♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Tida is back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Tida is back Mer 18 Mar 2015 - 17:36

Les champs marqués d'un
[*]sont obligatoires !
[*]
Informations sur le personnage

[*]Nom :
Tidaro Darcksoul


[*]Surnom :
Tida


[*]Age :
17 ans

[*]Race :
Dragon


[*]Clan :
Warfang


[*]Alignement :
Neutre


[*]Métier :
Mercenaire


[*]Aime :
Le plaisir charnel, se battre, profiter de la vie.


[*]Déteste :
Ce qui lui résiste.


[*]Peur :
De s’ennuyer.

Présentation du personnage


[*]Pouvoir :
Lumière, tenèbre. Sinon, maîtrise de tout ce qui est en rapport avec la maîtrise de son propre corps.

Lumière : Premièrement, crée des boules de lumières qui ont deux utilités : Crée une lumière éblouissante, et crée de la chaleur.

Une lame de lumière sortant du poignet et qui permet de trancher des écailles de dragons comme du beurre.


Tenèbres : Des flaques de lumières, toute personne marchant sur ces flaques se retrouve plongé des les ténèbres, sa visibilité réduite. Cela crée également une jolie baisse de température atteignant les -10 ,-20 degrés.

Le plongeon dans les ténèbres permet de se cacher dans les ténèbres et de se mouvoir, mais ne peut être utilisé que lorsqu'il y a de l'ombre. Peut être associé au pouvoir précédent.


[*]Aperçut physique et mental :
Niveau physique, je suis un dragon blanc, mon corps est couvert de cicatrices, mais la plupart ne se voient pas. Ces cicatrices se voient à l’œil nue, mais seulement de près, de loin, on ne voit qu'un corps de dragon assez puissant, de taille moyenne. Mes muscles sont puissant, dû à un entrainement intensif.

Au niveau mental : Je prend ce que je veux, que je le veux, au dépend de n'importe qui. Les plaisirs sont les seules choses que j'aime : Le plaisir, la baston, l'entrainement. Je drague n'importe quoi, juste pour le plaisir que cela peut apporter, jamais pour l'amour. Je provoque mes ennemies pour qu'ils donnent le meilleur d'eux même, et là, je les ruines. J'adore les voir crier, hurler de douleur, sentir leur sang couler entre pattes, voire dans ma bouche. Un sadisme extrême, et j'aime ça.  Sinon, j'aime les bons livres, la bonne bouffe et les spectacles.


[*]Histoire :
 
10 ans.


 J'ouvre lentement les yeux sur ce lit bizarre sur lequel j'ai dormis.  Ma tête me fait un mal de chien et je suis toujours aussi crever. Je suis Tidaro Darcksoul, un élève dans la grande école de combat de Frisky, un bâtiment situé dans les montagnes à coté de Warfang, où vont les jeunes qui veulent devenir de bons guerrier pour en faire leur métier plus tard. Ici , nous avons tous un tuteur attitré, et des guerriers en guise de professeurs. C'est un grand bâtiment mixte, où tous vivent en harmonie les uns avec les autres, ou du moins, normalement. Personnellement, j'ai appris que ma voisine de droite étais une dragonne bipède vertes. Elles sont très sexy ces femelles, j'ai fait un troue dans le mur de ma chambre quand elle ne regardais pas, je peux la mater quand je veux. A 10 ans, mon corps de mâle deviens adulte et mes pulsions deviennent de plus en plus puissantes.

 Il  y a aussi beaucoup de bouquins, j'ai pris tout ce que j'ai pus la dernière fois que je suis allez à Warfang. Je reçois un peu d'argent à chaque fois que j'ai de bon résultats par les chefs de Warfang, une "prime au mérite" selon eux. Ce n'est pas faramineux, mais ça me permet d'avoir de la lecture. Je suis orphelin de naissance, et pour ne pas avoir à éduquer les orphelins qui, après la guerre, se sont multipliés. Personnellement, j'aime bien cet endroit, on se bat, on mange bien, les femelles et les mâles sont pas mal, on a de l'argent pour acheter de quoi se divertir, et enfin, plusieurs heures par jours, on a des "cours" d'éducation dits "normaux", où on apprend les calculs, la lecture, l'étude des gemmes et tout ça. En soi, c'est une vie de château que nous menons. Nous sommes bien mieux logés que certaines personnes dehors, mais la contrepartie est rude. L'entrainement est difficile, beaucoup abandonnent et préfèrent retourner à Warfang et se débrouiller, quitte à vivre pauvre plutôt qu'estropier.  D'autre, eux, finissent handicapés, car ils ont reçu de mauvais coups lors des entrainement, cet endroit est à la fois un paradis et un enfer. Pour ma part, ça a été très dur. Je me souviens de mon premier entrainement ici. Tout d'abord, mon maître m'a demander de faire des pompes sur les pattes. J'ai obéis. Ensuite, il m'a demander sur les ailes. Sur le coup, je l'ai regarder bizarrement, mes faibles os fins ne pouvaient pas supporter tout mon poids, c'était impossible. Pourtant, il m'y a forcé. Je me suis brisé les ailes à la seconde pompe, je pleurai comme un fillette, et je suppliait qu'on arrête. Au lieux de cela, il m'a forcer à me mettre sur la queue, et m'a fait me soulever et me lâcher, pour entrainer les muscles aux fortes pressions. Les douleurs étaient infernales, et les soins minimes. Pourtant, j'ai survécu, et aujourd'hui, je suis un bon guerrier.

14 ans


 C'est l'heure. L'heure de faire jouer tout ce que j'ai appris depuis toute ces années. Lorsque nous atteignons les quatorze ans, c'est l'heure de passer un test. Ce test est une mission de premier ordre, dans le but de voir si nous sommes aptes à devenir des guerriers. Si nous n'y arrivons pas, nous sombrons dans la pauvreté, le désespoir et la honte. Si bien que la plupart des gens qui ont échouer à ces tests...se suicident parfois, parfois laissent tout tomber. Enfin, il y a ceux qui meurent sur le champs de bataille. Après tout, ces réactions sont normale, depuis que nous sommes ici, on nous bourre le mot comme quoi "un bon guerrier n'échoue jamais""si vous échouez, vous serez virer, et rien ne pourra vous rattraper".  Mais personnellement, je ne suis pas stresser. Je suis le meilleur des guerriers de cette académie. Certes, beaucoup se considèrent eux même comme étant les meilleurs, mais moi, je suis sûr et certains de l'être. Après tout J'ai bien assez travailler pour, non ?

 Ma collection de bouquin a tripler de volume, l'argent reçu est proportionnel aux acquis, et j'ai reçu une petite bourse pour quelques duels gagnés. Entre élèves de l'académie, nous combattons secrètement, et nous parions de l'argent. Les tuteurs aussi participent par moment, mais les profs ont horreur de ces pratiques, ils les trouvent barbares et inutiles. Selon eux, le combat est une forme d'art noble qui ne doit pas être utilisé pour gagner de l'argent, ou quoi que ce soit. J'ai envie de leur répondre que tant qu'on peut se faire un peu d'argent en utilisant nos talents, autant se faire plaisir, mais non, en plus, je me ferais presque tué pour ce genre de paroles. Nous nous contentons de faire ceci en cachette. Mais bon, il va falloir que je parte maintenant, ma mission va m'être donner dans quelque heures. Elle nous sera tous donnés. Moi, j'attend dans ma chambre, que notre heure vienne. Une alarme retentira quand ils décideront de nous nommer.

Le temps passe, heures par heures, minutes par minutes, secondes par secondes, mais l'angoisse ne monte pas en moi. C'est un de leurs test, je le sais, un test visant à évaluer notre sang froid, et cela sous toute circonstances. Après tout, si en pleine missions nous perdons notre sang froid, nous sommes voués à l'échec, et ces échecs ne peuvent pas être tolérés. Nos missions peuvent être cruciales pour Warfang, la paix, ou même la guerre. Un seul echec est la fin du monde pour nous, et franchement, un échec est bien la dernière chose que j'ai envie de vivre. La honte que ça serais...

 L'alarme sonna, et cela m'excita au plus au point. J'ai tellement attendue ça, le moment de la mise à l'épreuve, l'impatience commence à carrément me bruler les veines. Je fonce jusqu'à une grande salle où sont appelés tous les concurrents. Les élèves ne se bousculent pas pour entrer, ils regardent la grande porte comme si cette dernière amener vers leur propre tombeau. Ils se regardent, attendant que l'un d'entre eux se dévoue pour ouvrir la porte, être le premier à courir à une mort certaine, pour sans doute le suivre timidement sans oser parler. Moi, je ne suis pas comme ça. Je fend les élevés en grognant, les poussant, les bousculant, en jetant un ou deux par terre par moments, sans aucune pitié pour eux. La plupart m'insultent, d'autre ne comprennent même pas ce qui se passe, trop embrumé dans la crainte qu'ils éprouvent. Je finis enfin par percer la foule de guerriers apeurés pour foncer sur les portes, et les pousser, d'un coup, sous le regard inquiet de mes camarades. Les portes ne résistent pas, elle s'ouvre comme si elles étaient légères comme un nuage. Comme si un simple coup de vent trop fort aurais pus les terrasser. C'est une grande salle, une très grande salle, ronde. Le plafond est tellement haut que je ne parviens pas à en apercevoir le bout, caché par une ombre noir. La salle est basique, des grosses colonnes reliées entre elles par des sièges de marbre, et sur ces sièges se tiennent les quatre dirigeants de cette école de guerriers. Deux dragons, et deux dragonnes. Soka, le drago de la force, rouge et noir, de puissantes chaines entourant ses pattes, pour prouver que rien ne l'arrête. Eden, le cerveau, du groupe, un dragon jaune et noir,  portant un colliers représentant un oeil. Sahija, la grâce incarnée, agile comme personne, une dragonne verte, entièrement verte, portant une plume sur sa coiffe, symbole de la grâce. Et enfin, Skylight, une dragonne  bleuté représentant la discrétion, aussi agile qu'un fantôme, portant un voile noirâtre sur le dos. Ils étaient une grande équipe de guerrier lorsqu'ils étaient encore jeunes, mais aujourd'hui, ils ont décidés de former des jeunes dragons à les remplacer, pour que la "paix" règne dans ce monde. Mais eux et moi n'avons pas la même définition de la paix. M'enfin, ça n'est rien. Maintenant que j'ai fais le premier pas, tout les élèves entrent dans la salle qui se remplie au fur et à mesures, pour finir totalement comblée, limites si nous ne nous marchions pas les uns sur les autres. Enfin, le conseil commença.


 L'assemblée est dissoute plusieurs heures plus tard. Les ordres sont clairs, et notre mission nous a été donnée. Le but est de partir de cet école, et de retrouver, en 24 heures, le plus de criminels recherchés, et de rapporté la prime pour chacun. 24 heures, c'est peu, très peu. C'est un concours, ou plutôt, une course contre la montre qui est engagée entre nous tous. Le jeu commence dès demain, et le plus rapide aura gagner. Tout ceux qui feront plus de dix victimes seront accepter au sein de l'académie, les autres seront renvoyés sans aucune excuse valable, et enfin, les morts seront retrouvés, et enterrés au nom de braves élèves. Après tout, se battre pour la "paix", ce n'est pas sans risques. Je fonce dans ma chambre aussi vite que lorsque j'en suis descendue, pour me préparer pour demain. Armes,trousse de soin, eau, nourriture, bref, tout ce qui me sera utile pour ce qui est de la survie. Demain sera mon jour de gloire, je ferais tout pour être celui qui feras le plus de victimes, le meilleur chasseur, et ça, au dépit des autres.


 Le lendemain, la course est lancée dès 6 heures du matin, tout les dragons viennent de s'envoler, courir, voire pour certains disparaitre carrément pour se rendre droit sur le monde, un monde qui leur est totalement inconnue. Je pense que je vais me focaliser sur Warfang. C'est le seul endroit que je connais, j'imagine que ça sera plus simple de trouver des hors la loi là bas. Aussitôt pensé, je m'élance dans les airs en déployant mes fines ailes, le vent courant le long de mes membranes, pendant que je perçais le ciel comme une fusée, m'élançant à toute vitesse. Je remarque assez vite que je ne suis pas le seul à avoir penser à Warfang, et en soi, j'aurais dû m'en douter, après tout, on a plus de chance quand on connais le terrain non ? La courses est lancée dans tout Warfang !

Enfin j'arrive à la fameuse cité des dragons, toujours aussi belle et grande, le soleil se levant sur les bâtiments de pierre. Et une nuée de jeunes dragons, plus ou moins expérimentés, déferlent sur Warfang, par dizaines. J'aperçois certaines personnes aux fenêtre se demandant ce que nous faisons, et je vois que les gardes nous regardent, l'air suspicieux. Je saute au sol directement dans les recoins les plus ténébreux de Warfang, je suppose que c'est là que je vais trouver les criminels.

 Midi approche, et je n'ai hameçonner personnes, mais quand je dis personne, c'est VRAIMENT personne ! Je commence à penser que contrairement à ce qu'on nous a dit, Warfang est une ville des plus harmonieuses du monde, où tout le monde est gentil et mignon ! Mais cet idée va vite sortir de ma tête, car d'un coup, les autres élèves passent autour de moi, à la recherche d'autres ennemies, et chacun a un petit sac, sac contenant la preuve qu'ils ont tué ces criminels. Ecaille, morceau de peau, d'aile, os, dent, tout ce qui peut, avec un peu de magie, prouver le meurtre d'un dragon.  Ils ont été meilleurs que moi ?! Impossible ! J'ai été bien meilleur qu'eux pendant que nous étions à l'école ! Je vais les suivres pour voir comment il font. J'en prend un en filature, il semble avoir un petit sac bien remplis accroché au cou. Je le suis discrètement, me faisant tout petit, me cachant de temps en temps aux moments où il regardait.

 Enfin, je parviens à le coincer dans une petite ruelle. Ou du moins, je le pensais. Mais au moment même où je m'apprête à le cerner, il a...disparut. Quoi ?! Comment peut-on disparaitre comme ça, d'un coup, ça ne se fait pas comme ça ?! Je ne fais pas attention à l'ombre sortant du sol derrière moi, la ruelle est sombre après tout. Tout ce que je vis en me retournant, ce fus le dragon, sortant du sol grâce à son pouvoir des ténèbres, et vînt me coller un coup magistral en plein museau, me mettant Knock Out d'un seul coup.

 A mon reveil, je sens que mon corps est lourd et humide. Une sale odeur de vomis, d'urine et de liquide dont je tairais le nom se fait sentir. Cette ruelle est décidément dégueulasse. Je lève doucement la tête pour regarder par dessus les toits proches les uns des autres et ne vois qu'une chose qui m'alarme immédiatement : Le soleil se couche. IL SE COUCHE ! J'ai perdu une journée entière ! J'ai été stupide de vouloir le suivre, et j'ai été encore plus stupide de m'être fait avoir comme un bleu, c'est la technique de ténèbres la plus connus au monde ! Même moi je ne l'utilise pas, trouvant ça lâche. C'est généralement une technique d'intrusion, de camouflage, mais la changer en technique de combat et de défense est une chose intelligente, mais dangereuse. Il n'empêche que je me suis fais avoir, lâchement, et que si ça continue, je n'aurais jamais tout ce dont j'ai besoin ! Je m'envole d'un coup, tentant de rattraper mon retard.


 C'est pas vrai...Les 24 heures vont vite être écoulés, et avec tout le retard que j'ai pris, je ne pourrais jamais réussir. La plupart des traqueurs ont déjà quitter Warfang, et c'est maintenant mon tour. Mon butin ne s'élèvent strictement à rien...Je...je suis sans aucun doute le pire échec que ce académie ai jamais connus. Rien ne sera plus pareil, je vais être considérer comme un paria, un exclue, ne pouvant jamais rembourser cette faute que j'ai commis. Je resterais, à jamais, la pire guerrier que Warfang ai jamais connus, que l'académie n'ai jamais connu, voir que l'histoire n'ai jamais connu.
Il ne me reste qu'une seule chose à faire, retourner là où je vais prendre ma déculottée, et finir en vivant dans la honte.


16 ans

Ma chambre est sombre, trop sombre, mais je me plais dans cet environnement lié à la haine des autres et au désespoir. Cela va faire deux ans, deux ans que je subis les brimades de ceux qui on réussi ce foutu test, deux ans que je me fais harceler, insulter, voire frapper. Je suis plus fort qu'eux, mais à dix contre un, mes chances restent faibles. J'en ai assez, plus qu'assez de subir ça. Tout ça parce que j'ai été faible, faible et stupide. Je n'ose même plus me rendre en cours, pour ne pas subir tout ça, mais ça va changer, dés ce soir. Je suis sortis il y a deux jours dans Warfang avec le peu d'économie qu'il me reste, et j'ai acheter ce qu'il me fallait pour en finir.

Le soir approche, et moi, je passe tel une ombre dans les couloirs sombre du bâtiment, utilisant  mon pouvoir de ténèbres pour me cacher dans l'obscurité, attendant le moment propice. Guettant les alentours, attendant que la voie soit libre, je me faufile dans les couloirs sans me faire voir par les autres dragons, si bien que je finis dans une salle énorme, ne contenant qu'une seule et unique chose : Le baril contenant l'eau de tous. Je déploie mes ailes et m'envole jusqu'au haut de ce baril de plusieurs mètres de haut, là où est entreposé l'eau de tout les élèves et profs de cet endroit, et dans moins d'une heure, ce sera l'heure du repas pour tous. Je sort la petite flasque que j'ai acheter aujourd'hui, un poison surpuissant qui m'a couter tout ce qui me restais, mais ce n'est pas grave, ça vaut le coup. Je le verse dans l'eau, et ce dernier se dilue rapidement. Ce soir, il ne restera que des cadavres dans la grande salle où tout le monde dine, et le peu de personnes qui ne dineront pas...je m'en occuperais moi même. C'est l'heure de la vengeance, l'heure d'en finir avec eux, en finir avec ces deux ans de persécution. J'attend que chaque gouttes se soit gentillement écouler dans le baril, et enfin, je quitte la pièce, l'âme apaisée, sachant que bientôt, ils mourront, d'une mort fulgurante. J'ai été gentil, je ne me suis pas amusé à les torturer, surtout car les gens pourraient avoir l'idée de se soigner.


 Je m’assoie contre la porte de chêne, celle de la grande salle de banquet où tous prennent leur repas, juste après avoir trinquer.
-Pour la gloire de Warfang, et l'honneur des guerriers.

Et tous bûrent leur verre, d'un coup, tous en même temps, se conduisant à une mort certaine. Décidément, j'en ai de la chance moi. J'attend une petite heure, et enfin, il n'y a plus aucun bruit. Il y a bien eut quelque plaintes, mais elles ont rapidement été étouffées par la mort elle même. Enfin, je me décide à ouvrir les portes, regardant la foule de dragons affalés sur la table, sur le sol, inertes, morts. Des dizaines de dragons, voire des dragonnets, à peine les 10 ans...En soi, ce crime est juste affreux, c'est une vengeance que je n'aimerais pas subir, mais d'un autre coté...je suis heureux que ça soit finit. Je commence tout d'abord par les fouiller pour récupérer tout ce qui as de la valeur, il va me falloir pas mal d'argent pour avoir ma nouvelle vie, et surtout, je vais en finir avec cet endroit tout entier. Pour être venus piquer de la bouffe en planque pendant des années dans la réserve, je sais qu'ils cachent des litres d'un liquide inflammable dedans, et faire partir cet endroit en cendre sera une belle prestation. Je me sent juste heureux d'avoir fais ça, vraiment heureux. Un petit peu psychopathe sur les bords ? Et alors ? Je me sens bien, c'est tout ce qui compte.

J'ai pris tout les objets de valeur, et je les ai mis dans un sac. Broches, monnaie, bijoux, livres, nourriture, tout ce qui pourrais se revendre, j'ai tout pris, et je me suis tirer, ayant pris le soin de prendre toute ce qui traînait d'inflammable, et d'en rependre un petit peu partout, avant de crée une petite balle de lumière. Cette balle va dégager de la chaleur, et cette chaleur va brûler tout, absolument tout. Et ce n'est qu'une fois sortis de cet endroit et après avoir pris mes distance que, en un claquement de griffes, je libère l'énergie de cette boule de lumière. Je me retourne une dernière fois sur le brasier que j'ai provoquer, qui, peu à peu, se met à lécher les murs de pierres commençant à noircir, emportant tout ce qui reste ici sur son passage, y compris les dizaines de cadavres. Il ne restera bientôt plus rien de ces deux ans d'enfer qu'on étés ma vie, et je ne suis pas mécontent que ça soit le cas. C'est avec un grand sourire aux lèvres que je me tire de cet endroit, de cet enfer.


Aujourd'hui

 Je me reveille en grommellant, le sourire aux lèvres. J'ai finis ma nuit avec une jolie petite dragonne de 19 ans la nuit dernière, après avoir utilisé la paye de mon dernier contact pour passer une soirée agréable à une espèce de reception organisée par un mec dont je ne connais même pas le nom. Tout ce qui m'a intéresser, c'étais l'alcool, la musique, et les beaux petits minois qui s'y baladaient, aussi bien mâles que femelles. J'ai même aperçu un guépard plutôt pas mal battit, mais à la fin, mon choix s'est reporté sur elle. Je lui ai fait du char toute la soirée, et j'ai réussi à avoir une nuit en bonne compagnie. Je m'approche de la fenêtre discrètement, le tout est de se tirer sans laisser de traces.

-Tu vas où ?

Choppé.

-Hum...hé bien...navré chérie, mais ça va pas être possible entre nous.

Le temps qu'elle puisse assimiler les informations que je viens de lui donner, je me suis envolé, sortis par la fenêtre, sous le beau soleil levant de Warfang. Elle se jeta à la fenêtre en hurlant de toute ses forces :

-SALAUD !!!

hey ?! Elle a passer sa nuit à profiter, elle pourrait AU MOINS me remercier ! M'enfin, je retourne chez moi, dans ma petite maison dans un coin tranquille de Warfang, presque isolé du reste, un coin paumé où les gars ne viennent vérifier la muraille qu'une fois par semaine, et où la verdure a retrouver son pouvoir, presque sauvage, oublié par la civilisation. Une petite maison tranquille pour un esprit des moins tranquilles que l'on puisse trouver. Il y a une salle de bain, deux chambres, un salon et une petite cuisine, tout ce dont peut rêver un dragons comme moi, qui a plus l'habitude de passer ses nuits chez ses prises du soir que chez lui. Mes contrats me rapportent une paye qui me permet de vivre, et sinon...rien a foutre du reste. M'enfin, que dire ? C'est cool d'être libre !

[*]Signes particulier :
Une faux, mon arme favorite.

Autres


[*]Codes:
 [Ok by Chrystal]


[*]Comment avez-vous connu ce forum ? :
Si je suis revenus après tout ce temps, c'est qu'il y a une raison non ?

[*]Comment trouvez-vous ce forum ? :
Mais jme souvient plus moi D=
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 17 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 429
Crédit : 4848
Date d'inscription : 08/02/2012
Localisation : Partout où ya de la bonne viande !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tida is back Mer 18 Mar 2015 - 19:00

Bonjour Tidaro !

Premièrement, bon retour parmi nous !

Ensuite, je vois que ta fiche à déjà craché. Ces fiches ont un problèmes avec le code, quand tu l'édit elle t'enlève la moitié. Nous sommes en cours de faire des nouvelles fiches codés. N'hésite pas à prendre la fiche non codé !

Bonne continuation pour ta fiche !


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4065
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tida is back Dim 22 Mar 2015 - 20:59

Re-bienvenue, Tida! Very Happy
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tida is back Lun 23 Mar 2015 - 11:34

Heum.. Comment dire.. On t'avait demandé d'être implicite pour les pratiques sexuels de ta fiche. Cela veut dire que tout les mots associé compte aussi ! Tu peut en faire un dérivé, un sous-entendu, mais pas de "Aime baiser" comme tu l'as marqué.

Ensuite n'oublie pas de lire le règlement pour noter le code de ta fiche, le reste de de "autre" n'ai pas obligatoire. Ah, et n'oublie pas de remplir si ton personnage à un signe particulier ^-^

Bonne chance pour la suite Tidaro ! Smile


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4065
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tida is back Mar 24 Mar 2015 - 22:23

Re bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche ^^
Tout à été dit par ma collègue, veille a rester implicite dans tes propos et surtout évite l'over power, voilà =)
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tida is back Sam 28 Mar 2015 - 9:00

C'est terminé ! Et merci
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 17 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 429
Crédit : 4848
Date d'inscription : 08/02/2012
Localisation : Partout où ya de la bonne viande !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tida is back Sam 28 Mar 2015 - 20:15

Aaargh, quel choix cornélien...

Bon, en gros, je vois que tu as fait limite un roman de ton histoire ( et j'ai cru comprendre qu'au départ, tu comptais mettre plus. )
J'ai vu quelques petites erreurs, au passage, mais rien de bien grave.
Le personnage est bien construit et tout semble porter à ce qu'on puisse valider ton personnage...

A DEUX EXCEPTIONS PRES.

La première, c'est tout simplement, que, bon dieu, je trouve que c'est pas assez implicite.
Bien que la communauté Spyro a grandi, je soutien le fait que tout le monde sur le forum n'est pas majeur, et qu'on ne peut pas exclure la possibilité que des mineurs viennent s'y inscrire.
De plus, une fiche de personnage est tout à fait ouverte à tous, alors à partir du moment où tu mets, malgré que ça semble faire partie intégrante, des mots tels que s**e, de façon totalement explicite, je vais devoir te demander de changer ça pour que ça soit, à nouveau, plus implicite, comme on te l'avait demandé à la base.

La seconde chose, c'est qu'il y a un problème de taille:
Tes pouvoirs ne sont absolument pas précisés.
C'est bien, on sait déjà qu'il s'agit de jouer avec un élément de lumière, un élément ténébreux, et...
A vrai dire, déjà, le concept est flou, on ne sait pas du tout ce que tu peux faire avec la lumière ou les ténèbres, mais, cette maîtrise physique de ton corps, si je puis le mettre ainsi, c'est quoi?
C'est vague, beaucoup trop vague, et personne ne peut savoir à quoi s'attendre en cas de conflit avec toi, sans compter que des pouvoirs aussi vaguements décrits ont tendance à être une porte ouverte à l'overpowering.

Bon ben du coup, je crois qu'au final, j'ai fait mon choix, je ne peux pas encore valider ta fiche, principalement à cause de ce problème au niveau des pouvoirs.
J'ai hésité à le faire, parce que ce n'est pas grand chose, au final, mais je pense que c'est mieux ainsi, et j'espère que tu ne le prends pas mal.
Du coup, ben, je te conseille de chipoter un peu à tout ça, maintenant que tu sais quoi changer, sachant que tu es passé à un poil d'être déjà validé.

Bonne chance à toi, en tout les cas.

EDIT: Bon ben, j'ai vu les changements, et j'ai plus rien à dire:

(Re)Bienvenue parmi nous.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tida is back

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Tida is back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Catégorie RPG :: Présentation de votre personnage : :: Fiches validées-
Sauter vers: