un intérêt scientifique important, et un côté observateur qui l'aidait beaucoup. En plus de cela, il se rappela quelques problèmes qu'il eut par le passé à cause du fait qu'il était difficile de déterminer de lui si il était un garçon ou une fille... Normal vu qu'il n'était ni l'un ni l'autre exclusivement. Qui plus est, il avait remarqué que Chrystal s'adressait à lui comme à une femelle depuis le début même de leur conversation. Il songea au regard vers sa poitrine qui a du lui mettre la puce à l'oreille pour cette partie de lui au moins. Mais comment allait-elle réagir face à ce qu'il venait de dire? Comprendrait-elle qu'il n'était nullement une fille mais en réalité un être androgyne, ou croirais-t'elle être en face d'un personnage masculin? Cependant, comme un enfant ne voulant pas que l'on découvre son secret, il décida de camoufler cela en voulant aborder un autre sujet.

Eh bien, ma foi, je ne suis pas contre votre compagnie, mais je ferais bien plus certainement un bout de chemin avec vous plutôt que l'inverse, car je n'ai aucune idée d'où l'on pourrait se diriger, de moi à vous.

Certes, il y avait une multitude de choix, tous les chemins mènent à Rome après tout, même les plus dangereux. La ville semblait un endroit de choix pour une ballade agréable agrémentée de passages aux restaurants et autres terrasses de bar, idéals pour des amis proches. La plage, bien que peut-être trop romantique à première vue, était quand même une bonne occasion de promenade, si ce n'est éventuellement les quelques âmes qui pourraient vouloir profiter d'une baignade dans l'océan Rystel. Ou alors s'enfoncer plus loin dans le royaume en évitant les peuplades, aller dans une forêt? Cela semblait une bonne idée, mais, pour combien de temps devraient-ils partager leurs présences? Et puis, son terrier, qu'il avait gardé des suites de la mort de son père adoptif, et qu'il avait aménagé en construisant un semblant de maison par dessus, était-il assez accueillant si jamais Chrystal désirait aller jusque chez lui pour il ne savait quelle raison particulière, ou si il se faisait éventuellement trop tard pour qu'elle reprenne la route, la forêt n'étant pas sûre à la base, et encore moins la nuit à cause de la proximité du marais où se réunissaient les plus pourris, et où illégalité rimait avec banalité?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 30 Déc 2013 - 13:15

Chrystal regarda autour d'eux. C'est vrai qu'elle n'avait pas vraiment pensé à l'endroit ou ils seraient discuté en paix, tranquillement. Le jour était déjà bien avancé avec toute cette épopé en plus. Allez dans la forêt par ce temps-ci.. Ca ne serais que chercher dans ennuies.

Elle pensa un instant à sa grotte sous-marine, pas très loin d'ici.. Puis y renonca. Elle n'était pas sure que cette renarde savait nager, et encore pire, savoir respiré sous l'eau ! Ca grotte pouvais bien représenté un endroit assez larges pour elle et lui à la fois vu qu'elle acceuillé jusqu'à trois dragon de taille adulte, de plus il était orné de diamant, de cristaux en tout genre en guise de décoration. Mais cette endroit ne savait acceuillir que des espèces aquatique. Elle avait bien un second endroit ou elle dormait, hors de l'eau pour acceuillir ses amis terrestres, mais celui-ci s'avouer ce trouver très loin d'ici, au moins une journée de vol. Cela ne servirais à rien.

Après tout, la plage était un belle endroit, plein de ressource et de découverte.. Mais elle avait peur que cette renarde prenne ca comme une 'invitation'. Elle entendait par là que la renarde penserais surement qu'elle essayerais de la draguer.. Après ce qu'elle avait fait pour elle.. C'était la moindre des choses de la remercier.. Mais pas en la draguant ! Ceci ne mènerais à rien, entre autre à cause de leur espèce trop différente.

Elle refléchit un instant.. Puis un autre instant en se tournant sur les vagues qui léché le sable.. Mais aucun endroit ne lui venait en tête et elle sembla decu..


- Tout les endroits près d'ici que je connais ne sont pas fréquentable la nuit.. Déjà que la journée semble déjà bien entamé.. Il ne reste que le choix de la plage.. Si vous souhaitez encore de ma présence..

Chrystal observé Maritin avec un air génée.. La plage semblait un endroit trop.. Romantique. Ils se connaissaient à peine et elle craignais déjà les réactions de la renarde à cette proposition.. Mais si elle abceptait de la suivre, cela lui laisserais plus de temps pour réfléchir à la manière dont elle pourrait la remercier.. Après tout, qu'est-ce qu'elle pourrais bien lui offrir ou lui faire ?


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mar 31 Déc 2013 - 12:34

Tous les endroits près d'ici que je connais ne sont pas fréquentables la nuit... Déjà que la journée semble déjà bien entamée... Il ne reste que le choix de la plage... Si vous souhaitez encore de ma présence...

Maritin dû avouer qu'elle avait vu plutôt juste. Prudence étant mère de sureté, le seul lieu qui n'était pas un minimum néfaste, ni pour l'un ni pour l'autre, restait la plage. Il ne put s'empêcher d'émettre un petit grognement, pas qu'il n'avait pas envie d'un peu de présence pour le changer de sa vie principalement solitaire, mais la plage restait quand même pour lui un endroit un peu trop... Enfin, c'est vrai que c'était un cliché dans sa tête, surtout qu'il avait déjà observé des couples de loin, sur la plage, mais il trouvait que ce genre de choses n'était pas vraiment pour lui.

De retour sur Chrystal, voyant son minois déformé par la gêne occasionnée par cette idée, il cru comprendre qu'elle aussi voyait cela d'un mauvais œil. Décidément, le préjugé romantisme de la plage laissait planer une ambiance de mal-aise. Mais n'arrivant pas à trouver meilleure idée pour pouvoir partager du temps avec la dragonne, il se gratta délicatement derrière la tête, puis pencha sa tête un peu sur le côté, sa main pointant vers son oreille la plus proche du sol, qui pointait elle vers l'horizon, un sourire se dessinant sur le visage. Il avait beau se sentir mal à l'aise de peur d'être dragué par une personne qu'il connaissait à peine, il ne voulait pas laisser transparaître ce mal.


Eh bien, il ne faut pas prendre cet air ma chère, je ne vais pas vous manger vous savez. Qui plus est, je suis loin d'être un Don Juan, alors la drague, très peu pour moi, vous n'avez rien à craindre de ce côté non plus.

Jetant un coup d’œil vers le banc de sable se situant derrière lui, il regarda au loin, le temps d'une demi-minute, les personnes au loin qui semblaient être venues prendre un bain dans l'eau salée. Il prit alors la direction opposée, lentement, d'un pas léger, en se rapprochant des vagues pour humidifier ses pattes dans l'eau chaude. Il n'était pas un grand fan de l'eau de mer, préférant la pureté des rivières, le sel ne s'immisçant pas dans ses poils. De plus, lorsqu'il cuisinait, il ne saupoudrait jamais ses plats de sel. Il était plus sucré, et quand le sucre ne se prête pas au repas, il ne faisait qu'éventuellement le poivrer, ou mettre une petite dose de curry et d'autres épices. La seule exception qu'il faisait n'en était même pas vraiment une, car il avait tenté de suivre une recette qu'on lui avait soufflé, qui permettait de faire des glaces à l'eau de mer, savant mélange de sucré-salé, qui étrangement, avait vraiment un très bon goût contre toute attente. Il s'arrêta, voyant que Chrystal ne le suivait pas encore, se tourna vers elle et lui lança à nouveau un grand sourire.

Vous venez? En plus, elle est à bonne température, si vous préférez marcher un peu dans l'eau.

Il regarda l'horizon en attendant qu'elle se rapproche. Le ciel contenait quelques nuages blancs. A en juger par la hauteur du soleil, il devait s'être écoulé deux ou trois heures depuis son arrivée à la plage. Heureusement que c'était l'été, sinon il aurait déjà probablement fait plus sombre dans deux heures si pas un peu plus. Il estima donc qu'il devraient probablement se séparer dans environ 4 heures pour se laisser une heure avant que la nuit noire ne tombe, ce qui les laisserait le temps de faire un peu plus connaissance, et occasionnera, il l'espérait, de bonnes conversations avant le moment fatidique où ils devraient se séparer à nouveau.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mer 8 Jan 2014 - 14:30

Chrystal observait la plage de long en large, chaque vague qui léché le sable et laissant derrière elle une mousse peu épaisse, qu'on appelle écume. Le bruit de la mer avait un effet apaisant pour elle, même si Chrystal était une dragonne d'eau douce, elle passait la plupart de son temps près d'une plage pendant la guerre avec Malefor. C'est aussi pour sa que ses écailles avait perdu son éclat d'antan. Le sel n'était pas fait pour ses écailles, ça les endommagés. Mais en temps de guerre elle n'avait jamais eu le choix. Se camouflé dans l'eau qui abîme ses écailles, ou mourir et garder sa beauté. L'un dans l'autre elle as préféré la vie.

Chrystal observa Maritin, se questionnant quelque peu sur son dernier propos.
*Il n'est pas un Don Juan ? Je comprend pas.. Il me semble pourtant que c'est une renarde.. Pourquoi je penserais un instant à la drague de sa part ?* Chrystal observa un peu plus Maritin, un air d'incompréhension pouvait se lire quelque peu sur son visage :


- Un Don Juan ? Je crois qu'il y a une erreur.. Je ne pense pas qu'une renarde comme vous allez draguer une personne comme moi.. Ou..  Je me trompe peut-être ?

En posant sa question, Chrystal se sentais horriblement gênée. Aurait-il eu un malentendu et que cette renarde s'avèrais être un renard ? Elle n'ut pas le temps d'y réfléchir plus que les pattes de Maritin trempé déjà dans l'écume, l'appelant au loin. Elle remua de la queue discrètement et refoula toute ses pensées avant de sauté dans l'eau, éclaboussant au passage Maritin.

- C'est vrai qu'elle est bonne ! Elle est excellente même !

Chrystal plongea sous l'eau, remonta son museau et replongit.. Et sortit un gros poisson dans la gueule. Elle regarda Maritin.

- Recharde ma pèche. Elle est cha belle ?

Chrystal parlais la bouche fermé, évitant de l'ouvrir de trop pour pas faire fuir sa chasse. C'était un moyen de remercier la renarde, un moyen qu'elle n'avait pas vraiment pensé plus tot, d'ailleurs elle se demanda, du coup, si la renarde mangé du poisson. Pour Chrystal c'était sa nourriture principale.. Mais est-ce que cela serais aussi le même cas pour Maritin ? Elle n'aurais pas la réponse, il fallait juste attendre, attendre que Maritin réagisse..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mer 8 Jan 2014 - 16:54

Le museau pointant vers le ciel, il se laissa surprendre à profiter de la légère brise qui passait. Il aurait pu se demander pourquoi il évitait généralement ce genre d'endroits, surtout en périodes généreuses comme celle-ci où il ne faisait jamais vraiment froid de la journée. Certes, il n'aimait pas les grandes foules de la plage, mais on était pas en période estivale non plus, où tout le monde ne pouvait s'empêcher d'aller piquer une tête. Et puis la solitude n'était pas toujours facile à supporter, ça lui faisait même du bien de nouer quelques liens avec Chrystal malgré qu'elle restait une inconnue rencontrée sur la plage. Elle l'éclaboussa en allant elle-même dans l'eau, l'arrachant de ses pensées et le faisant se retourner une fois de plus dans sa direction.

C'est vrai qu'elle est bonne! Elle est excellente même!

A peine eut-il le temps de lui adresser un sourire que le bleu de ses écailles se mélangea avec le bleu de la mer. Cette autre manœuvre avait d'ailleurs réussi à l'éclabousser encore plus. Par réflexe, il se sécha à certains endroits qui, plus intimes, risquaient de révéler leurs formes si il n'y faisait pas attention. A part cela, les endroits humides formaient dans sa fourrure comme une multitude de petites taches toutes différentes, où le bleu était plus foncé. Il se prépara à sécher ses cheveux lorsque Chrystal ressortit avec un énorme poisson en bouche.

Recharde ma pêche. Elle est cha belle ?

Bien qu'il était à nouveau trempé à cause de la sortie de la dragonne, il ne put s'empêcher de mettre doucement sa main devant sa bouche pour rire un peu, son visage se colorant légèrement de rouge au niveau des joues. Il ne s'était vraiment pas attendu à cela et la situation, elle avec son poisson et lui trempé jusqu'aux os, n'arrivait à lui donner aucune autre réaction. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas ri. D'ailleurs, au plus il la regardait, son poisson dans la bouche, au plus sa propre bouche s'ouvrait et se fendait en un rire doux et assez féminin. Lorsqu’il se calma un peu enfin, il mit ses mains afin de cacher sa fourrure humide presque par réflexe, un peu gênée non seulement d'avoir ris mais aussi du fait que si il laissait l'eau pénétrer un peu plus ses poils, on le verrait presque comme si il était nu, enfin, même si il était vraiment nu en réalité...

Je dois avouer que c'est une belle pêche, mais c'est bien la première fois que je vois quelqu'un utiliser cette méthode pour avoir du poisson.

Recommençant à rire en allant remettre une main à sa bouche, il commença à se sécher délicatement les poils, sans se soucier du fait qu'il ferait peut-être remarquer ses pouvoirs à Chrystal sans y réfléchir si ça se voyait trop qu'il séchait vite...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mar 2 Déc 2014 - 11:30

L'eau glissait entre ses écailles comme une rigole, s'écrasant sur le sol pour venir perler le sable avec ses gouttes d'eau. Le soleil produisait de multitude de petite lumière bleuté à travers les gouttes avant de s'écraser dans le sol pour se mélanger au sable et ne plus tarder à être aspirer comme si la terre n'avait pas eu d'eau depuis de longue génération. Le poisson provoqué des éclaboussures un peu partout en se débattant encore dans le museau de Chrystal qui peiner à le retenir sous cette forme car la violence du poisson était tel qu'à chaque frétillement il fit bougeait sa tête en entière malgré tout ses pour le retenir. Mais les crocs acéré de Chrystal était bien plus fort que le poisson lui-même et il finit par succomber à la fois à ses blessures mais aussi à son manque d'oxygène.

Le rire du renard, plutôt féminin qui releva quelques questions chez Chrystal, avait éclaté en voyant cette scène plutôt comique et elle en fût gênée mais elle riais intérieurement de bon cœur en chœur avec lui. Cela la rassurait de l'entendre rire, d'un coter elle sentait qu'il n'avait pas peur d'elle et une forme de confiance commençait à se tisser. Quand le rire de Maritin s'arrêta un moment juste le temps pour lui de parler elle ne fût pas étonnée de son raisonnement mais son coter dragonne des eaux remonter facilement que ce soit en forme anthropomorphe ou normale. Et puis c'était plus facile pour elle de chasser en attrapant un poisson dans sa gueule plutôt que de chassait en peinant de l'attraper dans ses bras au risque de glisser et se sentir encore plus ridicule.

Quand le poisson avait décider d'arrêter de gesticuler et lui offrir des coups de queue, elle le pris dans les mains pour le décrochait de ses mâchoires qui était sans doute bien rouge par le sang du poisson fraîchement péché. Comme elle sut revoir bien mieux le renard qui se poster devant elle, elle fût étonnée de le voir presque entièrement sec alors qu'elle était encore fortement humide. Peut-être que lui aussi savait maîtriser l'eau ? Les mages de l'eau se faisait rare mais ils étaient encore bien présent !

Une fois le poisson dégagé elle put rire avec le renard d'un éclat cristallin et son rire fût encore plus important en le voyant gênés de la sorte malgré tout. Qu'avait-elle fait pour le gêné ? C'était son air comique qui lui avait donné ses rougeurs ?


- Oui je sais ma chasse est un peu.. Spécial ! Mais attrapé un poisson avec les bras n'ai pas moins facile quand il vous glisse ! Le gras qui recouvre leur écaille est une vrai misère pour la pêche marine, alors j'emploie les manières radical ! En tout cas je compte bien partagé se poisson avec toi pour te remercier de m'avoir sauvé d'un mauvais pas. Préfère-tu le poisson cru ou cuit ?

Chrystal se demandait comment elle allait faire pour allumé un feu si elle nous pouvais cracher le sien de sa gueule pour éviter de faire peur au renard. Elle utilisait très souvent cette technique et n'avais jamais appris à faire du feu à main nue ainsi..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 8 Déc 2014 - 14:51

Il fallait quand même avouer que la scène était assez pittoresque. Ce n'était pas tous les jours que l'on pouvait voir quelqu'un avec un poisson encore frétillant dans la bouche. Cela amusait fortement Maritin, et même si il arrêta de rire, ses yeux continuèrent, formant de petits plis alors qu'il souriait. Le poisson arrêta finalement de se débattre de cette mort fatale que lui infligeait la dragonne, puis elle en profita alors pour le retirer de sa mâchoire, le prenant dans ses mains pour se laisser rire aux éclats. Remettant délicatement ses cheveux derrière une de ses oreilles, Maritin riait intérieurement avec tous les rires qui n'avaient pu sortir depuis des années de tristesse et de colère. Cela lui faisait énormément de bien, comme un baume au cœur, et il ne put se retenir de se sentir gêné en pensant au fait qu'il avait bel et bien ri depuis tout ce temps.

Oui, je sais, ma chasse est un peu.. Spéciale ! Mais attraper un poisson avec les bras n'est pas moins facile quand il vous glisse ! Le gras qui recouvre leurs écailles est une vraie misère pour la pêche marine, alors j'emploie les manières radicales !

Maritin du bien avouer qu'elle marquait un point. Certes, avec des pouvoirs comme les siens, faire sauter les poissons hors de l'eau était chose aisée, il savait pertinemment que sans ses pouvoirs, il ne pouvait les attraper, surtout qu'il n'avait même pas la patience du pêcheur.

En tout cas je compte bien partager ce poisson avec toi pour te remercier de m'avoir sauvé d'un mauvais pas. Préfères-tu le poisson cru ou cuit ?

Ouf, je suppose que je ne peux pas trop refuser? A vrai dire, je n'ai pas l'impression de mériter un tel repas pour si peu, surtout que vous avez l'air bien plus en besoin de nourriture que moi-même. Et puis, soyons honnête, un seul poisson, ça risque de ne pas être suffisant pour deux. Mais bon, si je n'ai pas le droit de refuser votre offre, je le préfère tout de même cuit, pour ma part.

Il pensa un peu, puis se sentant quand même en confiance en la présence de Chrystal, il décida que ce n'était pas si grave si il lui montrait ses pouvoirs.

Si vous voulez, je peux vous aider à en attraper plus, j'ai moi-même ma propre technique. Cela nous fera un repas un peu plus consistant. Je pourrais me charger de faire cuire ce qu'il faut, d'ailleurs, si vous voulez. Et puis c'est pour vous remercier de me tenir si bonne compagnie.

Il songeait déjà au repas qu'il allait avoir, aussi chaleureux que nourrissant. Il ne put s'empêcher à nouveau de rougir en remarquant un petit filet de bave dans le coin de ses lèvres, l'essuyant du coude. Il en avait presque envie de ressortir sa baguette de maestro pour jouer un petit air pendant le repas, bien qu'il savait le mode automatique ne pas être au point. Il avait un peu l'impression de se sentir renaître, en tout les cas. Quelque chose lui disait que cette journée qu'il avait commencé en étant aussi maussade et triste avait pris une tournure bien joyeuse. Cependant, il espérait ne pas avoir à trop discuter avec la dragonne, surtout de lui-même et de son passé, si jamais le sujet devait venir pendant le repas. Son sourire était des plus resplendissant malgré cette pensée amère, et ne quitta pas son visage.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mer 17 Déc 2014 - 13:42

Après avoir retiré le poisson de sa grande bouche à la marque rouge qui lui longé du front jusqu'au bout du museau, Chrystal se laissa séché par les vagues de chaleur que procuré le soleil. Ses écailles, lisse et très fine au premier abord, faisait glisser l'eau très facilement hors de son corps, glissant, emportait par une force physique qui s’appelle la gravité. Seul les cheveux aurons bien plus de mal à sécher et aurons certainement encore un tas de nœud ! Elle passa une patte avant dans ses cheveux déjà bien emmêler et faisait une grimace à chaque fois qu'il tirait pour lui procurer une douleur cuisante.

Avoir des cheveux longs pouvaient ce montré un atout pour son charisme, mais une vrai galère pour les démêlés ! Dès qu'elle entrait dans un milieu aquatique ou une plaine venteuse elle avait à chaque fois ce genre de problème. Pendant sa petite séance de peignage de cheveux de fortune, elle écoutait Maritin, poster devant elle. Il trouvait ça maigre comme repas, un poisson pour deux. Il se proposait donc, à l'aide de ses pouvoirs, de l'aider à en pêcher d'autre. En tant que Grande Dragonne Des Eaux, et peut-être la dernière de sa lignée, elle se sentit piquée à vif dans sa fierté mais n'en démontra rien du tout. Elle hocha simplement la tête pour montré son accord, sans réussir à vraiment sourire. A près tout, il ne le savait surement pas que la pêche était une fierté pour elle. Une fierté de son peuple que de savoir nager assez rapidement pour qu'aucun poisson puisse s'échapper. D'avoir une technique de chasse et d'approche de celui d'un homme guépard. Mais elle en dit rien à Maritin. Après tout, il lui avait sauvé la vie, même si il refusait de l'admettre.

Quand Chrytal entendit que Maritin préféré le poisson cuit elle eu un léger malaise. Ce qu'elle craignait le plus était là. Comment allez t'elle parvenir à savoir faire un feu à présent ? Elle serait surement une fois de plus ridiculisé face au renard. Mais son malaise redescendit quand Maritin assura savoir assuré la cuisson du repas. Un petit soupir de soulagement, très léger et inaudible, sortit de sa gueule. Ses épaules crispés par le stress se relâchèrent et elle finit par lui sourire.


- D'accord, je te laisserais cuire le poisson. Si tu veux tu peut le pêcher pendant que je vais cherché un peu de bois pour le feu ! Il y as une petite forêt derrière la plage, il y as certainement plein de petit bois, ce sera plus facile pour faire démarrer le feu ! Et comme il semble ne pas avoir plus depuis plusieurs jours ici il sera certainement bien sec si nous avons de la chance !

Elle lui souria et commença à partir pour les sous-bois pour chercher le nécessaire pour le feu. Des petites brindilles pour démarrer, puis des branches plus consistante pour entretenir le feu et peut-être une poignée de feuille morte et bien sèche pour faire prendre les premières flamme. Elle s'en alla, joyeusement, en chantant une petite mélodie que chantait sa mère quand elle était dans son œuf et qu'elle avait elle-même chanté à sa fille avant et après son éclosion, il y a bien longtemps maintenant. Il y avait bien plus que 10 ans en arrière..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Jeu 15 Jan 2015 - 17:02

Le renard bleu se sentit dans une posture assez ridicule. Le bras tendu, comme pour rattraper la dragonne déjà élancée à la recherche de bois pour faire un feu, et la gueule entrouverte, sans avoir eu le temps de lui dire d'attendre. Se redressant en se permettant de tousser d’embarras, sentant une petite goutte de sueur perler sur son front, il songea au fait qu'il aurait peut-être du parler de son pouvoir plus rapidement. Ce n'est pas qu'il ne supporte pas le feu, il a même quelquefois eu de l'admiration pour la danse des flammes fumantes de bougies, mais il s'avérait qu'il n'était pas capable de l'utiliser ou de l'entretenir correctement, probablement dû au fait qu'il n'en a jamais eu besoin grâce à son pouvoir qui lui permet généralement de cuire tout et n'importe quoi grâce à l'eau contenue naturellement dans tout corps. De plus, il n'avait absolument rien sur lui pour lui permettre seulement d'allumer un feu.

Se remettant de cette émotion désagréable, il se mit cependant rapidement au boulot. N'importe quel manant observant la scène aurait pu croire à un miracle ou à un tour de magie, mais il n'en était rien. Les poissons ne sautèrent pas d'eux même pour atterrir plus ou moins tous au même endroit. Ils n'étaient que ni plus ni moins guidé par les jets d'eau que Maritin créait, certains ratant pourtant encore quelques poissons. Il arrêta seulement sa pêche lorsque le nombre de poissons atteignit vingt. Il hésita même à en remettre à l'eau, craignant d'en avoir trop pris pour un simple repas, avant de se rendre compte qu'il était de toutes façon trop tard pour ces poissons, morts d'asphyxie. Il ne restait ainsi plus qu'à attendre le retour de la dragonne.

Maritin déposa alors son arrière-train dans le sable. Le ciel semblait toujours être aussi bleu. Il se sentit soulagé, bien que cela le surpris un peu de ne voir toujours aucun badaud venir sur la plage. Peut-être y avait il un événement en ville dont il n'était en nul cas au courant? D'ailleurs, il s'étonna de se poser la question, lui qui évitait les endroits un peu trop peuplés. Regardant alors les poissons qu'il avait pêché, ses pensées retournèrent vers la dragonne. Il eut quelques petites craintes, en y songeant, puisqu'elle était allée dans la forêt, seule. Il hésita à essayer d'aller la retrouver, mais au final, il préférait garder le poisson, de peur qu'un quelconque oiseau n'ait envie d'en faire son déjeuner. Se levant alors à nouveau sur ses deux pattes, il décida de sortir à nouveau son œuvre, décidé à passer le temps en musique. Il hésita un moment, puis se lança dans une longue série de gestes, créant ainsi, à nouveau, une mélodie qu'il espérait jolie.


La musique du RP:
 
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mar 27 Jan 2015 - 23:02

Chrystal s'avança vers la partie boisé de l'île pour chercher du bois en sautillant à chaque pas. Elle était heureuse que Maritin allait ce chargé du feu, elle avait tellement peur de le brûlait si elle devait craché ses grandes flammes bleuté.. Sous son grand poids les pattes de Chrystal s'enfoncèrent dans le sable mou, laissant des marques de son passage.

La terre devenait de plus en plus dur et le sable se transforma petit à petit en terre battu à l'odeur boisé. Elle aimait bien cette odeur parfumé qui embaumé l'air ambiant. Elle s'arrêta un moment, pris une grande bouffé d'air et souffla l'air doucement. Elle se sentait complètement détendu et un sourire s’échappa de ses lèvre. Elle regarda autour d'elle pour récupéré du petit bois assez sec pour un feu. Pas mal d'arbre semblais couché sur le sol, sans doute un grand vent les avait arraché de la terre, c'était bien commun près des mers. Elle s'avança joyeusement et ramassa quelque branche qui jonchait sur le sol. Elle les prix dans ses bras et quand le tas fût assez grand elle retourna près de la où elle avait laisser Maritin.

Elle avait pris un peu plus de temps que prévu à aller chercher du bois, mais par chance il n'y avait personne pour l'attaqué non plus. Quelque oiseau chanté gaiement dans les arbres et elle avait pris le temps de les écoutait. Elle n'entendait jamais cela dans le fond de ses océans. Quand elle s'approcha du banc de sable blanc avec l'odeur salé de la mer qui montait, une musique étrange virevoltait dans les' air. Ce n'était pas un chant d'oiseau, elle connaissait un peu leur chant. Elle s'approcha discrètement, se cacha derrière un arbre au tronc épais et jeta un coup d'oeil pour devinait d'où pouvait provenir cette douce mélodie.

Au plus elle l'écoutait, au plus cela lui rappelait quelque chose.. Elle réfléchi.. Et se rappela de sa première rencontre avec Maritin, plusieurs heure plus tôt. Une musique similaire sortait d'un bout de bois qu'il faisait bouger d'un geste souple au rythme de la mélodie. Quand elle regarda de plus près elle remarqua justement que la musique provenait de lui. Elle souri et s'assit au pied de l'arbre pour l'écouter et attendit la fin de la mélodie pour se relevé, un peu engourdit, pour rejoindre Maritin. Elle lui sourie gaiement puis elle déposa le bois dans un tas pour préparer le feu.


- Désolé.. J'ai un peu traîner. J'espère que j'ai pas était très longue. Beaucoup d'arbres était coucher donc pour trouver des branches assez petites pour le feu cela n'as pas était si facile que ça..


Elle mis le tas de bois en forme de pyramide, c'était le plus facile pour qu'un feu de camp prend rapidement.

- Heum.. Je t'ai entendu joué aussi.. C'était vraiment.. Magnifique ! Je n'ai jamais rien entendu d'aussi beau de toute ma vie..

Elle se tourna vers Maritin en rougissant un peu.. Puis quand elle eu finit elle se leva pour laisser la place à Maritin pour faire le feu.

- On se les fait ses poissons alors !? Sinon les animaux vont manger plus vite que nous !

Elle ricana un petit moment puis regarda Maritin comme si elle était une sorte de déesse.. Elle se demandait d'ou pouvait provenir ses sons aussi majestueux dans sa mélodie..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Jeu 29 Jan 2015 - 19:33

La musique adoucit les mœurs, ou du moins, c'est ce que son père lui avait appris. Il avait toujours trouvé en Maritin un talent assez particulier à chaque fois qu'il réussissais à transformer même le moindre bout de bois en un moyen de faire de la musique. Il n'avait jamais appris le solfège, et ne savais ni lire ni écrire une partition musicale, mais cela ne l'avait jamais peiné. Parfois, il était même impossible de dire si il vivait avec la musique, ou si la musique elle-même vivait en lui. Depuis qu'il avait inventé cette baguette, c'était encore plus difficile à déterminer, chaque geste pouvant dès lors prendre vie sous une symphonie éclatante de sons plus divers les uns que les autres. Il n'avait pourtant même pas touché à tous les instruments du monde, mais avait parvenu à presque tous les représenter avec sa baguette musicale. Et même si il était bon chanteur, il trouvait que rien ne valait les voix qu'il parvenait à faire résonner d'un simple mouvement. Toutefois, il était heureux d'avoir eu le temps de faire une mélodie, et cela avait calmé ses quelques craintes un moment.

Désolé... J'ai un peu traîné. J'espère que je n'ai pas été très longue. Beaucoup d'arbres étaient couchés donc pour trouver des branches assez petites pour le feu cela n'a pas été si facile que ça...

La voix de Chrystal, dans son dos, lui donna un frisson d'effroi. Dans un geste rapide, il cacha sa baguette en la rangeant. Il n'avait pas peur de Chrystal, non, mais il avait la crainte de voir sa création être utilisée par quelqu'un d'autre, ou qu'on copie son idée, comme tout inventeur le ressentirais. A vrai dire, c'était peut-être un peu de paranoïa mal gérée, mais il se sentit rassuré au moment même où la baguette disparut dans ses affaires. Dans sa peur et son empressement, cela dit, il émit quelques balbutiements et démontra un peu son embarras, mais il s'efforça de sourire en retour à la dragonne qui déposait les morceaux de bois au sol.

Heum... Je t'ai entendu jouer aussi... C'était vraiment... Magnifique ! Je n'ai jamais rien entendu d'aussi beau de toute ma vie...

Déposant ses deux bras derrière son dos, penché très légèrement vers l'avant de son buste, Maritin n'avait pas pu s'empêcher de rougir avec la dragonne en lui tirant un peu la langue. Depuis la mort de son père adoptif, les compliments s'étaient fait rare, et il ne savait pas forcément les recevoir correctement. Il fallait dire que de choisir la solitude comme amie la plupart du temps était quelque chose qui vous changeait totalement, surtout au niveau de la sociabilité. Cependant, il sentit quelques gouttes de sueur perler délicatement sur son front en pensant qu'il était certain qu'elle l'avait vu jouer. Peut-être, avec un peu de chance, n'avait elle pas vu le bâton, mais rien n'en était moins sûr, puisqu'il n'avait pas pu savoir à partir de quand elle l'a écouté. Il fut cependant sauvé de son embarras quand la dragonne proposa d'enfin faire cuir ces poissons qu'il avait pêché.

Et le voici, ainsi, devant un tas de bois, sans outil pour l'allumer, se demandant bien comment il pourrait s'y prendre. Entre deux sourires gênés adressé à la dragonne, il en avait profité pour faire de deux brindilles des pics à brochette de poisson, mais n'arriva pas à trouver une solution à cette histoire de feu. C'était en tout cas bien dans ces moments-là qu'il se demandait pourquoi il n'avait pas pu hériter d'un pouvoir sur cet élément qui l'intriguait. Se résignant enfin, voyant qu'il n'y avait plus aucun échappatoire et que seule une solution restait possible, il baissa la tête et s'adressa à Chrystal, qui patientait avec sa brochette de poisson à la main.


Je... Je suis désolé mais, je n'ai rien pour l'allumer, et je ne suis pas un bon... Faiseur de feu... A vrai dire, tu n'étais pas obligée d'aller chercher ce bois, je n'ai pas eu le temps de te retenir...

Il hésita un petit moment, puis tendit la main, paume ouverte vers la brochette de son amie, pour utiliser le peu d'eau restant dans ses poissons pour les faire cuire de l'intérieur. Il ne lui fallut pas très longtemps pour faire de ceux-ci des bouts fumants de nourriture, profitant d'ailleurs de son pouvoir, en prime, pour faire dissoudre les arêtes en les cassant en de petits morceaux à l'avance. Il fit ensuite de même avec sa propre brochette. Regardant alors la dragonne, il lui adressa un sourire franc.

Bon appétit Chrystal ! N'aie pas peur de les manger, surtout tant qu'ils sont bien chaud.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 2 Fév 2015 - 11:42

Chrystal avait était impressionner de la vitesse de Maritin pour avoir ranger son instrument de musique. Peut-être avait-il peur qu'elle y touche et qu'elle le casse ? Il était vrai que Chrystal était une dragonne mal habile parfois. D'ailleurs elle le voyait bien en embarrassant Maritin de pas lui avoir laisser le temps de lui dire qu'il ne savait pas faire du feu. Elle se sentit gênée, elle aurait aimée partir loin pour cacher sa honte mais elle ne fît rien. La honte est naturelle, puis elle aurais dût lui demander avant !

A peine remis de ses émotions Maritin embrocha deux poissons sur des pics de branche qu'elle avait ramener et régla aussitôt le problème. Il cuisait les poissons de l'intérieur. Les yeux blanchit par la vie qui les avait quitter, il commençait à fumé, comme si il sortait de l'eau qu'on aurait bouillit. Chrystal regarda Maritin avec admiration. Elle n'aurais jamais douté qu'il serais capable de tel chose ! Bien sûr, elle aussi était une maîtresse de l'eau et avait quelque pouvoir. Mais il n'était pas si incroyable et utile que celui-ci ! Ce qu'elle savait faire, elle c'était juste un double d'elle sous une forme d'eau qui copiait ses gestes. Quelque chose qui faisait bien rire les enfants mais qui n'aboutissait à rien dans un combat à part une grande perte d'énergie. Même si Chrystal avait appris à utilisé son énergie pour ses genres de tour, pour ne pas en dépenser de trop, elle trouvait cela peut utile. C'est vrai qu'il y avait aussi son côter anthropomorphe, ou elle pouvait se changer en bipède en utilisant une certaine dose d’énergie et cela l'aidait pour que les autres prennent plus facilement confiance en elle, car du haut de ses 17 mètres elle semblait un monstre pour beaucoup ! Il était bien plus facile pour elle de n'atteindre pas plus de 3-4 mètre de haute, de plus pour certains endroit il était bien plus facile de se mouvoir. Bien sûr sa fuite vers les airs devenait impossible, sous cette forme elle était dépourvu d'aile étrangement.

Chrystal observa les poissons sur les piques jusqu'à temps que Maritin lui en tendait un avec un léger sourire, avec un regard franc qui était là pour la rassurait. Elle attrapa la brochette d'une main et le regarda d'un air étrange. Maritin lui souhaita un bonne appétit tout en la rassurant qu'elle pouvait les manger, mais cette fois de vive voix. Elle hésita un moment puis croqua dans un poisson. Depuis sa rencontre avec Alex, son ami aux écailles noires, elle avait appris à apprécié le poisson cuit. Elle mâchouilla longuement son poisson, comme pour délivrer chaque goût aussi subtiles les uns que les autres pour donner un avis d'expert. Puis elle avala sa bouché et sourit grandement.


- C'est vraiment délicieux ! En plus d'avoir l'âme d'un grand artiste musical tu fait un grand cuisinier ! Alors là je suis ébahit !

Chrystal ne put s'empêcher de manger les poissons chauds qui lui restait sur son pics avec appétit et gourmandise. Elle donna le pics à Maritin comme pour lui en demandait à nouveaux deux autres. Chrystal ne sentit malgré pas le renvoie d'air qui remontait de son estomac remplit. Mais son renvoie n'emporta pas que de l'air, c'est ainsi qu'une petite gerbe de flammes bleuté sortir de sa gueule, que ses naseaux fumèrent et que son pic tomba en cendre entre ses doigts. Bien heureusement la gerbe de flammes n'avait pas était assez grande que pour toucher Maritin, car dès qu'elle l'avait remarqué elle avait mis une patte devant son museau. Chrystal était à présent très rouge de honte et de gène, avec sur son museau une belle trace noir de flammes qui immatriculait aussi sa patte avec laquelle elle c'était retenu. La fumée se dissipa de ses naseaux. Chrystal regarda un instant Maritin dans les yeux.

- Je.. Je..Je suis vraiment désolée..

Après qu'elle c'était excusé elle avait rapidement baissé la tête sur le sable qui brillait comme des petites perles au reflets du soleil. Un tas de cendre se postait un peu plus loin. Une brise passa en même temps que les vagues léchèrent le sol et les cendres s'envolaient déjà plus loin, emportait par le vent..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Dim 15 Fév 2015 - 22:41

La dragonne avait hésité un peu à goûter le poisson que Maritin avait fait cuire, mais une fois après en avoir pris une bouchée, elle ne résista plus à l'envie de manger tout le poisson qui se trouvait sur la broche. Elle semblait en tout les cas se régaler. Maritin, quant à lui, avait opté pour une manière moins brutale de dévorer les poissons se situant sur sa broche. Il avait l'habitude de manger de gros morceaux sans pour autant risquer d'en mettre partout, bien que Chrystal ne semblait pas en laisser tomber une miette elle non plus. Il était heureux de sentir la chaleur du poisson dans sa gueule, sentir comme un liquide lui couler le long de la gorge, accompagnant les morceaux, remplissant tout doucement son estomac. C'était seulement à ce moment qu'il se rendit réellement compte qu'il avait faim. Il était heureux de ne s'en rendre compte qu'au moment où il s'occupait de ce besoin.

C'est vraiment délicieux ! En plus d'avoir l'âme d'un grand artiste musical, tu fais un grand cuisinier ! Alors là je suis ébahie !

Le renard échappa un petit grognement malgré lui, en réponse à ce merveilleux compliment. Dans un sens, il était un peu gêné et heureux de l'entendre, il ne se savait pas un don pour la cuisine, puisqu'il trichait un peu avec son pouvoir, et il était rarement à partager ses plats avec d'autres personnes. Si il aurait su ça plus tôt, peut-être aurait-il pu se débrouiller pour devenir un grand chef si les événements ne s'étaient pas suivis comme ça. Par contre, le fait qu'elle complimenta en même temps son talent musical ne le fit pas autant sourire. Il avait vraiment peur de perdre la seule chose qu'il avait, la seule chose le rendant vraiment plus qu'unique. Mais il s'efforça tout de même de garder le sourire.

Maritin fut soudainement surpris par une gerbe de flammes. Il fit un énorme bond en arrière, tous ses sens s'étant mis en éveil, ses oreilles s'étant rapidement mis en pointe. Il n'avait pas encore tout à fait compris ce qui s'était passé ni d'où provenaient ces flammes. Il regarda alors à nouveau Chrystal tout en se questionnant encore. La pauvre avait l'air gênée, et avait porté sa main devant sa bouche. Il pensa un moment à ce qui aurait pu se passer, puis entendit alors Chrystal confirmer ses doutes.


Je... Je... Je suis vraiment désolée...

Ces flammes, là, elles venaient de toi?

Il apposa un regard soucieux à la dragonne. Il remarqua alors qu'elle n'avait plus de bâton dans sa main, il avait probablement été brûlé alors qu'elle semblait vouloir le lui passer pour qu'il y recuise du poisson. Il s'empressa alors de venir à elle à nouveau et lui pris délicatement la main. Il fut très surpris de voir la paume de celle-ci noire comme suie, et vis ensuite les légères traces noirâtres sortir de ses naseaux, et s'élever en s'effaçant petit à petit le long de son visage.

Tu as mal? Tu t'es brulée? Laisse moi voir, je peux te soigner.

Il passa alors délicatement sa main gauche sur la paume de la dragonne, tenant sa main noircie avec son autre main pour qu'elle ne la bouge pas trop. Il fut néanmoins content de sentir qu'elle n'avait aucune blessure, et nettoya tout de même, avec soin, la peau de Chrystal. Il échangea un regard bienveillant avec elle. Il n'était pas si surpris que ça par ce qui s'était passé. Il faut à peu près dire que d'avoir lui-même un pouvoir très spécial l'ouvrait beaucoup à un monde de l'étrange et d'autres pouvoirs spirituels. De plus, il songeait à l'espèce se trouvant à partager son repas. Lui, n'avait entendu parler de dragons que dans des légendes, et n'en avait encore jamais vu auparavant. Pourtant, il n'arriva pas à faire le rapprochement, mais ne s'étonna tout de même pas moins qu'une telle personne soit capable de cracher du feu.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 16 Fév 2015 - 13:47

Chrystal resta à rosir de honte face à la catastrophe qu'elle avait encore faillit causé ! Elle aurait put brûler le renard qui serais directement en cendre ! Elle ne pense pas que si Maritin aurait était brûler pleinement par ses flammes il aurait pu résister. Elle qui savait fondre un rocher par son unique souffle de feu et parfois bien plus encore. Si elle savait créer de la lave en fusion à la seule base d'un rocher.. Maritin n'aurait plus était de se monde. A cette simple idée elle frissonna de dégoût. De dégoût envers elle d'être aussi insouciante et de pas savoir se maîtriser comme elle le devait. La réaction de Maritin ne l'étonna guère. Il avait fait un bon, oreille plaqué sur l'arrière de sa tête par la peur. Ce n'était qu'après qu'il fît le lien avec elle. Entre elle et cette gerbe de flamme bleuté qui avait brûlait son bâton.. Son museau était noircit à présent et ses pattes avant, noir comme la suie. Heureusement pour elle, même sous cette forme ses écailles était assez résistante pour une tel température. Bien sûre, elle ne résisterais pas à un bain de lave contrairement au dragon de feu. Et encore. Même la lave en fusion pourrait brûler et détruire un corps tel que celui d'un dragon.

Aussitôt remis de ses émotions Maritin avait pris soin de presque se jeter sur elle pour regarder ses pattes noircit, il voulait les guérir alors qu'il n'y avait pas lieu. Ce qui était assez comique pour elle, vu qu'elle avait l'habitude de soigné ses semblables dans des camps adéquats qui les protégés des intempérie. Bien heureusement, les blessés se faisait de plus en plus rare, surtout depuis la fin de la guerre contre Malefor. A cette période, en pleine guerre les blessés elle les comptait par centaines. Parfois par millier. C'était un vrai carnage. Les cris, les douleurs, les pleures et le désespoir était toujours présent, même la mort rodait et riait en fauchant des vies sous leur demeure. Malgré tout leurs soin et l'énergie qu'ils procuraient, elle n'arrivait pas à empêcher la faucheuse de prendre des vies. C'était dans le cercle de la vie après tout.

Bien après la chute de Malefor, les corps qui restait à pourrir dans certaines contrée et qui n'avait pas était brûler à temps avait envahit se territoire de maladie mortelle. Beaucoup partait sur ses terre pour chercher des survivants mais très peu revenait. Quand nos effectifs de chercheur de blessé à l'époque avait baisser de moitié juste par cette endroit, nous avons compris et nous n'envoyons plus personne pour plusieurs année. Le temps que la maladie est raison d'elle-même et que le sol de cette terre deviens à nouveau respirable sans de risque majeure. Chrystal regarda Maritin avec un air compréhensif. Il aurait fait un parfait soigneur, tout comme elle. Des recrues nécessaire et rare à l'époque. Mais tout ce sang sur ses mains et devant ses yeux, sa cris dans des oreilles, les pleures et la tristesse aurait peut-être voir sans doute émoussé son âme et n'aurait pas fait ce qu'il était maintenant. Il fallait avoir le cœur dur et bien accroché pour ce genre de travail.


- Oui c'est moi qui est craché ses flammes.. Je suis tellement désolée Maritin, si seulement tu savais.. Comme je m'en veux ! Je ne comprend pas pourquoi ça m'es arrivé aussi soudainement.. J'aurais put te.. Te blesser même pire !

Chrystal s'emporta presque dans une crise de mini folie, s'en voulait autant qu'elle se détesté pour ce geste non voulu. Qu'aurait-elle fait si Maritin n'était plus qu'un tas de cendre qui s'envole au loin porté par le vent comme son bâton ? Elle ne préféra même pas l'imaginé. Elle se sentait simplement comme un jeune dragonneau qui ne contrôle pas encore se pouvoir. Mais quand les dragons sont encore jeune et qu'il ne connaisse pas encore à le contrôler leur flammes sont presque inoffensive, créant des brûlures au premier degrés dans les pires des cas. Mais Chrystal n'était plus un dragonneau, et cela depuis bien longtemps.

- Je ne doute pas que tu peut me soigné.. Mais ce n'ai pas nécessaire je pense.. De plus je suis moi même soigneuse en temps normal. C'est juste que j'ai profité que nous étions en surplus d'effectif pour m'aventurer vers de nouvel contrée comme celle-ci..

Chrystal ne savait plus trop comment réagir face à Maritin, elle se sentait terriblement mal à l'aise. Elle voulais se faire pardonné mais n'avait aucune idée du comment s'y prendre. Peut-être même qu'elle amplifierais la chose, comme d'habitude. A chaque fois qu'elle veux régler ses erreurs cela finit toujours par s'aggraver.. Pourquoi devait-elle naître aussi maladroite ? Elle lâcha un long soupir de tristesse et des larmes commencèrent à apparaître dans ses yeux couleur océan. Une s'échappa quand elle cligna des yeux et roula le long de son museau. Elle était chaude et salée. Elle brillait aussi, comme une perle qui glisse sur ses écailles à la lumière du soleil qui se trouvait haut dans le ciel..

- Je suis tellement, tellement désolée Maritin.. Je ne suis qu'une stupide dragonne maladroite et bonne à rien..

Elle s'assit dans le sable et ses yeux perlèrent de plus en plus de perle qui roulait le long de son museau. Elle ne s'était plus sentit aussi triste depuis longtemps.. Depuis bien longtemps..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3957
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Dim 29 Mar 2015 - 0:40

Le renard, tenant toujours les pattes de Chrystal dans les siennes, tentait d'adoucir ses mœurs, tant elle s'agitait des suites de ce petit incident. Elle avait parlé des risques qu'il aurait pu encourir à cause de ces flammes, même si il doutait un peu de sa véracité, se sachant plus résistant que ça, mais n'avait pas trop compris de quoi elle avait parlé ensuite. Pas la partie où elle ne doutait pas de ses qualités de soigneur, mais celle où elle faisait mention, toutefois vague, d'une histoire d'effectifs de soins pour une raison qui, du coup, lui échappait. Il était vrai que, tout comme elle ne pouvait savoir totalement qui il était et ce qu'il avait traversé, lui, ne pouvait non plus savoir cela de Chrystal, et sans doute leurs passés resteraient un mystère pour l'un comme pour l'autre. Néanmoins, il ne voulait pas obliger Chrystal à aborder ce sujet. Après s'être assuré d'avoir bien nettoyé les mains de la dragonne en faisant passer un filet d'eau imperceptible, il les lâcha et fit de même en touchant le museau de la bleutée, alors qu'elle laissa une larme s'écouler.

Je suis tellement, tellement désolée Maritin... Je ne suis qu'une stupide dragonne maladroite et bonne à rien...

L'oreille droite de Maritin eu vite fait de réagir à un certain mot. Faisant un petit "fouitch" dans l'air en tiquant, elle lui laissa entendre un son étrange à son oreille. Il était vrai qu'il ne s'était pas vraiment posé la question de l'espèce devant lui, bien qu'à première vue, elle en tenait du reptilien plus que d'autre chose. On pourrait même dire que, pour une fois, sa curiosité maladive de scientifique n'avait pas fait son boulot. Cependant, cela sonnait assez mal pour lui. Une dragonne? Ces créatures mythiques pouvaient elles vraiment exister? Regardant alors la pauvre pleurer encore un peu, s'étant assise dans le sable, il songea à ce qu'il en avait entendu dire dans les légendes. Ces créatures semblaient avoir l'air majestueuses, énormes, faire la taille de maisons, et devaient de ce fait ressembler plus à des monstres qu'à ce qu'il avait devant lui. Certes, elle crachait du feu, mais sa taille n'avait rien à voir avec les bestiaux dont il était question dans ces légendes, et en plus de cela, elle ne possédait pas d'ailes pouvant la porter dans les airs. Cela dit, il était encore jeune, et n'avait pas encore tout vu, alors comment savoir faire la différence entre les légendes et la réalité?

Cela dit, en la voyant pleurer comme ça, la pensée se dissipa légèrement, se sentant mal de vouloir poser telle question sans essayer de la consoler. Il ne savait pas trop comment s'y prendre. Bien que son père adoptif lui montrait autrefois des signes d'affection, il n'avait jamais eu la chance d'avoir la bienveillance d'une mère, et le manque de sociabilité du renard avait fait qu'il n'était pas toujours certain de comment réagir avec les personnes avec qui il faisait affaire. Il avait bien son instinct, mais il était encore loin d'être maternel, malgré qu'il était hermaphrodite. Se décidant néanmoins à agir en se mordant un peu la lèvre inférieure, il rapprocha son visage de celui de la dragonne, lui essuyant ses larmes de ses pattes touffues, absorbant presque aussitôt l'eau et le sel organique que ces larmes contenaient. Réfléhissant encore un petit moment, il laissa finalement sa voix apporter à Chrystal ces simples mots:


Calme toi Chrystal, tu ne m'as fait qu'un peu peur, il n'y a ni casse, ni mal. Regarde, je me porte comme un charme.

S'éloignant un peu d'elle pour tournicoter dans le sable, laissant ses bras, comme des ailes, dépliés de tout leur long, il voulait tenter de lui prouver qu'elle n'avait rien à se reprocher. Un accident, cela pouvait arriver, mais quand il n'y a pas de casse, ce n'est rien de plus que de croquer le noyau d'une cerise en la mangeant. Bien entendu, après quelques tours dans le sable, le renard perdit un peu l'équilibre lorsqu'il s'arrêta, et semblait un peu ivre malgré lui. Titubant un peu, il glissa finalement et tomba, visage le premier, dans le sable. Se relevant un peu de la force de ses pattes, il cracha un peu de la poudre aux couleurs miel qui s'était infiltrée, avant de regarder Chrystal, espérant la faire sourire un peu, voir rire, de sa maladresse.

Tu fois... ? Pfeuh, ark... Je n'ai absolument rien de cassé.

Il en profita alors pour tirer la langue et la frotter avec ses pattes, voulant faire partir le goût sablé qui gâchait celui du poisson précédemment ingurgité, et ne voulant pas le laisser gâcher celui que les autres poissons pouvaient lui offrir. Il en profiterait, d'ailleurs, probablement, si Chrystal se sentirait mieux et si elle acceptait de continuer de manger avec lui, de lui demander si elle était vraiment une dragonne. De ce fait, il pris un autre de ces poissons avec un pic en bois, le fit chauffer rapidement, puis tendis le bâton à la dragonne. Même si elle était triste, il fallait avouer que c'était un peu ridicule d'en faire capoter un si bon repas, et en remplissant son estomac, elle aurait sans doute retrouvé une bonne humeur de toutes façon. Cela dit, afin de lui faire encore plus comprendre qu'il ne lui en voulait pas de cet incident, Maritin souri de toutes ses dents à la bleutée, lui laissant au passage entrevoir quelques petits grains collés contre elles, reflétant un peu la lumière du soleil, et qui annonçaient un peu de croquant pour la prochaine bouchée de poisson du maladroit tournicoteur.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Une silhouette dans l'horizon
» L'HORIZON - n'a pas son pareil ...
» Peinture et décoration à l'horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: RP Morts-
Sauter vers: