♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ylva.. Une louve sur les terres de l'inconnue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Ylva.. Une louve sur les terres de l'inconnue. Lun 9 Déc 2013 - 22:47






Ylva

«"L'imagination qui fait naître les illusions est comme les rosiers qui produisent des roses dans toutes les saisons."»



? ~Gentille
? ~Aime la vie (sauf forme noire)
? ~Aime les câlins (sauf forme noire)
? ~Souriante (Sauf forme noire)
? ~Attaché à ses amis
? ~Réservée
? ~Peureuse
? ~Susceptible
? ~Sadique (forme noire)
? ~Soif de sang (Forme noire)


Qui es-tu ?

Nom:Ylva
Surnom:Louve Changeante.
Âge: 18 ans.
Sexe : Femellle
Métier: Musicienne
Clan :
Solitaire.

Alignement :Céleste

Aime: Suivant la couleur de son pelage Ylva aime et déteste différentes choses.

Spoiler:
 

Forme blanche (Hiver) : Elle aime le froid, la neige et tout ce qui se rapporte à la couleur blanche. Elle aime jouer dans la neige, marquer ses empreintes, elle a un esprit de jeune louve et elle aime croquer la vie à pleines dents.

Spoiler:
 

Forme rousse (Printemps) : Elle aime les fleurs, la douceur des multitudes de parfums. Elle adore passer des longs moments allongée dans l'herbe à passer du temps à écouter les chants des oiseaux, caresser l'herbe. Elle a souvent l'aspect calme, plongée dans ses pensées d'une longue vie monotone.

Spoiler:
 

Forme noir (Été) : Tout ce qui existe dans la nature la déprime, tout la dégoute. La longue monotonie qu'elle a longuement pensée pendant le printemps l'emporte dans une déprime assez importante. C'est pour ça que son pelage est noir. Elle vit principalement la nuit. Elle aime la solitude, la tranquillité, les endroits sombres.

Spoiler:
 

Forme brune clair (Automne) : L'odeur de la pluie, les feuilles qui tombent lui font oublier sa longue déprime de l'été. Elle recommence lentement à reprendre goût à la vie et se rendre compte que cela ne sert à rien de s'apitoyer sur son sort. Elle adore s'allonger dans les tas de feuilles mortes, souvent elle s'y réfugie quand elle ne se sent pas bien.

Déteste:

Forme blanche (Hiver) : Elle déteste la chaleur, les couleurs chaudes et tout ce qui pourrais enlever son magnifique lit blanc.

Forme rousse (Printemps) : Elle n’aime pas les grandes chaleurs, signifiant l'été. Cela la déprime profondément et lui rend une humeur mordante.

Forme noir (Été) : Tout. Absolument tout sauf la nuit qui est sa seule amie.

Forme brune clair (Automne) : Elle a une grande peur des orages et des feux de forêt qui peuvent se produire plus souvent en cette saison.

Peurs: Sous ses trois formes en dehors de l'été, elle a peur de se faire rejeter. Surtout suite à ses yeux qui la différencie.
Sous sa forme noire, elle a peur des autres. Elle préfère se cacher, car elle ne veut pas être blessée par une amitié qui finirait mal, car pour elle un amour ou une amitié se finit forcément mal. Soit par l'oubli, soit par la tromperie.

Crédits de l'avatar:
Physique et Caractère


TON CARACTÈRE EN 5 LIGNES MINIMUMS

Spoiler:
 

Hiver : Ylva ressemble à une louve jeune, active et rieuse. Sa fourrure blanche qui la recouvre lui permet de se camoufler mais ses yeux dépareillé lui font souvent défauts pour se cacher. En hiver Ylva a tendance à jouer avec tout, quitte à en rire seule et se sentir mal observée après. Pour elle le monde est un jeu et tout le monde souhaite jouer avec elle.
Quand Ylva ne joue pas dans sa période hivernale, elle joue d'un instrument assez spécial. Effectivement celui-ci s'avèrerait être une harpe faite d'ivoire et les cordes seraient faites de fils d'argent. Elle s'amuse souvent à en jouer d'un air enjoliveur, parfois, quand ses sons ne partent pas à la plus grande des fofolleries passagères qui la traversent souvent, on peut apercevoir quelques animaux l'écouter.. Sa mélodie devient vite absorbante que souvent les rares passants s'arrêtent et la surprennent sans jamais savoir la toucher.

Spoiler:
 

Printemps : Ylva perd peu à peu sa gaieté et sa joie de vivre, ça se ressent dans ses paroles, dans ses gestes et son comportement. Elle devient pensive et ses réactions lentes. Sa fourrure s'est colorée d’un roux doux. Souvent on peut l'apercevoir au bord des précipices et falaises en train de jouer du violon ou à pavaner parmi les fleurs et coucher dans l'herbe, mais au plus la saison avance dans l'été au plus son regard deviens terne.

Spoiler:
 

Été : Ylva à perdu tout sens du goût de la vie. Elle se réfugie très souvent dans les bois nocturnes pour mieux songer et être apaisée de ne rencontrer personne. Sa fourrure est complètement noire, comme ses idées. Elle a beaucoup de tendances dépressives, elle déteste tout ce qui bouge et s'amuse souvent à s'imaginer les tuer avec beaucoup de souffrance. D'ailleurs il lui arrive souvent de mettre ses menaces à exécution. N'y a-t’ il pas plus ennuyant qu'un oiseau qui chante sur son piano ?
Quand Ylva tombe dans ses moments les plus noirs, elle joue sur son piano, très particulier car il ne joue que des notes sombres et sobres. Ses touches sont fait d'ivoire et le reste d'une sorte d'onyx noir, on n'arrive pas vraiment à déceler ni sa matière, ni son origine, comme celui de son instrument en plein hiver.
Ylva n'as d'intérêt que à la lune, qui brille si haut. Pour elle ça restera toujours sa vraie amie, c'est vrai, elle disparait mais elle finit toujours par revenir, toujours présente de sa beauté et sa clarté. Souvent, Ylva se surprend à s'imaginer aussi belle qu'elle, bien qu'à ses yeux c'est plus qu'impossible. Comme la lune est sa seule amie, Ylva repousse tout contact avec des personnes qui pourraient s'intéresser à elle. Elle pense que l'amour et l'amitié ne sont faits que pour être brisés un jour ou l'autre.

Spoiler:
 

Automne : Au fur et à mesure que l'été et ses grandes chaleurs partent, Ylva sort de son terrier. Elle recommence doucement à revivre la journée et regrette de plus en plus ses sombres pensées qu'elle avait pu avoir pendant tout l'été. Après tout, la vie passe si vite, pourquoi ne pas en profiter ? Son pelage est devenu châtain clair et son regard recommence doucement à pétiller de bonheur et de joie. Les jours de pluies, elle s’amuse souvent à jouer dans les feuilles mortes et très humide, s'amusant à avoir la délicieuse odeur de l'automne sur elle. Quand elle est trop mouillée par la pluie dans son petit jeu, elle s'ébroue et recommence. On la voit souvent près des tas de feuilles mortes les jours de pluie, et dans ses jours les plus sombres on peut souvent apercevoir un œil briller dans le tas de feuille qui lui sert à ce camoufler.
Lorsqu’elle joue un instrument, elle joue souvent de la flûte. Cette flûte est taillée d'un arbre, parfois qu'elle s'amuse à créer elle-même. Elle crée différents sons au fil du vent, ce qui a toujours tendance à lui plaire et la détendre.

Physique

Hiver :

Sous sa forme mi-animal

Ylva ressemble à n'importe qu'elle louve des environs, sauf qu'elle est plus grande que cela. Sa fourrure qui la couvre est d'un blanc très pâle, ses yeux rouge et bleu sont fort ressortant sur cette fourrure si clair. Sa fourrure est fortement épaisse pour la protégé du froid mordant.

Sous forme mi-humaine

Ylva ressemble à une femme svelte, tout semble léger chez elle, comme les flocons qui flotte dans l'air et qui retombe gracieusement. Son visage est fin et très souriant. Ses cheveux sont d'un blanc très clair, on pourrait croire que c'est lié à la vieillesse si on ne connaît pas son espèce ! Une paire d'oreille touffue blanche sort d'entre ses cheveux et une queue en sort de son arrière-train. Sa queue est aussi blanche que ses cheveux et les oreilles qui orne sa tête. Ses yeux rouge et bleu ressorte fortement sur son visage pâle..

Printemps :

Sous sa forme mi-animal

Tout comme en Hiver, Ylva garde sa taille, plus grande que les autres louves mais sont pelage se dégarnit un peu, devenant de moins en moins épais. La couleur de sa fourrure à elle aussi changeait, passant d'un blanc très pâle à une douce couleur orangé, proche du roux. Ses yeux ont gardé la même couleur, mais avec les nuances de son pelage, cela est moins choquant.

Sous sa forme mi-humaine

Comme en Hiver, Ylva est toujours aussi belle, mais son sourire se fait de moins en mois apparaitre sur son visage. Ses oreilles ont perdu un peu de leur volume, ainsi que sa queue, et le blanc à laissé place à un roux très clair. Sa chevelure à pris la même couleur que son peu de coter animal, la rendant d'une rousseur chaude au reflet orangé à l'éclat du soleil.

Été :

Sous sa forme mi-animal

Ylva est à nouveau la même qu'au printemps et en hiver, mais encore une fois sont pelage c'est dégarnit, laissant juste une fine couche de poils sur son dos, pour les grandes chaleurs il ne faut pas un pelage épais. Le roux doux et coloré à laissé place à un noir ébène très sombre. Tel à un plumage d'un corbeau, sont corps corps reflète quelque nuance d'un bleu nuit au reflet de la lune. Son pelage à perdu toute la douceur de son pelage d'hiver, maintenant son pelage est maintenant très rude et sans éclat. Tel est le résultat de sa profonde dépression d'été.

Sous sa forme mi-humaine

Ylva est souvent vêtue de vêtement très sombre, tout comme ses idées. Ses traits sur son visage sont dur et serré, aucun sourire ne s'affiche, seulement les traits de la peur et la vengeance. Ses yeux son trait ressortant sur son visage sombre. Son pelage de ses oreilles et de sa queue son aussi ébène que sous sa forme loup et tout comme sa forme louve, le peut de son pelage est très rugueux et fin. Ses cheveux sont aussi d'un ébène profond au reflet bleuté face au rayon de la lune. Souvent elle se fond, souvent, parmi les corbeaux en pleine journée pour pas qu'on la repère.

Automne :

Sous sa forme mi-animal

Ylva reprend un poil plus doux au plus l'été s'en va pour laissé place à l'hiver. Son pelage reprend doucement de l'éclat et le noir ébène est passé à un brun clair. Sa fourrure reprend doucement de l'épaisseur. Quelque éclat de couleur caramel se font apercevoir au reflet du soleil.

Sous sa forme mi-humaine

Ylva est devenu plus souriante, malgré les quelques déprimes passagère qui la prenne de temps à autre. Ses traits de son visage son devenu plus doux et moins fermé. Sa chevelure c'est transformé en un brun clair, ainsi que sa queue et ses oreilles qui orne sa tête. La touffe qui orne ses poils devienne plus épais en avançant dans la saison hivernale et elle devient plus douce.
Pouvoir(s)

4 éléments maximum + la description (facultative si votre personnage n'en a pas)
Pouvoir : Mélomanie ♪

Hypnose.
Capacité : Aucune.
Portée : 1km de ses environs.
Recharge : Instantané.
Dégâts : Aucun.
Contrecoup : Légère fatigue et vulnérable pendant la mélodie.
Effet : Hypnotise les personnes dans les alentours d'un kilomètre le temps de la mélodie. Le sujet peut continuer à dormir encore bien après la mélodie.

Télékinésie
Capacité : Aucune.
Portée : 2mètres
Recharge : Instantané.
Dégâts : Aucun.
Contrecoup : Grande fatigue.
Effet : Toutes les personnes se trouvant à ses contours qui ont de mauvaises intentions sur elle savent plus bouger pendant qu'elle joue un air. Ils sont conscients de ce qui leur arrive mais ils ne savent pas réagir, comme si une force imaginaire les aurait enveloppés. Dure juste le temps d'une mélodie.

Ton histoire

TON HISTOIRE EN 5 LIGNES MINIMUMS
Ylva est née de deux parents complètement différents. Sa mère était une magnifique femme. Une humaine, ou plutôt une sorte de déesse, mais elle ne le sût jamais complètement. Elle était une sauvage, elle avait toujours vécu dans la forêt depuis sa plus tendre enfance, enfin, si l'enfance de sa mère ne fut pas aussi terrible nous aurons pu dire sa tendre enfance. Ici ça représente plus une ironie. Sa longue chevelure blonde flottait toujours au vent, et elle était toujours si joyeuse, même dans le pire drame, c'est sans doute ce qui plut au père d'Ylva quand ils se sont rencontré.
Le père d'Ylva était.. Un loup. Mais pas n'importe quel loup. Il était surnommé Fourrure Changeante parmi son peuple, il était plus grand que la moyenne et sa fourrure changeait suivant les saisons. Il était blanc quand arrivait l'hiver, roux au printemps, noir en été et finalement brun en automne. Il était rare de voir un loup sur ses terres changer de fourrure ainsi.
Ylva était très petite pour se rappeler de l'histoire de la rencontre de ses parents quand ils la lui racontaient, pour s'en souvenir.
A vrai dire, comment aurait-elle pu s'en souvenir quand ses parents sont morts tous deux à son quatrième été après sa naissance ?
La vie animale n'était pas immortelle, son père est mort de vieillesse, il avait sans doute déjà fait son huit ou neuvième été. Un loup en captivité était reconnu plus faible, l'amour ne sait pas le rendre immortel, tout comme il ne sait rendre immortelle sa mère. Après la mort de son père, sa mère tomba en profonde dépression, qui la tua le même été.
Trop jeune pour savoir se débrouiller seule, elle fut vite prise par les partisans de Malefor, ou elle fut enfermée plus d'un an avant de sortir et apprendre à être manipulée.
Pendant sa captivité Ylva s'amusait à créer des instruments à la base de rien, s'amusant à créer des mélodies. Même si cela agaçait ses gardiens au début, au plus elle s'entrainait, au plus les gardiens en devenaient charmés. Une vieille femme passa par là un jour et lui offrit une harpe, basique. Ylva ne tarda pas à l'empoigner et apprendre à en jouer. Ylva passait souvent ses longues journées enfermées à créer.
Après un an de captivité, elle fut pliée au grès des serviteurs, lui faisaient du mal par plaisir mentalement afin qu'elle se plie. Plus le temps passait, plus ses yeux perdirent toute émotion. Elle n'était plus qu'une poupée que l’on manipulait à sa guise. Enfin, cela aurait presque faillit arriver si Malefor n'aurais pas été affaibli par elle ne sait quel moyen. D'ailleurs elle avait profité de ce moment pour s'enfuir, elle et les autres.
Elle n’avait connu que très peu les autres, tout ce qu'elle savait, c'est qu'ils étaient à moitié animal, comme elle. Certains savaient se transformer en un animal puis reprendre une forme humaine, et d'autres avaient un stade trop animalier pour savoir se transformer. Mais les partisans de Malefor avaient tiré profit que le côté animal était domptable et dangereux à la fois.
Quand Ylva se trouva en dehors des barreaux qui la retenaient, elle tenait fortement la petite harpe qu'on lui avait offert, elle avait à présent tellement peur de son destin et surtout ce qui allait l'attendre.
Le temps passa, l'été passa et Ylva vécu seule dans la forêt, enfermée sur elle-même.
Un hiver, alors qu'Ylva passa près d'une charmante demeure, elle regarde par la fenêtre. Un sapin décoré brillait de mille et une lumières, elle en fût éblouie. Elle regarda sa harpe qui commençait doucement à perdre son harmonie musicale et dont le bois s'effritait. Il menacé sans cesse de casser. Ylva soupira doucement. Ses deux oreilles qui ornaient sa tête se couchèrent et elle posa doucement la harpe dans la neige, juste devant la porte de la maison.
Ylva avait beau être une très bonne musicienne, elle ne savait pas faire ses instruments elle-même. Ylva se posa plus loin, derrière un arbre. Elle ne savait pas à ce moment-là que c'était le soir de Noël. La famille ouvrit la porte et vit l'objet fortement abimé au sol.. Puis cette jeune fille derrière l'arbre. Ils ne cherchèrent pas vraiment à comprendre quand ils vinrent en s'approchant d'elle qu’elle pleurait à chaude larmes. Cette famille l'accueillit, ils n'avaient jamais eu d'enfant, malgré leur volonté.
Le lendemain, quand Ylva se réveilla, quatre énormes cadeaux étaient posés au pied du sapin. La décoration de la maison pouvait montrer qu'elle était dans une maison d'une famille riche. Elle se sentit gênée et chercha à fuir. Mais quand elle arriva dans le salon richement décoré.. L'homme et la femme l'interpellaient, lui demandant si elle ne comptait pas ouvrir ses cadeaux avant de partir. Ylva fut premièrement très surprise, des cadeaux, on ne lui en avait jamais fait. Puis sa curiosité l'emporta. Elle ouvrit les cadeaux, sa queue blanche remua doucement, comme un balancier, puis elle se trouva plus remuée, sous l'excitation d'avoir presque finit de déballer le premier cadeau... Puis enfin elle s'arrêta. Un long sanglot se fit entendre. Le premier cadeau que cette famille inconnue lui avait offert était une grande harpe faite d'ivoire et aux cordes de fils d'argent. Ylva n'aurait jamais espéré un cadeau si beau.. Orné par des flocons d'or qui étaient ancrés dans l'ivoire, reflétant un peu l'esprit de noël.
Quand elle ouvrit le second cadeau.. C’était un violon. Il était fait d'un bois d’if, un bois excessivement cher. Ses cordes était faite d'argent solide malgré l'apparence, dessus était gravé une fleur faite de bronze.
Le troisième cadeau contenait un piano fait de pierre d'onyx noir et aux touches d'ivoire pour les touches blanche et d'onyx, comme la composition du piano, pour les touches noires. Ses notes étaient fortement sombres. Elle aimait bien la mélodie, même si cela lui donna quelques frissons. Le piano était gravé d'un soleil gris, surement avec une feuille d'argent, il ne brillait pas.
Le dernier cadeau, plus petit.. Était une sorte de flûte. Elle était faite d'ambre avec une feuille gravée sur le côté.
Ylva ne comprenait pas vraiment la signification des signes sur les instruments, ni pourquoi ce geste si somptueux, mais elle s'empressa de les remercier en pleurant sans cesse.
La famille avait, à ce moment, avoué qu'ils l'avaient longtemps observé, pendant toute l'année qui avait suivi sa libération notamment. Ils voulaient l'adopter, ils n'avaient pas eu la chance d'avoir d'enfant, et la voir ainsi leur brisait constamment le cœur.
Ylva pleurait de plus belle. Elle n'aurait jamais cru entendre quelque chose d'aussi beau après avoir vécu tout ce qu'elle avait vécu jusqu'auparavant. Ylva pleura, enlaçant sa nouvelle famille dans ses bras.
Après trois hivers passer avec sa nouvelle famille , ou elle était plus heureuse que jamais, l'été approcha quand sa mère adoptive attrapa une maladie grave, encore inconnue au centre de recherches. Au plus la maladie avançait, plus son état se dégradait, elle prenait de plus en plus un air zombifique.. Et elle finit par mourir. Son père adoptif ne supporta pas la mort de sa femme et le lendemain il se pendu.
Ylva fut prise d'une tristesse sans nom, elle ne se contrôla plus. Son corps se métamorphosa en une louve, bien plus grande que la normale. Arrivée à son état final, elle poussa un long hurlement de mort. Quand elle reprit conscience, son état se rechangea doucement en une femme mi-louve. A son réveil, son œil bleu pleurait des larmes et son œil rouge du sang. Elle se posa sur son piano et chanta la mélodie la plus sombre et dramatique qu'elle n'avait encore jamais composé..

Derrière l'écran !

Prénom/Surnom: Chrystal Razz
Âge:Ahah.. Surprise ! Very Happy
Présence sur le forum (Sur /10): 4/10..
Comment as-tu découvert le forum ?: Par Chrystal.. xP
Comment trouve-tu le forum ?:Ça s'est dégradé au fur et à mesure du temps.. J'espère qu'il reprendra du poil de la bête..
Autre chose ?: Je t'aime Maritin ! ~♥️ ♪ ♫
Code du règlement:



avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 3007
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ylva.. Une louve sur les terres de l'inconnue. Mer 11 Déc 2013 - 19:17

Eh bien eh bien, tout ça me semble bon. ^^
Je suis juste un peu gêné par le nom du "pouvoir" mais malgré tout, je pense que cette fiche a vraiment de quoi être validée.
J'ai hâte de voir les premiers pas d'Ylva sur le forum! ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ylva.. Une louve sur les terres de l'inconnue. Jeu 19 Déc 2013 - 0:12

Pour moi tout et complet et bon !
Validé !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ylva.. Une louve sur les terres de l'inconnue.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Ylva.. Une louve sur les terres de l'inconnue.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rp avec une louve/sorcelière agile?
» Qui veut n'rp avec Sun, la louve à la queue de feu?
» Luvia, une louve pas comme les autres
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...
» Carte des Terres du Milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Catégorie RPG :: Présentation de votre personnage : :: Fiches validées-
Sauter vers: