♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La taille ne fait pas le géant [pv. Igniis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La taille ne fait pas le géant [pv. Igniis] Jeu 20 Aoû 2015 - 18:31

C'était incroyable, Maritin n'aurait jamais cru que ce monde existait si Chrystal ne lui avais pas déjà montré quelques choses qu'il ignorait. Avec elle, il avait fait le voyage jusqu'à la terre des dragons, où elle l'a quitté après l'avoir déposé dans une plaine, lui indiquant la direction de Warfang. Il s'en voulait néanmoins encore un peu, qu'au final, il l'a quand même un peu forcé de se retransformer en sachant que c'était surtout pour satisfaire sa curiosité. Il devait avouer cependant qu'il était heureux d'avoir pu se rapprocher des étoiles. En parlant de celles-ci, la nuit était jeune mais claire, on aurait cru y voir comme en plein jour sous la lueur de la nuit. Cela le calmait de pouvoir s'approcher de la grande ville, les étoiles plein les yeux, sans devoir se casser la figure sur tout et n'importe quoi à cause du noir.

Cela devait faire une bonne journée qu'il marchait, mais la fatigue ne semblait pas le prendre. Se rappelant à quelle vitesse Chrystal l'avait amenée là, il se demandait pourquoi elle n'avait pas pu le déposer plus proche des portes de Warfang. Sans compter qu'il était quand même un peu affaibli par le voyage, surtout puisque son estomac était vide et qu'il n'avait pas eu l'occasion de grignoter ou de manger quoique ce soit depuis son arrivée dans les territoires draconiques. La faim le tiraillait délicatement, l'obligeant à forcer le pas de manière à rentrer au plus vite dans les enceintes de la cité.

Puis la surprise le prit. Il n'était qu'à une bonne centaine de mètres, que les murs semblaient déjà prêt à lui tomber dessus. Il aurait du s'y attendre, mais avait l'impression que ces murs étaient dix fois plus grand que ce qu'il s'était imaginé avant d'y être. Il se demandait comment il pourrait y entrer. La nuit, les portes étaient probablement fermées, et personne ne pouvait ni rentrer ni sortir. Peut-être trouverait-il un genre de trou dans la porte dans lequel il pourrait se faufiler, puis se lancerait à la recherche d'une auberge ou quelque chose dans le style. Il se ravisa très vite. La porte avait un air menaçante, de sa taille incroyable.

Plus ses yeux passaient sur cette porte, de haut en bas et de bas en haut, plus il se demanda si c'était une bonne idée de vouloir rentrer dans cet endroit qui n'était pas fait pour lui. Il se gratta l'arrière de la tête un long moment, déglutissant à l'idée d'être écrasé par des millions de pattes de créatures aussi grandes que Chrystal. En vérité, il était effrayé. Du plus profond de son être, il ressentait ce sentiment être bien plus fort que sa curiosité. Il était loin d'être invincible, il pourrait très bien mourir au moment même où il essayerait de rentrer dans ce monde qui lui était presque inconnu. Se retournant en déglutissant une dernière fois, il ne put s'empêcher de pousser un cri. Une ombre s'était profilée, il la voyait au sol, si grande, si effrayante...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taille ne fait pas le géant [pv. Igniis] Dim 23 Aoû 2015 - 22:47

Warfang... Malgré un sens d'orientation pitoresque, je ne me perdais jamais dans cette ville. Et, aujourd'hui, une ballade, ainsi qu'un bon livre, m'aidaient à oublier un stress constant forgé par le boulot. Mon supérieur m'avait saoullé avec toute ses paroles inutiles nous disant à chaque fois que nous devons à chaque fois faire attention, que tout le monde peut être un suspect... Mais bon, c'était le protocole de sécurité, je ne peux pas lui en vouloir. Enfin bref, j'était allé à la bibliothèque pour lire un bon livre comique. "Soigner les moeurs par le rire"... Une citation que je lu quelque part, mais où... Et cette technique marche très bien pour destresser. En plus, le livre était court... Même pas 100 pages. J'étais donc vite sortie de la bibliothèque et je commençais donc ma ballade. Faire le tour de Warfang me faisait faire, non seulement une ronde, ce qui remplissait un peu mon travail, mais en plus ça me faisait un peu marcher.

Aujourd'hui, la ville de Warfang était animé par les taupes et le dragons se balladant, ce qui était normal pour une ville telle que celle-ci d'être aussi dynamique. C'était l'été donc les touristes allaient et venaient presque infiniment. Et ce n'était que des dragons, comme je l'avais remarqué. J'entendais beaucoup de "Maman, j'ai trop chaud." ou bien "Il ne faut pas que j'oublie d'acheter un souvenir pour ma famille" ou alors "J'espère que les prix de l'hôtel ne sont pas exagérés, sinon, je ne reste pas une seconde de plus ici !" Ces réactions me faisaient rire puisque la ville leur était vraiment étrangère alors que ma maison est ici... Enfin bref, ma ballade avait été fort sympatique. Le crépuscule commençais à être présent et se noyait sur mes écailles et ma journée de travail était vraiment finie. Je fit demi tour, direction la maison !

J'allais, comme maintenant à mon habitude, chez moi pour chercher mon masque. Mon masque ? Pardon, le masque mortuaire de ma bien aimée Lyra qui est maintenant chers à mon coeur et avec lequel j'arrive à cacher ma tristesse sur sa mort. Et, après l'avoir mis sur ma tête, je serait allé à une taverne. C'était un rendez-vous mensuel où j'aimais boire un ou deux verre d'Hydromel.
C'était la nuit, j'étais dans une rue, près de l'entrée de Warfang, quand j'entendis un petit cri qui venait de l'extérieur de la cité. Je cru tout d'abbord à une agression donc j'accouru vers le bruit, même si ce n'est pas mon devoir en dehors, je déteste quand quelqu'un se fait agresser. Et, soudainement, je le vis. Un petit renard bipède bleu et blanc, il devait être 2 voir trois fois plus petit que moi. Et il était seul, je m'était complètement trompé sur le fait d'une agression... Ce genre de créature était inhabituel à Warfang. Soudain, j'entendis comme des volet se fermer au dessus de moi. Je détourna mon attention de cette créature pour lever la tête et je sentais que quelque chose tombais. Lorsque ma tête fut levé, je vis un pot de fleur tomber droit sur ma gueule !

- Ho non... C'est pas vrai !

Je me pris le pot en pleine tête ! La terre était partout sur mon visage. Je baissa la tête, comme pour regarder quelqu'un d'imaginaire, et je dis :

- J'en ai vraiment, mais alors VRAIMENT marre !

Je levais la tête et cria :

- MARIA !!! CA FAIT TROIS FOIS CETTE SEMAINE !!!

Maria était une dragonne blanche qui était maladroite dont sa fenêtre allais sur l'extérieur de la cité. Et, étant donné ma grande malchance, je me prend à chaque fois, lorsqu'elle ferme ses volets, son pôt de fleur qui tombe. Le pot m'avait atterris entre les deux yeux, et ça fait mal, je vous le jure, et de la terre était encore sur mon visage et c'était très dérangeant. Je mis ma patte avant droite sur mon museau et je ne pus m'empêcher de faire :

- Aïe...

- Désolé, Igniis.

- Ne t'en fait pas, ce n'est rien, Maria...

Je débarrasait alors la terre sur mon visage pour mieux voir le renard bleu devant moi. Je lui dit d'un ton, comme si rien ne s'était passé :

- Bonjour... Heu, bonsoir, pardon.


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 837
Crédit : 3678
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
La taille ne fait pas le géant [pv. Igniis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: RP Morts-
Sauter vers: