♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Sam 4 Avr 2015 - 16:00

Chrystal se sentait mal à l'aise d'avoir presque tué son nouvel ami. Pourtant il ne semblait pas lui en vouloir, il lui avait pris les mains pour la rassurer, mieux encore, avec l'aide de ses pouvoirs il avait nettoyé les traces des flammes bleuté sur ses mains, ses tâches noirs qui avait tapissait ses mains et le bout de son museau. L'eau qui parcourait ses mains pour les nettoyé était aussi douce qu'une plume, l'eau avait toujours était son élément, peut-être suite à sa légèreté et sa beauté elle continuait à restait près de cette élément. L'eau qui avait remis ses mains propre, dévoilant aucune trace de brûlure disparu avant de se posait sur son museau pour le nettoyé et disparaître à son tour. L'attention que lui portait son nouvel ami la toucha beaucoup. En faite elle n'avait pas eu autant d'attention depuis bien longtemps, sans doute parce qu'elle avait eu plus l'habitude d'en offrir que d'en recevoir, elle avait presque oublié la sensation agréable que cela pouvait procuré. Les pattes de Maritin se détachèrent des siennes et elle laissa retombé les sienne le long de son corps avant de les déposé sur ses cuisses. Un petit « fouitch » siffla dans l'air après qu'elle avait parlait à Maritin et elle releva la tête, un peu intrigué par ce bruit. Avait-elle dit quelque chose de mal ? Elle réfléchit un moment et se rendit compte qu'elle avait dit ce qu'elle était.. Une dragonne. C'est vrai que son apparence n'en avait pas l'air comme ça, les ailes dans son dos était absente après sa transformation en anthropomorphe et cela faisait beaucoup.. De plus qu'elle ne mesurait pas plus que 3 mètres sous cette formes, comparé à ses 17 mètres de haut habituel, cela la rendait bien plus petite. Et si Maritin avait entendu parlait des dragons, c'était certainement sous des formes bien plus massive.

La patte de Maritin s'approcha doucement de son visage pour effacer les dernières larmes qui disparurent dans sa fourrure. Elle ferma les yeux un moment, essayant de se calmé pour ne plus pleuré. Maritin eu même la bonté de lui prouvé qu'il n'avait rien de casser ou de mal. Il lui suggéré de calmé parce qu'il se portait comme un charme. Elle ré-ouvrit les yeux, le bleu de ses yeux était devenu un peu plus clair, très proche de la couleur de l'océan qui se trouvait à coter d'eux. Elle le regardait, une légère tristesse dans le regard, elle n'arrivait quand même pas à se pardonné pour cette faute. Maritin l'avais surement vu qu'elle n'était pas convaincu d'elle-même parce qu'il décida de se relevait dans la sable chaud, tendant ses pattes comme des ailes déployait et commença à tourné, lui montrant de long en large qu'il se portait parfaitement bien. Mais après quelque tour, quand Maritin décida de s'arrêtait, il avait du mal à tenir debout, il avait certainement attrapé le tournis. Cela lui procura une certaine maladresse qui eu pour effet de lui faire tombé museau en premier dans le sable. Chrystal ne put s'empêcher d’esquisser un sourire. Il cracha le sable dorée de sa bouche avant de la rejoindre en rigolant de sa maladresse. Il parla difficilement, le sable semblait continuait à résidait dans sa bouche et cela n'était certainement pas très agréable. Cela eu pour effet de tirer un petit rire, semblable à celle d'un jeune dragon, à moitié étouffé car elle avait mis sa patte devant son museau pour s'empêcher de rire à gorge déployé.


- Oui je vois cela que tu te porte bien ! Tu en tombe même museau le premier dans le sable ! C'est malin ! Ne te fait pas mal en me montrant que tu te porte bien, sinon ce sera vraiment de ma faute que tu souhaite me faire rire ainsi ! Heuresement que on est sur une plage et non dans une montagne, sinon j'aurais du m'occupé de toi comme un jeune dragon qui c'est blessé en jouant !

A cette référence Chrystal ne put s'empêcher d'imaginer la scène qui serais bien drôle. Une dragonne qui prendrait sous son aile, comme une adoption, un jeune renard parce qu'il est trop avide de lui prouvait qu'il se porte parfaitement bien. Le sable dans la bouche de Maritin semblait bien gênant car il utilisa ses deux pattes, tira la langue avant de la frotté frénétiquement pour enlever le reste. Cela la fît rire, un peu plus fort que la précédente, de plus elle le trouvait fortement mignon à faire cela. Maritin s'empressa de traversé un poisson d'un pic et de le faire cuire, il voulait reprendre se délicieux repas. Une fois le poisson cuit il lui tendit la brochette à l'odeur alléchante qu'elle attrapa dans un sourire. Maritin lui rendit son sourire et elle remarqua quelque grain de sable encore sur ses dents, brillant comme de petit joyaux avec les reflets du soleil.

- Je voit que ton repas va être croustillant ! Tu as encore beaucoup de sable sur tes dents ! Je trouve ça plutôt mignon..

Chrystal soupira et regarda son poisson encore fumant. Elle mangea une partie délicatement, comme si le poisson était un met de haute qualité à dégusté avec finesse. Elle déchira en partie la viande du poisson et pris le temps de la mâcher, cette fois. Elle regardait Maritin avec tendresse. Ce petit renard devait certainement caché plus qu'un tour dans son sac et plein de mystère encore, mais elle c'était déjà fortement attaché à cette petite créature. Chrystal n'avait plus l'habitude de s'attachait aussi vite, mais son sourire et son envie de la voir sourire devait y être pour beaucoup.

-Je.. Je dois te remercier pour tout ce que tu as déjà fait pour moi.. Je l'ai peut-être déjà fait, mais.. - Tu n'était pas obligé de faire tout cela, et pourtant tu le fait.. Et j'aimerais sincèrement te remercier pour ça..

Chystal lacha un soupire de contentement. Elle avait envie de le prendre contre lui, sentir sa douce chaleur mais aussi son doux pelage. C'est vrai que Chrystal avait aussi un coter poilu, surtout sous sa forme draconique, mais elle n'avait jamais croisé un être comme Maritin, et encore moins un être animal qui savait parlait comme elle et se déplacé sur deux pattes.. Elle se demanda si l'effet de serrer contre soit un être comme lui avait le même effet d'une peluche, un de ses objets créer dans Warfangs pour les jeunes dragons, qui serrait dans leur patte avant de s'endormir.. Ce qu'elle n'avait jamais connu.


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3955
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mer 15 Avr 2015 - 18:45

Maritin était content de lui, il avait réussi à rendre le sourire à Chrystal et même plus encore, puisqu'elle n'avait pas pu s'empêcher de rire à sa maladresse. C'était rare, ce genre de moments. Maritin n'était pas au départ quelqu'un qui essayait de faire sourire les autres, probablement parce que la plupart de ses sourires n'étaient pas entièrement sincères. Il fallait au moins reconnaître ça à Chrystal, elle était probablement la seule, depuis la mort de son père, à l'avoir vraiment fait sourire et rire. C'était comme si, en si peu de temps, malgré eux, ils s'étaient forgé un lien plus fort que le plus résistant des aciers, alors qu'ils ne se connaissaient même pas un jour plus tôt. Le bleuté se demanda un petit moment si c'était un peu de ça, le bonheur que certains osent mentionner sans savoir vraiment ce que c'est sensé être.

Lorsque Chrystal lui glissa un compliment, il ne put s'empêcher de tirer la langue et se la mordre en même temps, goûtant en effet un peu le sable qu'il avait encore sur ses dents. Il ne se trouvait pas mignon lui-même. Il se trouvait même peu intéressant, et encore moins attirant. Peut-être la mélancolie qui glissait à travers ses veines l'empêchaient d'être confiant en lui-même. Cela, ou bien il se rendait compte qu'il ne méritait pas ce genre de compliments, sachant ce qu'il a fait, ce qu'il a vécu, ce que certains ne voient pas et ce pour quoi il se juge aussi mal. C'est vrai, après tout, il le reconnaissait, qu'il pouvait avoir l'air innocent, mais il n'avait jamais réussi à se sentir bien en se regardant dans le miroir, revoyant dans ses yeux tout le mal qu'il avait déjà causé, ne voyant que la mort qu'il a laissé sur ses traces, celles des loups, celle de son père, et... La sienne, car plus que tout, il se sentait mort à l'intérieur, et c'était aussi pour cela qu'il avait tant de mal à se lier avec des personnes qui criaient de vies, tout comme Chrystal.

Il la regarda manger délicatement, se perdant un peu dans ses pensées en prenant un autre poisson. Il croqua dedans et fut désagréablement surpris de remarquer qu'il avait oublié de le cuire. Son regard se posa alors sur ce poisson planté au bout d'un morceau de bois, et il le fit chauffer avec son pouvoir, tout comme les précédents. Cela lui avait au moins permis de ressortir de ses pensées et de passer à coter du risque de ne plus vraiment savoir sourire à sa nouvelle amie. Il la regarda alors à nouveau lorsqu'elle recommença à lui parler.


Je... Je dois te remercier pour tout ce que tu as déjà fait pour moi... Je l'ai peut-être déjà fait, mais... Tu n'étais pas obligé de faire tout cela, et pourtant tu le fais... Et j'aimerais sincèrement te remercier pour ça...

Eh bien, il y a peut-être un moyen... A vrai dire, cela fait plusieurs fois que je t'entends faire mention de... De dragons. Je dois avouer que je suis un peu curieux. Tu en as déjà vu en vrai, pour savoir en parler aussi simplement ? Tu ne m'as pas l'air d'être comme ce qu'on en raconte, même si tu es plutôt grande par rapport à moi. Puis tu n'as pas d'ailes, surtout... Est-ce qu'ils existent vraiment ?

Il se sentait un peu mal à l'aise de demander ça aussi simplement. C'était, après tout, un peu forcer Chrystal à parler d'elle. Il avait un peu peur de devoir lui-même se mettre à parler de lui après cela. Mais sa conscience le hantait un peu. Il ne trouvait pas cela très gentil de sa part, surtout pour une personne qui avait été d'accord de lui offrir son amitié pour si peu, et avec qui il pouvait partager un très bon repas. Il mit un peu de temps avant de se reprendre.

Excuse moi, je ne devrais pas poser de questions sur ton passé comme ça. C'est vraiment malpoli de ma part. Alors... Si tu le souhaites, ne réponds pas à ma question. Sinon, eh bien, je veux bien faire un deal avec toi. Je veux bien moi-même te parler de moi... Le temps du repas au moins. D'accord ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Jeu 23 Avr 2015 - 12:47

Maritin avait réussit à rentré dans son cœur, ce bipède poilu, cette espèce qu'elle n'avait jamais rencontré avant avait eu le don de se lié d'amitié avec elle assez rapidement. Elle le comptait parmit ses amis à présent et elle ne l'oublierais jamais, comme elle n'avait jamais oublié un ami. Chrystal était de nature émotive et curieuse, ce qui pouvait parfois être gênant dans certain cas, mais Maritin, lui, avait le don de savoir la faire rire, et ce avec pas grand chose. Il était comme un soleil qui brillait de sa douce lumière, l'éclairant de sa nouvelle amitié. De plus, Maritin avait un coter mignon en soi. Quand elle lui faisait un compliment, il ne pouvait s'empêcher de tirer la langue montrant sa gêne face aux compliments. Sans doute n'avait-il jamais connu cela, les compliments, et donc il avait du mal à les accepter. Chrystal avait remercier le renard avec des mots, sans doute trop simple à son goût que pour exprimé réellement sa gratitude. Elle mordit dans le poisson, mâcha doucement et écouta le bleuté. Elle ne fût pas très surprise quand elle comprit que sa curiosité sur les dragons, comme elle avait mentionné par accident, l'avait poussé à lui demandé d'en savoir plus. Chrystal ne savait pas très bien si elle pouvait révélé ce coter de sa facette maintenant, elle avait peur que Maritin prend peur et l'idée de la voir pris de panique l'attristé. Ce qui l'étonna par contre, c'est qu'il se posait la question sur l'existence des dragons même. Existait-il vraiment ou elle parlait de vieille mythe et légende ? C'est là que Chrystal compris que le renard n'avait surement jamais quitté cette endroit et voyagé très peu, voir pas du tout. Si il aurais voyagé, dans les contrées au delà de ses terres, il aurait bien remarqué que les dragons existait pour la majorité, et envahissait presque les terres. Mais les dragons s'aventuraient surement jamais aussi loin, sans doute à cause de l'épuisement causé par le vol, mais ensuite qu'il faudrait une embarcation, un bateau quelconque qui pourrait les portait si loin. Même si Chrystal n'avait pas volé, mais nager pour arrivait jusqu'ici, elle n'avait pas remarqué d'îlot sur le chemin, et cela as du convaincre beaucoup de dragons de ne pas s'aventurait plus loin. Et une embarcation n'était pas le plus agréable. Premièrement il fallait en trouvait une, puis trouvait quelqu'un qui serais capable de la conduire et enfin qu'il accepte de les emmener si loin. Pour cela, Chrystal avait beaucoup de chance, elle savait aisément se reposer sous les océans mais aussi se nourrir pour reprendre des forces.

Même si elle aurait put le faire sur le chemin de son voyage, elle n'en avait rien fait, trop presser d'arriver au nouvel endroit, rencontré de nouvelle personne.. Et se faire des amis ! Et pour cela elle n'avait pas eu le temps de se nourrir au dormir, car l'amitié n'était pas quelque chose qui se faisait attendre pour elle. Il fallait rencontré la personne au bon moment, par un hasard, et prendre beaucoup de temps pour se lié d'amitié avec elle, c'était certainement une des choses les plus importante. Et c'était surement la vrai raison des pourquoi elle voyageait autant, et non pour retrouvait Agrandil, comme elle le pensait. Agrandil avait laissé un vide dans son cœur depuis sa disparition, il n'avait laisser aucune trace permettant de le retrouver ni même une once d'espoir. Elle l'avait aimé, de tout son être, et c'était une certitude, mais le temps et la solitude l'on poussé à croire qu'il ne fallait plus attendre, peut-être avait-il reconstruit sa vie, lui aussi, bien loin d'elle. Après tout, cela faisait plus que dix ans qu'elle l'avait pas revu, et en autant de temps il pouvait se passait beaucoup de chose, elle le savait assez bien. La douce voix mélodieuse de Maritin vint interrompre ses pensées, elle continuait de mâcher dans le vide, sans vraiment se rendre compte qu'elle avait déjà avaler le morceau depuis longtemps. Il se sentait clairement gênée au faite qu'il avait posé cette question sur sa vrai nature, et il lui confia de ne pas répondre, si elle ne voulait pas. Il disait qu'il voulait lui parler de son passé, le temps d'un repas. Elle hésita un moment, ne sachant pas trop quoi répondre. Elle avait envie de lui dire la vérité, mais elle avait peur des conséquences..


- Cela ne me dérange pas de parler des dragons.. Je les connais très bien, même si chaque espèce à sa particularité, bien-sur. Mais c'est juste que.. Que j'ai peur de te faire peur je crois avec ça. Mais je veux bien en parlé si tu le veux vraiment.. Pourquoi ne pas dire que j'accepte d'écouter une partie de ton passé en échange des informations sur l'espèce de dragon ? Je pourrais te parlé de mon passé à moi aussi comme ça. On pourrait raconter un bout chacun.. Enfin, c'est une idée ! Si tu ne veux pas, dit le moi, je ne serais pas vexé pour autant !

Chrystal sourie en coin, essayant de détendre l’atmosphère quelque peut tendu. En tout cas, c'est ce qu'elle pensait de son coter. Elle ne voulait pas perdre son nouvel ami et son habitude d'être aussi maladroite lui faisait peur. Il suffisait de pas grand chose pour brisé une amitié naissante.. Et elle ne voulait surtout pas faire cette gaffe là. Elle s'en voudrait trop. Bien trop.


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3955
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 6 Juil 2015 - 21:50

Cela ne me dérange pas de parler des dragons... Je les connais très bien, même si chaque espèce a sa particularité, bien-sûr. Mais c'est juste que... Que j'ai peur de te faire peur, je crois, avec ça. Mais je veux bien en parler si tu le veux vraiment... Pourquoi ne pas dire que j’accepte d'écouter une partie de ton passé en échange des informations sur l'espèce de dragon ? Je pourrais te parler de mon passé à moi aussi comme ça. On pourrait raconter un bout chacun... Enfin, c'est une idée ! Si tu ne veux pas, dit le moi, je ne serais pas vexée pour autant !

Le renard bleuté se mordit un peu les lèvres. Bien évidemment, la personne avec qui il parlait était d'accord de parler de son passé. Il n'avait pas réellement envie de revivre les sentiments qui l'avaient forcé à se battre et à s'entraîner. La haine et la vengeance forment une spirale dont il ne connait que trop bien les conséquences. Et même si "elle" ne semblait pas encore avoir osé déclencher leur prochaine bataille, il était presque évident qu'un jour, il devrait à nouveau affronter le dernier chef du clan de loup. Les pensées se bousculaient dans sa tête, il essayait de remettre ses souvenirs en place, car il avait encore moins l'intention de mentir à celle qui avait partagé son repas avec lui. Il ferma les yeux, puis pencha sa tête pour acquiescer avant de rouvrir les yeux, sa décision prise.

Non, c'est bon, je suis d'accord. En plus c'est moi qui ai commencé à vouloir en apprendre sur quelque chose que tu dis connaître, alors ce serait vraiment mal de ma part de ne pas répondre à tes questions. Mais avant ça...

Maritin se releva, sortant du sable comme le souffle d'une baleine s'échappe de l'horizon aquatique. Se frottant un peu le fessier, il fit tomber le sable restant bloqué dans sa fourrure. Le regard de Chrystal restait bloqué sur lui, et il se sentit un peu embarrassé. Expliquant qu'il avait besoin de boire, il se rapprocha de la mer, et se permit de faire parvenir un filet d'eau à ses lèvres. Il se rendit alors compte qu'il était un petit peu rouillé, n'ayant pas réussi à faire partir tout le sel que l'eau contenait. Une grimace tordait encore son visage lorsqu'il se retourna vers Chrystal pour s'excuser de ne pas pouvoir lui proposer à boire malgré ses pouvoirs. Retournant s'asseoir près d'elle, il reprit un morceau de poisson pour faire partir le goût bien trop salé qui stagnait sur sa langue.

Je t'en prie, à toi l'honneur, pose la question que tu veux, j'y répondrais. Et si tu veux plus de poissons, dis le moi, je pourrais encore en attraper pour toi.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Jeu 9 Juil 2015 - 16:06

Chrystal regardait le petit être bleu qui se trouvait devant elle. Le poisson était assez salé dans une étendu d'eau aussi grande que que l'océan Rystel. Cela lui donnait une certaine soif, de plus que les poissons cuits perdait leur chair remplit d'eau et de sang. Même si elle ne pouvait resisté au met goûteux d'un poisson cruit sur un feu, elle aurais sans doute dût les mangers crut. Voyageant sans bagages ni autre chose qui pourrait être plus que génant. Elle se demanda si le petit être de l'eau serais séparer le sel du reste du liquide, en quantité assez larges que pour leur permettre de boire à eux deux. Il était sur une plage, juste à côter de l'eau, le sable pourrais filtré le sel et le rendre plus gouteux à leur repas. Les vagues léchaient le sable à quelques mètres d'eux, provoquant un bruit d'eau agréable et réconfortant, comme une berceuse, le son était doux. Une légère brise pareil à un vent parfait, soufflez l'eau pour créait ses multiples langues d'eau qui mourrait sur les granulé jaunâtre, semblable à mes miliers de petits soleils, avant de laissait derrière lui une écume blanchate qui disparaissait rapidement quand le vent soufflait.

Maritin semblait assez génait de sa proposition, mais il accepta tout de même, c'était un deal pour elle. Il la verrait peut-être sous un autre angle après ce qu'elle lui raconterais de son espèce, en parlant bien-sûr des dragons en général. Mais peut-être aussi de son espèce si spécifique. Maritin ce leva du sable, et laissa tombé une multitude de particules en se frottant son fessiers. Bizzarement Chrystal était un peu comme pris par l'enchantement de cette réaction, comme si Maritin était une sirène qui chantait pour elle au grès de ses émotions. Elle resta plusieurs minutes à le fixait ainsi, regardant sa fourure se balançait avec son corp, sa queue remuait pour ejecter ce qui devait le chatouiller. Quand Chrystal s'apperçu qui l'avait remarqué, elle secoua la tête en s'excusant et rougissant légèrement, transformant ses écailles bleuté en un violet assez léger au dessus de son museau. Il alla boire, et voyant la grimace de l'effet salé sur la langue du renard Chrystal essaya ce qu'elle avait pensait un peu plus tot. Pendant qu'il avait le dos tournait, elle creusa un trou dans le sol et se concentra pour faire remonter de l'eau, comme pour se créer un avatar, sauf qu'elle se stopper au moment ou l'eau avait remplit le recipient de fortune.

Sa langue rose vient lapper l'eau douce. Elle était satisfaite que son idée avait marchait, mais elle devait faire attention de ne pas toucher le sable avec sa langue, sinon cela aurait un goût plus que dérangeant. Quand elle remarque que Maritin revenait en s'excusant de pas savoir lui proposait à boire, elle le regarda et lui souria, lui montrant le petit puits d'eau et l'invitant ainsi à boire, lui expliquant que le sable servait de filtre contre le sel et autre particules. Elle attendit de voir si le renard allait ce décider à boire, lui demandant en même temps qu'elle devait lui demandait des questions. Ainsi que si elle voulait plus de poisson il pourrait lui en attraper. Mais Chrystal refusa pour ce point, sous cette forme son estomac était bien plus petit et ne devait pas manger au moins une cinquantaine de poisson pour être "rassasié". Elle examina Maritin et commenca, une voix légèrement génée.


- Bah.. Je me demandais.. J'ai jamais vu d'être comme toi.. D'où viens tu ? C'est vrai que je n'ai jamais beaucoup visité cette plage, il y avait plusieurs année que je n'y était pas retourné, j'ai beaucoup voyager du haut de mes casi 54 années.. Mais je n'ai jamais rencontrer semblable espèce. Serais-tu.. toi aussi le dernier.. De ton espèce ?

Les yeux interrogatif de Chrystal se mélangèrent avec une certaine mélancolie. Etre le dernier de son espèce étai loin d'être une joie. De plus Maritin semblait vivre loin de quelconque peuple. Vivait-il tout seul ?


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3955
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Ven 17 Juil 2015 - 19:17

Il semblerait que Chrystal avait plus d'un tour dans son sac, et Maritin s'en voulait un peu d'avoir bu l'eau de la mer alors que si il avait réfléchi comme elle, il aurait pu probablement préparer à boire pour les deux. Se sentant un petit peu trahi par lui-même, il n'osa pas avouer qu'il avait fait une erreur, et refusa de boire l'eau que Chrystal voulait bien lui offrir. Elle refusa également d'avoir plus de poisson, ce qui l'étonna un peu puisqu'elle n'avait presque fait que manger depuis qu'ils s'étaient assis devant leur tas de poissons, parfois ne remarquant même pas qu'elle les avait déjà fini. Reprenant doucement sa place, il attendait la première question de Chrystal, mais il ne s'attendait pas vraiment à celle qu'elle posa.

Bah... Je me demandais... J'ai jamais vu d'être comme toi... D'où viens tu ? C'est vrai que je n'ai jamais beaucoup visité cette plage, il y avait plusieurs année que je n'y était pas retourné, j'ai beaucoup voyager du haut de mes quasi 54 années... Mais je n'ai jamais rencontré semblable espèce. Serais-tu... Toi aussi le dernier... De ton espèce ?

Maritin était vraiment surpris de cette question. Il était loin d'être le dernier de son espèce, même si il était vraiment unique et qu'il n'avait jamais vu ses vrais parents. De plus, il avait déjà voyagé un peu et avait trouvé des populations dont il avait quelques attraits, bien qu'il n'avait jamais rencontré quelqu'un ressemblant à Chrystal. Il pensa un peu avant de savoir quoi répondre. Ouvrant légèrement les lèvres, il se les mordit en resongeant à la question.

Je suis unique, ça c'est une certitude. Cependant, je vis ici, ce sont mes terres, j'habite encore maintenant dans la forêt que tu peux apercevoir d'ici. Et je ne suis- Attends un peu, tu veux dire que tu es la dernière de ton espèce ?!

Sur son élan de surprise, le renard se vit tomber à nouveau dans le sable, son arrière-train tentant d'amortir sa chute. Dernier de son espèce, si cela était vrai, il savait à quel point cela pouvait être un fardeau. Vivre en sachant que jamais plus après soit on entendra parler de ceux qui nous ressemblent. Vivre en sachant peut-être même que jamais on aura la chance d'avoir des enfants qui nous ressemblent vraiment. Il avait déjà connu des cas où certaines espèces semblaient avoir disparues parce qu'elles s'étaient mélangés entre elles. Il ne savait pas si c'était ce cas là, ou plutôt un autre, plus triste et plus injuste, amenant à l’extinction d'une espèce entière. Rien qu'à cette idée, il ne put s'empêcher de se relever, et d'aller se coller à elle, la prenant délicatement dans ses bras, comme un garçon câlinerait sa mère.

Remarquant alors qu'il n'avait pas au préalable demandé à Chrystal pour un geste aussi tendre qu'intime, il se sépara d'elle, une mine gênée sur son visage, reculant de quelques pas. Éclaircissant sa gorge d'un mauvais chat y étant coincé, il ferma un oeil pour la regarder tout en s'excusant. Il avait même un peu peur qu'elle ait remarqué, par ce geste, ce qu'il essayait de lui cacher avant, bien qu'elle semblait un peu l'avoir remarqué. Il soupira avant de s'autoriser à continuer à lui parler, puis ferma son second oeil, sentant que les rougeurs de ses joues disparaissaient lentement.


Je comprends ta peine, même si je ne pourrais peut-être jamais subir la même que toi. J'aurais aimé pouvoir te dire que tu n'es pas la dernière, mais j'ignore encore ton espèce et n'ai jamais vu de personnes comme toi... Si ça se trouve, tu as tort, et tu finiras quand même par trouver quelqu'un de ton espèce dans des terres que tu ne connais pas encore, mais j'ai peur de te donner de faux espoirs...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 20 Juil 2015 - 0:00

Chrystal ne fût pas peu surprise de voir Maritin refusait à son eau, il avait certainement était blessé dans son estime, déçu de pas y avoir penser plutôt. Cela ne put ne pas s'empêcher de décrocher un sourire à Chrystal, lui prouvant ainsi que elle aussi pouvait être ingénieuse, certainement lié à ses nombreuses expériences sur terre et son besoin vital de survivre seule dès son plus jeune âge. Maritin répondit à sa question, lui expliquant qu'il était unique, qu'il vivait juste ici, dans cette forêt. Chrystal détailla le paysage, jusqu'à ce que Maritin comprenne qu'elle avait dit qu'elle était la dernière de son espèce. Son fessier tomba dans le sable dans un bruit étouffé, soulevant quelque grain au passage. Chrystal le regarda venir se collait contre elle. Sa fourrure était chaud et agréable, elle ne put s'empêcher de rougir à son contact, laissant ses écailles prendre une légère teinte violette. Ce ne fût que plusieurs minutes plus tard que le jeune renard semblait se rendre compte de son geste.

La réaction qui suivit du jeune renard fût plus qu'une point mignonne, se reculant vivement avec une petite mine gêné, coloriant ses joues d'une rose doux. Ce renard avait autant de grâce que sa beauté éclatait, comme un soleil illuminant une eau calme. Il s'éclaircit la voix, s'excusa mais Chrystal secoua légèrement la tête pour bien lui montré que ce n'était rien. Un léger soupire sortit de ses lèvres, comme pour ce rassurait que ce mauvais moment de gêne était derrière lui. Il essaya de la rassurait à travers ses paroles, essayant d'être à la fois le plus doux et le plus compatissant possible. Chrystal était touché, elle n'aimait pas trop raconté ce genre de "détail" car trop de monde la prenait en pitié. En faite, elle leurs expliquait seulement quand une confiance mutuelle était née, ce qui était devenu le cas avec Maritin.


- Hé ben.. Je veux pas dire la dernière des espèces de dragon.. Mais plus de mon élément.. Mais en plus complexe..

Chrystal soupira à son tour, cherchant ses mots pour se faire comprendre du mieux possible. Comment le petit renard allait prendre ce qu'elle allait lui dire ? Craquer, pleurer.. Chrystal avait eu largement le temps de les séché depuis tout ce temps. Tout cela faisait partie de son passé, et elle pourrais ce morfondre autant qu'elle voudrait, rien de cela ne changera. Elle ferma les yeux un instant, écoutant que le bruit des vagues qui l'apaisait. Elle s'assit à genoux, ses mains serrèrent le sable blanc qui ornait cette plage.

- Hé ben, pour faire clair, rare était déjà les dragons aquatiques capables de rester plusieurs heures, plusieurs journées voir plusieurs mois sans devoir être dans l'eau. Mais en plus d'être en partie terrestre, notre communauté savait aussi volait. Cette transformation nous as poussait à évoluer. Les eaux qu'on convoité se sont asséché, nous avons du apprendre à marché sur terre, et à force de ne pas se relevé de nos chute, nous avons était croisé avec plusieurs dragons bleus qui avaient des ailes. Ainsi notre communauté, aussi petite soit-elle, étions les rares à savoir faire le tout. Nous nous sommes métamorphosé. Notre race était de grand dragon, mesurant parfois jusqu'à 30 mètres de haut, nous avons finit par trouver refuges dans un espace d'eau éloigné des villes pour vivre loin des guerres.

Chrystal laissa une pause pour lui permettre de digérer déjà cette partie de cette histoire. La suite sera plus dure à entendre au oreille douveteuse du petit renard. Chrystal ferma les yeux un instant, laissant le sable se libéré de sa main, puis elle les ouvris à nouveau pour regarder le ciel. Il était splendide, si bleu, si.. Pur.

- Tout semblait beau jusqu'à présent.. Jusqu'à ce qu'une troupe de Malefor, le plus sombres des dragons violets autant par ses cruels actes que dans ses volontés sombre, repère le clan de cette troupes qui vivait sans insouciance, juste vivre au jours le jours. Je venais de naître il y avait quelques mois, accompagné d'un frère et d'une soeur. Un dragon noir aussi sombre que la nuit à lâcher un grognement aussi sinistre que ses écailles. Mon père est allait voir, y laissant sa peau. Après avoir remplit l'eau d'un rouge écarlate, ma mère as rejoind notre père après un cri de souffrance ultime. Nous avons tous reconnu sa voix. Je me suis caché, comme notre mère l'avait dit. Notre mère c'est battu avec tout la force d'une dragonne qui veux protéger au prix de sa vie ses enfants.

Chrystal soupira, pris une grande inspiration et souffla doucement au rythme des vagues qui léchait le sable. Elle pris une poignée de cette poudre dorée. Elle la garda soigneusement en main. Elle plongea son regard, une vague de tristesse dans ses yeux. Elle posa son autre patte sur son écaille qui ornait son cou par un collier forgé par le forgeron qu'elle avait rencontré il y as de longue date.

- Avant de partir, ma mère m'as demandé de m'occuper de mon frères et ma soeur, arrachant une écaille de son corps en guise de promesse de revenir. On c'était caché mais le rugissement de notre mère bléssée les força à sortir de sa cachette. Les petits cris qu'émissait les petits êtres avait vite fait d'attirait l'ouïe du dragon sombre. Le dragon sombre c'était rapidement posé, sur son dos un être abominable décima la vie de ses dragonnets.. A l'aide d'une épée forgeait. Après que le carnage avait cessé, j'ai était retrouvait l'endroit d'où on avait entendu le cri de ma mère, plutôt.. Les dernières paroles de ma mère était de m'occuper de ses enfants..

Chrystal soupira, cette flot de tristesse, elle ne l'aimait pas, mais elle avait du mal à lutter contre elle. Elle regarda Maritin.. * Un espoir.. En resterait vraiment-il un?* Alors soudain, Chrystal repensa que un oeuf n'avait pas éclot au moment de l'attaque..*Serait-il possible que.. Non, il doit être convoité, ou l'oeuf à du mourrir.. Il n'y as plus d'espoir possible..* Chrystal posa une patte sur la fourrure de Maritin, voulant quand même lui raconté. Il était devenu un ami, presque un confident à ce posait ainsi mutuellement des questions.

- Un espoir.. Quand j'y repense.. Par l'émotion et par mon jeune âge, un oeuf n'avait pas éclot, il était tombé dans l'eau lors de l'attaque.. Mais je n'ai pas espoir que celui-ci puisse avoir éclot.. Ou mieux encore, qu'il as survécu, éclot ou pas..

Chrystal posa son regard sur la fourrure qui volait au grès du vent que procurer les vagues, déplaçant les poils de Maritin comme si son pelage était lui-même une mer velue. Elle attendit quelque temps que le renard bleu s'en remette. C'était à son tour de posait une question quand elle y pensa. Elle pris la poignée de sable dans sa main et souffla doucement dessus pour faire s'envolait les grains, signifiant clairement l'extinction d'une espèce à ses yeux. Elle lui sourie gentillement.

- Laissons les blessures de côter. C'est à moi à te poser une question, n'est-ce pas ? Alors, si tu vis depuis toute ta vie sous cette forêt et que tu ne semble pas connaître les dragons.. Par quel espèce d'animal tu as était élevé ? Suis-je bête.. Certainement par des parents qui te ressemble..

Chrystal laissa son regard disvalguer au rythme que la fourrure de Maritin bougeait.. C'était comme une berceuse.. Comme sa musique qu'elle avait surpris un peu plus tôt.. Comme le chant de sa mère quand elle était petite.. Si douce et agréable à la fois.. Presque inégalable..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3955
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mar 21 Juil 2015 - 18:35

Hé bien... Je ne veux pas dire la dernière des espèces de dragon... Mais plus de mon élément... Mais en plus complexe...

Le jeune renard ne savais pas trop quoi penser de ce que Chrystal insinuait. Elle pris le temps de soupirer avant de reprendre la parole. Silencieusement, Maritin l'écouta raconter son histoire, la "naissance" de son espèce, qui selon elle faisait partie des dragons de l'eau, le fait que c'était une espèce amphibie capable également de voler, ainsi que leur tailles impressionnantes, puis elle entama un chapitre plus sombre, qui bien qu'il titillait l’intérêt scientifique que Maritin portait à la chose, le rendait un peu moins curieux et le gênais un peu. Il était facile de comprendre qu'il s'agissait là de souvenirs douloureux pour la bleutée, et l'obliger à revivre ceux-ci ne pouvait l'empêcher de s'en vouloir d'avoir accepté ce deal auparavant. Fermant les yeux, s'imaginant la scène déchirante de la mort de ses parents alors qu'elle la racontait, il avait pu se retenir de verser une larme, n'imaginant sans doute qu'un quart de ce qu'elle avait ressenti à l'époque. De plus, de ce qu'elle avait raconté, il semblait presque évident qu'un hybride avait fait partie de ce massacre de ses frères et sœurs, mais il préféra garder ça pour lui, imaginant que ce dernier devait peut-être être mort.

Incontrôlables, ses oreilles finirent par se coucher à cause des sentiment qui remplissaient doucement son cœur en entendant cette histoire. Surtout lorsqu'il fit le parallèle avec la sienne, la mort de son père adoptif suite à une altercation avec plusieurs loups. La différence était que lui avait pu prendre vengeance sur eux, du moins, il ne voyait pas Chrystal avoir eu la possibilité de le faire, elle lui semblait trop gentille, avec une aura peut-être même un peu naïve, mais avant tout aimante. Cela dit, il l'enviait un peu, puisqu'elle avait pu connaitre ses vrais parents, à ce qu'elle disait, même si ses souvenirs devaient être flous depuis qu'elle avait grandi. Il avait d'ailleurs envie de rebondir sur quelque chose que lui avais expliqué la dragonne, mais se retint de le faire tant qu'elle n'avait pas fini de parler d'elle. Surpris de sentir la patte de Chrystal se déposer sur lui, il rouvrit les yeux d'un coup sec, et se fit un peu surprendre par la lumière du soleil qui avait décidé de sortir de derrière un nuage. Il sentait d'ailleurs sa gorge nouée par le début de chagrin qu'il ressentait à entendre tout ça. Surtout quant elle mit fin à un espoir infime qu'elle ne voulait pas reconnaître. Une brise de vent un peu plus forte passa sur la fin de son récit, donnant un léger frisson au renard, alors qu'il s'apprêtait à s'excuser, et fut bloqué par le sourire qu'elle lui renvoyait à ce moment là.


Laissons les blessures de côté. C'est à moi de te poser une question, n'est-ce pas ? Alors, si tu vis depuis toute ta vie sous cette forêt et que tu ne semble pas connaître les dragons... Par quel espèce d'animal as tu été élevé ? Suis-je bête... Certainement par des parents qui te ressemblent...

Cette remarque piqua au vif Maritin, qui pencha un peu la tête vers le sol, ses cheveux cachant ainsi ses yeux. Alors il était question de ses parents, puisqu'il en avait entendu de ceux de Chrystal. Il aurait eu honte de mentir après avoir entendu son histoire à elle, alors qu'elle voulait mettre les blessures de côté. Il n'avait jamais vu ses parents. Sa couleur aurait pourtant du l'aider à les retrouver, si ils existaient encore. Quant à son tuteur, il était un lapin bizarre, et n'était plus de ce monde. Il ne pouvait s'empêcher de se mordre la lèvre inférieure en sentant une légère colère gronder au fond de son âme alors même que cette simple chose lui repassait par la tête. Sans regarder Chrystal, il détourna la tête vers l'horizon, comme si il cherchait à voir un quelconque mirage au loin, capable de lui donner l'impression de revoir cet œil qui lui faisait peur mais le fascinait. Cet œil qui avait toujours semblé veiller sur lui malgré les maladresses de la passion scientifique qui faisait de son père adoptif celui qu'il était.

Je suis vraiment désolé... Tu dis vouloir mettre les blessures de côté mais je vais devoir parler de la mienne, avec ta question... Tu n'es pas bête, c'est vrai que n'importe qui aurait pensé à ça dans un cas tout à fait normal, mais, ce n'est pas le mien... Je n'ai jamais connu mes parents biologiques, et je ne suis même pas certain de pouvoir parler de parents tout court. J'ai cependant eu de la chance d'être recueilli par un... Un tuteur, plus qu'un père. Il était scientifique, et n'avait lui-même jamais vu de dragon de sa vie, ou ne voulais pas reconnaître leur existence. Il m'a tout appris sur ce qu'il savait, et m'a fait participer à de nombreuses expériences. Je le vois encore avec son œil artificiel...

Remarquant qu'il se perdait déjà dans ses pensées, il avait légèrement envie de ressortir sa baguette pour jouer une musique qui serait capable de le calmer sans pour autant effacer les sentiments qui se manifestaient dans son pauvre petit cœur. Il daigna à nouveau regarder Chrystal avant de se pencher un peu en avant, pour s'excuser, avant de reprendre où il en était. Il lui expliqua ainsi qu'il était orphelin, abandonné à la naissance, et que quelqu'un l'avait recueilli. Il expliqua aussi que ce quelqu'un fit des expériences avec lui, et parfois lui étant le sujet d'expérience, bien qu'il essayait d'agir comme un père. Essayant tout de même de se détacher de ses émotions, il raconta de façon presque objective comment une de ces expériences lui donna ce pouvoir étrange qu'il partageait avec la dragonne, si elle faisait bien partie de cette espèce.

Mais au final, lui aussi est mort. Il n'a pas pu voir le fruit de mes efforts au niveau de la manipulation de l'eau. Des loups l'ont tué. Et... Et...

... Je ne peux pas vraiment lui raconter ce qu'il s'est passé. Personne d'autre que moi et "elle" ne sait ce qui s'est passé, même si elle n'a pas osé se manifester depuis. Surtout que même si ils ont commis des crimes, leurs meurtres était bien pire et je risquerais l'isolement total...

Et voilà, c'est à peu près tout... Par contre dis moi, je me trompe peut-être mais, tu parlais de dragons dépassant aisément les 10 mètres, et de ce que je vois, tu ne semble pas tout à fait très jeune, mais tu en es loin... Je ne veux pas questionner ton passé douloureux, ni trop t'obliger à le ressasser mais, tu me certifies être ce genre de... Créature mythique ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Jeu 30 Juil 2015 - 15:35

Au fur et à mesure que chrystal racontait son histoire, de plus en plus sombre malgré elle. Sa vie était loin d'avoir était une douce symphonie, comme celle qu'elle avait entendu de Maritin, il y as peu avant qu'elle revient vers lui. Le renard avait fermé les yeux, s'imaginant sans doute les scènes horribles qui c'était passait autant dans son enfance que plus tard, dans sa vie de mère et "femme". Une larmes avait coulait sur le pelage du bleu, sa fourrure si douce qui c'était retrouvait contre elle, un peu plus tôt. Elle s'en voulait un peu de le faire pleuré avec son histoire, de plus, elle avait réussit à passait ses étapes, elle avait repris goût à la vie après avoir décider de finir son isolement et rejoindre les troupes de Warfangs afin d'apporter premièrement son aide, puis commencer à voyager et voir du pays mais aussi de nouvelle tête. Maritin avait finit par coucher les oreilles sur son récit où l'espoir d'un frère n'existait plus pour elle.

Maritin semblait reprendre ses esprits, difficilement après avoir entendu sa sombre histoire, mais quand Chrystal avait posait sa patte, il avait ré-ouvert les yeux. Sa question semblait le troublait, elle avait presque l'impression de voir une vague de tristesse au fond de son regard océan. Il raconta alors l'histoire d'un père, dont elle compris plus tard qu'il n'était que son adoptant et non son père biologique, faute d'être orphelin. Elle fut assez étonné que son tuteur n'avait jamais vu de dragon, à moins qu'il en avait jamais fait mention à fils adoptif, les trouvant trop dangereux à son goût. Par contre, elle fût surprise que le bleuté fût élevé par une espèce, qui encore une fois elle ne  connaissait pas. Un lapin qui marchait sur deux pattes, un peu comme le bleu et qui en plus menait des expériences bizarres ? De il les menait sur son fils adoptifs.. N'avait-il pas envie de faire du mal à une autre espèce de ses lieux où en avait-il simplement pas ? Ou peut-être c'était simplement le faite qu'il avait peur de les modifié d'une quelconque manière.. Ou bien il cherchait des trucs sur le bleu ? Un tas de question commençait à se balançait dans sa tête. Il lui expliqua aussi comment il avait acquit le pouvoir d'eau. Chrystal trouvait le processus intéressant.. Si il connaissait comment son père avait fait, il pourrait avoir tout les éléments possibles et inimaginable.. Et deviendrais surement encore plus fort qu'un dragon lui même.

Un temps de silence passa, pendant que Chrystal semblait émerveillé par cette angle de vue par la probabilité qu'elle c'était déduit. Même si cela ne devrais pas être aussi simple que ça.. Après un petit moment de calme, le bleu décida à dire que son père était mort par des loups.. Chrystal se crispa, comme si on l'avait figeait sur place. Cette nouvelle cassa son enthousiasme à cette idée. Mais aussi une idée intérieurs de peu être rencontré un nouvel être qu'elle n'avait jamais vu et en apprendre plus. Chrystal avait envie de prendre le renard dans ses bras, elle semblait du mal à bougeait, comme si son corps refusait de lui répondre.
*Depuis combien de temps vit-il seul ici alors ? Cela doit-être bien triste..*

Le renard n'avait pas finit sa phrase, la laissant en suspension, laissant un vide de l'attente de savoir la suite qui se résigna à en dire plus. Chrystal soupira, elle pouvait que le comprendre, c'était dur et cela faisait moins d'une journée qu'ils se connaissaient. Il devait certainement pas avoir autant confiance que cela et elle le respecta, ne demanda rien de plus, se disant simplement qu'elle en apprendra certainement plus quand une amitié bien fondé sera créer. Le bleu finit par lui posait une question qui la dérangea quelque peu. Il semblait se questionnait sur le réel nature de Chrystal, d'ailleurs, elle pouvait le comprendre, sous cette forme elle n'avait rien d'un dragon comme dans ses récits. Elle le regarda gênée, ne savant pas trop comment l'expliqué, puis elle lâche un soupire.

- Je ne veux pas te mentir ni te cachait la vérité, j'ai juste peur que tu me fuit après. Il est vrai que je suis une dragonne et normalement je fait plus que 17 mètres de hauteur. Le visage que tu as cru que c'était un monstre qui t'observait, sur la plage quelques heures plus tôt, en faite, c'était moi. Je me suis évanouit parce que quand je prend cette forme, dite anthropomorphe, je perd beaucoup d'énergie mais aussi cela me coûte une multitude de douleur car mon corps change et rétrécit. Pour ce soucis je ne vais pas te le prouvait de moi même, en me changeant devant tes yeux, mais je peut te le prouvait d'une autre manière, sauf si tu le désires vraiment.. Mais pour ça j'aurais besoin que tu me fait entièrement confiance.

Chrystal posa son regarde bleu dans les yeux du renard, avant de les fermait, respirant calmement, ayant peur d'un rejet du bleu. Cette expérience n'était pas douloureuse, mais la peur du contrôle mental était quelque chose de très difficile, pour briser le mur qui l'empêchait d'atteindre le conscient du bleu. Elle s'assura rapidement que personne d'autre à moins d'un mètre était présent, jetant rapidement un coup d’œil au alentour, et regarda Maritin, posant son regard sur sa frimousse blanchâtre, cachant quelques grains de sables le rendant plus mignon encore.

- Je te demande ça car j'aimerais que tu ouvre ton esprit pour que je puisse rentrer, pour te montrer quelques images de mon vécu, des dragons que j'ai connu. Je te ferais montrait mon ancien compagnon, Agrandil, qui à l'époque mesurait presque une dizaine de mètre, mais aussi certains dragon de Warfang, la grande cité où je vis parfois, et où je suis obligé de me déplacé sous cette forme. Et finalement je te montrerais différente personnes que j'ai croisé durant mes péripéties, pour que tu vois la différence entre les jeunes dragons et les adultes, pour que tu compare toi même et voit ce que c'est. Après je ne peut point t'obliger à ouvrir ton esprit, cela fait moins d'une journée qu'on se connait et tu as peut-être peur que je prend possession de de ton esprit et ton corps.

Chrystal sentait qu'elle s'égarait, allant presque lui racontait que ce qu'elle lui avait dit n'était peut-être que mensonge pour mieux le "prendre". Chrystal resta fixé sur la moustache, attendant une réponse, peut importe ce qu'elle serait, juste pour savoir si Maritin accepterais où pas. De nos temps, avec les guerres et les pertes rapides d'être cher, il était difficile de faire confiance..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3955
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Sam 1 Aoû 2015 - 20:05

Chrystal semblait être indisposée à répondre à sa question. Peut-être était elle en effet un peu déplacée, puisqu'il avait agis un peu comme quelqu'un cherchant à défaire les mensonges d'une personne qu'il ne connaissait que depuis peu. La voyant soupirer, Maritin songea à ce qu'il aurait pu poser comme question qui aurait été beaucoup moins... Malhabile. Cependant, elle y répondit quand même, notant au passage le fait qu'elle voulait rester honnête avec le renard. Soulignant sa peur de le voir fuir, elle ne pris cependant pas de pinces pour lui expliquer que le monstre qu'il avait aperçu beaucoup plus tôt était en réalité... La dragonne qui se trouvait devant lui. Il n'était pas encore certain de vraiment pouvoir accepter ça, d'accepter l’existence de cette espèce, mais Chrystal semblait le convaincre lentement. Lorsqu'elle expliqua cela dit que ce qui lui a permis de se changer en ce qu'elle était devant lui était douloureux, cependant, il eu envie de se mordre une griffe. Sa curiosité avait été piquée, et il aurait mal admis le contraire, mais l'obliger à passer par de la souffrance juste pour assouvir son besoin de savoir ne semblait pas être une bonne chose.

Puis elle lui proposa quelque chose d'autre. Quelque chose qui nécessitait sa pleine confiance en Chrystal. Ses yeux grand ouverts plongèrent dans les yeux de Chrystal avant que ceux-ci ne se ferment. Maritin avait eu l'impression, l'espace d'un instant, de voir toute la tristesse de son âme dans ce bleu si clair et si pur. Il n'avait pas vraiment envie de faire partie de ce sentiment, il ne voulait pas être une mauvaise rencontre qu'elle aurait pu faire au détour d'une plage. Lui faire confiance totalement était certes une chose plus difficile que de simplement lui faire confiance, mais de ce simple regard, il avait compris qu'elle n'était vraiment pas du genre à lui vouloir du mal, pas comme cette peste qu'il avait rencontré deux mois plus tôt. Cette louve au regard vairon et aux dents de scie. Il avait parfois l'impression d'encore sentir la morsure à son bras, même si il savait que le réflexe qu'il avait eu de le retirer coûte que coûte avait été la meilleure solution. Voyant alors que la bleutée semblait chercher du regard quelqu'un, n'importe qui, il compris qu'elle allait lui dire quelque chose qui prouvait qu'au moins une personne avait une confiance totale envers l'autre. Puis elle lui expliqua ce qu'elle comptait faire.


Je te demande ça car j'aimerais que tu ouvres ton esprit pour que je puisse rentrer, pour te montrer quelques images de mon vécu, des dragons que j'ai connu. Je te ferais montrer mon ancien compagnon, Agrandil, qui à l'époque mesurait presque une dizaine de mètres, mais aussi certains dragons de Warfang, la grande cité où je vis parfois, et où je suis obligée de me déplacer sous cette forme. Et finalement je te montrerais différentes personnes que j'ai croisées durant mes péripéties, pour que tu vois la différence entre les jeunes dragons et les adultes, pour que tu compares toi même et vois ce que c'est. Après je ne peux point t'obliger à ouvrir ton esprit, cela fait moins d'une journée qu'on se connait et tu as peut-être peur que je prenne possession de ton esprit et de ton corps.

De la projection spectrale alors... De ce que j'en sais, il est difficile de prendre possession d'une autre personne juste avec une projection spectrale, mais je suis loin d'être un mage... Je m'y connais assez mal. Et puis, bon, ce n'est pas comme si elle pouvait vraiment le faire... Je le sens... Elle n'est pas comme ça.

Voyant que le regard de Chrystal semblait s'être fixé sur sa moustache blanche, il ouvrit légèrement la bouche pour mieux attirer son attention. Aucun son ne sortit de sa gorge sur l'instant, mais il sentit que sa queue s'était mise à remuer malgré lui, ce qui le gêna un peu puisqu'elle réagissait uniquement comme ça à l'idée d'en apprendre plus sur une espèce lui étant totalement inconnue. Refermant la bouche et les yeux afin d'essayer de calmer le mouvement de métronome, il s'excusa en chuchotant, les joues un peu chaudes, ses deux pattes dirigées vers la dragonne, tendues, comme si il essayait de lui faire comprendre qu'elle ne devait pas regarder. Sentant qu'il s'embarrassait tout seul et encore plus, il prit le temps de s'éclaircir la voix en mettant un poing devant ses lèvres, cherchant à laisser partir ce sentiment de gêne qui faisait rougir ses joues. Laissant finalement ses bras reprendre une position de repos, le long de sa fourrure, il se permit simplement de répondre.

Je suis d'accord. Je ne veux pas que tu te fasses du mal pour moi. Et puis... Je te fais confiance. Si tout ce que tu me dis est vrai, je n'ai aucune raison même d'avoir peur... Enfin... Sauf pour le fait que j'ai pas envie de me faire écraser par une créature de 17 mètres de hauteur... Hahaha... Mais trêves de blagues... Je suis d'accord de voir ce que tu veux me montrer.

Bon, il était assez clair qu'il ne lui accordait pas une confiance aveugle ni totale, mais il était persuadé de pouvoir lui faire confiance assez pour permettre à la bleutée de lui faire voir ce qu'elle voulait lui faire voir. Maritin lui demanda d'attendre un petit instant afin de pouvoir se faire une petite place dans le sable chaud pour être plus à l'aise et mieux ouvrir son esprit. Contrairement à deux mois plus tôt, il s'attendait cette fois-ci à ne pas se faire agresser par une voix, mais plutôt à voir des images plus douces. Il ne savait pas à quoi s'attendre tout à fait non plus, mais rien qu'à cette idée, il se sentait déjà beaucoup plus apte à accepter cette liaison mentale que Chrystal créerait entre eux. Fermant les yeux afin de mieux ressentir ces souvenirs qu'elle allait lui partager, il laissa cette fois-ci sa queue remuer avec douceur. Il était même presque certain qu'il pourrait s'endormir comme ça, avec le bruit des vagues pour le bercer, si il attendait longtemps de cette manière.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Lun 3 Aoû 2015 - 17:11

Chrystal remarque que le bleu avait un peu de mal à se décider sur sa proposition pour lui montrait quelques images de sa vie. Les mots semblait venir difficilement, il ouvrait et fermé la bouche, mais aucun son ne sortit. Avait-il peur à ce point ? Ou c'était juste parce l’effet de fixé sa moustache blanche ainsi le perturbé à ce point ? Sa queue commença à se balançait alors, qu'il fermait les yeux et une couleur rosie commença à paraître sur son blanc pelage. Il tendit les deux pattes vers elle, mais Chrystal ne le comprenait pas. Elle pencha la tête sur le coter, une mine interrogative, avant que Maritin ouvre un œil et s’éclaircit la voix. Enfin, il sembla reprendre ses esprits et reposa ses pattes le long de son corps. Le bleu avait posé son accord, il refusait qu'elle se fasse du mal pour lui et cela touchait un peu Chrystal. Elle le regarda, posant son regarda dans ses yeux, avant de les fermait doucement, écoutant le calme de la mer. Pourquoi ce sentait-elle autant stressée alors qu'elle avait pratiqué ce genre de chose plus qu'une fois ? Bon pas sur un être comme lui, mais elle l'avait fait avec différent animaux et dragons. Surtout des animaux lors de sa période d'exil, c'était d'ailleurs son seul moyen de sociabilité.

Alors doucement elle attrapa une patte de Maritin dans les siens, comme pour se rassurait que tout allait bien, et elle commença très doucement à venir dans son esprit. Elle ressentait ses douleurs passait, son calme et sa douceur intérieur. Elle pouvait apercevoir rapidement les pensées de Maritin dans sa tête. Ce flux d'information passait à toute vitesse devant son esprit, trop rapidement pour en retenir quoi que ce soit, cela la laissa croire que le bleu semblait un peu perturbé ou stressait, à son tour. Elle lâcha un léger soupire et commença à donner quelque images des dragons qu'elle as rencontré il y avait longtemps. Elle ne savait pas part qui commençait. Puis elle pensa un instant à sa fille, avant de mourir. Cela pourrait-être un bon début. Elle se concentra sur une image de sa fille, prise en hiver et la montra au bleu.


Spoiler:
 
- Voici ma fille, Nithianaëlle, en hiver, son premier hiver pour tout te dire. Elle était tellement marrante ! Comme tu peux voir, elle est pplus pâle que moi, dût au faîte que son père était un dragon de glace..

Chrystal souriait en se remémorant cette épopée, ses glissades, ses petits crie de joie qu'elle avait, qui semblait si doux et tendre, elle les montra sans hésitait à Maritin. Cela avait longtemps était le rayon de soleil de sa vie, sa fille. Elle avait eu son caractère, sa joie de vivre. Elle aurais certainement était une grande dragonne, très convoité. Elle soupira, revoyant son compagnon, près d'elle, toujours aussi fière.

Spoiler:
 
- Voici mon compagnon, Agrandil, au delà de ses airs qui peuvent te paraître dur et provoquant, je peut t'assurait que je n'ai pas rencontré plus doux comme mâle. Il as était le meilleur des pères pour notre fille, je suis sûre qu'il aurais donné sa vie pour la protégé. Si tu le voit un peu plus bleu que blanc, c'est lié à ma vision légèrement déformé, mais je crois que tu as du déjà t'en apercevoir..

Chrystal eu un léger sourire en repensant à tout ses bons moments passait qu'elle ne pourrait certainement pas oublié si facilement. Son compagnon lui manqué tellement, mais plusieurs années c'était écoulé depuis qu'il avait était déclaré disparu. Devait-elle gardé un infime espoir de sa survie ? Si c'était le cas, il aurais certainement refait sa vie, avec une autre dragonne surement plus belle qu'elle, et sans doute devrait-elle faire la même chose.. Mais avec qui ? Chrystal laissa doucement décliné ses souvenirs pour en allait vers d'autre. Comme Maritin ne connaissait pas les dragons, elle se disait qu'il ne connaissait certainement pas le Héros de Warfang ! Elle laissa alors une image de sa dernière rencontre avec le violet, lui faisait montré sa splendeur de Héros.

Spoiler:
 
- Voici Spyro, je l'ai rencontré au cours d'un voyage dans le Havre des Etoiles, mais tu ne dois certainement pas connaitre ce lieux, c'est un lieux magique. Quand je dit magique c'est qu'il éblouit de splendeur, au delà de ce que tes rêves peuvent imaginer. Il as aider la ville où je vis parfois, attaqué par un sombre dragon qui voulait détruire le monde, je crois. Je ne connais pas très bien cette partie de l'histoire, mais il m'as dit qu'être un héros n'était pas toujours facile. Je veux bien le croire.

Elle lui montra un peu le lieu du Havre des étoiles, pour mieux accentué ses dires sur le lieux, pour que le bleu comprend de lui même ce qu'elle essayé de lui dire. Ce plafond qui brillait de mille feu, alors que dehors, il faisait jours, brillant d'étoile, réagissant comme si c'était la nuit.. Elle même semblait être de nouveau éblouit par ce lieu rien qu'en y repensant. C'était magique.. Elle pensa alors à quelques dragons de Warfangs, sa première pensait était les dragons noirs, attaqué par le peuple lui même pour être expulsé de la ville.

Spoiler:
 
- Voici les rares dragons noirs que l'on peut voir dans Warfang, ils sont souvent jeune car ils se font expulsé de la ville ou attaqué par des groupes. Il représente le mal pour la ville, sans doute à cause de la rumeur de Cynder. Cynder est une grande prêtresse qui as était élevé par le méchant, qui s’appelle Malefor je crois. D'après ce que j'ai cru entendre, il aurait poussait sa croissance et corrompu son âme, mais Spyro l'aurais sauvé puis ramener à Warfang. Mais le peuple n'avait pas apprécier sa présence et elle as était forcé à l'exil, les gens juges trop vite sur l'aspect du passé.. Spyro n'as pas eu le courage de tenir tête au peuple, malheureusement..

Chrystal comprenait Spyro en ce sens, cela devait être dur de se dresser contre toute une cité qui devait compter quelque milliers de dragon.. Pour éviter de se laissait envahir par ses émotions, Chrystal passa vite se passage, et se concentra sur quelques dragons rouges qui faisait office de garde dans la cité.

Spoiler:
 
- Voici nos garde, ils doivent être fort et bien entraînait pour savoir défendre la cité de certains assaillant. Comme tu peut voir, ils sont déjà relativement âgé, avec une corpulence bien développé. J'ai rencontré bien d'autre dragon, mais je pense pas tous te les montrés, tu sais du haut de mes 53 ans, j'en est vu des dragons.. Je pense que je vais arrêter là, pour te laisser digéré un peu tout ses information..

Chrystal se retira doucement de l'esprit du bleu, ré-ouvrant les yeux petit à petit, et enlevant la patte de Maritin d'entre ses mains, les joues rosie par le gêne que cela lui provoqué d'voie eu le besoin d'avoir sa patte comme réconforts..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3955
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mer 5 Aoû 2015 - 19:39

Le noir. Intense. Calme et paisible et pourtant aussi difficile à supporter que la lumière du soleil.  Si ses oreilles ne captaient pas l'intensité sonore que produisaient les vagues, Maritin aurait probablement commencé à stresser. Il n'avait jamais eu les paupières très lourdes à cause de ça. Mais il savait qu'il était en plein jour, et que près de lui se trouvait Chrystal, qui allait pénétrer dans son esprit. Il se demandait à quoi s'attendre. Après tout, si c'était bien elle qu'il avait vu plus tôt et qui l'avait effrayé, comment réagirais t'il, au final, face à ces images ? Il sursauta mais garda les yeux fermés, Chrystal ayant pris sa main. Puis il sentit des sensations, des sentiments qui ne venaient pas de lui. Il compris rapidement à qui appartenait tout ça. Et petit à petit, une image, d'abord floue, vint se placer sur ses rétines.

Elles lui semblaient si vivantes, d'ailleurs. Chrystal devait avoir de la chance de réussir ainsi à se remémorer des souvenirs avec autant de détails. Les sons se mêlèrent aux images tandis que Chrystal, par dessus le brouhaha des souvenirs, lui expliquait ce qu'il voyait. Bien que la jeune pousse l'intrigua au plus haut-point, il fut un peu décontenancé lorsque Chrystal lui montra son ancien compagnon, si grand, si majestueux, et peut-être un peu monstrueux. Il n'aurait pas vraiment voulu faire face à ce genre de créature, lui, avec son petit gabarit. D'ailleurs, cela n'était pas la seule chose qui lui fit peur, puisqu'il remarquait souvent que le sol était loin d'être proche, et que ça lui donnait presque quelques vertiges physiquement. Un autre dragon pris la place du précédent, un plus violet, et un peu plus petit surtout. Les lieux qu'elle montra aussi avaient quelque chose de mythique, de grandioses pour certains même.

Et puis à nouveau, d'autres dragons, de forme encore différente aux autres, et de couleurs variées. C'était là vraiment plus que tout une espèce, il aurait peut-être même pu en diviser certains en sous-espèces si il pouvait avoir beaucoup plus de détails. Certes, il restait assez craintif, ces mastodontes pourraient effectivement ne faire qu'une bouchée de lui, mais cela le rendait un peu admiratif. Il fut presque déçu d'ainsi voir les images finalement s'effacer, et le noir revenir lentement. Il en avait déjà vu beaucoup, mais pas assez pour assouvir sa curiosité face aux dragons. Quoiqu'il en était, il comprenait désormais bel et bien que Chrystal devait faire partie de ces créatures, vu la fille qu'elle lui avait montré. C'est d'ailleurs qu'il remarqua une chose, en rouvrant ses yeux doucement, son regard planté dans le sable le temps qu'il incorpore ce qu'il a vu dans sa mémoire, sa queue s'étant lentement remis à jouer les métronomes.


... Tu ne m'as pas montré ce à quoi tu vois que tu ressembles. Ce n'est pas grave hein, je veux dire, je veux toujours pas te forcer à me montrer ta vraie forme si ça te fait souffrir. Mais bon, je comprends... Et donc les dragons existent vraiment. Je suis... Surpris je dois dire. Mais aussi content de savoir que j'ignore encore beaucoup de choses.

Relevant alors les yeux pour regarder Chrystal, il remarqua qu'elle semblait un peu plus violette. Après tout, elle devait avoir montré des souvenirs qui lui étaient plus que cher, il pouvait comprendre que ça devait la gêner un peu d'avoir quand même montré ça à quelqu'un qui était un total inconnu un jour plus tôt. Cela lui fit repenser à ce qu'il avait ressenti lorsque Chrystal est entrée dans son esprit. Si lui avait ressenti tout ça, qu'avait elle pu voir, elle... ? Cette idée commença rapidement à lui faire peur. Il se releva subitement, déplaçant une masse de sable en se remettant sur ses deux pattes, et regarda profondément Chrystal dans les yeux.

... Sois franche avec moi. J'ai vu et ressenti des choses quand tu t'es liée à moi, alors je me demande... Qu'as-tu vu, toi ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal] Mar 18 Aoû 2015 - 19:33

Alors que Chrystal reprenait ses esprits, essayant de mettre son gêne de coter, elle observa la queue de Maritin battre dans un temps régulier, en même temps qu'il ré-ouvrais les yeux. Cela la rassurait presque, elle se détendit doucement, relâchant un peu ses épaules crispés par son gêne. Elle crut remarquée dans les yeux du renard une sorte de petite étincelle, comme si sa curiosité n'avait pas était assez assouvit. Chrystal lui souria, si il se décidait à quitter ses terres, il en apprendrait et en verrais des dragons de toute sorte, il pourra même les étudier, lui qui semblait tellement aimer découvrir. Alors que Chrystal pensait en nombreuse rencontre que le bleu pourrait faire en partant sur d'autre terre, il l'as pris un peu au dépourvu en lui annonçant qu'elle avait malencontreusement oublié de montré à quoi elle ressemblait. Il disait pas vouloir la forçait mais Chrystal arrêter pas de se demandait comment elle avait put oublier ce "détail". Il semblait fascinait par ce que Chrystal lui montra. Elle le regarda, voulant s'excusait de cette oubli de sa part.

- Hé ben, je voulais te faire montré à quoi je ressemble, sous mon autre forme. Mais je suis tellement tête en l'air que j'ai complètement oublié.. Tu sais quoi, pour me pardonner je vais le dessinait grossièrement dans le sable, pour que tu t'attend à me voir sur cette forme approximative la prochaine fois.

Chrystal lui souri, bien déterminé à faire quelque chose pour oublier. D'un doigt elle commença à dessiner quelques traits de son corps, comme elle le voyait à travers l'eau, quand elle se regardait. Une tête assez fine, des "cheveux" qui descendait le long de son cou, elle expliqua au passage à Maritin que cette chevelure cachait des piques pouvait être mortel, qu'il était assez facile pour un être comme lui de s'embroché. Puis elle dessina un cou assez long, sans oubliait le truc qu'elle ne savait nommé sur le coter de sa tête. Elle dit à Maritin qu'elle n'as pas de corne, contrairement sous la forme qui la vois maintenant, que c'est peu courant chez les dragons. Elle lui expliqua aussi que la grande marque rouge sur sa tête n'existe pas non plus. Elle continua dessina un corps légèrement déformait par son manque d'habite à dessiner, pourvu de grande aile, lui permettant de voler très haut. Elle dessina enfin ses pattes et sa longue queue finissant par quelque chose qui ressemblait au "cheveux" dans son cou. Elle observa Maritin, un peu désolé d'être loin d'avoir les talent d'une grande artiste. Maritin semblait pensif. Elle ne savait pas trop à quoi il pensait, elle l'observait, attendant qu'un mot sorte de son museau blanchâtre. Alors contre toute attente, il lui demanda d'être franche. Il semblait se demandait ce qu'elle avait vu en se liant à lui.

- Hé ben, tout est passait si vite.. Je sais pas trop, j'ai pas vu quelque chose en particulier tu sais..

Alors qu'elle réfléchissait de plus près à la question de Maritin, essayant de se remémorait les sentiments et les images défilantes, elle se rappela de quelque chose qui semblait ressent.. Mais aussi très fort. Quelque chose qu'elle avait connu avant son exil, cette haine envers les dragons sombres.. Mais lui n'avais jamais vu de dragon avant elle, alors en qui pouvait-il apportait autant de haine ? Les images avait était si rapide et flou qu'elle n'avait put se remémorer d'aucun.

- Hé ben.. Maintenant que tu le dit, oui, il y as quelque chose en toi, de très fort que j'ai ressentit. Le même sentiment que j'éprouvait pour les dragons aux écailles sombres. Il semble tout aussi fort que ce que j'ai ressentit il y as plus que trente ans de cela, mais toi.. Toi, oui cela semblait récent, neuf. Hors, tu n'as jamais rencontré de dragon avant moi.. Je me demande vers qui ou quoi tu aurais autant de haine.. Si tu veux pas m'en parlait je comprend, je veux te forcer en rien, j'aimerais juste t'aider.

Chrystal regarda la fourrure du bleu, bougeait au gré du vent. Comme si sa fourrure était un océan de poil.. Chaque bourrasque faisait comme si ses poils se plier comme les vagues dans la mer. La comparaison était étrange, mais cela ressemblait tellement. Tout comme sa chevelure d'un blond éclatant serais le soleil..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 3955
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
L'horizon souligne l'infini [PV: Chrystal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Une silhouette dans l'horizon
» L'HORIZON - n'a pas son pareil ...
» Peinture et décoration à l'horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: RP Morts-
Sauter vers: