♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

[Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo) Ven 10 Juil 2015 - 14:54

La cité d'Arthar, quelle magnifique ville du Royaume de Gallius. Sa magnificence ne valait pas celle de Warfang pour Igniis, mais il reconnaissait qu'elle avait son charme et qu'il y passerait ses vacances s'il en avait. Malheureusement, il n'en avait pour le moment, il avait trop de travail à Warfang pour assurrer sa sécurité. Mais pourquoi est-il dans cette cité ? On lui confia un contrat qui retournait d'un meurtre horrible. D'après les information qu'on lui avait donné, il fallait qu'un fort guerrier vienne pour essayer de tuer cette créature, vu les marques laissées sur le corps. La cité ne comptait pas les plus grands guerriers du monde, et les personnes les plus follements étranges, et peut-être même les plus fortes, se trouvaient à Warfang pour les habitants de la cité, et c'est pour cela qu'Igniis fut choisi parmis nombreuses autres personnes. Il avait alors supplié pour qu'il ai un guide pour l'emmener à la cité, à cause de son sens d'orientation, et on le lui avait cédé cette requête. On lui avait aussi strictement interdit de chercher les ennuis en se bagarrant avec n'importe qui dans la ville, car il séjournerait deux bonnes nuits au cachot, ce qu'Igniis ne souhaitait guère. Il entrait dans la ville lorsque son guide parti pour le laisser visiter. Igniis lui dit alors :

Merci.

Mais, voyant que celui-ci l'ignora complètement, il marmona ironiquement dans sa barbe :

Au plaisir...

Il alla donc au point de rendez-vous qu'on lui avait donné : la morgue. Comme il ne savait pas où elle était, il décida de demander à quelqu'un au hasard. Il entra dans une forge et trouva un grand dragon noir avec une cicatrice sur l'oeil droit, qui était tout blanc. Le dragon l'ayant vu arrivé arrêta son travail de forgeron pour aller vers Igniis et lui dit :

Oui ? Que puis-je faire pour vous ?

Bonjour forgeron. Ce serait pour savoir par où se trouve la Morgue. Je dois aller là-bas pour une affaire importante, s'il vous plaît.

Vous, vous êtes pas de la ville, ça c'est sûr avec votre accent. Heum... Votre accent vient de la ville de Warfang, si je ne me trompe... Vous savez, j'en ai croisé une y a pas si longtemps qui avait le même accent de vous. Une belle dragonne jaune avec beaucoup de cicatrice, elle était presque envoûtante avec son visage. Mais elle décida de le cacher en me demandant un masque de fer, c'était vraiment dommage, et elle m'avait demandé de lui confectionner deux armes identiques qui font qu'elle a comme cinq griffes à chaque patte au lieu que trois...

Igniis voulait juste une réponse... Pas qu'on lui raconte sa vie. Il dit alors avec une pointe d'impatience :

Tout ceci est très bien mais... Où... Est... La... MORGUE !!!

Pas la peine de s'énerver comme ça, étranger... La Morgue est à 300 mètre quand vous prendrez la sixième à droite en partant de ce côté. Il montra une direction avant de continuer : J'espère que ça vous convient.

Oui. Merci.

Igniis sorti de la forge et alla dans la direction indiqué. Il arriva quelques minutes après à cette Morgue. Il fut accueilli par un grand dragon vert qui lui dit :

Ha... Vous êtes enfin là. Le chasseur de monstre est enfin là...

Je suis un guerrier. Pas un chasseur de...

Peu importe ! Vous avez sûrement dù affronté un monstre ou deux dans votre vie.

Oui mais...

Donc vous pourrez sauver la situation. Aller, suivez moi. Je vais vous montrer le corps.

Igniis commença donc à le suivre, tout en roulant des yeux pour la stupidité qu'a fait preuve ce dragon. Il vit alors cette fameuse victime : un grand dragon rouge. Il regarda son oeil pour voir s'il avait l'image de la bête qui l'a tué dessus, mais rien. Il regarda alors son cou. Il y avait une marque de cinq griffures qui ont été faites en même temps. Et il y avait la même marque sur le torse du malheureux. Il regarda ces blessures avec attention. Quelque chose clochait avec ça... Elles étaient trop grandes pour que ce soit fait de la patte d'un dragon, qui comptent trois griffes, et trop précises pour que ce soit fait de la patte d'un monstre. Cela ne voulait dire qu'une chose, l'histoire du forgeron avait peut-être un rapport avec ce meurtre... Cette dragonne jaune, ces armes qu'elle avait demandé...

Alors ? Vous savez quel monstre c'est ?

Oui. C'est même le plus dangereux monstre de la planète.

Et quel est donc ce monstre ?

Igniis se retourna et alla pour sortir de la Morgue. Devant la sortie, il s'arrêta, tourna la tête et dit avec un ton sombre :

Un dragon.

Il sorti alors de la Morgue pour se diriger chez le forgeron pour lui demander plus d'information sur cette dragonne jaune, suivi du dragon vert qui voulait une explication à cette réponse.


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 841
Crédit : 3823
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo) Jeu 16 Juil 2015 - 15:56

Igniis marchait dans l'allée principale de la ville. Il y avait des tas de dragons autours de lui. Tous se déplaçaient de leur propre façon. Il y en avait qui discutaient, d'autres qui promenaient leurs dragonnets, ainsi que d'autre qui marchaient juste pour marcher. Pendant qu'il continuait à marcher, il entendis derrière lui :

Attendez-moi ! Attendez-moi, vous dis-je !

Juste à côté de lui, le dragon vert qui l'accompagnait à la Morgue venait d'arriver.

Vous pouvez m'expliquer qu'est-ce qu'un dragon a à voir dans cette affaire ?

Vous voyez les marques laissées par ce soit disant monstre ?

Oui.

Elles sont trop grandes pour que ce soit la signature d'un dragon, mais trop précises pour que ce soit celle d'un monstre. Il n'y a alors qu'une seul solution, l'arme blanche. Et, d'après mes informations, le dragon est mort en pleine ville et il n'y a que des dragons qui entrent dans la ville...

Mais, vous savez, certains de nos gardes dragons s'endorment durant leur service, il se peut qu'un singe puisse être entrée, puisque c'est le seul monstre qui puisse porter une arme blanche, dans la citée sans que personne ne s'en aperçoit.

Il y a quelques choses que je vais vous expliquez. Les singes attaques en groupe, donc si c'était un singe le meurtrier, votre ville serait déja sous leur contrôle. Ensuite, il y a très peu de chance que ce soit un singe car depuis que Malefor leur a appliqué leur "châtiment", il n'y en reste que très peu, et ils sont tous en groupe. Enfin, il n'y a pas que eux qui peuvent porter les armes blanches. Warfang a failli perdre contre ces monstres qui peuvent porter ces armes si le cheeta Chasseur n'avait pas ramené Spyro et Cynder à la cité durant la bataille.

Whoaw ! Vous en connaissez un rayon sur ces évènements, dites-donc...

C'est normal, je les ai vécu... Sauf la bataille à Warfang.

Ok, Ok. Au fait, laissez-moi me présenter, puisque nous avons toujours pas trouvé le temps de nous présenter. Je suis le capitaine de la garde et inspecteur de la ville, Kraït, dragon de Terre.

Je suis Igniis, guerrier, dragon de feu et je suis fatigué par les bêtises de la guerre. Quelle chiennerie, la guerre !

Enchanté.

Moi de même.

Mais où allez-vous, comme ça ?

Demander des informations à quelqu'un très précisément.

Qui ? Et pourquoi donc lui ? Connaissait-il la victime ?

Alors, tout d'abord, nous allons voir un forgeron...

Il y a plein de forgerons dans la ville...

Laissez-moi finir ! Donc, c'est le forgeron qui m'a indiqué où est la Morgue. Mais, avant de faire ça, il m'a parlé d'une dragonne jaune à qui il a donné un masque de fer et des armes capables de faire les marques sur la victime. Et puis... J'en sais rien s'il connait la victime ! Je vous rappelle que je viens de Warfang et que je viens d'arriver en ville.

Ha oui, c'est vrai. Excusez-moi.

Ce n'est rien, ne vous en faites pas.

Il arrivèrent enfin devant la forge. Igniis avait peut-être un très mauvais sens de l'orientation, mais il se souvenait au moins de ça. Il vit à travers la porte le dragon noir prêt d'un flambeau et d'un objet qui chauffait. Il s'apprêta alors à rentrer.


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 841
Crédit : 3823
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo) Ven 17 Juil 2015 - 19:46

L'odeur de métal dans la forge avait son charme, cette chaleur le faisait sentir comme chez lui et les bruits de la forge ne le dérangais pas. Il regardais le dragon noir travailler pendant que Kraït regardait les produits que vendait le forgeron. Il était à côté d'une plaque d'armure, sûrement vu la forme, qui était frappé par un marteau tenu par un mécanisme faisant des allées de haut en bas pour que le marteau puisse frapper automatiquement la pièce. Au bout de quelques minutes, le dragon noir pris une pince entre sa gueule, et pris avec ça la pièce d'armure pour la tremper dans l'eau. La fumée fut alors omniprésente au dessus de ce bassin d'eau. Igniis, ayant vu que le forgerons avait fini son travail, se racla la gorge pour attirer son attention. Le dragon noir retira la pièce de l'armure, qui était une plaque faite pour le torse d'une dragonne. Igniis vit qu'il y avait beaucoup d'armure dans ce genre aurour. Le forgeron alla poser la pièce d'armure avant de se tourner vers Igniis et lui dire :

Bonjour, que puis-je faire pour... Ho ! C'est vous. Vous avez trouvé la Morgue ? Pourquoi êtes-vous revenu ?

Oui, j'ai trouvé la Morgue, merci de la question. Et je ne suis pas venu seul, je suis venu avec l'inspecteur Kraït...

Ce bon vieux Kraït ? Ici ?

Oui. Je ne savais pas que vous le connaissiez. Et nous sommes venu ici pour vous poser quelques questions, à propos de cette dragonne jaune que vous m'avez mentionné tout à l'heure.

Bien sûr que je connais Kraït. C'est même un de mes plus vieux amis.

Le dragon vert se rapprocha pour voir ce qui se passait, ayant entendu les mots "Kraït" et "ami", et en voyant le forgeron, il dit d'un ton de joie :

Faigh, c'est toi ? Mais oui, c'est toi ! Tu as vraiment changé en 20 ans ! Et comment tu t'es fais cette cicatrice ?

Une longue histoire, mon ami. Mais reportons nos retrouvailles à un peu plus tard, vous devez me poser des question sur cette dragonne jaune. Que s'est-il passé ?

Un meurtre.

Oui, et c'est pas beau à voir, comme tout les meurtres.

J'ai déja vu pire... Bien pire ! Mais bon, j'aimerais que vous fassiez une description complète de cette dragonne car elle est notre principale suspect.

Et pourquoi ce serait elle votre principale suspect ?

Les traces retrouvé sur le corps décrivent l'arme que tu lui as forgé... Ou peut-être que c'est toi qui l'ai tué vu que c'est toi qui a fabriqué l'arme et que tu peux l'avoir à tout moment.

Quoi ? Mais je n'userais jamais mon fer pour mes propres intérêts. Je vous signale que le métal est très chers et que moi je n'ai qu'à peine de quoi vivre !

Igniis devait admettre qu'il avait raison. Sa forge était en piteux état lorsque l'on regardait bien. Il vit que la machine pour le marteau était faite patte. Il lui dit alors :

Très bien. Alors je vous demanderais une description détaillé de cette dragone.

Si vous insistez... Elle doit être un peu plus jeune que vous, déja. Ensuite, je n'ai jamais vu de dragonne si belle qu'elle. Elle est d'un jaune citron qui vous paraîtrais la lumière de votre vie. Elle était magnifique, malgré ses cicatrices. Ce qui était bizard avec ses cicatrices, c'est qu'elles sont à des endroits qui sont pourtant mortel avec la taille qu'elle avaient. On aurait dit qu'on lui avait donné un coup de sabre dans la gorge. Elle avait des yeux bleus ciel qui charmeraient des coeurs plus dur que la pierre. Et elle parlait d'une voix douce. C'est tout ce que je peux dire.

Merci pour nous avoir répondu.

La description que lui avait fait le forgeron lui rappellais quelqu'un. Puis, il se rappela soudainement qui. Il se dit alors que ce ne pouvait être elle, car elle est morte sous ses yeux. Lyra, cette dragonne d'électricité qu'il avait aimé durant la guerre. Il se souvient encore de ses derniers mots :  "Je t'aime". Ce souvenir lui pris sur le coeur et il eu envie de pleurer, mais ne le fit pas et ne le montra pas. Quand, soudainement, un bruit d'écrasement au sol se fit entendre juste devant la forge. Puis, il y eu un cri de terreur et il vit une dragonne blanche passer devant la forge en courant et en criant :

Au meurtre ! AU MEURTRE !!!

Igniis, Kraït et Faigh sortirent en vitesse et virent une forme rouge sous un flaque de sang. Igniis se rapprocha de cette forme. C'était un dragon, un autre dragon rouge. Il le regarda et vit les même marque que sur l'autre corps. Cela faisait deux dragons rouges. Il avait donc affaire à un tueur et une tueuse en série. Il pouvais au moins enlever le forgeron de la liste des suspects, car il était avec lui quand ça c'est produit. Malgré la grande foule, il trouva ce sentiment étrange. Il se sentait observé. Il se retourna soudainement, mais ne vis rien qui puisse indiquer qu'on l'observais. Il allait  devoir regarder plus en détail, à la Morgue, le corps, pour voir s'il y trouvera des indices...


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 841
Crédit : 3823
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo) Dim 19 Juil 2015 - 2:57

Ils avaient réussis à retrouver la dragonne blanche qu avait crié. Igniis lui demanda :

Avez-vous été témoin de la scène ?

La dragonne était en pleure et elle répondit avec une pointe de tristesse :

Oui... Ho... Pauvre Darth... Pourquoi le tuer lui, lui qui est si insociable et qui ne demande jamais rien à personne. Pourquoi l'avoir pris lui et pas un autre...

Vous connaissiez la victime ?

Oui... C'est... Enfin, c'était, maintenant, mon mari. Je l'avais pas revu depuis hier au soir. Je m'était inquiété. Puis, j'ai vu son corps tomber. J'ai regardé en haut, de là où il est tombé... Puis là, je L'ai vu... J'était terrifié...

Vous avez vu qui ?

La dragonne ne lui répondit rien et pleura à chaudes larmes. Igniis comprenait sa douleur... Perdre quelqu'un qui est vraiment chers à nos yeux, il a déja expérimenté ça avec sa bien aimé Lyra. Il lui dit d'un ton calme, mais sûr de lui :

Vous avez vu qui ? Si vous nous répondez par une description détaillé de cette personne, cela nous aidera à coincer ce salopard qui a tué votre mari.

La dragonne sècha ses larmes avant de dire :

Vu la souplesse de la forme, c'était une dragonne. Elle était jaune. Elle avait une grande cicatrice au cou, et elle avait un masque de fer ainsi que ces choses à ses pattes. Il y avait à chaque patte cinq lames de métal. Trois au dessus des griffes, et deux autres à côté des extrémités de la patte. J'ai eu le temps de la voir que quelques secondes... J'était tellement terrifié par elle qu'aucun son ne sortait de ma gueule... Et, quand elle fut partie, j'ai pu crier...

Merci de l'information. Maintenant, nous allons vous laissez. Nous allons analyser certains éléments qui pourraient nous indiquer des pistes où la trouver dans la ville.

Faites-la souffrir... Pour mon mari. S'il vous plaît... Faites-le...

Si elle doit mourir, je ferais en sorte que ce soit rapide et sans douleur... Aucun dragon ne mérite une mort lente et douloureuse. Pas même le pire des criminels...

Il se dirigea vers la Morgue, accompagné de Kraït, qui avait demandé aux gardes de doubler voir tripler la surveillance de la ville. Faigh, lui, est resté dans sa forge car il ne faisait plus partie des suspects après ce qui venait de se passer. Après avoir examiné le corps, il réfléchirais à une idée pour coincer cette dragonne de Warfang. Mais vint un problème, où dormirai-t-il ? Il voudrait bien une bonne auberge. Il demanda alors au dragon vert :

Saurais-tu où je pourrais trouver une auberge où ils servent de l'hydromel ?

Ha ça, pour sûr que je sais ! Il y a une petite auberge familliale nommé "Le dormeur" qui se trouve à l'autre bout de la rue. Leur hydromel est suculent. Et leur porc braisé fond dans la gueule et est juste délicieux !

Igniis en bavait déja.

Merci de l'information.

Il arrivèrent à la Morgue, et ils observèrent attentivement le corps. Ils remarquèrent que celui-ci avait 3 grandes marques de cinq coupures, alors que le premier en avait deux. Qu'est-ce que cela pouvait bien dire ? Il virent que c'était bizard, que ce n'était que des dragons rouges qui étaient victimes. Ils cherchèrent des indices sur le corps, mais rien ! Rien à part cette troisième marque et le fait que le deux corps soient des dragon rouge. Il allait faire nuit et Igniis se dirigea vers cette auberge. Sur le chemin, il se sentait terriblement observé. Il se retourna soudainement ! Mais rien... Au bout d'un moment, il vit l'auberge. C'était là qu'il allait se reposer pour là nuit, après avoir bu un coup d'hydromel... Bien sûr !


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 841
Crédit : 3823
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo) Lun 20 Juil 2015 - 14:22

Igniis entra dans l'aubrere. Il y avait une chaleur qui était douce et des bruits de discussion. Il y avait plein de table où étaient posés des verres d'alcool comme de la bière ou du vin. Il alla demander un hydromel et paya, avec l'argent qu'il avait sur lui, une chambre. Une fois qu'on lui avait servi son hydromel, il alla s'assoir à une table où personne n'était. Il commença à siroter son hysromel, il s'est promis de n'en boire qu'un verre pour être en pleine capacité de ces neuronnes le lendemain. Il sirota jusqu'à ce qu'un autre dragon rouge, qui tourne un peu vers le orange, vienne s'assoir à côté de lui avec de l'hydromel lui aussi. Igniis tourna la tête vers lui avant de lui dire :

Bonsoir.

Bonsoir...

Il avait l'air déprimé et but son verre d'hydromel, encore plein, d'une seule traite.

Journée pourrie...

Pourquoi donc ?

J'ai peur...

Peur de quoi ?

Vous pas entendu parler des meurtres ?

Les deux dragons rouges ?

Non... Pas deux. Il y en a trois...

Trois ? Que voulait-il dire ? Igniis n'en avait vu que deux ! Il allait demander aux autres, le lendemain, pourquoi on lui a caché ceci. Il espérait que leur explication serait suffisante... Sinon ils passeraient un mauvais quart d'heure. Et tout ceux qui connaissent Igniis savent que si on le met en colère, il peut devenir assez violent.

Un autre hydromel ! S'il vous plaît...

Igniis finit son hydromel et commença à partir pour aller dormir.

Attend ! Me laisse pas seul, s'il te plaît... Tu ne devrais pas l'être non plus... Il n'ont tué que des dragons rouges.

Igniis se dirigea vers les escaliers pour monter dans la chambre qu'il a réservé.

Nous sommes les prochains ! Tous les dragons rouge de la cité vont mourir !

En montant, Igniis l'entendais fondre en larme. Il le laissait à son chagrin. Tant que ce dragon est dans l'auberge, il ne risque rien. Il trouva la porte de sa chambre et entra dans celle-ci. Une vielle odeur de moisie se faisait sentir et la chaleur douce d'en bas était partie. Il y avait une cheminé et Igniis décida de l'allumer pour se réchauffer. Il resta pendant quelques bonne minutes à réfléchir à tout cela. Il ne comprenais rien, à part que la meurtrière était masqué et armée, qu'il y avait maintenant trois corps et que ce sont tous des dragons rouges. Au bout d'un moment, il alla se coucher, mais il entendis un bruit de verre qui se cassait. Puis il y eu un grand "Haaaaaa !" masculin. Il descendit en bas pour voir ce qui se passe. Là, il vit ce pauvre dragon rouge, entouré d'autres dragons qui le tabassait parce qu'ils étaie,t bourrés. Il avait aussi entendu qu'ils le frappaient car "Il ne veux pas leur payer à boire". Il y avait du verre brisé sur le dragon rouge qui saignait un peu et le reste était par terre. Igniis dit alors à ces dragons :

Laissez-le !

Ha ouai ? Sinon quoi ?

Il parlait avec un ton qui confirmait qu'il avait trop bu.

Sinon, vous allez bien dormir.*

Tout les dragons ricanèrent.

Tu crois nous faire peur avec cette menace digne d'un dragonnet ?

Je ne rigole pas. Je vous enverrais dormir en faisant en sorte que vous ayez le lendemain et une gueule de bois, et de très gros bleus sur le corps.

On a pas d'ordres à recevoir de quelqu'un d'ailleur. On sait que tu viens de Warfang... Ton accent traillit tes origines. Et puis, on est bien plus nombreux que toi.

Igniis s'amusa à les compter à voix haute avant de dire :

Cinq ? Vous n'êtes que ça. Je pensais que j'allais avoir un peu de défi. Mince !

Mais c'est qu'il se fout de notre gueule, le rouge.

En même temps, c'est un peu vous qui faites tout pour.

Ta gueule !

Très bien... Vous voulez jouer à ça ?

Ouai ! Et on va adorer cracher sur ton corps inconcient...

Dans trentes seconde, j'arrive m'occuper de votre cas à tout les cinq.

On t'attent !

Ils ricanèrent tous, sauf le dragon au sol qui versait quelques larmes. Igniis avait un plan pour les avoir tous un par un.

Tic... Tac... Tic... Tac...

Te fous pas de notre gueule ! On a déja matté des plus costeaux que toi !

Tic... Tac...

Il s'écoula les trentes secondes.

Trentes secondes. Bonne nuit !

Il commença à mettre son plan à execution. D'un coup puissant d'ailes, il éteignit la seule source de lumière dans l'auberge : la cheminé. Le noir se fit alors omniprésent. Et Igniis, ainsi que les autres ne voyaient plus rien.

Il est où ?

Igniis n'avais pas une vision nocture, comme les autres dragons, mais il savait exactement où il se trouvaient, même s'ils se déplaçaient, car ils faisaient trop de bruit. Igniis savait se déplacer silencieusement. Il en profita pour aller vers des dragons qui s'était éloigné. Les seuls points de lumières était là où il y avait les fenêtres... Là où pouvais éclairer les deux Lunes. Ce dragon était noir, et il se mit dans un des points de lumière. Il fila à toute vitesse sur lui. Il lui sauta dessus, faisant une ombre rapide enlevant ce dragon et l'emmenant dans les ténèbre pour finalement être mis K.O. après un cri de terreur.

* Et de un ! *

Les autres dragons commençais à avoir peur. Il se déplaça vers un autre et le fis crier de terreur avant de lui assener un puissant coup de griffes qui l'envoya dans l'inconcience.

* De deux ! *

Mais il est où ? On dirait un fantôme !

Igniis s'amuser à leur faire peur. Il se dirgea vers le dragon marron pour lui murmurer :

Je peux t'en faire devenir un, si tu veux...

Igniis se jeta sur un des dragons à ses alentours. Il voulait garder le marron pour la fin. Un autre cri de terreur se fit entendre lorsqu'il se jeta sur le dragon.

Où es-tu... Salopard !

* Et de trois *

Une autre était sur un des points de lumières. Il était blanc. Il était dos à la fenêtre et terrifié. Igniis s'avança doucement et silencieusement vers lui. Il lui arriva de face avec un sourire sadique qui voulait dire : "Tu es le prochain." Le dragon blanc le vit sortir de l'obscurité et hurla de terreur en le voyant. Et Igniis rugit d'un puissant et effrayant rugissement avant de puissament frapper le dragon blanc et le faire tomber inconcient.

* Et de quatre * Tu es le prochain.

Où es-tu, enfoiré ?

Il disait ça avec de la colère, mais aussi avec de la peur.

Ne sous-estime jamais tes adversaires, mon chèrs.

Il se rapprocha de lui, mais cette fois, fit du bruit. Il était juste devant lui et lui fit sentir sa putide haleine. Quand, soudainement, le feu de la cheminé se ralluma. Il fut rallumé par le "tavernier", un dragon de feu. Le dragon marron le vit apparaître juste devant lui et cria de terreur en reculant. Il y avait les corps inconscient des quatres autres dragons. Igniis reprit son sadique sourire avant de lui dire :

J'en ai déja matté des plus costeaux que vous.

Il lui donna alors un puissant coup de griffe dans la machoire, l'envoyant dormir.

Désolé pour le grabuge...

La femme du tevernier, une dragonne bleue cyan, lui répondit :

Ce n'est rien. Ne vous en faites pas. On vous remercie même du fon du coeur de les avoir calmé.

Igniis lui répondit par un sourire et se dirigea vers le dragon orange.

Est-ce que ça va ?

Oui... Merci. Est-ce que tu peux m'aider à me relever, s'il te plaît.

Oui.

Il aida le dragon à se relever avant de lui dire :

Viens faire un tour dehors, ça te changera les idées.

Merci.

Il sortir tout les deux dans une ruelle pour pouvoir être à l'air frais et respirer après ce qui s'était passé. Le dragon rouge suivant derrière Igniis :

Merci encore pour tout à l'heure.

Ce n'est rien. En plus, j'était en manque d'action, ces temps-ci.

Oui... Et puis...

Le dragon se tut immédiatement.

Et puis quoi ?

Soudain, il entendis quatre bruits de lame entrant dans la chaire. Deux pendant une secondes, et puis deux autres quelques secondes après. Il se retourna, et là... Il vit le dragon rouge, au sol, avec une flaque de sang coulant sous lui. Il n'y avait personne d'autre, mais il se sentait observé. Il se rapprocha du dragon et vis qu'il était mort. Le pire, c'était qu'il y avait ces marques. Il y en avait quatres ! Igniis compris pourquoi il y avait plus de marques que sur le précédents corps... Chaque nombre de marque signifiait le nombre de victime. Soudain, Igniis se sentis enfermé par quelque chose... Deux bras avec, au bout, ces fameuses armes que le forgerons avait parlé. Ces bras étaient jaune. Comme ceux de Lyra. Soudain, Minuit sonna et le douze coups commencèrent à résonner à travers la cité. Ding !... Ding !... Ding !...

Un... Deux... Trois... Tu es dans mes bras...

Ding !... Ding !... Ding !...

Quatre... Cinq... Six... La mort à son paroxis...

Ding !... Ding !... Ding !...

Sept... Huit... Neuf... Je veux du sang neuf...

Ding !... Ding !... Ding !... Le douzième coup de Minuit venait de sonner !

Dix... Onze... Douze... Rappelles-toi ce douze.

Rappelles-toi ce douze ? Que voulait-elle dire ?

Mon amour... Tu ne me reconnaîs pas ? Tu ne me reconnaîs pas... Kasaï !

Igniis comprit ce que voulait dire le douze... La mort de Lyra était un 12 Décembre... Et elle l'a appelé "Mon amour". Cela ne voulait dire qu'une chose... Lyra était là... Elle le tenais entre ses bras... Mais, comment pouvait-elle être là ? Elle, qu'Igniis a vu mourir devant ses yeux... Et... Pourquoi a-t-elle fait tout ces meurtre ? Pourquoi?...


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 841
Crédit : 3823
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo) Mar 21 Juil 2015 - 13:21

L... Lyra ?

Oui ! Tu m'as reconnu mon amour. Tu m'as Tus-le tellement manqué.

Lâche-moi, s'il te plait.

Lyra enleva avec difficulté ses giffes d'Igniis. Une fois cela fait, il s'éloigna d'un ou deux pas et se retourna. Il la revit comme la première fois qu'il l'avait vu... Belle et dangereuse comme une rose. Elle était comme les descriptions que l'on lui avait donné. Elle avait ce fameux masque. Elle l'enleva et apparu son visage magnifique. Elle était aussi belle que les souvenir, voir plus. Ses cicatrices la rendait attirante. Il lui posa, avec un ton d'icompréhension, des questions :

Comment es-tu là ? Tu es morte devant mes yeux ! Comment tu peux être vivante à cet instant ? Comment ?

Je... Kasaï, je dois te dire que... Ne lui dit pas Que...

Que quoi ?

Ne lui dit pas ! La nécromancie... Voilà la raison de pourquoi je suis là... Petite idiote ! Pourquoi tu lui as dit ça ?!?

Elle semblaient être deux personnes en même temps. Igniis l'avait remarqué, et cela le troublait. Elle qui était si gentille et bien dans sa peau ainsi que dans sa tête, même si sa santé mentale avait un peu été atteinte à cause de la guerre. Et pourquoi ne fallait-il pas qu'on lui dise que la nécromancie est la réponse à sa question ?

Je devais lui dire... Non ! Petite idiote ! Et tu n'aurais jamais dû le lacher !

Lyra...

Elle semblait commencer à pleurer, mais ne savait pas pourquoi.

Kasaï... Je suis désolé...

Désolé pour quoi ?

Elle ne lui répondit pas. Tout cela devennait incompréhensible. Il respira un bon coup pour se remettre de ses émotions, il était heureux et triste en même temps, et lui dit calmement :

Bon... Tu es devant moi car un nécromancien t'as ramené à la vie. Mais, si je comprend bien, c'est toi qui a tué ces quatres dragons rouges... Pourquoi ? Et pourquoi tu veux me tuer ?

Ce n'est pas moi qui a tué et qui veut te tuer... C'est elle ! Petite idiote !

Elle commença à pleurer à chaude larmes. Elle essaya de retirer ses armes mais elle n'y arrivait pas, comme si on lui tenait la patte.

Ne jette pas les armes ! Tu dois le tuer Non... Et pourquoi reprens-tu soudainement un aussi grand contrôle de toi ? Je... Je ne sais pas...

Dis-moi pourquoi tous ces crimes ont été commis ?

Je ne sais pas...

Elle pleurait. Igniis commença à s'approcher d'elle pour la réconforter par une étreinte. Il l'aimait toujours, même si elle a commis tout ces crimes. Il ne comprenait pas pourquoi il l'aimait toujours. Mais, dés qu'il se rapprocha d'elle, elle essaya de le griffer avec les armes à la main en disant :

Ne t'approche pas d'elle !

Igniis comprit qu'elle avait deux personnalités, maintenant. Une qui l'aime, et l'autre qui veut le tuer.

Dis-moi, Lyra et la vrai Lyra. Qui c'est "elle" ?

C'est elle. C'est moi.

Lyra... Explique-moi. Reprend un contrôle sur elle et dis-moi tout... Comment as-tu ces deux personnalité ?

Le... Le nécromancien de Malefor... Il TU N'ES QU'UNE IDIOTE !!! m'a ramené à la vie... Mais il veut me garder sous son contrôle. Et, pour cela, il m'a donné cette seconde personne pour me tenir companie... Mais, tout ce que je sais, "elle" en sait plus du pourquoi et du comment, c'est qu'il m'a ordonné de te tuer en fouillant dans mes plus profonds souvenir pour me rappeler de toi... Puisque tu es bien partie pour lui dire, je vais lui dire la suite... Nous avons tué tous ces dragons rouges en croyant que c'était toi... Sauf le premier et le deuxième. Ces deux là étaient pour t'attirer ici...

Enfin... Igniis commençait à avoir des réponses. Elle craquait et lui donnait des réponses à ses questions.

Je suis désolé, Kasaï... Mon amour...

Elle pleurait. Et cela faisait mal au coeur pour Igniis, lui qui l'aimait tant.

Maintenant, je suis désolé de te dire ça, mais il doit mourir. Non ! Non, non, non !

Elle tremblais et essayais de se contrôler, mais n'y arrivait pas.

Kasaï... Libère-moi de cette malédiction... S'il te plaît. Non... Tu ne peux plus rien pour elle. C'est maintenant entre toi et moi.

Comment faire pour te libérer

Pour me libérer, tu dois... Tu ne lui dira pas. Tu es maintenant à moi et rien qu'à moi.

Lyra semblait ne plus avoir de contrôle d'elle même. Elle était sous l'emprise de cette malédiction. Il fallait qu'Igniis trouve comment briser cette malédiction, et vite. Il ne voulait pas la tuer... Ni même la frapper. Mais, à ce moment là, Lyra commença à foncer sur lui essaya de lui donner un coup de griffes armées à l'horizontal. Igniis l'esquiva de justesse. Cette fois, il allait devoir la frapper pour se défendre et pour la contrôler... Il n'y avait pas d'autres moyens. Mais cela allait être difficile... Le combat venait donc de commencer, entre Igniis, anciennement Kasaï, et la dragonne qu'il aimait encore, Lyra... Enfin, sa deuxième personnalité.


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 841
Crédit : 3823
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo) Mar 21 Juil 2015 - 17:46

Lyra se retourna et jura pour avoir raté Igniis. Il ne bougea pas d'une écaille et attendait qu'elle lui refonce encore sur lui. C'est ce qu'elle fit. Elle lui sauta dessus au moment où elle fut assez proche de lui. Il se baissa et esquiva. Pendant que Lyra était au dessus de lui, il lui donna un coup du côté de la tête dans le ventre et lui fit faire un salto en l'air. Elle attéri sur le dos et fit un roulade sur le côté pour se relever. Elle se rapprocha alors doucement de lui d'un ton sadique :

Alors, quel effet cela fait de combattre son propre amour et ses rêves ?

Tu le payeras très chers. Je libérais Lyra de sa malédiction. Et toi, sa deuxième personnalité, tu disparaîtra à tout jamais !

J'attens avec impatience de voir ça...

Une fois proche d'Igniis, elle donna un coup de griffes à l'horizontal. Il esquiva en se baissant mais elle baissa le bras et envoya, de la paume de sa patte, Igniis au sol. Il était sur le dos. Elle avançais doucement vers lui avec le Kin... Kin... des griffes tappant le sol. Igniis restait couché et l'attendait. Une fois près de lui, elle immobilisa avec ses pattes, les pattes d'Igniis.

Cette fois, tu ne peux plus rien faire. Tu es à moi et tu va périr.

Igniis la regarda dans les yeux et lui dit avec un sourire :

Ne sous-estime jamais tes adversaire !

Quoi ?!?

Il lui cracha un jet de flamme dans la figure pour l'aveugler. Elle enleva ses deux pattes avant, se mit debout sur ses pattes arrières, recula, libérant ainsi Igniis, et mis ses deux pattes avant sur sa figure avec un grand "Haaaaa !" Il en profita pour frapper Lyra et l'envoyer au sol. Il alla vers elle et leva le bras pour la frapper et la mettre dans l'inconscient et ainsi essayer de trouver comment lever la malédiction... Mais son bras ne déscendit pas. Il n'arrivait pas à la frapper d'une grande puissance car il l'aimait d'un amour fou. Une larme jailli de son oeil droit. Lyra ricana avant de dire :

Tu es faible, Kasaï.

Elle le frappa alors de ses deux pattes arrières. Les lames rentrèrent dans la chair d'Igniis et en ressortèrent aussitôt. Cela ne fut pas profond et n'avais atteind aucun organe. Juste de la chair. Il recula à cause de la douleur, et les plaies commencèrent à saigner. Des cicatrices en plus pour lui, il était habitué à ça. Sa patte avant gauche se mit sur ses plaies et sa patte avant droite le retenait de tomber. Il tourna la tête vers les plaies et cracha un léger jet de flamme pour cautériser sa blessure. Une fois cela fait, il regarda Lyra, qui se leva et resta immobile. Elle eu soudainement un sourire sadique et lui dit avant de s'envoler :

Suis-moi... Si tu l'ose.

Il s'envola aussi et la suivit. Elle alla près du château et se retourna, attendant Igniis. Il arriva quelques secondes après. Les deux étaient face à face, en volant et en se regardant dans les yeux. Ele avait toujours son sadique sourire. Elle lui dit :

Si tu tiens tant à ta Lyra... Viens la chercher.

Elle pris sa patte droite et la mit sur son bras gauche. Elle commença à faire glisser les lames de ses griffes dessus, créant cinq grandes coupure saignantes sur le bras gauche de Lyra. Igniis, voyant cela, dit avec un ton colérique :

Ne lui fait pas de mal.

Elle recommença à le faire.

Arrête !

Elle ignora ce qu'il disait et recommençait encore une fois.

JE T'AI DIS D'ARRÊTER !!!

Igniis vu rouge et ses écailles commencèrent à s'enflammer. Lyra arrêta, l'attendant venir. De sa vue, Igniis était au centre de la Lune et les rayons de celle-ci firent briller les écaille du rouge devenu enflammé. Il fonça sur elle avec une telle rage sur la deuxième personnalité de Lyra. Il l'atteignit mais celle-ci enfonça les griffes de sa patte droite sur le côté du cou d'Igniis. Elle cru que cela l'arrêterais, mais la colère d'Igniis était si grande que cela l'avais rendu plus fort. Le sourire sadique de Lyra se transforma bien vie en une gueule déformé par la terreur. Igniis la pris entre ses bras, ignorant les cris de douleur de Lyra pour la chaleur du corp d'Igniis. Cette chaleur augmenta tellement en intensité que, lorsque Lyra essaya de donner un coup de griffes avec chaque patte, les armes fondirent au toucher des écailles. Il l'emporta vers une des pointes du chateau à toute vitesse et l'embrocha avec cette pointe. Il la lâcha et recula. Sa rage fut vite partie et il repris contrôle de ses émotions. Il vit alors ce qu'il avait fait. La tristesse pris vite part de lui. Il se rapprocha d'elle et l'entendis encore respirer. Mais elle n'en avait plus pour longtemps... Quelques minutes, à peine. Il dit d'un ton emplie de tristesse :

Qu'est-ce que j'ai fais ? Qu'est-ce que j'ai fais ?

Tu l'as tué, imbécile... Kasaï...

Elle semblait reprendre un peu contrôle d'elle-même, mais ce fut avec difficulté.

Je suis désolé Lyra... Je suis tellement désolé...

Tu n'as pas à être désolé... C'est à moi d'être désolé pour avoir failli te tuer.

Tu n'étais pas en contrôle de toi même... Alors que moi... Désolé...

Igniis se rapprocha d'elle. Il embrochait un peu son côté avec cette pointe, mais ignora la douleur et était emplie de tristesse. Et rapprocha sa gueule de celle de Lyra et lui donna un baisé passioné d'amour et de tristesse. Lyra fit échapper un grand cri de douleur :

Haaaaaaaaaa...

Un soupir s'échappa de Lyra. Elle ferma les yeux pour les rouvrir juste après. Quelque chose avait changé, dans ses yeux. Mais quoi. Elle le regarda dans les yeux. Et elle lui dit :

Merci... Kasaï... La malédiction est levé... Il fallait le baisé passioné d'un énorme amour... Et tu m'as montré que tu m'aimais encore. Je crois que je sais pourquoi il voulait que je te tue... C'est parce que tu m'aime et que tu es le seul à m'aimer comme cela... Merci, Kasaï... Ho merci...

Je t'ai toujours aimé, Lyra...

Maintenant, je veux te demander une chose avant de mourir encore une fois...

Non ! Je ne veux pas te perdre encore une fois !

Me pardonnes-tu pour le mal que j'ai fait ?

Igniis la regarda dans les yeux et commença à pleurer.

Oui... Je te pardonne. Et toi, me pardonnes-tu pour ce que je t'ai fait ?

Oui... Je t'aime... Kasaï... Mon amour...

Je t'aime...

Lyra laissa échapper un soupir... Un dernier soupir. Puis, elle rejoignit la froide étreinte de la mort. Mais elle souri avant de mourir. Elle souri car elle savait qu'Igniis l'aimais encore. Il la retira de la pointe et la tenais dans ses bras.

C'est pas vrai... Pas encore... Lyra...

Il mit sa tête sur le corps de sa bien-aimé et pleura à chaudes larmes. Puis, il leva la tête et hurla avec une tristesse infinie :

Lyraaaaaaaaaaaaa !!!


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 841
Crédit : 3823
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo) Mar 21 Juil 2015 - 23:31

Igniis commença à voler vers la Morgue. Il se dirigea d'abord vers l'entrée terriblement visible de la cité, pour pouvoir ensuite se diriger vers la Morgue, vu qu'il a un très mauvais sens de l'orientation et qu'il pourrait se perdre. Une fois arrivé à la Morgue, il frappa à la porte. Kraït, le dragon vert alla lui ouvrir :

Igniis, mais que viens-tu faire ici à cette heure là ?

Il vit le corps de la dragonne et dis :

Une autre victime ?

Oui. Mais ce n'est pas elle. Elle, c'est la meurtrière... Enfin, une fois la malédiction levé.

La malédiction ? Mais quelle malédiction ? Toi, tu me dois une explication.

Igniis alla poser le corps sur une des tables libres avant de dire :

Toi aussi.

Pourquoi donc ?

Igniis se dirigea vers les "casiers" où sont les morts. Chaques victimes étaient en ligne selon l'affaire dans laquelle ils étaient. Il vit le casier du premier corps qu'il vit et tira la porte de celui juste à côté de lui. Dans ce casier, il y avait un dragon rouge avec une seule marque de cinq griffures sur la gorge.

Tu me dois des explications pour cela. Pourquoi m'as-tu caché un corps ?

Pour pas que tu ai peur que tu sois le prochain...

Si j'enquête, je suis en danger de mort. Comme chacun de nous. Dois-je te rappeler que je suis un guerrier ? Que je n'ai pas peur de la mort et qu'au contraire je la met à chaque fois au défi ?

Non... Sincèrement désolé, Igniis...

Tu peux l'être.

Mais à ton tour de me donner une explication. Quelle est cette histoire de malédiction ?

Igniis lui raconta toute l'histoire. Qu'elle s'appelait Lyra, qu'elle fut ressucité et maudit par le nécromancien de Malefor, que le seul moyen de briser la malédiction était un baiser amoureux, et comment il la tua et la libéra de la malédiction ensuite. Il se retenait de pleurer car c'est à cause de lui qu'elle est morte encore une fois. Soudainement, on frappa à la porte. Kraït alla ouvrir et apparu la dragonne bleu cyan de l'auberge avec le corps du dragon rouge qui était avec lui à l'auberge et qui fut l'avant dernière victime de cette malédiction.

Excusez-moi de vous déranger à cette heure-là, mais je crois qu'il y a une autre victime et...

Et vit soudainement Igniis et lui dit :

Vous ? Mais que faites-vous ici ?

J'ai rapporté le corps de la meurtrière ici...

Il bougea pour laisser apparaître, aux yeux de la dragonne, le corps de Lyra.

Ho... C'est elle donc.

Oui.

Il vit qu'elle avait aussi le masque de Lyra entre ses pattes.

Pouvez-vous me donnez ce masque, s'il vous plaît ?

Oui, pourquoi donc ?

Parce qu'il m'est maintenant chèrs...

Elle lui donna le masque et regarda son reflet dans celui-ci. Il vit les larmes couler de ses yeux émeraudes. Il pressa le masque contre sa tête... Il ne savait pas pourquoi. Peut-être à cause de la tristesse et qu'il voulait garder une partie de Lyra avec lui. Il soupira longuement.

Que lui arrive-t-il ?

Cette dragonne, Lyra, était une personne chère à ses yeux. Elle fut maudite, ce qui la força à tuer des dragons, et il réussi à briser la malédiction qu'après l'avoir mortellement blessé.

Pauvre garçon...

Puis-je vous demander une chose, Kraït ?

Bien sûr...

J'aimerais emporter le masque avec moi... Et j'aimeraisque vous enterriez Lyra comme elle le mérite... Comme une digne et gentille dragonne qu'elle a toujours été avant sa malédiction et après...

Je le ferais. Je vous le promet... Et vous pouvez emporter le masque.

Et pouvez-vous me procurer un guide pour que je retourne à Warfang, s'il vous plaït.

Bien sûr. Vous l'aurez tout à l'heure, pour le petit matin. En attendant, allez vous reposer à l'auberge. Je m'occupe du corps du dragon rouge et de celui de votre bien-aimé Lyra...

Merci... Merci du ond du coeur...

Ce n'est rien...

Il se dirigea vers la sortie avec le masque. La dragonne bleue l'attendais. Avant de sortir, il se retourna et dit à Kraït :

Adieu. Et que le chance et la bonne fortune vous accompagne pour le futur...

Vous aussi... Mais nous nous reverrons peut-être.

Le destin est imprévisible.

Il lui sourit avant de sortir. Le dragonne qui l'accompagnait lui dit gentillement :

Pauvre garçon... Pour vous remonter le moral, je vous offre un verre d'hydromel. Cadeau de la maison.

Merci beaucoup, madame.

Il arriva à l'auberge. On lui servit son verre d'hydromel et le but vite. Il leur souhaita une bonne nuit et alla dormir quelques heures. Lorsqu'il parti, il les remercia encore et leur dit au revoir. Devant l'entrée de la cité, son guide l'attendais. Il parti et, en chemin, il se retourna pour regarder une dernière fois la cité avant de la laisser comme le passé. Mais gardait un souvenir, le masque. Un souvenir du passé... Ce masque, comme ses cicatrices, avait un lourd et triste passé. Et Igniis allait le garder près de lui, pour se souvenir de sa bien-aimé. Maintenant, il jura de la venger. Il jura de pourchasser ce nécromancien. Et, une fois qu'il l'aura attrapé, il le ferait regretter ce qu'il a fait à sa bien aimé... Lyra.

Fin du Rp

Ceci est un petit message hors-rp qui dit que j'espère que cette petite histoire vous aura plus ^^

Sinon, petite récapitulation pour le personnage :
  - On sait maintenant qu'Igniis pourchassera le nécromancien de Malefor.
  - On sait qu'il aimera garder le masque de fer pour se rappeler de Lyra.
  - On sait qu'il s'est fait un ami : Kraït.
  - On sait que, s'il retourner dans la cité et y passe une nuit, il ira à l'auberge "Le dormeur".
  - On sait maintenant qu'il est impulsif lorsqu'on s'attaque aux personne qu'il aime.
  - Et on sait qu'il faut pas faire chier Igniis si on ne veut pas dormir ! Cool


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 841
Crédit : 3823
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[Terminé] Le contrat du souvenir ! (solo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Suis-je simplement ici pour me remémorer un souvenir ? [Livre 1 - Terminé]
» Se remémorer un souvenir [Livre II - Terminé]
» (solo) Voleur un jour, volera toujours. (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: