♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Ven 3 Avr 2015 - 17:48

La nuit s'était écoulée lentement. Maritin avait un peu peiné à ne pas s'endormir, surtout à cause du fait que la nuit avait été particulièrement agitée, entre sa recherche spirituelle et ce combat haletant. Il a manqué de très peu la visite d'un quelconque marchand de sable en attendant le réveil de la fille cachée sous les couvertures du lit qui se trouvait à côté de lui. La jeune louve était toujours assoupie, le soleil se levant lentement sur le monde, couvrant de ses rayons matinaux la maison et la forêt endormie. Des cernes s'étaient dessinées sous les yeux du bleuté, et il se frotta les yeux quelques instants, lorsqu'une voix retentit à coté de lui.

Que fais-tu ici ! Sors immédiatement de chez moi !

Malgré sa fatigue, le renard fut énormément surpris de se voir nez à nez avec un couteau. Il n'avait pas songé à vérifier si il n'y avait aucun danger pour lui. Il n'eut pas les réflexes nécessaires pour reculer sous la menace, mais il n'en eut pas besoin. Elle était trop faible pour pouvoir le menacer visiblement, puisqu'elle ressombra dans l'inconscience, lâchant le couteau qui se mit à glisser un peu sur les couvertures. Il fut cependant soulagé, non pas parce qu'elle s'était rendormie, mais parce qu'elle n'était plus en danger de mort, et cela, il en était devenu certain à partir du moment où il l'a vue se réveiller. Prenant alors le couteau avec lui, il se mit à visiter la maison sans trop se presser, histoire de prendre connaissance du plan et des différentes pièces.

La fatigue qui le poursuivait l'irritait un peu fortement, et il n'aurait pas été contre de chercher après un autre lit pour dormir, mais il avait tout de même peur d'être attaqué par sa patiente pendant qu'il récupérerait. Ouvrant chaque porte, une à une, passant d'une pièce à une autre, il fut surpris par le domaine, si vide et pourtant si grand. Il fut heureux de trouver des toilettes potables, et en profita pour assouvir un besoin qui se fit pressant à la vue de la possibilité de vider sa vessie. Il ne pouvait empêcher sa gueule de s'ouvrir et de laisser s'échapper un bâillement digne de décrocher les mâchoires les plus robustes. Après s'être relevé du trône odorant, il continua sa balade et trouva à nouveau le salon dans lequel il avait déposé un moment la louve. Voyant le sang dans le divan, il ne put s'empêcher de penser qu'il serait bien de le nettoyer, mais n'ayant rien sur lui pour pouvoir s'attarder à du nettoyage, il continua son chemin.

Il tomba alors dans une pièce où il n'y avait moyen de se tromper de l'utilité dont elle faisait preuve. Un tas de vaisselle se trouvait là, entassé sur une armoire, un peu encrassée, et probablement pas nettoyée. C'était impressionnant de voir que malgré un bon accès à l'eau, il n'y avait eu personne qui se chargea de diminuer ce tas, et resta alors dans la cuisine. Il regardait partout, dans les placards, les armoires, afin de déterminer où se rangeait quoi, et en profita pour ranger le couteau qu'elle avait utilisé afin de le menacer. Il trouva également des ingrédients et sentit l'eau monter à ses lèvres. La fatigue à elle seule ne l'irritait pas tellement, c'était la faim qui permit à Maritin de se sentir aussi mal. Il n'hésita point longtemps, et se mit rapidement à se charger de la cuisine, prioritairement en lavant toute la vaisselle en retard, puis en se chargeant de se faire à manger, ainsi que pour la blessée, qui aurait certainement faim à son réveil. Il ne savait pas si il aurait le temps de sortir de la maison avant d'avoir fini, de cuisiner comme de manger, mais au pire, il pourrait l'amadouer avec la nourriture qu'il aura préparé. Laissant s'échapper un soupir déguisé en bâillement, il se mit à travailler, sa bonne humeur revenue à l'idée du plat qui allait remplir son estomac vide.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Lun 6 Avr 2015 - 17:57

Ylva n'avait pas tenu longtemps à menacer le renard qui se trouvait à son chevet, bien trop épuisait par cette nuit agité. Les rayons du soleil perçait déjà la chambre de la jeune femme quand elle se recoucha, doucement, la tête sur son oreillé pour se rendormir. Ses rêves étaient bien moins agité et ses yeux se réouvrire quelque heures après qu'elle était tombé une seconde fois dans le sommeil. Elle avait peut-être dormit deux ou trois heures de plus, mais pas bien plus. Le soleil tapait fort à la fenêtre, laissant rentrait une chaleur presque évanouissant. Ylva sentit quelque chose de lourd, mais aussi douloureux à son bras. Un bandage dur semblait le protégé et elle se rappela qu'elle c'était briser la patte cette nuit en heurtant un arbre, après avoir était projetait. Ylva trouva sa longe robe noire sur le bord de son lit. Elle la regarda un moment avant de sentir une odeur alléchante de nourriture flottait dans l'air. Cela faisait bien plus qu'une journée qu'elle n'avait pas mangé. Si le renard n'avait pas sonné à sa porte elle aurait été chassait quelque petits animaux, même si elle ne manquait de rien dans sa maison. Elle attrapa la robe dans ses mains, méfiante, et l'enfila. Elle repoussa les couvertures qui lui tenait trop chaud, se leva du lit, ferma sa fermeture éclair de sa robe et opta pour un sous-vêtements léger. Une petite culotte de dentelle noire faisait l'affaire pour aller avec sa robe, de plus elle ne faisait cela que pour elle.

Ylva ouvrit la fenêtre de sa chambre pour aéré la pièce des odeurs de son sommeil, mais aussi laisser échappé l'odeur qui flottait déjà dans sa chambre de nourriture. Elle commençait à baver, sans vraiment s'en rendre compte. Son ventre émis un grognement plaintif, elle avait clairement faim. Elle s’avança vers un meuble et sortit une plante qu'elle se servait pour se brossait les cheveux et démêla ainsi tout les nœuds de sa longue chevelure noir qui était abîmé. Elle déposa l'objet dans le meuble, laissant les cheveux à enlever pour plus tard et s'approcha de la porte. Elle posa sa main sur le poignée de la porte et appuya légèrement dessus pour l'ouvrir. Elle tira la porte vers elle et marcha dans le grand salon. Le soleil passait à travers la grande fenêtre, faisant brillé son harpe blanche et scintillait son piano. Elle avança d'un pas peu rassuré vers la cuisine, qui se trouvait à coter et d'ou semblait parvenir cette odeur. Devant son établie de pierre foncé, un corps bleuté bordé à la queue et le bout des oreilles par des tâches jaunes. Une chevelure blonde glissait jusqu'en ses omoplate. Il semblait ne pas l'avoir entendu.

Ylva avait faim et la faim la rendait presque folle mais aussi faible. Elle se sentait légèrement vacillait en sentant l'odeur de nourriture bien plus forte et tenta de s'approchait discrètement pour attraper quelque morceau, de son bras valide, du repas qui semblait alléchant. Mais elle s'approcha de trop et cogna sa queue par erreur. Elle recula, prise de panique parce qu'elle avait aucune défense si le renard voulait s'attaqué à elle. Même si il était chez elle. Il avait peut-être pas dormit et avait sans doute très faim. Ylva connaissait pas expérience des animaux sauvages affamé et fatigué. Il devenait agressif et n'hésité pas à attaqué tout ce qui bouge. Ylva recula. Elle regarda derrière elle et remarqua que la porte de la cuisine qui menait à la salle à manger n'avait pas était fermé à clef, tout comme la porte qui menait du salon à la cuisine, elle était grande ouverte. Ylva courra pour fuir Maritin, s'imaginant qu'il pourrait la poursuivre, bave coulant de ses babines affamés et agacé. De plus elle l'avait attaqué le soir même. Peut-être les douleurs était encore présente, et cela ne ferais que amplifiait le désir de la bête sauvage à l'exterminait. Ylva se cacha premièrement derrière une plante qui sa trouvait là, puis trouvant cela trop visible, accourra dans le salon pour sa cachait derrière un grand siège.

Sa robe traînait sur le sol quand elle s'agenouilla, cela n'avait rien de pratique. Si le renard la surprenait, il lui serais difficile de fuir sans mettre pied dans sa robe. Elle ne pouvait pas prendre le risque de se transformait non plus. Premièrement parce que cela causait trop de bruit mais aussi de temps. De plus la faim au ventre elle n'aurait pas l'énergie nécessaire. Elle décida de rester poster derrière le siège, jetant quelque coup d’œil de temps en temps pour suivre les mouvements du renard qui était encore et toujours chez elle..




♥️ ..Thanks my love.. ♥️
♥️ .. Maritin .. ♥️
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2891
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Mar 14 Avr 2015 - 20:34

Maritin avait eu de la chance, il avait trouvé dans un petit bac une flopée de légumes à l'apparence totalement frais, puis il continua à chercher d'autres ingrédients, et tomba sur un tonneau rempli de sel, certainement pour que la viande, ou plutôt la volaille qu'il contenait vraiment, ne soit pas avariée trop rapidement. Reprenant une casserole qu'il avait lavée auparavant, il ne perdit pas de temps, et la remplissait d'eau à moitié, sachant déjà ce qu'il pourrait préparer. Après avoir déposé la bassine d'eau, il s'empara d'un couteau et attaqua les gros morceaux de volaille afin de les faire en cubes, et jeta ces morceaux de volaille et les légumes dans l'eau encore froide. Il n'aurait aucun mal à faire bouillir l'eau pour préparer ce plat qu'il n'osait pas nommer, de peur que ça existe déjà sous un autre nom, même si il devait avouer que cela manquait d'un peu de goût, et qu'il y avait des ingrédients qui devaient manquer pour en faire un mets des plus exquis. A peine fit-il bouillir l'étrange mixture qu'un doux fumet appétissant s'en dégagea. Il n'était pas encore prêt, mais ce plat avait l'art de lui mettre l'eau à la bouche.

Il ne fallut pas énormément de temps avant que cela soit prêt, mais il voulait que la nourriture soit d'une cuisson parfaite, non pas pour lui, mais pour celle qui devait encore occuper un lit, le temps de se remettre de ses blessures. Arrêtant la cuisson quelques instants pour sortir des couverts et des assiettes afin de pouvoir manger plus aisément le repas qu'il avait préparé. Il se demanda, l'espace d'un moment, si il devrait peut-être la forcer à manger pour reprendre des forces, surtout que son plâtre n'allait sans doute pas l'aider. Retournant à la casserole, il entrepris à nouveau de faire cuire la mixture, qui dégageait désormais une odeur alléchante, qui criait presque "à table" à quiconque pouvait la sentir. Maritin s'apprêtait à terminer la cuisson et à la servir dans les petites assiettes encore vides, mais une sorte de vent frais sembla lui frôler la queue. Lorsqu'il se retourna, il aperçut une silhouette s'échapper vers la prochaine pièce. Il ne lui fallut pas énormément de temps pour comprendre qui l'avait alertée.


Ça ne sert à rien de te cacher, j'ai bien compris qu'il n'y avait personne dans cette maison à part nous. Je ne sais pas si c'est la tienne, mais si c'est le cas, je trouve ça bien triste de te savoir seule dans une si grande maison.

Il versa le contenu de la casserole dans les deux assiettes, partageant le repas en deux grandes parts égales, même si il ne savait pas encore si il aurait l'occasion de manger calmement avec la louve, au vu de leur dernière altercation, dans la chambre. Certes, il n'avait pas sorti de couteaux pour manger, ce plat n'en nécessitant pas grâce à la durée de cuisson. Il s'affaira ensuite à table, pour se préparer à manger, mais aussi pour prouver une fois de plus à la louve qu'elle n'avait rien à craindre de lui, ce qu'il trouva risible puisque l'inverse était une toute autre question, qu'elle soit plâtrée ou pas. Il invita malgré tout la jeune fille à le rejoindre pour partager un repas qui devait lui sembler appétissant à elle aussi.

Tu sais, tu peux me faire confiance. Tu ne crains rien de moi, après tout, parce que si j'avais voulu te tuer, je l'aurais déjà fait bien plus tôt, au lieu de te soigner. Et je m'en irais dès que le repas sera fini si tu le souhaites, promis.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Ven 10 Juil 2015 - 19:43

Le repas semblait plus qu'alléchant. Le doux fumée de nourriture venait la taquinait jusqu'à sa cachette même, ce qui lui donna un grognement furieux de son estomac affamé. La faim. L'un des plus grand soucis d'un chasseurs, car on en perdait presque tout ses sens. Mais Ylva avait longuement et durement était entrainer à ce genre de situation. Malefor voulait aucune faille dans ses troupes. Une seule faille et cela pouvait mettre en péril tout son armée. Certes, cela faisait bien quelques année qu'elle n'avait plus dût subir cette entrainement, mais elle avait continuer à s'entrainait parfois. Elle chassa l'idée de la faim de sa tête pour se concentré sur le morceau de viande plus appétissant, réfléchissant à mille et une manière de le préparer. Ylva observait chaque mouvement du bleu, et même si son repas semblait appétissant, il avait l'air encore meilleur. En même temps, Ylva avait toujours pensait que ses victimes faisait toujours le meilleurs des repas.

Maritin essayait avec plus de mal qu'il ne le pensait, certainement, de la rassurait et l'amadouer. Mais Ylva n'avait que le sentiments de vengeance, de besoin de sang et de meurtre pour être satisfaite. Il avait sans aucun doute visitait chaque recoin de sa demeure pour savoir qu'elle vivait seule. D'ailleurs c'était sans doute pour cela qu'il avait eu aucun mal à trouvait tout les ustensiles qu'il avait besoin dans la cuisine.


- Que sais-tu sur les sentiments ? Comment peux-tu éprouvait autant de pitier pour un etre qui aimerais que te découper en rondelle, comme les carrottes que tu as couper un peu plus tôt. Les sentiments que tu dit, sont des sentiments de faibles ! Ils ne peuvent etre égale à ce sentiments de suppériorité que tu as en torturant ta victime qui hurle du plus profond de son âme. Rien n'ai égale à ce doux supplice à mes oreilles.

Les oreilles couchaient sur sa tête vers l'arrière, elle se méfiait au plus haut point de cette créature. En se rappelant de sa machine étrange, elle avait peur qu'il en sort une pour la neutraliser. Qu'elle tour pouvait-il encore lui faire? Il avait reussit déjà à la neutraliser en rarifiant l'air de l'endroit sous peine de se tuer lui-même. Biensur Ylva n'avait jamais était une grande adepte de la magie, elle préférait les combat traditionnelle, ou seul le corps à corps pouvaient rivaliser avec le loi du plus fort. Maintenant que le repas était près et servit, le bleu semblait l'invitait à partager ce repas qui aurais donner envie à n'importe qui. Elle grogna de sa cachette refusant l'invitation.

- N'a-tu pas compris que je ne suis pas aussi sote que pour te faire confiance ? Crois-tu vraiment que je vais avaler cette nourriture que tu as peut-être au préalable mis un poison ou un somnifère pour me neutraliser ? Mange ta nourriture toi-même. Je chasserais la mienne au moins je serais sûre de celle-ci !

Il était vrai que chasser allait être devenir assez difficile depuis qu'elle c'était brisé la patte et mis en plâtre. Même si son bras lui faisait mal et aurait fait flancher n'importe qui, elle avait appris depuis bien longtemps que la douleur n'était qu'une idée. A force d'entraiment à la douleur, elle l'avait même négligé, ne sachant plus vraiment ce que c'était. Mais même de derrière sa cachette, elle prenait le risque de regardait le bleu, ne voulant pas abimé ses meubles pour le voir sans danger. Tant qu'il se tenait à distance, ses jours n'étaient pas en danger.. Sauf si il utiliser la magie..




♥️ ..Thanks my love.. ♥️
♥️ .. Maritin .. ♥️
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2891
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Mer 22 Juil 2015 - 0:21

Que sais-tu sur les sentiments ? Comment peux-tu éprouver autant de pitié pour un être qui n'aimerait que de te découper en rondelles, comme les carottes que tu as coupées un peu plus tôt. Les sentiments que tu dis, sont des sentiments de faibles ! Ils ne peuvent être égale à ce sentiment de supériorité que tu as en torturant ta victime qui hurle du plus profond de son âme. Rien n'est égal à ce doux supplice à mes oreilles.

Maritin n'en eut pas besoin de plus pour comprendre que la blessée n'allait pas le rejoindre manger et reprendre des forces. Il se sentait d'ailleurs presque choqué qu'elle soit comme ça au lieu de le remercier alors qu'il aurait bien pu la tuer avant si il le désirait vraiment. Voulait elle vraiment mourir ici, explosant de l'intérieur à force d'avoir le sang qui bout ? Mais Maritin ne voulait pas lui donner raison, il n'avait rien, ni sentiment de supériorité, ni envie de la torturer et encore moins la tuer. Pourquoi ne pouvait-elle pas comprendre ? Que cache donc son passé pour qu'elle soit aussi fermée et ose clamer ces paroles comme si elle les avait répétées des milliers de fois ? Dans un sens, cela le terrifiait un peu plus.

N'as-tu pas compris que je ne suis pas aussi sotte que pour te faire confiance ? Crois-tu vraiment que je vais avaler cette nourriture que tu as peut-être au préalable mit un poison ou un somnifère pour me neutraliser ? Mange ta nourriture toi-même. Je chasserais la mienne au moins je serais sûre de celle-ci !

Le renard ne pu à ce moment s'empêcher de taper du poing la table en criant "SUFFIT" avec une force dans la voix qu'il n'avait pu maîtriser. Ses sourcils froncés, tremblant un peu, démontraient la colère qu'il avait en lui de se faire traiter d'une telle façon alors qu'il l'avait sauvée, et surtout qu'elle n'avait pas l'air de l'avoir écouté plus tôt. Le prendre pour quelqu'un d'aussi froid, et surtout d'aussi meurtrier et sadique, même d'une louve comme elle, ça faisait mal à entendre. Il savait qu'il avait mal agis, en agissant par vengeance comme il l'avait fait, mais cela ne devait donner le droit à personne de penser ça de lui comme le faisait cette inconnue.

Tu te dis être une bonne chasseuse mais tu n'es pas plus perspicace qu'un rocher ! Je te l'ai dit, je t'aurais déjà tuée si j'en avais le désir, je peux le faire même encore là maintenant, sans même te toucher, alors mettre quelque chose dans la nourriture m'est inutile ! Qui plus est, si c'est ta maison, tu dois bien savoir qu'il n'y a pas de poison ici ! Tu ne veux pas de ma nourriture, SOIT, mais je ne te permets pas de ME JUGER alors que tu ne sait même pas ce que tu racontes !

Dans un sens, il était heureux d'avoir pu finir son plat avant de s'énerver ainsi, même si il savait qu'il aurait des aigreurs d'estomac plus tard à cause du remue ménage. Regardant l'autre assiette, pleine, il se refusa de passer sa colère contre la table, cela aurait vraiment été du gâchis. Jetant un regard noir dans la direction où devait se trouver son assaillante, il se leva brusquement. Faisant quelques pas, il ouvrit une des portes menant directement à l'extérieur. S'arrêtant au pas de celle-ci, sans se retourner, il ne put s'empêcher d'avoir un mauvais sourire en coin. Les sourcils toujours figés dans un état de colère s'étaient un peu calmés, mais son visage restait empli de la flamme brûlante de la colère que détenait son petit corps. Ainsi, avant de partir dans une orage estival qui commençait à gronder et arroser le sol de sa pluie chaude, il lâcha une dernière phrase, qu'il imagina résonner dans la tête de la folle qui osa l'attaquer ce jour là.

Tu as intérêt à te soigner et à t'entraîner, la prochaine fois qu'on se croisera, car si l'on se recroise, je ne serais sans doute pas aussi clément avec toi.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer] Ven 14 Aoû 2015 - 0:46

A peine Ylva avait finit de parler avec un léger grondant dans la voix que le renard bleu tapa du poing sur la table, faisant trembler tout les couverts et les assiettes pleines de nourriture. Ylva coucha les oreille et émit un léger grognement, sa queue fouettant le sol nerveusement. Ses poils de sa peau se hérissée, si il y avait bien une chose qu'elle détestait par dessus tout c'était qu'on se croit supérieur à elle. C'est vrai qu'elle avait longtemps dût être une moins que rien, une merde parce que c'était une femme, mais elle c'était battu pour arrivait au coter de son maître, bien avant sa chute. Si elle n'avait pas sut être la meilleure par excellence c'est parce qu'elle ne contrôlait pas la magie et qu'elle en était vulnérable et ce malgré ses entraînements intensifs. Son seul et sans doute unique point faible. Même l'amour ne l'avais jamais atteins, hormis celui de sa famille d'adoption. Il en avait fallu du temps pour qu'elle leur fait confiance, le cœur meurtrit par la guerre et tout les victimes derrières elles. D'ailleurs, c'était sa punition de vivre sur l'île des esprits, croisé le regard de ce à qui elle avait donné la mort. Sans doute était-ce pour cela que chaque été Ylva replongeait dans ses idées noires et rouge de sang.

Le renard l'agressa dans ses paroles, la traitant comme si elle n'était rien qu'un vase en verre auquel il lui suffisait juste de poussait de la table pour le briser. Juste un coup de patte pour la tuer. Ylva resta sur ses gardes quand il se leva brusquement de sa chaise, il se dirigea vers la porte avant de s'arrêter un moment. Un grondement de tonnerre résonna dehors, comme pour l'avertir d'un danger. La pluie commença à ébruitait légèrement la maison en tombant sur les fenêtres. Sans se retournait le renard l'agressa une dernière fois, lui disait de s'entraînait fortement et se soigner pour la prochaine fois qu'il croisera sa route. Il disait qu'il ne serais pas aussi clément, puis sur ce, il sortit en claquant la porte en même temps le tonnerre gronda, comme pour accompagné son coup.


- Toi et ta saleté de magie ! Si tu était pas un élémentaire cela ferais longtemps que je t'aurais tuer, idiot. Tu as simplement eu de la chance, la prochaine fois, c'est moi qui te manquerais pas..

S'assurant que le renard était bien partit, elle se releva et d'un pas méfiant se dirigea vers la table. L'assiette vide du renard la narguait, un gémissement de son estomac douloureux à cause de la faim lui suffit pour poser un doigt dans l'assiette que le bleu lui avait préparer. Les oreilles couchait sur la méfiance, elle sentit d'abord la nourriture, elle semblait avoir une odeur normal puis elle mis cette petite bouchée en bouche. Quand les goûts se mélangèrent sur son palet, elle écarquilla les yeux et ses oreilles se dressèrent. Elle empoigna la fourchette, mangeant comme si c'était le dernier repas de sa vie et alla même jusqu'à lécher l'assiette. Une fois rassasié, elle regarda le plat, les yeux dans le vide, une légère onde de tristesse et de surprise passa.

- Comment est-ce possible ? Ce goût.. C'était exactement la recette de ma mère adoptive ! Comment as t'il fait ? Je n'ai retrouvait aucune recette de comment elle le cuisinait dans la maison, et j'ai pourtant cherchait des années..

Se remettant de ses émotions, Ylva empoigna son assiette de son bras valide et l'emporta dans la cuisine, remarquant l'évier et la vaisselle complètement ranger. Avait-il fait ça pendant qu'elle dormait ? Pourquoi ? Elle savait que ses questions resterons à planer dans sa tête tant qu'elle ne recroiserais pas le chemin du renard..




♥️ ..Thanks my love.. ♥️
♥️ .. Maritin .. ♥️
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: Je ne souhaite pas le dire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Crédit : 2891
Date d'inscription : 09/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
N'oublie pas que l'eau chaude a été froide. ~ Pv Maritin [Terminer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Michaelle Jean dans l'eau chaude...
» Par une chaude journée d'été [Pv]
» Oublie de fermer la chambre à clé (pv Vassago).
» Je ne t'oublie pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: