♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Sam 21 Déc 2013 - 18:05

Nous étions en pleine été, les chaleurs était grande la journée à cette époque de l'année. La nuit était sombre et souvent presque aussi chaude dans la forêt à cause de l'humidité que celle-ci rejeter. Le pelage fin d'Ylva mais les chaleurs de l'été l'énervé étrangement. Ylva resté souvent dans la maison de son ancienne famille d'adoption pour fuir la chaleur la journée. Il faisait frais dans cette maison qu'on aurait put presque croire à une grande villa, voir un petit manoir perdu dans cette immensité d'arbre et de nature.

Il faisait nuit à présent, Ylva avait sortit de la maison et rejoignis son piano. La lune était pleine ce soir, elle l'observa longuement. Inconsiamment elle se transforma doucement en une louve au pelage noir, ses yeux ressortait fort dans la nuit et sur son pelage. On pouvait facilement observé de loin quelque chose de rouge brillant, comme un rubis, et quelque chose de bleu, comme un saphir. Cela ne faisait pas peur à Ylva de ce faire découvrir, à vrai dire la nuit personne ne le verrait, hormis ses esprits qui rôdait constament. Beaucoup l'agacé à se plaindre, elle avait parfois l'envie d'un tué un ou deux, même si elle savait que c'était impossible, après tout ce sont des esprits et les esprits ne meurts pas par un simple coup de croc ou d'épée.. Et puis si quelqu'un cherchait à la tué, elle as longtemps apris à ce battre pour Malefor.

D'ailleurs quand Ylva faisait partit de la force de Malefor, elle était une des meilleures recrue, malgrès qu'on l'avait presque transformé en poupée magniable à volonté. Souvent Malefor était venu de lui-même la félicité pour ses assasinats très reussit et sans jamais avoir aucune faille.

Ylva regardait les environs, s'appercevant que personnes ne trainait dans les passage hormis un ou deux esprit errants. Elle repris sont observation sur la lune et commencea à pousser un hurlement à faire glacé le sang sur place de n'importe qu'elle chose vivante. Quand son hurlement cessa, elle regarda une dernière fois la lune avant de reprendre son aspect mi-humaine.

Quand Ylva repris sa forme "normal", elle attrapa une robe sombre, scintillante comme des étoiles et la porta, faisant volé sa chevelure ébène pour la placé correctement dans sa robe, et fit passait sa queue à travers l'arrière de la robe dans un plis de la robe, prévu à cette effet.

Ylva caressa les touches d'ivoires de son piano, tentait à jouait un morceau. Puis elle caressa le couvercle du piano, le souleva et appuya sur une touche, écoutant sa sonorité. Elle finit par ne plus hésité, l'air de la note de musique l'avait plus qu'inspirait. Elle s'assit sur son tabouret, entouré de l'ombre de la nuit et le reflet de la lune, et commenca doucement une mélodie très sombre..




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Lun 23 Déc 2013 - 15:36

L'île des Esprits. Cela faisait longtemps qu'il en rêvait. Il en avait entendu des rumeurs il y a de cela une bonne dizaine d'années. Son père avait d'ailleurs, à l'époque, promis de l'y accompagner un jour pour faire ces fameuses études sur le paranormal. Quel dommage que cette promesse soit tombée à l'eau à cause de ces maudits loups du clan de l'Ulster's Claws. Ce n'était malheureusement pas si étonnant, sachant leur origine illégale, qui ressemblait à un véritable réseau maffieux. Néanmoins, même si Maritin a réussi à venger la mort de son père en tuant 2 des 3 loups alpha du clan, cela ne l'aurait jamais ramené, et Maritin eu juste de la chance que le 3ème pris peur de lui et le respecta, le jugeant comme un adversaire plus que redoutable pour avoir tué ses deux "frères" de clan.

Bien qu'il faisait chaud, l'été aidant, il avait réussi à se donner une aura de fraîcheur. Heureusement pour lui, les forêts durant les périodes estivales rejetaient assez d'humidité pour qu'il puisse la manier, et ce n'était pas non plus le temps des canicules, donc il n'avait pas à se soucier de la chaleur ambiante. Encore une chose pour laquelle il remerciait un peu les erreurs de son père, même si il aurait pu en mourir. Utilisant, donc, chaque micro-gouttelette d'eau pour se faire une sorte de manteau d'eau, il avançait dans la clarté de cette nuit à la pleine lune, cherchant l'activité d'un quelconque esprit.

Dans sa main droite, il y avait un détecteur d'EMF. Bien qu'il s'agisse à l'origine d'un instrument de mesure scientifique inventé par son père, le détecteur de champ électromagnétique avait acquis une place sûre dans la recherche du paranormal. Il était d'ailleurs devenu presque clair que toute activité paranormale amenait son lot de dérèglements électromagnétiques. Quant à des pics, dans une forêt, il était certain que cela serait plus qu'anormal. Cela ne faisait que quelques heures qu'il cherchait un simple signe, mais sans succès malheureusement, à croire que les fameux esprits avaient peur de lui et de sa machine bizarre.

Sans enlever un œil de la fameuse gauge de son détecteur, bien qu'il ferait du bruit si il détecterait un pic, il ne put s'empêcher de bailler. Son voyage, pour arriver dans ce lieu de l'étrange, avait été long et épuisant, et, à peine arrivé, à peine son petit camp monté, il n'avait pu s'empêcher en voyant la lune pleine de déjà partir à la recherche de phénomènes, croyant que la nuit et la pleine lune allaient augmenter ses chances de découvrir il ne savait quel esprit. Il commençait d'ailleurs à perdre un peu patience.

... C'est pas vrai, ça fonctionne ce truc, au moins?

Donnant un petit coup dessus de son autre patte, il ne put s'empêcher de laisser s'échapper un grognement. Rangeant ensuite la machine qu'il jugea défectueuse, il décida de s'asseoir un petit moment pour réfléchir. Toutes ces rumeurs devaient bien être là pour quelque chose, non? Toutes ces histoires d'esprits que l'on verrait à gauche, à droite. Ce n'est pas comme si l'île était un haut-lieu touristique après tout. Ou alors ces rumeurs cacheraient un trésor, et une personne a parlé de tout ça pour écarter le reste du monde de cet endroit? Mais qui aurait lancé une rumeur seul, aussi idiote, en se faisant croire par le reste de la population? Ce n'est pas comme si le monde entier était naïf à ce point!

S'énervant un peu sur lui-même, il senti un souffle d'air froid dans sa nuque, suivi du son de sa machine, un genre de "Ziiip", qui le fit sursauter d'un bond. Le temps de réaliser qu'il allait peut-être avoir un fantôme dans son dos permis malheureusement à ce dernier de s'éloigner, Maritin ayant hésité entre sa peur et sa curiosité. Cependant, il allait devoir se maudire plus tard. Un cri avait retenti dans la forêt, et pas n'importe quel cri. Un loup, ça ne pouvait être que ça. Si il avait peur des esprits à cause du fait qu'il ne connaissait encore pas tout à fait ce que c'était, il avait une certaine haine envers ceux de l'espèce ayant tué son père. Fronçant les sourcils, regardant la pleine lune, il s'ébroua pour se rassurer.

Lorsqu'il baissa enfin les yeux, il repéra au loin comme un feu follet. C'était étrange, il pensait que ce genre de phénomènes n'existaient que auprès des marais. Peut-être était-ce l'humidité ambiante qui provoquait cela? Quoique, à y repenser, il ne semblait pas bouger d'un poil. Avançant doucement vers cette lumière étrange, il commençait à ressentir la chaleur de la forêt, la rencontre avec l'esprit l'ayant assez déboussolé pour qu'il relâche son attention sur l'eau qui faisait son manteau de fraîcheur. Ses oreilles pointant vers le ciel étoilé, il essaya d'affiner son ouïe. Il eut un étrange frisson quand il commença à entendre une mélodie, semblant pianotée, aux notes sombres, un peu lugubres. C'était certain désormais, il tremblait, il avait peur.

Cependant, la lumière l'intriguait encore, surtout qu'en s'en rapprochant, elle semblait se faire plus nette, et se trouvait être en vérité un carré de lumière. Il ne lui fallu pas trop de temps pour mettre un et un ensemble pour comprendre ce qu'il avait devant lui. Cependant, une maison? Ici? En plein milieu d'une forêt dite hantée? Si toute cette histoire d'esprits s'avérait être vraie, qui serait assez fou pour y vivre? Mais pire encore, si quelqu'un y vit bel et bien, cela se pourrait-il que ce soit le loup qu'il avait entendu auparavant? S'armant de courage, il décida de faire le tour de ce qu'il discerna enfin comme une maisonnette plutôt jolie malgré un petit manque d'entretien extérieur. Lorsqu'il eut trouvé la porte, il hésita une dernière fois. La mélodie au piano semblait venir de l'intérieur de cette maison. C'était, malgré son côté lugubre, une jolie pièce de musique... Il était d'ailleurs assez mélomane pour apprécier cette air aux côtés tristes. Il s'ébroua à nouveau, songeant que ce n'était pas le moment de faire la critique d'une musique dont il ne voyait ni l'instrument, ni le musicien. Attendant un petit silence, ou la fin de la mélodie, il frappa à la porte, espérant qu'une âme charitable allait lui ouvrir. Peut-être aurait-il plus de chance qu'il ne l'osait le croire.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Mer 8 Jan 2014 - 15:08

Ylva pianoté sur son piano, comme envoûté, elle pianoté sans regardait ses notes, sans voir le temps passait. Une fois la partition finit, elle soupira un peu et chercha de quoi se réhydraté. Au moment ou elle pénétra dans l'ombre de la cuisine, la sonnette se fit résonnait dans la maison, dans un "ding dong" joyeux. *Il faut vraiment que je change cette mélodie désastreuse.. Mes parents adoptifs n'avait pas l'air musicale pour ça, c'est bien dommage.*

Ylva pris la peine de se servir une verre d'eau frais avant de le déposer près de l'évier *Surement encore un esprit.. Si il croit que je vais accourir à la porte pour lui. D'ailleurs je me demande bien ce qu'ils ont en ce moment, ils semblent fort agité.*

Ylva se dirigea vers la porte massive, ouvrant un petit carreau d'ou on pouvais apercevoir les personnes qui sont à l'extérieur depuis l'intérieur.

- Si tu es un esprit, je te prie de t'en aller. J'ai déjà trop de visite de tes confères !

Ylva grommela, espérant que c'était bien un esprit. Pourtant.. Une odeur s'infiltra par le petit carreau ouvert. Les esprit n'avait pas d'odeur, mais celle-ci était proche d'un chien mouillé. Il n'avait pas plus ses derniers temps. Elle se demanda ce que ce que cela pouvait être et passa son oeil rouge à travers le cadran pour observé.

La lumière près de la porte d'entrée lui permettait de savoir décrire les formes de cette.. Chose. Un animal qui se dresse sur ses pattes arrière et qui sonne à sa porte ? Elle n'avait jamais vu sa et elle ne comptait pas vraiment savoir de quelle race il provenait non plus.


- Qui est tu !? Qu'est-ce que tu veux ici !? Il y rien qui pourrais t'intéressé étranger ! Pars !

Elle ferma doucement la petite fenêtre, n'attendant pas de réponse de l'inconnue, mais elle resta derrière la porte, toute ouïe. Sa curiosité l'avait pris de court, si il parlait, elle l'entendrait. La porte avait l'air massive mais elle laissait passait les sons plus qu'on pouvait en paraître..




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Jeu 9 Jan 2014 - 22:52

... Eh bien, quelle belle façon de répondre à un étranger. Maritin s'évertua à rester calme malgré le manque de gentillesse émanant de la personne qui aurait pu lui ouvrir la porte. C'était presque de la xénophobie, d'après lui. Cependant, son ouïe avait été titillée par un détail. Si tu es un esprit... Trop de tes confrères... Avait-il fait une sorte de confrontation avec une médium capable de voir les esprits qu'il cherchait encore en vain? En tout les cas, une seule chose était certaine, de tout cela: La personne qui s'était cachée derrière sa porte était une fille, au son de sa voix, mais avec un énorme manque d'hospitalité.

... Hmpf. Tant pis, je n'ai pas de temps à perdre pour les autochtones, surtout avec des manières aussi rustres.

Se détournant de la maison, il eut tout de même un frisson oppressant. C'était comme si du batîment émanait une entité menaçante. C'est vrai que la nuit aidait, avec sa grande taille ombrée, pour que ce qui devait être une belle villa de jour soit si effrayant. De plus, il repensait au cri de loup qu'il avait entendu plus tôt, et un énorme frisson lui parcourut le dos entièrement. Déglutissant à deux reprises, il tenta de se calmer: Après tout, il était là pour les fameux esprits, et il ne devrait pas avoir peur d'un misérable loup alors qu'il n'a pas peur d'un fantôme.

Reprenant son courage à deux mains, il sortit une petite panoplie de choses afin de s'aider dans sa quête au fantôme. Déjà, il avait une carte de l'île qu'il avait réussi à voler à un marchand d'arnaques du marché noir. Ensuite, une sorte de lampe torche, mais ça le rendait nerveux de l'utiliser, comme si il allait se faire chasser par un monstre sans visage et aux bras tentaculaires dans cette forêt. Il y avait bien sûr son détecteur d'EMF, inutile ou pas. Et enfin, ce qu'il se décida à piocher, un genre de caméscope. Il ne l'utilisait pas pour filmer, d'ailleurs il n'y arrivait simplement pas, l'endroit pour mettre des films ayant toujours été bosselé. Il avait cependant une fonction bien utile pour la chasse aux fantômes puisqu'il savait capter les infrarouges et, plus important encore, les sources de chaleurs, ou de froid pour être plus exact, vu que c'était un des moyens de reconnaître la présence d'un esprit. Rangeant tout sauf le caméscope, il reprit alors la route, regardant à travers l'objectif les tâches de bleu, de rouge, représentant la chaleur que captait la caméra...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Sam 11 Jan 2014 - 20:09

Ylva resta un long moment derrière la porte, écoutant l'inconnu. Elle l'entendu rager un peu et la considérer comme un autochtone. Elle se vexa sur cette remarque, puis elle attendit que l'inconnu soit complètement parti. Elle enleva l'intégralité de ses vêtements qu'elle mis sur le canapé du salon, sortie nue avant de fermé la porte et se transformé en louve au pelage noir, aussi noir que cette nuit ci, malgré que les rayons de lune traversé les arbres dans une faible lumière.

Dans cette forêt lugubre par la nuit et son pelage aussi sombre que de l'ambre, personne pourrait la remarqué, à part à cause de ses yeux, qui brillait d'un étrange lumière meurtrière. Elle sentit l'odeur de chien mouillé et suivit discrètement ses pas. Elle l'écouta et l'observa.. Et vit une de ses machines étranges aux sons tout aussi étranges. Elle pointa les oreilles, caché derrière l'ombre d'un arbre, la curiosité piqué au plein cœur. Qu'est-ce que cette machine était ? A quoi pouvait-elle bien servir ? Quoi qu'il arrive, elle le serais surement dans les paroles de cet inconnu sur deux pattes.

Le temps passa, ses yeux brillaient d'envie de meurtre au reflet de la lune. Elle profita d'un moment d'inattention de la part de l'inconnu pour sortir discrètement de l'ombre, croc sortit et un petit grognement menaçant. Ylva ne savait peut-être pas parlé sous cette forme, mais elle avait appris la télépathie, parlé via la conscience. Cela l'avait beaucoup fait rire de faire peur à ses proies de cette manière pendant sa période d’assassin. Son oeil rouge brillait encore plus fort que son oeil bleu.

Dans le cas ou Ylva était encore une assassin, elle avait toujours son oeil bleu qui brillait d'une vague de tristesse, intérieurement elle était toujours bléssé de d'enlever la vie à quelqu'un, mais de l'autre, son oeil rouge brillait plus d'une envie de massacre, la vengeance personnelle et de fierté qu'on lui offrait quand elle réussissait une mission ou les autres faillissaient.


- Que viens-tu faire sur cette terre qui n'ai pas la tienne ?! Qu'est-ce que tu viens chercher ici, inconnu ?!

L'inconnu en face d'elle devait entendre une voix étrange dans sa tête, la voix de la louve, mais cela pouvait porté à confusion vue que ses lèvres ne bougeait pas, toujours aussi relever sur les gencives pointue, près à être enfoncé dans le cou de l'inconnu en face d'elle si il cherchait à faire une fausse manœuvre, de n'importe qu'elle manière soit-elle. Et si il cherchait à fuir.. Elle le poursuivrait et le tuerais surement. Et si par malheur il réussissait quand même à fuir, elle le traquerais, partout ou il se trouvera, n'importe où dans se monde, et le tuera. En fait l'inconnu n'avait pas beaucoup de choix devant lui à présent. Répondre à ses questions.. Ou mourir. A présent c'était à lui de faire le bon choix.. Ensuite elle décidera de son sort.




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Dim 12 Jan 2014 - 20:52

Le caméscope ne donnait pas grand chose. Des formes mouvantes mais rien qui ne se détachait, rien d'anormal, pas une véritable baisse de température impressionnante. Aucune manifestation ne s'était fait encore voir, ni par son œil avisé, ni par son matériel, pourtant à la pointe de la technologie. Il allait finir par perdre patience et croire que toutes ces rumeurs étaient infondées, que nul esprit ne vivait dans cet île qui portait leur nom... Jusqu'à ce qu'il entende cette voix dans sa tête.

De la télépathie, ça ne pouvait être que cela. Il avait déjà eu le cas de rencontres avec des personnes capables de faire ce genre de chose. Cependant, il s'étonna fortement de cette voix-là. Elle était tout aussi dure que celle qu'il avait entendu plus tôt, derrière la porte. Elle en possédait même le ton. Aurait-il parlé à un esprit assez puissant que pour faire ce genre de réaction? Et hantait-il la maison, d'où son animosité pour quelqu'un qui dérangeait son sommeil?

Il pointa la caméra à gauche, à droite, sans voir quoique ce soit, avant de se retourner complétement. Là, une énorme tâche rouge se détacha sur le caméscope. Maritin se figea et regarda en dehors de l'objectif. Deux tâches, une rouge, une bleue, se distinguaient dans le noir de la nuit. Il aurait pu prendre peur, surtout qu'il avait l'impression que l'ombre rouge de la caméra indiquant une vie émanant de la chaleur ressemblait à... Un loup. Il hésita tout de même. Sa conception des loups n'a jamais été bonne à cause de l'Ulster Claw. Il réfléchissait mais décida tout de même de répondre à la requête de la voix...


... Je suis là pour des recherches scientifiques qui vous dépassent probablement, alors je vous prierais de ne pas faire obstruction à la science!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Sam 12 Avr 2014 - 19:06

Ylva grogna. La science ? Quel science ? La science connaitre si on va mourir ou vivre ? Ceci n'était qu'un destin tracé sur notre voie, rien de plus. Que cherchait-il pour sa 'science' ? Une plante ? Une forme de vie pour un 'cobaye' d'expérience ? En tout cas si c'était le cas, ça sera pas elle qui servira de cobaye, elle avait déjà trop servit de cobaye, bien trop longtemps.

Ylva observa un peu plus le renard dont l'ombre se détachait dans la lumière de la lune. Elle s’avança d'un pas, jouant avec les lumière de la lune pour faire reflété ses dents pointue et menaçante. Son pelage se mêlait à la nuit, troublait par une légère brise de vent qui la fit légèrement flottait avant de se remettre à sa place.

Un rire sombre et machiavélique du ce faire résonnait dans la tête du renard devant elle.


- La science dis-tu ? Il n'y aucune science qui décidera si j'ai décider de te tuer ou te laisser sain et sauf. La science n'as aucune valeur en ces lieux. Tu peut t'en aller tu trouvera rien.

Ylva gratta le sol de sa patte, comme pour chercher quelque chose.. Puis son œil rouge se mis à luire.

- Sauve-toi d'ici tant que tu as l'occasion.. Sinon mes crocs transpercerons ton cou et ton sang coulera. Et mes amis, ses fantômes, se chargerons de se nourrir de ton esprit et moi de ton corps !

Ylva commença d'un pas lent et menaçant à tourné autour du renard. Elle était seule mais elle était plus forte qu'une armée. Elle avait la stratégie et la force. Cela changeait tout. Elle le tuerais sur le champs si il décidait de resté planté la.. Et au passage elle détruirait sa maudite machine au son horrible.. Cette machine qui rendait les esprits de cette îles effrayés..




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Jeu 28 Aoû 2014 - 19:20

Le renard bleu analysait les paroles de la voix qui résonnait dans sa tête. Il semblerait que sa première impression était la bonne, puisque cette voix avait l'air de croire que la Science n'était pas capable de comprendre les actions de tel ou tel individu. Il repensait même à l'une de ses sciences favorites, la psychologie, qui était justement celle dont il aurait pu être question dans ce cas là. Certes, il ne connaissait rien de la vie de l'entité qui lui parlait, et sans connaître ce passé il aurait difficile de bien cerner les actions de cette forte personnalité, mais il était au moins certain d'une chose: Bien que l'esprit manquait apparemment de connaissances en la matière, la menace qu'il lançait était bel et bien réelle. Mais c'est aussi grâce à cette menace qu'il comprit facilement que ce qu'il entendait par télépathie n'était autre que la voix de cette louve aux yeux luisants dans la nuit.

Cela faisait donc désormais deux menaces incarnées en seulement un seul être bestial. Peut-être même plus, à y repenser. Après tout, si elle était capable de maîtriser la télépathie, elle avait sans doute d'autres talents cachés. Certes, ce n'était pas le moment d'être curieux sur ce point, puisque ce serait un coup à se mettre en danger de mort. Il ne pouvait cependant pas s'empêcher d'imaginer quels autres dons la nature aurait pu offrir à l'ennemi qui lui faisait face. Le fait de les imaginer pourrait lui procurer un certain avantage vu qu'ils aurait aussi imaginé comment éviter telle ou telle attaque mentale ou physique, sans compter qu'il avait déjà combattu deux loups en même temps et ne s'en était sorti qu'avec de légère blessures qu'il a soigné aussi facilement que l'on aurait même pu croire à de simples égratignures. De plus, la louve avait perdu son meilleur atout, l'effet de surprise. Si il n'avait pas l'avantage du combattant, il pourrait au moins éviter un maximum d'attaques, surtout si elle attaquerait la première.

Un dernier détail attira son attention. La louve venait elle bien de faire référence à des esprits? Alors c'est qu'il y en avait bel et bien sur cette île! Mais pourquoi, oh diable, n'arrivait-il à aucun résultat dans ses recherches malgré son matériel de pointe? Si seulement la louve devant lui pouvait être un minimum plus amicale et ne pas être en ce qui semble être une position d'attaque. Elle aurait peut-être pu le guider vers ces esprits qu'il cherchait en vain depuis son arrivée, dans d'autres conditions. Risquant un coup d’œil à gauche et à droite sans pour autant tourner la tête, dans l'espoir d'en voir un du coin de son champ de vision, Maritin maudissait le hasard pour avoir mis cette créature dangereuse sur son chemin. Quoiqu'il pourrait peut-être la dissuader de l'attaquer et la convaincre de l'aider, si tout ce qu'elle désirait était la disparition du renard sur son île.


J'ai bien compris que tu souhaites me voir partir de cette île qui est la tienne, et je le ferais. Cependant, j'aimerais avant cela réussir à obtenir quelques informations sur les entités spectrales dont tu as fais mention. Je ne cherche pas à te gêner ni à troubler ta paix, juste à agir en tant que scientifique et comprendre ce que nous ne comprenons pas encore. Alors même si tu crois que la science ne peut pas prédire ton choix, j'aimerais seulement que tu calme tes hormones et tes pulsions que je qualifierais de meurtrières, sans vouloir t'offenser, puisque je ne te veux aucun mal, et je pense qu'il serait mieux pour toi d'éviter de m'attaquer.

Maritin avait profité de cette intervention pour laisser par terre l'équipement qu'il possédait afin de ne pas l'endommager au cas où l'ennemi démarrerait l'attaque. De plus, l'air ambiant s'était une fois de plus rafraîchi, vu qu'il utilisait l'eau pour s'ériger une légère défense qu'il pourrait améliorer au besoin. Il ne savait pas si une barrière de glace le protégerais de cette louve aux yeux vairons, mais peut-être que le changement presque brutal de température occasionne une certaine crainte et que la louve ne l'attaquerait pas deux fois si elle ose s'élancer. Néanmoins, il continua de craindre la louve, tout autant parce qu'elle était une louve en train de la menacer, que parce qu'il craignait de tuer quelqu'un dans le seul but de se défendre, loup ou non. A vrai dire, pour être plus exact, il craignait plus pour la louve que pour lui-même. Bougeant doucement une patte pour se mettre lui-même en position de défense, juste au cas où, il attendait la réponse de cette silhouette de la nuit. Que ce soit des mots ou des actes qu'il préférait ne pas devoir contrer.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Lun 1 Sep 2014 - 20:46

Ylva commencait à s'agacer du comportement trop serein à son goût que rejeter ce renard. Elle aurais juste aimé joué avec sa proie de violent coup de patte, à la faire voltigé entre ses pattes tel un chat jouant avec une sourie.. Jusqu'a la mort de l'innocent ou elle aurais acclamé son ricannement de gloire qui résonnerais dans cette forêt lugubre.

Malheuresement il n'en sera rien, en tout cas pour le moment, avec ce renard trop.. Plein de poils à son goût. Sa fourrure était immonde ! Trop de couleur couleur vive, de couleur qui montré une vie proéminnente.. Elle l'aurais préféré la voir ensanglanté et déchirer ous ses crocs, une fourrure inutilisable, juste bonne pour les verres qui bouffait vos reste quand votre âmes était absorbé par la bouche du néant. En plus de sa, une légère odeur acre monta, une odeur de chien mouillé. Elle devina grâce au reflet de la lune qui se reflété sur le renard, qu'une fine couche d'eau le "protégé"


* Pff.. Encore un de ses fameux magicien de mes deux.. Les pires à achevé. J'aurais du me douté que ce renard avec un côter.. Radioactif*

Elle recula d'un pas, comme pour se cacher dans l'ombre pour mieux se confondre avec la nuit, il était préférable de ne pas attaqué se renard maintenant, le risque d'imprudence était trop élévé à son goût. Mais elle tourna quand même autour de l'arbre, un aller de va-et-viens en grognant.

- Ca ne se voit donc PAS que je suis une meurtière de nature ?

Ylva émie à râle proche d'un rire avant de recommencer.

- Je ne souhaite que sa que tu part ! Et surtout que tu ne reviens jamais ! Et puis qu'est-ce que tu leur veux au esprit ?! Ne voit-tu donc pas que TU les terrifie ?!

Ylva grogna un peu plus fort, une menace réel pesait à présent. Un écho se lanca et une dizaine de grognement semblable au sien se mirent à éclater. Son oeil rouge brulait comme la braise, prête à faire couler le sang dans la pénombre de la forêt..




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Lun 6 Oct 2014 - 22:24

Ça ne se voit donc PAS que je suis une meurtrière de nature ?

Il semblerait que malgré lui, le renard avait réussi à vexer la louve à l’œil rubis. Elle s'était à nouveau placée dans un endroit plus sombre, sans doute pour l'intimider de ce regard fixant la moelle des os comme pour les briser. Pourtant, malgré le râle étrange qu'elle laissa échapper, elle semblait se méfier de Maritin, ce qui en soit était un bon point: Tant qu'elle restait à distance, il n'y aurait aucun combat à engager, et en plus, le bleuté n'était pas venu sur cette île paranormale pour devoir jouer des coudes avec la première personne venue. Les pattes bien encrées dans le sol devenu un peu plus meuble avec l'humidité qu'il faisait remonter, il était désormais certain de ne pas flancher sous la première attaque. Restait à savoir si elle allait finir par abandonner, voyant qu'il ne ferait aucun geste hostile envers elle, ou si elle allait se décider à se lancer.

Je ne souhaite que ça que tu pars ! Et surtout que tu ne reviennes jamais ! Et puis qu'est-ce que tu leur veux aux esprits ?! Ne vois-tu donc pas que TU les terrifies ?!

*Mince, c'est vrai que je n'avais pas prévu cela dans mes préparations pour l'expédition... Je comprends mieux pourquoi c'était difficile de faire fonctionner le matériel, si ils cherchent à me fuir depuis le début. J'aurais peut-être dû m'adresser à eux directement et leur dire de ne rien craindre, leur expliquer ce que je faisais?*

Il laissa cette pensée traverser son esprit le temps d'une bonne douzaine de secondes. Il se sentait être un amateur, sur le coup. Pourquoi n'y avait-il pas pensé, alors que ce n'était pas les premiers spectres qu'il tentait de contacter? Son mal-être se fit alors transparaître un peu dans un sourire un peu maladroit, sa petite dent dépassant un peu mieux pour accrocher la lèvre du bas, comme si il regrettait quelque chose. Relevant le regard pour refaire face au sien, il crut comprendre que le moment fatidique où elle se jetterais sur lui se rapprochait. Il était prêt à combattre. Pas volontaire, mais prêt tout de même à se défendre.

Je t'ai déjà dis mes intentions scientifiques quant à ces fantômes qui peuplent les lieux. Que tu continues de me menacer ou non ne changera rien, je ne partirais pas tant que je n'aurais pas les données que je recherche. Mais merci pour l'info, au moins maintenant je sais que je dois tenter une autre approche.

Il marqua une petite pause en la fixant encore plus avant de rajouter...

Au fait, on ne peut être de nature meurtrière, on ne nait pas meurtrier. Et même si tu as décidé de faire ta vie en tant qu'assassin ou je ne sais quel autre type de mercenaire, ce n'est pas plus ta nature que celle d'un dragon assoiffé de sang. Qui plus est, je ne crois pas être sur ta liste de vengeance personnelle, alors pour ton bien comme le mien, épargne moi cette mascarade et rentre chez toi calmement, car je t'ai déjà dit que je partirais quand j'aurais ce dont j'ai besoin.

Il se mordit un peu la langue en la tirant presque malgré lui. En réalité, bien qu'elle l'avait aidé sur le point des fantômes, et bien qu'il ne souhaitait pas commencer de combat avec la louve aux yeux vairons, il n'avait pu s'empêcher de bouillir intérieurement de rage en entendant cette personne chercher encore et encore à lui faire peur, en vain. De meurtrière, elle n'en avait que les yeux, si elle en avait quelque chose. Et il aurait même pu avouer être en train d'apprécier ce petit test psychologique auquel il était en train de la soumettre. Mais il n'avait plus peur de rien en ce qu'il s'agissait de combattre les loups, depuis son combat contre l'Ulster Claws. Il osa même se retourner très légèrement pour laisser une ouverture à son assaillant, bien que cette fois-ci, il n'irait pas jusqu'à l'extrême mortel qu'ont subit les deux frères loups sous les yeux de leur sœur blessée. Au pire, il espérait au plus grave la rendre inconsciente, sachant qu'il en sortirait aussi neuf qu'avant la volte-face elle-même...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Mar 14 Oct 2014 - 17:50

Ylva ne supportait pas ce renard qui se dressait devant lui, pour qui pouvait-il bien se prendre pour osé lui parler ainsi? Oublié-t'il les bonne manières ? Elle savais que ceux qui se dressait sur deux pattes avait généralement une certaine fièrté et qu'ils étaient tout aussi aveugles quand ils avait un objectifs précis en tête. Visiblement ce renard se rapprochait bien de cette espèce là. Les "menaces" qu'essayer d'envisager le renard en face d'elle ne lui plaisait guère. Elle commenca à retroussait les babines et lâcher un léger grognement auditible :

- Qui est-tu pour me juger de la sorte ! Qui dit que tu n'ai pas une vengeance ? Je n'ai pas besoin de voir mes proies pour savoir si j'ai envie de les tuer ou pas. Misérables cabot ! En plus tu ose encore parler des esprits comme des misérables donnés ? Sais-tu au moins que ce sint des âmes qui peuvent encore agir comme bon leur semblent ?!

Ylva était à cran à présent, sa queue remuer dans une valse folle, ses poils s'hérissait sur son dos et ses crocs luisait à la lueur de la lune. La lune serais témoins, encore une fois, d'un de ses bains de sang. Le renard avait réussit, il goutterais à sa colère.

Ylva se fondit derrière l'arbre, se camouflant de la nuit. Elle savait que le renard voulait lui offrir un passage, mais ce n’était pas celui là qu'elle choisirais. Elle connaissait cette technique d'attaque qui semblait la mettre en avantage mais en fait ne la mettrais que en désavantage. Une ruse. Ne disons jamais être rusé comme un renard ? Dans tout les cas elle resterais prudente.

Ylva couru rapidement entre les arbres, voulant que son adversaire le perde de vue, quitte à s'eloigné bien plus loin. Puis croyant qu'il la croyais partie.. Elle surgit derrière lui dans un grand grognement près à lui arrachait le premier membre qui passera sous ses crocs aiguisés..




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Jeu 16 Oct 2014 - 20:30

La louve avait une fois de plus pris la parole, mais de façon bien plus agressive que la dernière fois. Lâchant des pics allant jusqu'à traiter Maritin de cabot, ce qui le fit un peu grincer des dents, il était désormais certain qu'elle allait lancer l'attaque. Cependant, au lieu de courir dans la direction du renard, après avoir une fois de plus tenté de signaler que les esprits n'étaient pas que des données, estimant à tort que Maritin ne le savait pas, elle fut partie vers le côté, la zone étant plus boisée, plus dense, et plus obscure. Il était réellement clair qu'elle ne connaissait rien de son adversaire, qui, stratégiquement, avait souvent réussi à être un coup en avant contre ses pires ennemis, aussi intelligents ont-ils été. Restant sur place en la voyant tourner en rond entre les arbres, il éleva la voix, comme pour tenter d'exciter encore plus la colérique.

Il me semble que tu ne m'as pas compris plus tôt. Si quelqu'un risque de regretter quoique ce soit maintenant, c'est toi. Quant aux esprits, ces choses métaphysiques ne me sont pas inconnues, j'en ai rencontré d'autres avant, mais cela ne change rien, un ectoplasme reste un ectoplasme, une forme de vie passée qui ne se manifeste plus qu'en émettant l'énergie dont j'ai besoin d'acquérir les données. J'espère au moins pouvoir apprendre une leçon à l'ignare que tu es, autant pour l'une que pour l'autre chose pour laquelle tu parles sans savoir.

A peine eut-il terminé sa phrase, voulant être certain que la louve prenne ce lieu duquel il n'avait pas bougé comme la source sonore et l'endroit où attaquer. En l'observant grâce au léger bruit qu'elle faisait en courant. Elle avait littéralement sous-estimé son adversaire, cela était une certitude. L'autre certitude était qu'elle regardait où elle courrait, puisque le reflet de ses yeux ne parvenait plus à la vue de Maritin. C'est ainsi qu'il décida de profiter de son agilité pour grimper en haut d'un arbre de la façon la plus silencieuse qui soit, s'aidant même de son pouvoir pour ralentir le choc de ses pattes contre la branche. En quelques mouvements de bras, il parvint ensuite à recréer, à partir de l'eau qu'il avait laissé là, une sorte de clone de lui-même, espérant que la louve, aveuglée par sa "soif" de vengeance, puisse s'abreuver, dans sa confusion, du liquide limpide remplaçant Maritin.

Et il s'avéra qu'il avait vu juste. La louve s'élança enfin vers "lui", semblant prête à en découdre, d'une façon assez lâche même puisqu'elle venait par le dos du cl"eau"ne. Elle n'arrêta même pas sa course, se jetant alors sur l'être liquide pour le mordre. En entendant sa mâchoire claquer dans le vide, Maritin avait compris que son plan était un succès. Elle n'eut même pas le temps de se remettre de sa surprise qu'il l'avait enfermée dans une cage faite de glace, qu'il maintenait dans cet état grâce à son pouvoir. Il descendit alors de l'arbre, fier de sa prise qu'il n'avait pas du blesser. Fixant alors le regard de la louve, qui semblait encore pleine de haine, il fut étonné de voir ce regard vairon semblant brûler tel un brasier de flammes bleues et rouges. En la regardant de plus près, vu qu'il n'avait pu s'en approcher avant, il apprécia le fait de voir sa taille être similaire à celle de la louve. En tout les cas, il pouvait ainsi mieux juger son adversaire. Pliant un peu les genoux pour avoir le bras à hauteur de la tête de la louve, il ne put s'empêcher de sortir une petite expression de victoire.


Checkmate!

Tournant alors le dos à la cage, il profita de l'impuissance de la louve contre la cage de glace pour lui expliquer ce qui venait de lui arriver, fier de son "exploit" bien qu'il fut trop aisé à mettre en place.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Lun 3 Nov 2014 - 16:08

Ylva était plongé dans son élan quand elle remarqua une anomalie. Pourquoi il ne bougeait pas ? Mais quand elle le remarqua c'était trop tard, Ylva ne pouvais plus s'arreter et elle se pris une grande vague d'eau dans la figure. A peine remis patte sur le sol que l'eau se transforma en une prison de glace.

Ylva jura. Comment avait put-elle être si.. imprudente ?! Agacée elle cherchait partout autour d'elle, cherchant l'ombre du renard qui la retenait dans cette prison froide. Ylva grognait de plus belle, se jettant de tout son corps sur les barreaux. Rien n'y faisait. Elle essaya de le mordre, de le gratter et même le lecher, mais elle ne reussit qu'à se collé vulgairement la langue.

Ylva eu soudain une idée lumineuse. La ruse. Elle se mis soudainement à couiner, comme si elle c'était blesser, elle disvalgait dans la cage avant de s’effondrer à même le sol, ses yeux se fermèrent et la langue ne tarda pas à pendre de sa gueule béante. Il fallait qu'elle grade de l'énergie car si elle s'epuisait à taper ou gratter cette cage, elle s'effondra de fatigue et elle recupèrera forcément sa vrai forme, sa forme vulnérable, sa forme.. Humaine. Son secret au yeux de cette étranger. Si il l'apprenait se serais un gros point faible pour elle, surtout qu'il semblait être un magicien plutot puissant.

Malgré elle, Ylva avait peur. Elle avait fait mainte fois face à des affreux ennemis au court de son périple avec les méchants, mais elle ne faisait jamais face à des magiciens. Sont maitres avait beau savoir que c'était une très bonne assasin, peut-être une des meilleures et des plus fidèles, la magie contre un être sans pouvoir c'était la casi-sureté d'une mort rapide. Que se soit grillé, gelé ou pire encore. Rare étaient ce qui savait battre un magicien sans avoir de pouvoir eux-même pour contrer ou se defendre..




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Dim 23 Nov 2014 - 0:03

La louve dans sa cage de glace s'évertuait de ronger les barreaux au fur et à mesure que Maritin les reformait tout aussitôt. Elle semblait n'avoir jamais vraiment fait face à un élémentaliste de sa vie, pour tenter quelque chose d'aussi inutile. Il lui était déjà arrivé de ne pas pouvoir se protéger correctement avec une armure de glace, et s'est déjà fait projeter à plusieurs reprises, volant sur quelques mètres avant de tomber sur le sol, douloureusement, mais lorsqu'il s'agissait de maintenir de la glace qui ne l'entourait pas, et qui était en plein dans son champ de vision, il était impossible de passer à travers, même avec des flèches incendiaires. Et il en déduisit d'ailleurs également qu'elle n'avait rien de "magique" lui permettant de contrer son pouvoir sur l'eau. Il aurait été cependant vrai qu'il aurait eu bien plus de mal contre un élémentaliste du feu, ou contre le feu craché par la bouche d'un dragon. Mais l'un dans l'autre, cette louve était devenue inoffensive à partir du moment où il a formé la cage de glace pour elle.

C'est alors qu'elle se mit à geindre, d'abord très légèrement, puis à couiner, titubant un peu dans la cage avant de s'effondrer lamentablement sur le sol. Se serait-elle cassé une dent contre un barreau de glace? Regardant le sol près des barreaux, il se rendit compte assez vite qu'il était difficile, avec le peu de lumière, de remarquer quelque tâche de sang. Cependant, la chute de la louve semblait être un peu trop rapide pour que ce soit réellement ça. Même si elle aurait réussi à se casser une dent, l’hémorragie n'aurait pu aussi vite la mettre KO. Après tout, en tant que médecin miracle, il avait déjà eu la chance de se mesurer à la médecine de ce monde, de loin comme de près. Il jugea alors assez rapidement la situation. Aucun signe de blessure visible à première vue. Douleurs subites après un lot d'efforts, ensuivi d'une perte de connaissance... A première vue, cela semblait être un malaise vagal, mais il était impossible de savoir si cela déboucherait sur une syncope ou une simple lipothymie. Il eut cependant un léger doute en voyant la gueule grande ouverte de la louve et sa langue pendre. Il avait l'impression de voir un animal tenter de faire le mort devant son prédateur, le faisant croire qu'une maladie quelconque ait pris sa vie afin de ne pas se faire manger.


Ne me dis pas que tu tentes de la ruse contre un renard. Quelle ironie du sort, quand je pensais encore que tu n'étais pas aussi inconsciente que tu en avais l'air. Avec un peu plus de chance, j'aurais peut-être fait partir la cage de glace afin de te soigner, mais maintenant que j'ai percé ton jeu à jour...

Pendant qu'il commençait ce discours, qui n'était lui-même que de la ruse, pour essayer de la faire réagir de son plein gré et découvrir si il s'agissait bel et bien d'une supercherie, il n'avait pu s'empêcher de passer un peu sa main entre deux barreaux de glace. Et si elle avait vraiment eu un problème. Ou plus grave encore, et si elle était en fait malade, et que sa maladie venait de se manifester à l'instant? Il n'aurait aucun mal à la soigner, du moins il saurait prendre la blessure ou la maladie. Se soigner était déjà un peu plus incertain. Mais pour cela, il lui fallait savoir aussi la toucher. Sans apposer ses mains sur le corps de la louve, il y avait peu de chance qu'il sache transférer ce qu'il fallait pour la sortir de ce mauvais pas. Peut-être pouvait-il profiter de l'humidité ambiante pour essayer de pousser le corps inerte vers lui?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Jeu 27 Nov 2014 - 14:19

Ylva sentait que le doute planer autour de Maritin et qu'il essayerais de perçais son jeu, mais elle se convaincu de ravaler sa colère pour mieux paraître crédible. Elle sentait le regard lourd de question du renard ce posait sur la cage de glace. Elle avait profiter de la pénombre presque absolu pour rendre le doute encore plu fort, car elle savais bien que les renard n'était pas des très bon nyctalope comparait au loup comme elle. Elle profitait ainsi de cette opportunité pour ne pas avoir à s'être obligé à se faire réellement blessé pour démontrer des tâches de sang dans sa cage ou bien humidifié sa fourrure de sang. A vrai dire la sueur qui lue un peu sur sa fourrure suite au coup qu'elle s'était infligé en se jetant sur le cage devais largement suffire. Après tout la glace n'ai que de l'eau à l'état solide et contre un corps chaud, même solide il fond même légèrement. Cela devais suffire pour tromper l’œil du renard.

La voix menaçante du renard commença à éclaté le silence de la nuit pour essayer de la faire réagir. Certes, en temps normal elle aurait sauté sur le renard dès que l'occasion se présentais mais elle se contenta juste de "grincer" des dents et de le maudire mentalement. Tout ça pour atteindre sa victime. Elle le maudit avec sa magie qui rendais Ylva vulnérable mais elle rigolait intérieurement que son cœur était pourtant assez faible que pour craqué en voyant une louve qui cherche à avoir sa peau, effondrer sur le sol par un jeu de comédie qu'il aurais put percé à jour avec un peu plus de ténacité. Au contraire, il faisait encore pire, il allait jusqu'à passait sa main dans la cage pour aller l'atteindre, mais comme il n'y arrivais pas, elle sentais qu'il hésitait à lancer encore et surement un de ses sorts. Son museau était encore bien trop loin que pour atteindre la patte, elle préféra donc attendre de savoir l'atteindre. Peut-être que la douleur l'empêcherais de continuer à former cette cage de glace ? Mais il pouvait aussi la renforcé et elle en était consciente. Après tout elle avait une chance sur deux de se faire avoir et peut-être tuer dans cette cage si son plan ne fonctionné pas. Mais elle devait prendre le risque, c'était son dernier recours après tout, n'avait-elle pas d'autre choix ?

Certes elle pourrait peut-être demander aux esprits de l'aider à la sortir de ce mauvais pas, mais alors le renard aurais ce qu'il voudrais et n'hésiterais surement pas à les traquer pour ses recherches scientifiques dont Ylva ne pouvait pas comprendre, comme il avait si bien réussit à lui faire comprendre. Elle refusait de mettre ses amis en danger juste pour sauver sa propre peau. Elle avait déjà eu pas mal de problème avec les esprits au début qu'elle c'était réfugier sur cette îles pour fuir Malefor ! Elle allait certainement pas tout détruire maintenant ! Si elle devait leur demander leurs aides sa serais surement en dernier recours, elle voulais rien risquer pour le moment tant que sa vie n'était pas en danger de mort imminente.

Pendant qu'elle réfléchissait à tout sa, un grand courant d'air humide la poussa vers les barreaux et notamment.. Vers la patte du renard ! L'occasion devenait presque trop parfaite et elle s’excitait presque que si son plan marcherais elle pourrait lui faire la peau ! Et pour de bon cette fois !

Quand la main fût assez proche que pour son museau puisse planter ses crocs acérés dans la patte du renard et que sa patte ne touche presque son pelage, elle releva la tête légèrement, ouvrant grand les yeux qui brillait d'une lueur mortel et presque fatale, ouvrit sa gueule dont les crocs blancs luisait avant de se planter entièrement dans la patte du renard du plus profond qu'elle pouvait, mettant ton sa haine pour celui-ci. Du sang coula dans la cage de glace blanche et son museau noir fut taché de sang. Elle savourait son sang comme on pourrait savourer une revanche réussit. Un rire mesquin résonnait dans sa tête, son rire à elle.




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Sam 29 Nov 2014 - 22:43

Maritin poussa un cri de douleur, faisant s'envoler alors les rares oiseaux qui dormaient dans ses bois plutôt paisibles. Il avait été trop imprudent. Était-ce à cause du fait qu'il s'entichait facilement du sort d'autrui? Qu'il n'aimait laisser personne derrière malgré sa particularité d'apprécier bien plus la solitude aux foules? Quoique c'était, cette fois-ci, la douleur qu'il sentit monter de sa main jusqu'à son cerveau ne put que lui montrer son erreur grossière, alors que le piège semblait aussi évident qu'un puzzle pour nouveaux nés. Il sentit également, au travers de sa chair, les dents acérées de la louve le pénétrer sans aucune hésitation. La chaleur de sa patte se perdit rapidement en dehors de son propre corps, les gouttes de sang remplaçant presque aussitôt les larmes du monde qui le protégeaient de la chaleur depuis le départ. Il savait pertinemment ce que seraient les conséquences d'une telle blessure infligée par surprise.

La chaleur ambiante aidant, certains des barreaux se fragilisaient déjà, l'eau coulant lentement le long de ces barres qui n'étaient plus refroidies par le pouvoir de Maritin. Il ne faudrait probablement que quelques essai de la louve pour sortir de cette cage aussi inutile qu'une cage de papier. La louve ne semblait pas vouloir lâcher sa patte, et il doutait pouvoir l'attaquer aussi aisément qu'elle en combat avec sa blessure. Si au moins elle pouvait le lâcher, même l'espace d'un instant, il pourrait faire un de ses sauts qui auraient pu passer pour une légende. Après tout, élevé par un lapin, et malgré qu'il n'en était pas un lui-même, il avait eu le loisir de faire parfois quelques sauts entre père et fils. Son agilité, bien que mise à l'épreuve avec sa main blessée, ne devrait pas être trop mauvaise, vu que la louve ne l'avait mordue à nul autre endroit. La douleur seule était d'ailleurs plus un challenge, puisque la concentration, entre chaque pulsation sanguine, se perdit dans une moue de souffrance. Lui qui aurait préféré faire un voyage relativement reposant, puis avec l'apparition de la louve, ne pas avoir à se battre, il compris qu'il ne serait plus possible de faire de compromis.

Quand il sentit la mâchoire de la louve se rouvrir à nouveau, bien que très légèrement, il retira, avec force et détermination, sa main de la gueule de l'animal. Un autre cri de douleur le déchira, les dents acérées de la créature nocturne l'ayant entamé avec leur profondeur relative, comme de larges griffures béantes et dont le sang s'échappait avec abondance. Il n'aurait pas deux chances, contre un tel adversaire. Et probablement pas de répit non plus pour pouvoir d'abord nettoyer sa plaie ouverte et se soigner. Laissant son bras blessé pendre comme un misérable bout de chair, il fit un saut en arrière de quelques mètres, manquant tout de même de se ramasser par terre en essayant de reprendre appui. Il regarda le regard de la louve, ses yeux vairons transperçant la nuit telle un millier de lames affutées. Puis ces yeux devinrent plus petits, plus lointains, alors qu'il sauta de tronc à tronc, utilisant son seul bras valide comme appui relativement précaire, tâchant le sol bien plus bas avec des lignes de sang. Il ne pouvait faire une attaque directe, et il lui fallait trouver un moyen de gagner un peu de temps, au moins pour calmer la douleur. Arrivant à la cime d'un de ces arbres, il regarda la louve, sortie de la cage fondante, et attendit son prochain mouvement, ne tenant à une branche que de son bras valide, ses deux autres pattes posées sur une branche à peine plus grande. Mais même là, il n'était pas certain d'être en sécurité.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Mar 2 Déc 2014 - 12:34

Ylva souriait, riait même. Le renard l'entendais surement raisonné dans sa tête. Elle avait fait mouche. Les barreaux fondaient à vu d'oeil, à présent que son plan avait fonctionné plus rien la retenait dans cette prison de glace ! Mais elle ne voulait pas lâcher sa proie aussi attivement, savourant son exploit comme un mendiant qui mangeait dans un restaurant de luxe après des années dans la rue pris par la faim. Elle pris encore plus de plaisir en voyant le renard l'entendant criais sous la douleur qui devait certainement être quasiment insupportable et très douloureuse. Elle adorait  entendre ses proies la supplier d'arrêter, de pleurer et criais quand ses crocs se plantait dans une viande ou qu'elle achevait un membre d'une famille sous les yeux des son entourages. Elle était heureuse que le renard lui prêter se privilège et ses yeux brûlèrent encore plus tellement le goût du sang était bon. Mais ce ne fût que de courte durée car le renard avait profité du moment ou sa mâchoire délivra un peu sa patte pour l'arracher de sa gueule. L'entaille était de belle taille et elle en était heureuse.

Le renard effectua un virevoltage qui l'étonna. Elle ne savait pas que les renards pouvaient être à se point agile pour savoir sauter aussi loin sur le pression de seulement deux pattes arrières. C'était bien dommage que sa proie est partit aussi vite. Elle en était presque attristé. Elle qui commençait seulement à s'amuser !

Ylva se jeta sur le barreau et donna quelques violent coup de patte, les barreaux s'effondrèrent et bientôt ce fût toute la cage entière. Mais Ylva avait eu largement le temps de sentir. Elle pourlécha le sang qui ornait son museau et lui cria :


- Ne croit pas si bien m'échapper !

Elle sourie, sentant l'odeur de sang laissait une trace tel un enfant perdu qui avait parsemer son chemin de petit caillou pour retrouver son chemin. C'était parfait, il lui suffirais juste de suivre l'odeur de sang frais qui la mènerais à sa victime. Elle retrouva bien vite sa proie, certainement caché sur le cime d'un arbre, malheureusement pour elle, elle n'était habile qu'à monter aux arbres quand elle était en forme humaine, mais ce changeait maintenant lui risquait plusieurs blessure corporelle sans compter quelle serais nue. Elle deviendrait encore plus vulnérable juste pour un petit renard. Elle refusa donc de monter sur l'arbre mais préféra donc guetter, en dessous de l'arbre que l'hôte commence à avoir faim ou soif, ou bien mieux, que sa plaie s'infecte.

Ylva s'imaginait déjà la patte du renard avoir une cangraine, une fièvre lui monterais à la tête et il chuterais comme un pantin, s'écrasant d'un un craquement sinistre et une mare de sang qui ferais bien rire Ylva. Elle s’assayais devant le tronc de l'arbre immense, tournant par moment autour de celui-ci pour s'assurait que sa victime était toujours bien là et qu'elle ne s’apprêtait à ne pas changer d'arbre.




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Jeu 4 Déc 2014 - 22:24

De là où il était, il pouvait voir le ciel par dessus les cimes, noir et lumineux à la fois, les milliards d'étoiles servant de repères à quiconque les écoute. Si il avait été là dans d'autres circonstances, il aurait sans doute apprécié cette vue sublime, mais la douleur dans son bras l'en empêchait. C'était une sacrée blessure qu'il s'était infligée, il aurait peut-être du y réfléchir à deux fois avant d'essayer de réagir comme il l'a fait. Au moins, si il y avait quelque chose de rassurant, en soit, c'était de voir que la louve ne pouvait le suivre là où il était. Bougeant doucement sa queue, il essuya le peu de bave qui s'était échappé de sa gueule lorsqu'il cria de douleur, puis enroula sa queue autour de la blessure afin de la désinfecter, même si il n'avait pas vraiment besoin de faire ça. Son pouvoir était très efficace, mais pas aussi rapide, d'où le besoin d'un antiseptique, sa salive étant encore le meilleur dans les environs proches.

Les pulsations de son cœur agissant tel un poison, faisant se transmettre la douleur dans son échine toute entière, il décida de se mettre rapidement à contrôler sa guérison, bien que son esprit était difficilement apte à se focaliser sur autre chose que la peine déchirant sa patte entière. Ayant pris cela dit un peu plus d'assurance, et utilisant sa queue pour stopper un peu l'hémorragie, comme si elle était un énorme bandage fortement serré, il lâcha la branche au dessus de lui, prenant appui uniquement sur ses deux jambes. En y réfléchissant à nouveau, il s'en voulait d'être tombé dans un piège aussi grotesque. Posant sa main saine sur le début de sa blessure, il essaya de former près de lui, avec l'humidité ambiante, une orbe d'eau aussi pure que possible pour délicatement refermer, au minimum, cette blessure qui en temps normal, aurait été fatal. Il ne voulait pas moisir là haut trop de temps, et la vue de la patte reformée en si peu de temps dissuaderais sans doute la louve d'attaquer plus. Il pouvait au moins remercier l'incident qui lui avait donné ce pouvoir étrange.

Pauvre folle, si seulement tu savais... Argh... Si tu savais qui tu as décidé de blesser. J'aurais du le savoir de toutes façon, qu'il était impossible de faire confiance à un loup. Sales bêtes. Je... Aaahn... Je les hais!

Son regard se baissa vers le bas. Il doutait que les deux flammes ne puissent bien voir ce qu'il se tramait là-haut. Il les voyait, quant à lui, très bien. Une larme froide et un brasier ardent fendant tous les deux l'obscurité nocturne. Plus il se plongeait dedans, et plus il le semblait intriguant et effrayant. Allait il vraiment devoir combattre contre cet être? Ses doutes se calmèrent quand il resongea aux événements récents, et à la peur qu'il semblait ressentir, parvenant des entrailles de la louve. La cage de glace et le clone d'eau en particulier devaient en être la raison. Il regarda alors son bras, jaugeant la taille des entailles, véritables gouffres de chair, qu'avaient causé la mâchoire puissante de l'ennemi plus bas. Il lui faudrait bien plus de temps pour s'en remettre entièrement, mais au moins, l'extérieur commençait lentement à cicatriser, la douleur s'amenuisant. C'est alors qu'un sentiment de fierté le pris de court.

C'est vrai, après tout, elle ne sait pas contre qui elle combat, ou plutôt, contre quoi...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Ven 5 Déc 2014 - 13:55

La lune était bien ronde cette nuit-là, éclairant les environs de sa douce lumière. Les arbres était visible comme des grandes ombres. Cela donnait sa part de mystère, les ombres des animaux nocturnes bougeaient créant des monstres sombres dans les bois. Le sol meuble modelait les pattes des animaux lourds, comme les cerfs et sangliers environs. Parfois les poils s'accrochaient à l'écorce de l'arbre dans leur course nocturne. Chaque bruit révélé un mystère. Les hiboux hululaient à gorge déployer faisant résonnait leur cri dans la forêt, relevant un frisson d'effroi pour les plus craintifs.

Ylva était en dessous de l'arbre, sur une racine qui sortait de la terre, regardant la cime avec insistance, cherchant à déterminé sa proie dans la fourré des feuilles de l'arbre. La lune avait beau raisonnait comme une lumière, elle devenait aveuglante de la regardait trop longtemps. Ylva avait du mal à bien voir sa proie, mais les traces de sangs et les quelques touffes de poils qui était resté coincé dans l'écorce lui démontrer que son adversaire se trouvait là-haut.

Ylva n'avait que très peu de patience quand il s'agissait d'une proie comme ce renard. Elle finit pas s'impatienté, cherchant à griffé l'écorce de l'arbre en bas du tronc, cherchant à grimper au sommet sans succès. C'est des moments comme cela qu'elle rêvait d'être un félidé, accrochant ses ongles dans les fissures qui séparé chaque écorce pour savoir montrer jusqu'à sa proie. Elle grogna. Comment allait-elle faire pour atteindre se renard ?

Une idée lui vint, elle risquerait de se blessée avec les écorces mais elle en pris le risque. Elle commença, donc, à se jeter de tout son corps sur l'arbre cherchant à créer quelconque secousse pour menacé le renard de chutait. A près tout il ne lui restait qu'une seule patte avant pour se maintenir, l'autre étant blessé presque jusqu'à l'os.

Elle avait beau être fière d'avoir piégé le renard qui c'était montré aussi naïf, elle ne pouvait pas s'empêcher de se dire que cela ne suffisait pas. Le blessait à mort ce n'était pas assez, elle voulait planté ses crocs dans sa gorge, touchant une artère qui amènerais à une hémorragie trop importante et le faisant agonisé de douleur pendant plus qu'une demie heure. Après tout, c'est ce qu'il méritait après avoir pénétré sur son territoire.Elle désirais plus que tout de jouir de la mort de se renard, la gueule et la fourrure encore plus ensanglanté qu'elle ne l'était déjà. Dégusté son cadavre, son sang. Et laisserais le reste aux carnivores charognards.




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Lun 8 Déc 2014 - 12:38

La blessure venait seulement de se refermer extérieurement. La douleur était cependant encore présente, mais au moins, il n'était visiblement plus blessé. Mais il n'eut pas le temps de se soigner plus, les creux étaient devenues des poches vides et douloureuses. Si il devait se battre ainsi, au corps à corps, il serait purement et simplement trop faible que pour savoir combattre la louve qui en voulait à sa propre peau. Et malheureusement pour lui, ce combat se rapprocha dangereusement, au moment même où il perdit l'équilibre, secoué par la charge de la louve sur l'écorce de l'arbre. Pendant un moment, il se sentit comme une pomme, mais pas une simplement mûre. Il se voyait déjà, pourri de l'intérieur jusqu'à la moelle, s'écraser sur le sol dans un "squish" désagréable. Son esprit devint blanc pendant un instant de peur. De la peur du vide et de la chute qui se dressait devant lui. Il allait sans doute cogner plusieurs branches avant d'arriver au sol, et elles le blesseraient mais lui sauveraient la vie pour peu de temps, laissant à la louve le loisir de le torturer. Il se sentit mort à l'avance.

C'est alors qu'il rouvrit les yeux, il sut qu'il n'avait pas beaucoup de choix ni de solution pour survivre, mais il devait faire quelque chose. Il n'avait pas envie de tout lâcher ici après ce qu'il avait déjà vécu. N'avait-il pas réussi à combattre contre tout un gang de loups, en tuant deux chefs, sans avoir la moindre égratignure? Pourquoi devait-il se faire avoir par une de ces maudites bestioles alors qu'elle était seule? C'était comme si on le mettait devant une contradiction simple et nette: Il était de même niveau qu'elle en agilité, il l'avait remarqué auparavant, mais sur la stratégie et la réflexion, il semblait plusieurs niveaux à l'avance. Il ne pouvait pas perdre contre cette simple violence qui lui faisait face. Il était bien meilleur que ça. Il ne POUVAIT PAS perdre. L'ignorance de son ennemi était son meilleur atout.

Chutant ainsi entre les branches, et après s'en être tout de même pris une en plein ventre, il essaya de se restabiliser, allant jusqu'à utiliser même son bras blessé pour se rattraper un peu aux branches et être certain de ne pas trop se blesser en chutant. Le sol ne se rapprochait pas aussi vite qu'il aurait du si il s'était simplement laissé tomber, et bien qu'il était bientôt à portée des attaques de la louve, il ne se laissa pas décontenancer. Elle ne lui avait pas laissé le choix, alors cette fois-ci, il était déterminé à se battre, à en découdre. Certes, il chercherait d'abord à l’assommer, mais si cela devenait nécessaire, il irait jusqu'à la tuer, quitte à utiliser sa botte secrète, visant à manipuler l'eau contenue dans un corps vivant. C'est alors dans une dernière virevolte qu'il se laissa toucher terre, n'utilisant que ses pattes saines pour amortir le choc, et laissant ainsi voir à la louve que de blessure sur le bras, on ne voyait déjà plus rien. Si la peur avait été son atout, Maritin allait s'en accaparer.


Cette fois-ci, tu ne me laisses pas le choix. Tu va devoir sentir ma colère et ma haine transpercer ton âme!

Relevant sa tête pour infliger à la bête un regard déterminé, il releva aussi le bras, formant dans celui-ci une épée de glace pure, desséchant la terre humide qui se situait près de lui. Il serait prêt à tous les coups bas si ce n'était que pour la survie. Aussi se mit il en position de repos, épée sur son épaule, pour narguer son adversaire d'un mouvement de la main, lui disant d'oser approcher, glaçant l'air devant lui par ce même mouvement, profitant de son humidité, espérant affaiblir son adversaire grâce à un choc thermique important. Sa main blessée lui faisait mal, mais ce petit contretemps n'allait pas lui empêcher de savoir bien combattre, même si cette épée ne devait servir qu'en leurre.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Mar 9 Déc 2014 - 14:24

L'écorce abîmé à la fois le poils rêche de Ylva et à la fois sa peau. Des brûlures suite à sa peau rougit comme le sang fulmina à force de de jeter sur l'arbre. Mais elle était tellement déterminé à détruire ce renard qu'elle ne la ressentait pas. C'est un grand craquement de branche qui cassent et les multitude de feuilles qui virevolteraient dans le vide, semblable à des milliers de corbeaux se laissant choir par le vent avant de se déposé sur le sol, aussi délicatement qu'une plume, comme si rien ne s'était passé pour eux, qu'Ylva compris que le renard chutait et qu'elle avait fait mouche. Les craquements était quelques chose d'agréable au fond. Elle blesserait surement encore plus le renard et, peut-être, l'intensité de sa chute et des branches qui se brisent sous son poids le tuerons ?

Pour Ylva c'était une nuit magnifique, bien plus magnifique que les dernières nuits qu'elle avait passé, monotone et sans action. Courir après ce renard comme un chat qui chasse une sourie était une opportunité de casser sa monotonie. Elle en fût plus qu'heureuse, les oiseaux qui se posait près d'elle en piaillant gaiement à sa fenêtre, ou encore pire, sur son piano, était des proies bien trop facile à son goût. C'était même futile. Même les animaux nocturnes était bien plus actif, plus envieux à pourchasser pour tuer. C'était un jeu mortel. Mais un jeu bien trop simple, elle voulait plus d'action, de pourchasse et surtout.. De danger! Mais elle n'en connaissait point et c'est pour cela qu'elle se décida de ne plus relâcher ce renard depuis qu'il as frappé à sa porte.. Depuis se jour.. Il avait signé son arrêt de mort et avait vendu son âme au diable.

Maritin s'aidait de l'humidité ambiant, même si il était peu présent, la forêt gardé toujours un certain taux d'humidité, et il s'en servait surement pour en tirer l'avantage. Ylva, elle, n'avait pas de pouvoirs magiques quelconque, juste son cerveau durement entraîner au combat de corps à corps. Elle remarqua que la blessure de sa main semblait guérit ou du moins en partie et jura pour elle même. Elle aurait du s'acharné plus vite sur cette arbre ! Il aurait surement pas eu le temps de se soigné et cela aurais crée une faiblesse majeure en plus chez lui ! Elle s'en voulait terriblement de cette erreur qui pourrais lui être fatale. Malgré ça, elle avait bien remarqué que le renard n'osait pas posé cette patte qu'elle avait endommagé, quelque minutes auparavant, quand il avait chuter de l'arbre et c'était rattrapé.

Maritin cria quelque chose qu'elle ne compris pas tout à fait, elle coucha les oreilles. Elle voyait le renard levait le bras. Quel sort allait-il utilisé ? Elle se méfia et hésita de reculait avant de sentir le sol meuble se durcir sous ses pattes pour créer une épée bâtarde de glace dans la main valide de celui-ci. Il semblait vouloir l'impressionné, mais elle voulait pas se laisser influencer. Elle regarda l'épée de glace, oreille couché, les yeux brillants de haine et les lèvres retroussé laissant apparaître les crocs blanc. L'air se refroidissait à vu d'œil, elle en frissonna et une buée blanchâtre sortit de sa gueule à chacun de ses souffles. Elle se sentit fatiguée tout d'un coup, des vertiges apparaissaient, ses pattes tremblaient sous son poids et des petites lumières venaient dansé devant ses yeux. Qu'Est-ce qui c'est passait ? Pourquoi ce changement presque soudain de température ?

Il était clair que le pelage fin et terne de la louve n'était pas adapté à une saison froide et le choc de température la faisait vacillait. Elle secoua plusieurs fois sa tête et mordit dans l'air, faisant claqué ses dents dans le vide. Elle jura de plus belle envers se renard, elle se savait incapable de combattre pour le moment. La cage de glace l'avait déjà bien épuisait. Puis la traque. Depuis combien de temps n'avait-elle plus exercé ses fonctions d'assassins ? Depuis la chute de Malefor, il y as peut-être déjà 10 ans. Depuis elle n'avait jamais eu l'occasion de traqué et ses forces avait grandement diminuer.

Elle mis un temps d'hésitation avant de se décider. Fébrilement mais avec toute son assurance et sa confiance en soit et surtout en ses talents d'assassins passé, elle se jeta sur le renard, ignorant son épée de glace qui pouvait lui perforé le cœur d'un seul geste. Elle n'avait pas peur de mourir. Elle avait combattu cette peur depuis bien longtemps. Depuis qu'on lui avait dit qu'elle était née pour tué. Depuis qu'elle avait compris que seul la loie du plus fort régné sur les terres de ce bas monde..




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Lun 15 Déc 2014 - 15:37

La louve semblait être soudainement affaiblie par la chute de température. Maritin était content de voir que la chance était de son côté, et que son action avait agi en sa faveur. L'ennemi démontrait sa confusion, claquant dans le vide une mâchoire qui soudainement, n'avait plus grand chose de menaçant. On aurait presque même pu croire à ce que la louve n'arriverait pas à garder conscience dans le soudain froid ambiant, présent malgré l'été quasi-caniculaire dans lequel était plongé l'île embrumée. Le renard se rassura, il n'aurait peut-être pas besoin de l'épée finalement, quelques tours de passe-passe et un peu d'esquive suffiraient à épuiser l'assaillante dans de telles conditions. Mais il n'avait pas envie que cela dure trop longtemps non plus, tenir la zone de combat dans ces conditions signifiait d'utiliser un lot d'énergie, et il était impossible de savoir combien de temps lui-même tiendrait en maintenant ce froid qui lui était un peu moins dur à supporter que pour la louve, mais tout de même fort.

C'est alors qu'il se rappela d'un de ces plus anciens, et pourtant plus gros combats. Celui contre les trois chefs du clan de l'Ulster Claws. Ulysse, Stanislas et Erasmus. Tels étaient les noms de ces trois faux jumeaux, garçons et fille. Bien que ces trois-là étaient la tête d'une sorte de gang, et qu'il y avait plus d'une trentaine de loups entre Maritin et ce trio, le renard avait osé prendre la plus petite opportunité pour se venger du meurtre de son père adoptif. Cela fut d'ailleurs un véritable carnage. La colère l'aveuglait alors encore de façon trop présente, et il ne se rendait pas compte de tout ce qu'il faisait sur le champ de bataille. Certains loups gelèrent littéralement sur place, leurs membres ne pouvant que se briser en mille morceaux de chair glaciale en tombant sur le sol. D'autres, de façon plus morbides, se consumaient de l'intérieur, leur sang bouillant à tel point qu'il semblaient exploser en volutes de vapeurs rougeâtres.

Des 33 loups, il ne devait en rester plus que 4, apeurés, blessés, les yeux fixés sur l'hécatombe se diffusant derrière le renard tâché écarlate. Seule un cinquième, Erasmus, la louve qui perdit ses deux frères, avait eu l'intelligence de fuir dès le début du combat, et Maritin ne put trouver trace d'elle pour achever sa vendetta. Certains ne purent expliquer ce qui s'était passé en ce lieu de massacre, les seuls témoins n'osant pas parler de cette barbarie les traumatisant. On raconta même qu'il n'existait même plus de tête aux deux chefs du clan. Maritin ne fut jamais suspecté de quoique ce soit, et il n'avait pas eu de mal a faire partir tout ce sang de sa fourrure. Peut-être certains auraient pu le prendre en héros pour avoir décimé la tyrannie qui régnait dans les environs, mais ce n'était pas ce qu'il cherchait, et un meurtrier reste un meurtrier quoiqu'il arrive. C'était d'ailleurs des suites à ce massacre qu'il décida de n'utiliser ses pouvoirs les plus dévastateurs uniquement en cas de force majeure.

Il hésitait dès lors à "ranger" son épée faite de glace, ou d'utiliser ses pouvoirs encore plus que de raison afin de s'assurer une victoire facile. Maritin fut tout de même surpris que la louve, dans son état, osa tenter un assaut. Il était cependant très clair qu'elle n'avait plus les réflexes nécessaires pour cela, à cause des conséquences du choc thermique qu'elle ressentait. Peut-être, espérait-il, un simple coup plus ou moins bien placé, suffirait à clore le combat? Elle l'avait bien blessé, et si elle avait pu aller plus loin, Maritin serait certainement mort, mais il s'en voulait un peu d'aller aussi loin juste pour survivre. Il décida alors, au moment même où il esquiva en se laissant tomber sur le dos, qu'il ne ferait pas couler le sang par l'épée. L'ombre se déplaça dans la nuit, une tâche bleutée sous elle, puis, avec deux coups de pattes bien placés, l'un sur la mâchoire et l'un sur le torse de l'animal, il laissa la bête choir sur le sol. Il se releva rapidement en effectuant une petite pirouette sur le sol, prêt au cas où la louve tenterait un deuxième assaut, si ces premiers coups n'avaient suffit à la faire perdre connaissance.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Mer 28 Jan 2015 - 0:37

Ylva avait sauté sur le renard. Elle savait que c'était surement une erreur, surement.. Fatale. Il allait peut-être la tuer ce soir, d'une manière pitoyable. Mais Ylva n'avait plus peur de la mort, elle l'avait souvent confronté, elle avait même vécu avec elle. En faite Ylva n'attendait que la mort les bras grand ouvert.

Après tout qui pourrait la comprendre ? Elle qui est si méchante en été et si gentille en hiver ? Qui la comprendrais avec son passé ? Qui arriverais à comprendre ce qu'elle as vécu ? Elle qui fut forcé de rentré dans l'armé de Malefor dès son plus jeune âge. Elle était confronté tout les jours à des soldats de Malefor ou à ses partisans. Au début elle n'était un petit soldat. Une femelle parmi tout ces hommes. Elle se souviendra toujours qu'elle ne pouvait pas croisé leur regard sans avoir le goût du sang qui coule le long de son corps.. Pour ses êtres assoiffé de sang et de.. Sexe. Elle ne savait rien faire, même se défendre elle n'y arrivait pas.

Qui comprendrais que c'est pour cela qu'Ylva décida de donner le meilleur de soit-même en montant en grade rapidement, parfois se donnant jusqu'à l'épuisement pour voir une lueur d'espoir dans son grade qui la ferais sortir de se cauchemar. Elle enchaînait les meurtres et monta de grade rapidement jusqu'à atteindre un grade ou elle était près de Malefor et de ses meilleurs agents. Elle avait à présent ses propres recru, elle était crains et respecté à se grade. Mais son âme était devenu noir. Ylva préféré toujours faire ses missions seule laissant ses agents à des missions futiles pour elle.

Quand Malefor chuta grâce au dragon violet c'était une lueur d'espoir pour Ylva que de fuir ce cauchemar. Mais son âme était déjà aussi noir qu'une nuit sans lune.La solitude l'avait aidé à reprendre confiance en elle. Malgré ça une famille l'avait hébergé et aimé. Il lui avait appris ce que c'était la joie de vivre. Et elle regrettait souvent de la violence qu'elle avait causé à son arrivé alors qu'ils leurs avait proposer amour et protection.

Mais son bonheur n'avait duré que 5 ans au maximum. Sa famille d’accueil mourra la laissant seule sur cette île. Mais cela faisait déjà plusieurs année qu'elle vivait seule à présent. Son âme c'était à nouveau noirci par cette perte immense. Elle restait souvent enfermé loin de tout contact humain et les malheureux qui avait le malheur de s'approchait finissait en repas.

Ylva reçu un premier coup dans la mâchoire de la part du renard bleu. Une lueur d'espoir presque inattendu brillait dans ses yeux. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus eu d'ennemi plus fort qu'elle. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'était plus entraîner. Un deuxième coup au thorax. Son souffle fut couper court. Elle voulait remercier ce renard de la libéré de ses châtiments. Mais elle n'y arrivait pas. Son corps fût projeter, elle glissa sur le sol jusqu'à heurté un arbre. Un craquement lugubre se fît entendre, une de ses pattes c'était brisé sous le choc. Une douleur fulgurante et un bandeau noire se déposa devant ses yeux. Elle sentait la mort tout près elle. Elle l'attendait depuis si longtemps pour qu'elle vienne la cueillir elle, enfin. Un léger sourire se dessina sur ses lèvre, comme un remerciement profond envers le renard qui l'avait presque blessé à mort, en tout cas assez pour qu'elle en perd conscience. Une larme perla sur son museau. Une larme rouge. Puis elle ferma les yeux.. Le corps d'Ylva se changa pour récupéré sa forme première. Ce n'était plus une louve inconsciente qui jauchait sur le sol.. Mais celui d'une femme louve nue.. Mais cela n'avait plus d'importance pour elle.




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Mer 4 Fév 2015 - 18:37

Dans un tout premier temps, un sentiment d'accomplissement avait envahi Maritin. Bien qu'il n'avait pas du faire tant d'efforts que ça grâce à son pouvoir, et malgré la douleur dans son bras blessé, la louve était belle et bien sans conscience. Le craquement qui avait réussi à résonner dans la forêt devait être la preuve même que sa vie n'était plus en danger. Certes, il espérait ne pas avoir tué la bête, mais il était tout de même content d'être presque en un seul morceau. Restant tout de même sur ses gardes, le renard avança doucement vers le corps de son assaillant. Il ne le voyait pas si bien que ça, maintenant que les deux yeux étaient fermés, mais il savait encore dire d'où était venu ce bruit qui pourrait avoir coûté la vie à un animal. La lune avait beau être pleine, les quelques nuages qui se faufilaient dans le ciel n'aidaient pas ses rayons à éclairer la zone, sans compter que les branches d'arbre ne facilitaient pas la tâche également. Mais les fumées du ciel ne tenaient pas en place et laissèrent quelques rayons filtrer et toucher sol.

Ce qui vint ensuite fut la perplexité, la confusion, et bien d'autres choses encore. Qui donc avait il sous les yeux? Il lui semblait impossible que ce soit la bête qu'il avait terrassé, il avait bel et bien senti de la fourrure, et des crocs dignes d'une mâchoire aussi forte que celle des grands loups lui avaient presque déchiré le bras. De par sa forme et par son aspect, cette louve n'avait rien de lupin. Le visage de Maritin ne put d'ailleurs s'empêcher de rosir en découvrant cette jeune fille, nue et inconsciente, une vue à laquelle il se détacha au plus vite, pris par une montée de gêne. Puis une question se posa dans sa tête: Était-ce une autre victime du loup de tout à l'heure? C'était peu probable, elle ne semblait pas avoir de blessure externe et n'était pas morte. De plus, cela voudrait aussi dire que la bête rodait sans doute encore dans les parages, mais il ne s'expliqua pas non plus le pourquoi de l'apparition de cette jeune humaine. Risquant à nouveau un léger regard vers celle-ci, il remarqua néanmoins du sang, au niveau de sa tête.

Il n'eut même pas le temps de réfléchir qu'il avait la paume posée au milieu du ventre de l'inconsciente. Sur le moment, il ne pouvait pas se permettre d'être le jeune renard timide alors qu'une vie était peut-être bien en danger. Il n'avait pas spécialement les outils ni ce qu'il fallait pour la soigner sous la main, mais il pouvait peut-être quand même faire quelque chose. Fermant les yeux, il essaya d'analyser le corps de la pauvrette en visualisant les liquides contenus dans son corps et sur celui-ci. Il avait déjà réussi à déterminer que le bras était cassé à cause de l'afflux sanguin important qu'il voyait glisser. Il était difficile pour les médecins normaux de s'occuper d'hémorragies internes malgré leur danger, mais lui n'avait pas peur de cela. Passant sa main doucement sur le bras blessé, il fit faiblir le flux important de sang pour qu'elle ne soit pas mortelle trop rapidement. Il sut aussi déterminer, en faisant cela, que la goutte sanglante glissant de l’œil de la jeune femme appartenait bien à elle, bien qu'il ne repéra pas la blessure de sa provenance. C'est alors qu'il fut choqué.

Le sang... Là.... Autour de ses lèvres... Ce n'est pas n'importe quel sang! C'est le mien! Mais, comment aurait-elle pu avoir de mon sang sur elle? Je ne crois pas avoir trop saigné depuis l'arbre pour que ça lui tombe dessus... En plus je crois pas que j'étais dans celui-là... En plus, je n'ai été blessé que du bras... Par... Par une morsure...

Maritin recula d'un bond. La ligne de logique était tout simplement inévitable. Cette fille, là, inconsciente, non seulement était-elle l'ennemi de tout à l'heure, mais en plus, c'était de sa main qu'elle était blessée ainsi, et qu'elle risquait la mort. C'est alors qu'il remarqua effectivement que sa tête était affublée d'une paire d'oreilles qu'il trouva fort semblable aux siennes. Il compris aussi que l'étrange tâche noire sur laquelle elle semblait reposer était dès lors sa queue, aussi touffue que celles des cousins canins que Maritin aurait pu avoir. Il ne savait pas trop que faire. Son instinct de survie voulait lui dire de s'en aller et de la fuir au cas où elle recouvrirait conscience. A l'insu de celui-ci, son bon sens le lui interdisait, car non seulement elle était blessée et cela allait bel et bien la faire glisser lentement vers la tombe, mais en plus, et il s'en voulait pour ça, si elle mourrait, ce serait de sa main. Même si il aurait pu se faire accuser du massacre au sein de l'Ulster Claws, ce n'était pas du tout la même chose. Sa conscience n'aurait pas pu supporter plus longtemps de ne rien faire et de devoir porter sur ses épaules un autre meurtre, même par légitime-défense. Il devait sauver la vie de cette personne bien qu'elle l'ait attaqué auparavant.

La prenant tant bien que mal dans ses bras malgré celui qui le faisait souffrir, il essaya de continuer à ralentir l'hémorragie interne en commençant à se diriger vers le seul endroit où il avait "vu" âme qui vive. Il espérait que cette fois, on le laisserais entrer, ou au moins qu'on récupérerais la blessée et qu'on s'en occuperait, espérant qu'il n'aie pas à expliquer pourquoi elle était totalement dévêtue, de peur qu'on le prenne pour ce qu'il n'oserait jamais faire à une femme, ni à un homme. Le fait qu'il était vierge devait y être pour beaucoup, mais il aurait vraiment souffert de se faire prendre pour un violeur, alors qu'il se répugnait un peu de la plupart des contacts comme la poignée d'un marché conclus avec une personne quelconque. Ce cas où il était obligé de prendre dans ses bras une femme-louve était un extrême, au vu de l'urgence de soin qu'elle nécessitait. Il n'y avait pas de temps à perdre si il voulait vraiment la sauver. La lune éclairant son chemin lui permis rapidement de retrouver la maison, et il continua d'avancer avec la douleur dans son bras de plus en plus fulgurante. Il s'empêchait de crier, il ne se permettait pas de souffrir, et enjamba quatre-à-quatre l'espace restant entre la villa et lui.

A sa plus grande surprise, la porte s'ouvra au moment de la frapper de la patte arrière pour toquer, et aucun signe de vie ne semblait provenir de la maison. Il hésita un petit moment à rentrer, puis songea que cela pouvait être en réalité la maison de cette femme-louve, au titre que la voix qu'il avait entendue dans sa tête était très proche de celle qu'il avait entendu derrière cette porte. Il entra avec elle, se disant qu'au pire, il n'aurait qu'à dire la vérité, et les habitants de cette maison ne seront pas en colère contre lui pour cette effraction. Il entra alors dans la pièce voisine, manquant de se trébucher contre quelque chose au sol, puis après quelque recherches de la pointe de sa patte, déposa le corps de l'inconsciente dans ce qui semblait être un divan. Il faisait fort noir dans cette maison, et un peu de lumière n'aurait pas fait de mal. Il laissa ainsi la pauvrette se reposer en cherchant dans la pièce un moyen de faire de quelque bougeoir une lampe. Il ne tarda pas à trouver ce qu'il lui fallait, trouvant sur un meuble ce qui semblait être une boîte d'allumettes, en craquant vite une afin d'y voir plus clair.

Prudemment, il fit le tour de la maison avec sa boîte d'allumette, espérant ne pas tomber museau à né avec un quelconque propriétaire furieux, et en profitant aussi pour savoir quelle pièce se trouvait où. Il était allé à peu près partout sans rencontrer personne, allumant chaque bougie sur son passage. Après son étrange ronde, il retourna au plus vite dans le salon, récupérer sa future patiente, afin de l'amener dans un double-lit, dans une des chambres proches de la salle des bains. Il l'avait déjà diagnostiquée et avait la chance de ne pas avoir à la déshabiller pour faire son travail, mais le plus dur était encore à venir. Prenant plusieurs sceaux de l'eau qu'il pouvait prendre de l'évier situé une pièce plus loin, il savait qu'il allait faire quelque chose de très désagréable pour lui. Lavant d'abord le visage de la fille avec un bout de linge au préalablement chauffé par ses soins, il concentra rapidement son pouvoir au lieu de l'hémorragie. Trempant son bras blessé dans un seau d'eau, il sentit un flux de vie le traverser quand il déposa son autre main au niveau de l'os blessé. Il pouvait, avec un peu de chance, réussir à faire passer le surplus de calcium de ses os à travers le liquide contenu dans son corps pour reformer un peu ceux de la blessée.

Il était évident que cela ne suffirait pas. Il faudra sans doute lui préparer une attelle ou une sorte de plâtre pour que la fracture guérisse facilement, les seaux ne contenant pas le minerai nécessaire à leur fabrication. De plus, il s'était refusé de se blesser volontairement pour lui refaire son bras à elle, puisqu'il risquait de mourir le cas échéant où elle se réveillerait avec ses deux bras valides et lui non. Ainsi, une longue heure passa, heure pendant laquelle il réussit également à arrêter l'hémorragie interne et à sauver la vie de la louve humaine. S'aspergeant le visage avec de l'eau froide pour effacer la fatigue, il replongea son bras blessé dans l'autre seau afin de se soigner efficacement. Par la suite, il resterait tout de même au chevet de la pauvrette, peu après être allé cherché des vêtements qu'il avait trouvé par hasard dans le salon et avoir pris de quoi lui faire un plâtre au bras cassé. Il resterait éveillé autant de temps que possible pour s'assurer du retour de la personne, désormais couverte par des draps, parmi le monde des vivants.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Jeu 5 Fév 2015 - 22:31

Ylva gisait à présent sur le sol, dépourvu de tout vêtement. Son corps ayant repris sa forme initiale, c'elle d'une humaine à la peau blanche, les lèvres rosée et la chevelure aussi noir que l'ébène. Une paire d'oreille de loup ornée sa tête et une queue était dans le bas de son dos, touffue d'un pelage aussi sombre que ses cheveux. Sa tête était contre l'arbre, meurtrit par le coup. Elle avait beaucoup saigné et sa chevelure était collante. Ses seins était cachait par une mèche de cheveux bien placé. Ylva avait perdu conscience, surement lié au choc ou à la douleur qui fulminait dans son avant bras, broyé. L'os sortait un peu du bras et une hémorragie la vidait du fluide vitale qui coulait en elle.

Ylva ne sentit pas ce que Maritin lui faisait. Même si il abusait de son corps au forme charmante, elle ne le sentirait pas. Le brise glissa sur son corps, relevant un peu sa chevelure mais continua de cachait les seins d'Ylva. Elle frissonna inconsciemment. Sa larme de sang qui coulait de son oeil avait séché sur son visage clair.

Au debut du coup Ylva n'avait vu que du noir. Puis une lumière avait jaillit. Une lumière qui s'assombrit. Son passé revenait devant ses yeux comme un film. Elle revit d'abord ses parents, sa vrai mère, cette femme magnifique qui rayonné de bonheur, son sourire était un éclat de soleil à chaque fois qu'on la regardait. Elle inspirait la joie et le bonheur. Et à côter il y avait eu son père. Se grand mâle viril, plus grand que les autres. Son pelage changeait au cours des saisons, ce qui lui avait donné un certains charme. Elle n'avait jamais très bien compris pourquoi sa mère avait opté pour un loup avec une espérance de vie moitié moins qu'elle. Elle l'avait connu jeune, quand elle était adolescente. Elle était si inspirait qu'elle avait appris à apprendre le langage du loup. Elle avait passait ses jours et ses nuits, elle travaillait très dur pour communiqué avec lui. A fur et à mesure du temps, elle était devenue louve dans sa vie, oubliant ainsi qu'elle était une humaine. Mon père fût séduit par ma mère et ensemble ils m'avaient eu. Ses parents avait était très aimant avec elle, elle était très aimé. Au plus je grandissait, au plus mon père se faisait vieux. Son pelage perdait de son éclat, devenant terne et rêche. Il commençait à tombé souvent malade, toussant beaucoup. Ma mère était très inquiète, mais elle savait qu'elle devait se préparer. Depuis le début elle savait qu'elle vieillirais plus que lui. Elle avait vécu 18 ans à ses côter. Quand mon père eu 12 ans, il m'avait eu. Après 10 mois de grossesse pour ma mère. L'accouchement de ma mère était assez douloureux, mais elle était tellement heureuse de m'avoir que cela n'avait eu aucune importance pour elle.

Vers 6 mois j'apprenais déjà à marcher à 4 pattes, en tant que louve. Je ne comprenait pas encore ma forme humaine. Mais mes parents était très fière de moi. Vers 3 ans j'avais appris à savoir changé de forme, varié entre loup et humaine. Elle s'amusait sur son père, mais lui commençait déjà à être vieux. Il avait déjà presque 15 ans, et ses pattes commençait à avoir du mal à le supportait. Ma mère resté souvent à son chevet malgré que je ne comprenait pas pourquoi mon père dormait autant. Vers l'âge de mes 8 ans, alors que la neige tombait chez nous dans la forêt, mon père mourra. Depuis se jour ma mère avait perdu tout éclat de beauté. La dépression la rongeait, elle refusait de se nourrir. La semaine suivant ma mère mourra pendant la nuit. Je la secouait la suppliant de se réveillait en pleurant, mais rien ne faisait. J'avais peur. J'avais plus personne.

L'empire du ténèbres était à la recherche de nouvel recru pour Malefor. Il ratissait chaque recoin neutre de la région pour attrapé de jeune dragonneau, et un jour un être malveillant l'arracha au corps en décomposition de sa mère pour l'emmener. Elle pleurait, gémissait mais elle ne savait rien faire. Elle ne voyait pas son visage mais c'était sans doute un homme-bête. Son odeur était forte, âcre et désagréable. L'odeur du sang et de la mort rôdait autour de lui. Il lui avait attaché les mains. Il l'envoya dans les griffes d'un dragon qui l'emporta dans les airs. Il la serrer, un peu trop. Elle étouffait même mais le dragon n'écoutait pas. Il l'emmena dans un grand château noir et très obscur. Elle n'appréçait pas cette ambiance. On l'enferma. Le jour suivant on la battait. Et cela dura plusieurs mois. Peut-être plusieurs année, elle n'avait plus de notion du temps. Elle commença un entrainement intensif d’assassins à sa préadolescence, elle devait avoir 12 ans. Chaque homme qu'elle croisait quand elle était seule s'amusait à le tripotait en ricanant, collant leur haleine pestilentielle contre son cou. Elle les refoulé et fuyait.

Cela dura surement encore 5 bonne année. Elle avait 17 ans alors qu'elle était déjà un pompon du mal. Elle deviens alors une apprenti assassin. Les mâles se tournait de plus en plus vers elle dans les couloirs, elle ne pouvait plus y marcher seule sans risquait presque sa vie. Il la battait en rigolant, urinait sur elle et parfois essayé de la violé. Elle les détesté. Depuis ce jour elle décida de devenir meilleurs et augmentait graduellement en grade, pour se faire respecté. Elle travail d’arche pied pour ça. Après 2 ans elle était déjà l'une des meilleurs assassins. Elle égorgeait sans rancune. Son coeur ne connaissait que l'ombre et plus une seule once de bonté ne régnait en elle.

A la chute de Malefor, quelque année plus tard, elle se dit que son fardeau et son enfer était enfin finit. Elle en profita pour fuir, comme la majorité des dragons pas encore convertit. Elle se dissimula, comme elle avait appris à le faire. Elle était silencieuse et personne ne remarqua sa disparition. Elle avait laisser croire qu'elle fût tué, écrasé par la horde de dragon qui partait en fuyant le lieu lugubre.

Ylva coura longtemps à travers la forêt, prenant que peu de repos pour elle pour être sur d'échapper à le horde qui avait peut-être deviner son petit jeu. Puis elle chuta dans un fôret, sur une racine à plusieurs mille de kilomètre du château qui l'avait anéantit. Comment allait-elle refaire sa vie avec autant de haine dans son coeur ? Plusieurs mois passèrent où elle resta dans une solitude complète. Puis une nuit de noël les lumières d'une maison l'avait attirait.

Sous sa forme humaine, sale et blessé, elle s'approcha craintivement. L'intérieur de la maison était très décoré. Pas un cadeau sous le sapin. Pas d'enfant. Pas d'animaux de compagnie. Elle savait que certains humains élevé des loups sauvages pour protégé leur demeure. Quand elle regarda par la fenêtre seulement un couple d'homme à moitié bête était là. Il semblait triste. Elle ne comprenait pas vraiment. L'odeur de viande cuite l'attira. Elle se changea en louve et se roula en boule dans la neige.

Quand une personne du couple ouvrit la porte, il la vît et fît immédiatement pris de tendresse pour elle. Il était vrai qu'elle n'était pas très sage, cassait tout et surtout les boules de noël. Elle ne comprenait pas pourquoi autant de lumière, elle qui avait vécu une grande partie de sa vie dans l'ombre et rien d'autre. Au plus le temps défilait, au plus elle se calma et réappris à vivre une forme de bonheur. Chaque année à Noël et à son anniversaire elle recevait un cadeau impressionnant. D'abord une harpe d'un blanc éclatant fait dans une matière qui lui était inconnu. Gravée dessus un flocon dorée. Puis vînt ensuite une flûte avec une fleur, puis une piano avec un soleil noir et enfin un violon avec une feuille brune. Elle adorait jouait de la musique c'était comme une deuxième vie pour elle.

Mais au deuxième hiver, vers février, sa mère adoptif mourra d'une maladie foudroyante. Elle avait peur. Quand elle avait perdu son père sa mère c'était laisser mourir. Elle avait peur que cela recommence. Son père adoptif avait beau la rassurait, mais son éclat brillait de moins en moins et après deux semaines ou trois, il se pendit.

Ylva était attristé avait enterré leur corps dans le jardin, derrière la maison. Elle les avait enterré l'un à côter de l'autre. Ylva avait décider de rester dans cette maison, pour s'en occupait, en mémoire à ses parents adoptif. Mais la noirceur de son coeur avait repris le dessus avec leur mort. Elle avait appris à communiqué avec les esprits errants pour passait le temps. Puis elle se reveilla brutalement.

Le renard bleu était près d'elle, elle était nue, enveloppait dans ses draps, dans son lit. Elle sortit doucement un couteau de dessous de l'oreiller et le pointa en menaçant le renard qui lui avait sans doute sauvé la vie.


- Que fait-tu ici ! Sors immédiatement de chez moi !

Ylva le foudroyait du regard. La tête lui tournait encore. Sa vision commença à lentement se troublé, elle porta samain de son bras casser sur sa tête. Elle sentit quelque chose de dur la heurté, mais elle devenait si faible qu'elle ne pris pas attention à ce qui pouvait être sur son bras. Le couteau glissa doucement de sa main valide pour se déposer sur la couverture du lit. Le soleil semblait déjà percer à travers les rideaux de sa vive lumière. Combien de temps était-elle resté ainsi à dormir ? Que lui arriverait'il ? Qu'est-ce que ce renard lui avait donné pour qu'elle est l'impression qu'elle allait reperdre connaissance d'un moment à l'autre? Elle n'eut point le temps de réfléchir que sa tête s'écrasa à nouveau sur l'oreiller. Ce ne fût que plusieurs heure plus tard qu'elle se réveilla enfin, pris d'un terrible mal de tête. Son bras lui fît soudainement mal et elle le regarda. Quelque chose de dur l'enveloppée. Qu'est-ce donc ? Puis elle s'assit doucement sur son lit, cherchant d'une main sa lame qui était tombait sur son lit avant qu'elle ne s'évanouisse, et de l'autre cherchant du regard si le renard bleuté était encore à son chevet où n'importe où dans la maison..




♥ ..Thanks my love.. ♥
♥ .. Maritin .. ♥
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2779
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Michaelle Jean dans l'eau chaude...
» Par une chaude journée d'été [Pv]
» Oublie de fermer la chambre à clé (pv Vassago).
» Je ne t'oublie pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: