♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La brume des ténèbres [PV Reaver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La brume des ténèbres [PV Reaver] Dim 29 Mar 2015 - 22:24

Quel Univers sombre se dessinait au cœur de la forêt géante. Toute la flore paraissait si triste et pourtant, on pouvait sentir des odeurs très riches et voir des merveilles dangereuses rien qu'en se déplaçant au travers. Cet endroit était des plus mystérieux et symbolique pour Linosys. Tout était particulièrement étrange et désordonné, comme si ç'avait été volontaire. Comme si chaque chose en étant posé de manière si chaotique avait une posture avec un but bien particulier.

Pour Nos, qui se déplaçait en plein cœur de la forêt, les interrogations étaient nombreuses et il voulait comprendre comment quelque chose d'aussi délicat qu'une forêt était devenu un fléau à éviter, dont les bizarreries et les surprises marquaient un manque de volonté d'y rester trop longtemps. Il en avait tellement entendu parler et il y était. Un de ses soldats dévoués et assez faible devait le rejoindre au plus vite avec un chariot et des richesse. Le représentant des deux sexes était parti devant et lui avait laissé le plus gros du travail. Pourtant être ici était primordial et il se devait de se dépêcher. Récupérer les ressources de la forêt géante et les exposer comme des moyens utiles de production pour sa nation était de la plus haute importance, car cette délicate mais dangereuse flore était une bonne initiative pour leur commerce. Même les puristes et les les plus méfiants verraient que leurs matériaux venaient bel et bien de cette forêt enchantée. Et si ces produits étaient de basse qualité et que les vendre serait arnaquer ? Ils croiraient en un commerce équitable et c'était ce qui comptait. Il se devait de ne pas faire de rapport entre la qualité et le prix et donner le plus d'or possible, c'était ainsi que cela fonctionnait. Même si cela dénaturalisait la beauté du commerce selon le chef du clan des ténèbres, il savait que c'était la manière la plus simple d'ouvrir une voie vers Warfang et les soldats de Malefor en même temps, de quoi se rapprocher peut être des deux dragons violets...

En marchant à travers la forêt, ou la nuit venait de tomber, Nos vit une brume se soulever très vite autour de lui. Il ne s'étonnait plus de rien et restait parfaitement silencieux face au changement de décor de la forêt. ça ne la rendait que plus belle malgré l'aspect flou, appelant encore plus son esprit à s'interroger sur elle. Aaah, quelle beauté... Ces arbres distordus et cette atmosphère glacial, il la jalousait, car il savait que les éléments provenant de ce bois étaient recherchés et réputés, et qu'on s'en éloignait car elle faisait office de rempart entre son clan et la cité de Warfang, de quoi inquiéter les voyageurs. Bien que le visage que les feuillages dessinaient paraissaient laids pour certains, le mystère faisait battre le cœur de Linosys. La forêt camouflait-t'elle aussi des plaies laides et abandonnés sans les cicatriser ? Il pensait immédiatement aux ruines, d'ou provenait Malefor. Elles restaient cachés loin, bien loin, tout au bout du bois... le jeune adulte ne les avait jamais vu et savait que ce n'était pas réellement nécessaire de toute façon, d'aller les visiter. Malefor aussi, il devait être si beau et charismatique. Sa nature de dragon violet laissait Linosys rêvasser, bien qu'il l'avait vu perdre à travers ses boules de cristal, en suivant les pas de Spyro.

Non loin de lui, Linosys perçut une silhouette. Le soldat? Enfin ? Ou bien était-ce quelqu'un d'autre ? Le grand dragon en question était trop loin pour qu'il puisse en déterminer les courbes exactes, surtout avec la brume qui s'était levée. Ce qu'il percevait, c'était une petite coulée de sang qui parvena jusque l'une de ses pattes avant. Soit le dragon était blessé, soit il venait de tuer un animal... Ou le jeune soldat qu'il avait envoyé en mission...

"- Tiens..."

Ses paroles ressemblaient d'abord à un soupir et il se préparait, caché dans les brume. Rie n'était certain sur la réaction de l'inconnu et était certain maintenant, en sentant l'odeur qu'il dégageait, que ce n'était pas son soldat. Il espérait qu'il n'avait rien perdu en route et attachait une importance capitale à son matériel, qu'il espérait trouver non loin de l'inconnu, histoire de tout récupérer après cette rencontre, qui pouvait être suivi d'un affrontement ou bien d'un lien important entre les deux dragons présents au coeur de cette brume. Deux de ses sphères violettes au dessus de ses cornes commencèrent à scintiller et il s'assit alors, un sourire aux lèvre. ça allait être la surprise...

"- Qu'est-ce qui t'attire ici mon brave ? d'ou viens-tu?"
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La brume des ténèbres [PV Reaver] Lun 30 Mar 2015 - 1:22


Pour Reaver, la forêt géante de ces larges territoires que représentaient la portion non disputée du monde, n'était finalement qu'un large terrain d'éducation pour sa progéniture qui commençait désormais à quitter les ailes chaleureuses familiales pour tenter de voir par eux même le monde. Galion et Aurore, bleus, ses deux enfants issus de son union avec son épouse Abyss la bleue, n'étaient encore que très jeunes. Pourtant, plus le temps passait, plus le gris se disait qu'il était bien loin le temps où il devait encore leur entretenir les écailles lui même. Lui et sa petite famille vivaient éloignés de la civilisation, en haut d'une montagne. Et pour être franc, Reaver préférait très largement empêcher les siens de se rapprocher de ces étranges civilisations querelleuses. Vieux héraut de Malefor, qui était désormais en « congé »  en raison du manque d'activité de grandes ampleurs actuels.

Résultat des courses ? Le gris déployait toutes ses forces et son temps dans l'éducation de ses enfants. Aujourd'hui, comme Galion était désormais le plus agité des deux et qu'il désirait se dégourdir les pattes et voir du terrain, Reaver avait décidé de l'emmener chasser un peu. L'impatience de la jeunesse avait fait sourire le gris.
« On devrait sortir plus souvent ! C'est nul d'attendre à la maison ! » avait balancé le jeune Galion.
« Patience, jeune dragon. Tout viens à point qui sait attendre. »
Galion était encore si petit. Il ne pouvait guère mettre la main sur du gros gibier.
« Tu pense qu'on trouvera un gros animal ? Aussi gros que toi ? »
« Le destin nous le diras. Mais... Sous-entends tu que j'ai pris du poids ces derniers temps ? » ricana Reaver.
La question plongea le jeune dans l’embarras et il ne sut pas vraiment quoi répondre et se contenta de gargouiller des excuses.
« Ha ha. Ce n'est rien. Je me fais vieux et je n'ai plus la carrure que j'avais quand j'étais jeune ! C'est bientôt toi, l'homme de la famille. Toi, jeune dragon. »

Bientôt, une fois dans la zone désirée, ils se mirent en vol afin de quadriller et surtout de repérer ce qui pouvait être une cible intéressante.
« Ma vue décline, mon garçon. Observe tu quelque chose d'intéressant du haut de notre belle altitude ? »
Galion possédait un vol plus maladroit et moins droit que celui de son paternel, cependant, il possédait une meilleure vision à juste titre. Aussi se concentra t-il sur ce qui se passait en bas.
« Je vois une boule brûne... Peut-être un lapin ! »
« Voilà qui serait une cible de choix pour mettre à l'épreuve ta rapidité, qu'en pense tu mon fils ? Va et montre moi tes talents de chasseur. Nous savourerons le fruit de tes compétences par la suite. »
Plongeant à la suite, Galion entama un piqué dirigé vers le petit animal brun au loin. Avec force et fracas, il atterrit droit dessus, brisant sur le champ le cou du lapin qui couina et roula avec sur une certaine distance. Reaver haussa un sourcil et descendit de manière bien moins précipitée.
 « Mon garçon ? As tu mal quelque part ? » demanda t-il.
« Oui...*il tousse*... Ca va, je crois. »
« La prochaine fois, tu feras preuve de plus de prudence dans ta descente. Tu aurais pus te faire très mal à tomber de cette manière, tu sais ! Ta mère serait épouvantée de savoir que tu aurais potentiellement put te blesser. J'aurais dû t'accompagner. »
« Désolé Papa... » gargouilla Galion couvert de terre.

Au moins, le lapin avait été tué. Il avait laissé derrière lui une petite piste de sang provoqué par la rupture de sa chair. Reaver se posa à coté de son fils. Le gris était désespérément bien plus grand que son rejeton et encore plus que ce simple lapin qui calerait sans doute l'estomac de son fils mais guère le sien.
« Je me donne la présomption de juger et d'apprécier tes méthodes , jeune dragon. Ce n'était guère la manière idéale. Néanmoins, tu as accomplis ta tâche. Tu gagne donc le droit de te délecter de ce que ta labeur à put entraîner. Souviens toi que chaque chose dont tu peux disposer à été le fruit du travail d'un ensemble de forces, qu'elles soient naturelles ou non. »

Reaver s'efforçait d'enseigner la valeur des choses à son fils. En dépit d'être lié au clan de Malefor, le gris n'était guère un être cruel et sadique. Si cela ne tenait qu'à lui, il ne serait d'ailleurs d'aucun clan. Néanmoins... par la force des choses, il avait été contraint de choisir. Rien ne lui empêchait cependant de se comporter comme il le désirait en dehors de son travail.
« J'entends ton ventre gronder, mon fils. Eh bien ! Vas y ! Mange avec plaisir mais modération. Ce n'est pas la peine de te retrouver en ce point lourd que tu ne puisse plus t'envoler ! »
Alors que Galion entamait son repas, Reaver s'assied, son derrière épousant la terre. Il leva le nez en l'air et renifla, à l’affût de quelconque élément susceptible de représenter une menace pour son fils. L'étrange brume qui se leva autour d'eux avec les minutes inquiéta Galion.
« Qu'est ce qui se passe ? »
« Tout savoir ne s'enseigne pas. Il doit s'agir d'un quelconque fait naturel... Amusant, je n'en avais jamais observé de tel. Nous ne devrions pas nous attarder ici. »

Bien vite, des paroles fusèrent aux tympans de Reaver qui se retourna alors que son fils alla se blottir contre son flanc en réflexe, perdant soudainement son audace.
« - Qu'est-ce qui t'attire ici mon brave ? d'ou viens-tu? »
Reaver inspecta cet étrange être qui se tenait plus loin, avec ses deux loupiotes au dessus de la tête. Par instinct, il ouvrit ses ailes afin d'inviter Galion à grimper sur son dos, puis, une fois son fils bien sur sa colonne, il replia ses ailes afin qu'elle compose une couverture, cachant sa progéniture aux yeux de cet étranger.

« Je viens de bien loin, par delà cette forêt. Mais je n'ai guère de paroles à fournir sur ce sujet pour l'instant. Car la question qui me vient en tête fait écho à la tienne, inconnu. Car à parler ainsi librement sans prendre gare, le sot s'en remet à la chance. Pour ma part, je préfère avoir des assurances. D'information, je peux te fournir un nom : Celui de Reaver. Pouvez vous en dire autant, étranger ? »
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon serviteur de Malfort
Age: Adulte vieillissant
Correcteur
Correcteur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 148
Crédit : 4025
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 23
Localisation : Néant...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La brume des ténèbres [PV Reaver] Lun 30 Mar 2015 - 10:31

Une petite voix de jeune dragon faisait titiller les sens de Linosys. En faisant un pas en avant les formes étaient plus distinctes et il pouvait alors voir de ses deux pupilles dorées un grand dragon à l'apparence mature et plutôt fort physiquement, et venant se resserrer sous son aile une petite chose, qui semblait, barbouillé comme il l'était, de se repaître d'un animal ressemblant alors à un tas de bouillie sur le sol. C'était la source du sang qui était parvenu jusque sa patte. Son soldat était alors encore en vie et ces visiteurs ne semblaient pas dangereux. Peut être ce qui semblait être le père, si. Il eu la vague impression de le reconnaître mais sans plus, il allait de toute façon avoir la réponse à sa question. Posant sa patte gauche en avant, elle était nettement plus visible que le reste de son corps.

Une de ses sphères violettes les plus petites vint suivre le mouvement de sa patte et flotter à coté, éclairant alors les griffes blanches et les marques noirâtres qui ornaient sur le dos de la patte. Sa corne frontale, tournée vers l'avant avec un mouvement de tête vers le bas, était également plus visible à travers la brume.

« Je viens de bien loin, par delà cette forêt. Mais je n'ai guère de paroles à fournir sur ce sujet pour l'instant. Car la question qui me vient en tête fait écho à la tienne, inconnu. Car à parler ainsi librement sans prendre gare, le sot s'en remet à la chance. Pour ma part, je préfère avoir des assurances. D'information, je peux te fournir un nom : Celui de Reaver. Pouvez vous en dire autant, étranger ? »

Reaver, en voilà donc un nom bien significatif. L'apparence grisâtre du dragon qui se trouvait en face du prince du clan des Ténèbres le laissait de marbre, et il l'associait à un être mort de part sa nature... Mais vivant pour son enfant, qui lui, bien au contraire avait des écailles bien colorés, d'un bleu marqué. Pour Nos, c'était une idée bien intéressante que de voir ce dragon vieillir et léguer sa vie au plus jeune. Il continuait de sourire, se redressant, debout, il avança de quelques pas, se rendant alors nettement visible à leurs yeux. Ses écailles bleues foncé restaient ternes, sans lumière à cause de la sombre forêt mais ses yeux brillaient d'un éclat malicieux. Nul doute qu'il voulait s'amuser avec eux, effrayer le jeune et faire paniquer le père, peut être était-ce un jeu amusant. Ou bien, selon l'endroit d'ou ils venaient, peut être qu'il pourrait se rapprocher de par leur intermédiaire de l'un des deux dragons violets... Rien n'était encore certain et il démontrait une certaine envie de faire davantage avec eux. Il tendit sa patte avant en direction du plus jeune, le dos de celle-ci vers le sol.

"- Pour toi, c'est Lord Nos. Pour l'enfant aussi d'ailleurs. Il n'est pas violet. Puis-je voir ce petit être de plus près ? j'épprouve un sentiment de fascination envers les enfants... "

Il n'épprouvait rien envers les enfants. Il démontrait un sourire agaçant, à la fois chaleureux et trompeur, absolument pas rassurant. Les yeux mi-clos, il jouait de son charisme et de sa beauté pour démontrer, malgré ses origines, une certaine honnêteté qui n'en était point une.Il observa encore une fois les environs, se demandant ou se trouvait son petit pion. Le jeune prince des Ténèbres espérait le revoir assez vite, tout de même.

"- Allez, viens donc me faire un câlin, je ne mord pas, moi... Regarde comme mon corps est faible, à qui pourrais-je faire du mal ?"
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La brume des ténèbres [PV Reaver] Mar 31 Mar 2015 - 1:47

A ces mots, Reaver ne se contenta pas seulement de refermer encore d'avantage ses ailes afin de dissimuler entièrement son fils. L'instinct parental prit vite le dessus et dépassa bien rapidement le tempérament pourtant calme et détendu de Reaver. Il frappa le sol de sa patte arrière en guise d'avertissement, ce qui souleva de la poussière et secoua de manière légère l'arbre qui se trouvait à coté.

« Je ne me soucie pas de connaître ta carrure, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. Parce que le cœur d'un père doit être comme le fer : impitoyable, inflexible et ne se souciant de rien d'autre que de son devoir. N'approche guère ma progéniture ! » aboya t-il.

Encore un jeune freluquet qui s'estimait au dessus du reste du monde. Entre Spyro et même Malefor, Reaver commençait à se demander si il n'était pas condamné à tenter vainement de jouer les redresseurs de torts d'un temps qui semble révolu. Et quel genre de « prince » cette fois-ci ? Quel message venait-il transmettre dans un monde qui vivait du jour au lendemain ? Comme si il revivait une scène qu'il avait déjà trop vu, Reaver tourna les talons et commença aussitôt à mettre de la distance pour slalomer dans les arbres afin de disparaître de sa vue.

« Oh non... Pas encore un de ces prétendus sang-bleus qui vient reconquérir son trône. Tous je les ais supportés. Le premier m'a abandonné là où le second se moque bien de l'aide que j'ai pu lui fournir dans le passé. Qu'importe les titres et les éloges lorsque la pensée est hypocrite, et il n'existe guère de punition plus cruelle que la labeur inutile et sans espoir. Une étrange folie poursuit ces dits princes des terres. Comme si ils oubliaient que nul souverain ne règne éternellement. Comme si je ne leur avais rien appris. Leur passion moribonde de la grandeur m'a déjà fait sombrer deux fois. » expliqua t-il.

Reaver mentionnait ici directement ses deux influences. La première, celle de Spyro, le prétendu sauveur qui n'a guère réussi à l'empêcher de tomber dans le piège des ombres. La seconde, Malefor, qui malgré tout effort semblait parfaitement imperméable à toute source de savoir ou de bon sens.

« Le premier m'a au moins permit de me faire poser une question essentielle : Quel genre d'étincelle reste t-il chez un dragon tiré à chaque six heures du matin, cahoté dans son palais d'or, assourdi par le fracas des serviteurs, lessivé par l'opulence ? Je plains Warfang et ses êtres condamnés à la médiocrité perpétuelle, incapables de satisfaire leurs désirs par eux même. J'en faisais partie par obligation, mais je me sentais étranger à ces esclaves du petit matin. Je n'acceptais pas que ma vie soit mise en place par d'autres ou contrainte par certains. »

Warfang ? Fait. Passons à Malefor.

« Le second m'a apprit à regarder autour de moi. Des gueules tristes, des individus usés par leur entêtement haineux et stérile, des pantins assassinés dans leur enfance, portés par des propos illusoires qui n'ont plus lieux d'être et qui ont renoncés à tout futur. Oh bien sûr, j'en porte les messages, car je suis tombé dans les griffes de leur sombre maître. Mais après tout, comment pourrait t-on soupçonner le héraut de cacher ses pensées qu'il tente pourtant de diffuser à un roi sans trône qui ne connaît que la nuit. »

Reaver prit le parti de s'arrêter derrière un large arbre, fuyant tout contact avec ce qui s'annonçait être encore un de ces « grands » du monde qu'il semblait accompagner malgré lui de tout les cotés, durant toute sa vie.

« Vivre n'est pas un droit ou un privilège. C'est une expérience à tenter et une liberté à prendre. Il est temps que quelqu'un apprenne cette leçon. Mais qui prêta alors attention à Reaver le  compteur puis Reaver le gris dans ses délires hallucinatoires et déments ? Ma descendance et mon futur me sourient. Pouvez vous en dire autant, jeune prince ? »
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon serviteur de Malfort
Age: Adulte vieillissant
Correcteur
Correcteur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 148
Crédit : 4025
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 23
Localisation : Néant...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La brume des ténèbres [PV Reaver] Mar 31 Mar 2015 - 7:54

Linosys se sentait offensé par les paroles du dragon gris. En effet, il était assez perplexe quant à la nature de son refus et du mépris soudain qu'il porta au jeune prince du clan des ténèbres. Nos rapprocha sa patte vers son propre torse, sentant cela comme une attaque personnelle alors que son interlocuteur avait cité sa propre expérience auprès des rois de ce monde. Il n'avait pas cité le clan des ténèbres, du moins c'était ce que le dragon hermaphrodite avait relevé en l'écoutant. Il pouvait comprendre ce qu'il semblait vouloir lui dire, bien que Linosys semblait bien plus jeune et moins expérimenté que lui. Le discours que le grand dragon lui légua etait legitime et parfaitement explicable et ça, le jeune prince était contraint de le reconnaître.

Pendant que le dragon parlait, Linosys gardait la tête baissée et il avait perdu son sourire. Tentait-t'il donc de le résonner ? De lui démontrer la valeur dérisoire du trône et des pouvoirs impériaux ? Ce serait mal connaître Nos de le juger comme un conquérant. Mais il se gardait cette remarque pour lui-même, sachant pertinemment que ce mâle adulte ne connaissait guère sa personne ni ses véritables intentions. Un rictus parvint tout de même à s'installer sur son visage sans cicatrices à la fin de ce que le dragon lui cita. Il y avait une faille certaine dans son discours. Il était expérimenté et avait fait une bonne partie de sa vie dans l'ombre, c'était clair comme de l'eau de roche. Pourtant Nos, affligé par une partie de ses paroles restait calme et reposa alors sa patte sur le sol.

"- Toi, qui a vécu sous le joug des autres toute ta vie... Sache que ton discours est de mise mais tu me sembles bien bavard sur ta personne pour un dragon méfiant qui ne semble pas vouloir de problèmes. Tu dis vouloir vivre sans être près-programmé par d'autres, mais le fait de vivre accompagné d'une dulcinée, accompagné d'enfants n'est-t'il donc pas un bonheur faussé, près-programmé par les autres ?

Il voulait lui faire comprendre qu'il avait raison, mais que son raisonnement valait aussi pour son mode de vie, qu'il fasse partie d'un clan ou pas, ce mode de vie était celui de tout les autres. Du moins, c'était le point de vue du dragon des ténèbres. Bien qu'il soit peut être trop jeune pour le dire, il ne se verrait jamais élever des enfants sous prétexte qu'ils devraient accomplir ce qu'il n'avait pas accompli lui-même ; ce qu'il voulait faire, c'était à lui de le faire tout simplement, pas sa progéniture.

"- Aaaah ne parle donc pas des dragons violets... Leur légende les rend immortels aux yeux de l'histoire... C'est ce qui intéresse les Rois. Connais-tu ce conte parlant d'une souris et d'un lion ? Ils ont omis la fin, ou le lion, n'ayant plus le choix, fini par se repaître de la souris... Et je refuse d'être la souris, vois-tu. Mais ce n'est pas pour cela que je serais le lion non plus.

Il se voyait comme le chaînon neutre, au milieu du conflit, dirigeant un peuple plus libre et peut-être couard que Warfang, mais ne désirant pas la guerre immédiatement pour autant. Il regardait autour de lui. Le vent soufflait un peu plus fort dans cette nuit qui commençait à se rafraîchir. Linosys repris sa marche, se rapprochant davantage du dragon et de son petit. Il s'arrêta à environ deux mètres et commença à tourner autour, claquant ses deux queues dans le vide.

- de plus, tout seul, tu ne parviendras pas à protéger ton enfant. À moins de partir loin d'ici, les conflits atteindront ton foyer... Et à ce moment là, hé hé hé... Ai-je besoin de dire la suite ? Évidemment ! Ta famille périra et la dernière chose que tu verras ce sera les cadavres de tes enfants entourés de dragons provenant des deux clans que tu as côtoyé. Au moins, ils auront un doux et profond sommeil qui ne sera au grand jamais perturbé !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La brume des ténèbres [PV Reaver] Mar 31 Mar 2015 - 14:54


« Je n'enfile guère de masque quand je m'exprime. Se cacher derrière de fausses informations ou un silence n'est pas dans mon tempérament. »

Les dires de l'étranger fit grincer les dents de Reaver prit à son propre jeu. C'était bien la première fois qu'on lui renvoyait un argument solide de cette trempe et plus encore, c'était bien la première fois qu'on lui tenait ainsi tête. Se sentant insulté qu'on puisse comparer son rôle paternel à celui d'une prison, Reaver fut obligé de répondre, gardant son calme.

« Et ne compare pas la tâche fruit de mon union avec le résultat de la négligence et de la paresse. Si je me suis détourné des seigneurs de ce monde, c'est pour suivre de mon plein gré la voie de toute une vie et pour suivre la plus dure épreuve que l'existence nous réserve. Tu es encore trop jeune pour comprendre les enjeux qui suivent l'acceptation du devoir paternel. Lorsque le moment sera venu, tu saisiras. C'est un long travail d'épanouissement et de mise en place d'un leg. » dit il calmement.

Pour tout dire, Reaver ne s'inquiétait que peu des possibilités qu'on puisse atteindre son antre. Il veillait cependant à ce que les siens restent éloignés de la « civilisation » et ne jouent pas les aventuriers. La source mystique aux pouvoirs étranges qui gardait l'antre de Reaver et d'Abyss parait les sombres desseins et assurait un cadre de sécurité optimale pour tous.

« J'ai de bonnes raisons d'avoir confiance en mon antre. Certains ont déjà essayés d'y pénétrer. Certains ont réussis, d'autres non. Nous procédons a un tri minutieux. Je suis peut être vieux mais je ne perds pas encore la tête. Laisse moi m'occuper de ce qui me concerne, je suis assez grand pour en mesurer les conséquences. Tout comme j'ai passé l'âge des querelles inutiles et des rixes stériles. Nul ne sortira grandit de ce débat. »

Puis, s'appuyant sur le grand arbre, Reaver déploya ses ailes qu'il se mit aussitôt à agiter afin de prendre lentement mais surement de la hauteur. Le décollage dans cette foret n'était guère aisé. Reaver était trop grand et il frappait les branches, les brisant, dérangé dans son amorçage de vol par cette végétation qui enrayait les manœuvres. Une fois débarrassé de ces arbres après s'être écorché les écailles sur les branches, faisant du sur place au dessus de cette forêt, Reaver bailla.

« Si tu n'as aucune demande ou attente, jeune prince, notre discussion s'arrête ici. Je dois me retirer. J'ai deux jeunes à éduquer, une épouse à rassurer, trois bouches à nourrir et encore plus d'objectifs à accomplir et à découvrir. Il n'existe guère de gens mauvais, jeune prince, seulement des gens ignorants. Peut être fera tu la différence dans l'avenir. Je guetterais ton avancée. Il est trop tôt pour que je puisse prétendre à un jugement. Tu as de l'esprit à ne pas en douter. Sers t-en a bon escient. »
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon serviteur de Malfort
Age: Adulte vieillissant
Correcteur
Correcteur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 148
Crédit : 4025
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 23
Localisation : Néant...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La brume des ténèbres [PV Reaver] Dim 3 Mai 2015 - 1:45

Bien que Linosys se rendait bien compte du contraire, il se complaisait à l'idée que le grand dragon grisâtre ai prit peur pour lui et sa progéniture. Il centrait son intérêt envers lui et voulait davantage jouer avec le petit. Bien que les enfants ne soient pas la plus grande préoccupation du monarque malicieux, sourire et faire sourire le petit dragonnet bleu était dans son propre intérêt. D'ailleurs, son interlocuteur semblait avoir prit au sérieux les paroles du dragon des ténèbres, acclamant implicitement son refus d'en dire davantage sur lui, dommage. Malheureusement pour lui, si Linosys décidait de le suivre de loin il le pouvait ; il avait retenu le visage de l'adulte mature et pourrait désormais le voir à travers ses sphères d'un violet bien sombre. Linosys n'avait pas l'intention de lui en parler, satisfait de cette petite victoire.

Le regardant s'envoler, Nos hésita. Devait-il l'empêcher de partir par la force ? Kidnapper son fils ? En voilà un jeu tentant, celui de voler le jouet d'un autre puis le casser pour se venger. Comme un caprice d'enfant. Mais dépassant les moeurs banales et normalisé de la société, il n'avait aucune honte à exprimer son désir capricieux. Il était même ravi, surtout si on y répondait favorablement. Il fini par faire un choix simple. Le dragon l'avait respecté et declencher un conflit maintenant était une mauvaise idée. Il le laisserait tranquille pour l'instant, se contentant de rentrer dans sa vie privée à l'aide du maléfice qu'il avait lancé. Le voir, le sentir même dans les moments les plus privés était à présent possible grâce à son pouvoir.

"- j'espère que nous nous reverrons très vite mon ami ! En attendant, il s'agit pour moi de vous surveiller vous, tant que vous ne me contrariez pas tout se passera sans encombrements... N'est-ce pas ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La brume des ténèbres [PV Reaver]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La brume des ténèbres [PV Reaver]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» Au coeur de ces ténèbres-là
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» L'héritier des Ténèbres || Forum RPG
» La Dame de Brume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: RP Morts-
Sauter vers: