♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Une longue histoire (PV Jyvro-Saared)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Jeu 29 Oct 2015 - 13:06

Avancez, encore un peu, un battement d'aile après l'autre, mais je suis si las, j'en ai assez, pourquoi suis-je ici? Une semaine, j’aurais put rester à Warfang, pourquoi est ce que je continue d'avancer? le sol à l'air si confortable, faire une petite pause.. il n'y à aucun mal la dedans...

Non! Je doit continuer! je doit y arriver! Je doit le retrouver! Je l'entend, le son de son arme... les échos des esprits enfermer à l'intérieur, depuis une semaine que les suit... Je doit plus être très loin... mais les les plaies sont si douloureuse, elles sont partout, elles me torturent, elles laisse s'enfuir toute mes forces... Je n'en peut plus... je ne sait même pas ou je suit, dans les iles oui... ou allait je? vers Jyvro, mais pourquoi? je... mes pensés... faiblissent... j'ai du mal à battre des ailes... j'ai si sommeil...

La! un courant d’air chaud! je concentre mes forces et... Oui! quelques battements de plus, encore un peu... il n'est plus très loin.... je peut presque le sentir, j'ouvre les yeux, le paysage est floue, le décor est floue, la nuit est tomber depuis un moment, mais la! je le sent, juste en dessous de moi... dans la lumière aveuglante que j’entraperçois... je peut enfin me reposer, plus besoin d'avancer, mes muscles se relâche enfin... la chute est un délice de repos...

Je percute quelque chose, ça vol en éclat qui se plante dans mes plaies et en ouvre d'autre, ça fait mal... mais je n'en ai cure... il fait chaud, le contact avec le sol n'est pas aussi douloureux que prévu, les effluves se bousculent dans mes naseaux... cet endroit est bourrer de dragon... mais je m'en moque... un seul m'importe, je doit me redresser, lui dire que je suis la... pourquoi personne ne lui dit qu'un amis vient de traverser la fenêtre? Pourquoi sont ils tous silencieux! Je doit le retrouver... il est tout près... la! Sa silhouette rouge dans son armure... son arme si caractéristique... un pas après l'autre... trainer ma carcasse meurtrit jusqu'à lui, je ne sait même plus pourquoi je voulais le retrouver... et je m'en fout.. je suis si euphorique d’avoir réussis, malgré les multiples blessures, malgré la trainer sanglante que je laisse derrière moi... malgré toute ma lassitude... je l'ait retrouver

J-Jyvro...Tu est la en fin de comp...

Le reste de ma phrase se perd dans l'écume sanglante qui grandit au commissure de mes babines... mes pattes tremblent et me lâchent, je n'arrive plus à tenir debout... le sol est si confortable en fin de compte... je... ne sait... même pas pourquoi je suis la... mais les ténèbres de l'inconscience sont si accueillante.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Jeu 29 Oct 2015 - 15:26

Associa perdit sa joie du soir quand je lui dévoila mon méfait. Elle passa de frustré à enrager. Elle prit une chaise et me la lança par la tête. Je m'avais pas attendu a cette réaction. J'ai esquiver l'arme de jet improviser de peu. Elle s'avança et m'empoigna au collet. Bordel! Elle me lève du sol! Son visage remplis de haine et de rage me fixa avec ses dents grinçantes.

- COMMENT AS-TU PU ME TRAHIR! COMMENT AS-TU OSÉ FAIRE ÇA! JE NE SUIS PAS ASSER POUR TOI!

Je tenta de me justifier pour la calmer. Je ne l'avais jamais vu dans cette état. Sa rage laissa couler des larmes abondantes sur son visage. Je me souvenait de tous ce qu'avait fait Chaos avec mon corps. J'avais encore des frisson a y penser.

- Ce n'est pas moi qui contrôlait mon corps. C'est Chaos qui s'est amusé avec. Je n'aurai jamais accepter ça! Sinon je ne te l'aurai pas dit.

Elle me poussa sur le divan avec autant de force que de tristesse. Je ne pouvais même plus la regarder sans avoir de regret d'avoir été a la recherche de la dernière arme. Comment ai-je perdu le contrôle de mon propre corps? Ça n'aurait jamais dû arriver. J'étais prêt a encaisser tous les coups possible, mais elle ne fit rien. Elle resta planter devant moi les larmes coulant le long de ses joue et tombèrent au sol.

- Je ne veux plus te voir! PART DE MA VUE! J'ai besoin de temps...

Je me leva la tête basse et d'un coup, un Saared sauvage passa la fenêtre de ma cuisine dans un vacarme. Il était blessé. Je m'avança vers lui. Comment avait-il fait pour atterrir ici? Il me dit quelques mots.

-J-Jyvro...Tu est la en fin de comp...

Il eu quelque spasme. La seul personne que je connaissais qui pourrai le soigné était ma belle sœur qui venait d'arriver il y a deux jours. Je ne regarda même pas ma bien aimé. Je prit Saared dans mes bras, son sang dégoulinait sur mon corps. Je sortie de la maison avec les yeux sans émotion, mais j'avais honte de tous maintenant. J'arrivai au palais dans la nuit froide qu'il faisait. J'entrai dans l’appartement de ma belle sœur Amélia. Elle était la fille de ma vrai mère, mais pas de mon père. C'était un quadrupède. Pour l'instant je ne voyait que sa crête en chevelure. La couleur de ses écailles était blanche avec un rendu brillant. Ses yeux marron se démarquai des sa chevelure légèrement rosé. Ses ailes avait un drapé rosé comme sa crête. Elle fut prise de panique à la vue du corps de saared. Elle le soigna sur une table d'opération improviser dans une chambre stérile. Elle se devait de resté à ses cotés. Moi je parti avec un désespoir marquer par mes conneries. Je m'étais installé sur le bord d'une corniche du palais qui lui manquait une gargouille. J'étais coucher sur le dos en sanglot avec mon bras devant mes yeux. Pourquoi ai-je fait ça? Comment pourrai-je vivre sans son support et son amour. J'aurai voulu perdre tout sentiment ce soir, mais c'était clairement impossible.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Jeu 29 Oct 2015 - 20:21

Quelque chose... je devait faire quelque chose... a moins que ce en soit pas à moi de le faire? je ne sait plus, je vadrouille de rêve en rêve depuis ce qu'il me semble être des semaines, ce n'est pas normal, quand on est inconscient c'est sensé être le trou noir jusqu'au réveil, et la... Des pensées tourbillonne dans tout les sens, ma vue est toujours floue, la douleur est partout dans mon corps, j'ai du mal à distinguer le réel du de mon imagination

Je doit pas être KO, mais délirants plutôt, il y a ce quelque chose dont je n'arrive pas à me souvenir. Et tout ce que je voit... ça semble si réaliste mais si décousus de sens, au moins j'ai retrouver Jyvro... c'est déjà ça, ensuite... ensuite je ne sait pas.... je ne sait plus... que suis je venu faire ici? Retrouver Jyvro bien sur mais ensuite? Ca doit être le manque de sang qui me fait délirer...

Mais il y a aussi cet "ange" comme je l'appel, je croit qu'on devrait plutôt dire "une" ange, mais je ne suis pas sur que ce soit possible, elle est la depuis le début, je ne la distingue jamais correctement, un blanc le plus pur qui soit... avec des reflets rose, et deux point marron que j’entraperçois quelquefois, elle me nourrit, me soigne et me parle de sa voix voix douce, je ne sait pas si elle sait que je l'entend. Mais elle est la, et c'est le principal...

Enfin, au matin de ce que je présume être le troisième jour, après un long sommeil réparateur, je m'éveille complétement, enfin sortit du délirium, j'ouvre les yeux qui s'adaptent à la luminosité de la pièce, ce que je présume être une chambre d’hôpital ou un truc dans le genre, allonger sur un lit pas des plus confortable, j'essaye de me redresser mais un les divers craquements qui résonne dans mes articulations m'en dissuade, je retombe tête en arrière sur le matelas inconfortable.

La voix de l'ange se fait entendre, légèrement plus aigus que je ne l'avait crut pendant ma convalescence, mais toujours avec cette douceur irrésistible

Il ne vaudrait mieux pas essayer de trop bouger maintenant, vos blessures ne sont pas encore cicatriser, d'autant plus qu'après trois jours sans bouger... vous allez avoir un peu de mal à bouger correctement au début.

J'arrive à tourner mon cou vers elle et je l'aperçoit enfin distinctement, non seulement elle avait la voix et la couleur d'un ange mais elle était jolie comme un ange, d'apparence jeune, peut être un peu plus que moi, elle était assez grande, pas autant que moi bien sur, c'est difficile mais pas si loin que ça, sa crinière et ses ailes rosé allait parfaitement avec son blanc brillant, ses yeux marron s'intégrait parfaitement à son physique, elle semblait sereine et enjouer, et comment lui désobéir avec le ton qu’elle prenait, on avait juste pas envie de la décevoir quoi qu'il arrive...

Whaou... redescend un peu sur Terre vieux, elle te fait de l'effet d'accord, mais qu'elle dragonne que tu à croiser ces derniers mois ne t’as pas fait de l'effet? aucune! Tu à le droit de la trouver jolie mais n'oublie pas que tu est sous influence. Je me raclait la gorge pour retrouve un peu de voix pour lui demander.

Excusez moi mais... ou suis je? Combien de temps suis je ici? et Qui êtes vous sans vouloir vous offenser?

Elle sourit et se mit à mon chevet, continuant de répondre de sa voix irrésistible:

Mon nom est Amélia Amethyst Keeper, vous êtes arriver il y a trois jours en mauvais état ici, dans le Palais de Sky Badland, Et c'est mon demi frère Jyvro qui vous à emmener ici.

Je soupirais, au moins j’étais en sûreté de ce qui m'avait mit dans ce état, puis une infos tiltât dans mon esprit

Trois jours? vous êtes sur? est ce que vous m'avez donner de l'honnie pendant ce laps de temp? ou même récemment

Hum... non... ça j'en suis certaine, c'est important pour vous?

Puis je me rendit compte que je n'était pas dans l'état normal de sevrage, ma rage habituel et mes instincts territorial était museler par je ne sait quoi, mais un je ne sait quoi de puissant en tout cas.

Ça vas? vous avez l'air de tomber des nues?

Amélia se souciait de mon bien être? mais bien sur pauvre idiot! elle est médecin ou un truc du genre! c'est normal qu'elle dorlote ses patients

Un peu pour tout vous dire.... les journées ont été longues

Elle émit un petit rire mutin

Pas étonnant vus ce que vous avez raconter dans votre agitation, Et désoler de vous décevoir, mais je ne suis pas un ange.

Le rouge descendit de mes cornes pour se répandre sur tout mon museaux, elle éclatât de rire et la conversation fut lancer, nous dictâmes encore longuement puis elle me fit faire quelque léger exercice et examens pour tester mon état.

Et bien Saared, tu à eut de la chance, aucune séquelle définitive, aucun muscles endommager ou os briser, d’ici ce soir tu gambaderas comme un chevreuil, sans trop tirer sur tes plaies, elles ne sont pas encore cicatriser complétement.

C'était étonnant avec quel rapidité Amélia m'avais fait confiance et me tutoyait déjà, je testait mes pattes et lui demandait

Si tu n'est pas occuper alors, ça te dérangerai de me faire faire un tour du proprio? je ne connait pas bien l'endroit...

Elle répondit d'un ton enjouer, elle avait l'air d'être continuellement joyeuse

Pas de problème! Je ne sait pas si je serait le meilleure guide qui soit! mais essayons!

Et nous partîmes cote à cote à la visite du fameux palais.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Jeu 29 Oct 2015 - 21:18

Trois jours venais de passer depuis la nuit dégueulasse que j'avais eu. Trois jours sans Associa, trois jours que mes pères ne m'ont pas adresser un mot, trois jours que Saared était mal en point, trois jours que je déprimais. J'avais essayer a quelque reprise de parler a Associa, mais elle me laissa toujours en plant en me donnant seulement de la nourriture par la fenêtre. Je ne mangeais que le soir. Chaque minutes sans réponse me tuait. Peut-être devrai-je parler a un ami de ce qui me tourmente... peut-être que cela me fera du bien... Je me releva de ma corniche. Mon dos craqua plusieurs fois et je descendis le mur lacement. Je me rendis a l'intérieur du palais et je vis Saared et Amélia faisant la causette en marchant. J'alla vers eu d'un pas décidé. Je toucha l'épaule de Saared:

- Hé bien, tu as pas l'air si défoncé que ça. Je suis heureux que tu vas bien...

Je ne savais pas quoi dire d'autre. J'essaya de garder une mine passable ou du moins non dépressive. C'était tous à fait impossible d’empêcher tous les traits de mon visage de faire une mine dépressive. Amélia connaissait une petite partie de l'histoire et vint frotté mon dos. Bon pour la subtilité c'est raté. Des larmes coula de chaque bord de mes joues. Je baissa ma tête. Plus rien ne serai pareil. Pourquoi Chaos a prit mon corps pour ça. Je ne mérite même pas d'être ici. Dès que Saared va repartir, je vais aller m'isoler dans ma maison sur l’île Hivernale. Comme ça je serai tous seul, je ne pourrai faire de mal a personne et il y aura plus aucun destructeur de ma famille. Je voulait articuler quelque mots, mais rien ne sortit a par des bruits flous.

- heu... ben... hooffff...Grrrrrrrrrrrrr

Je voulais parler seul a seul avec Saared. Je regarda Amélia et elle pencha la tête en signe d'accord.

- Jyvro veux te parler homme à homme. quand il aura fini, tu me rejoindra a la chambre de soin, d'accord?

Elle partie vers le lieux dit d'où Saared avait été confiné pendant 3 jours. Je le fixa et lui fit signe de me suivre. Je l'emmena dans mon bureau bien décoré. Je lui montra un coussin qui avait l'air bien confortable pour s'asseoir. Je m'assois devant lui sur une chaise sans dire un mot. Rien ne sortait de ma bouche pendant quelques minutes, puis j'eu le courage de le dire.

- Saared... Je suis dans la pire des merdes que j'aurai pu imaginer. J'ai tromper Associa sans l'avoir voulu... Je ne contrôlais pas mon corps et Chaos un de mes ancêtres a décidé de se laisser aller... mais avec UN dragon blanc. Un mercenaire que j'avais engager pour trouver des armes de mon peuple. Ce dragon blanc a séduit Chaos et pendant que j'avais le dos tourné, il prit mon corps pour s'amuser avec le dragon blanc nommé Tida... J'ai honte d'avoir été sans garde et d'avoir trompé ma cher Associa.

Mes yeux était remplis de larme qui n'arrêterai jamais de couler. Pleuré était la seule chose que j'étais capable de faire. Moi le destructeur, le brave guerrier était en train de pleurer ses problèmes d'adulte, devant un adolescent. PATHÉTIQUE!


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Jeu 29 Oct 2015 - 22:32

Whaou... J'étais passer d'un excellent moment avec Amléia a... ça, c'est fous comme tout peut se bousculer, Attend? Tida? comme Tidaro? De plus... j'avait souvent vut des dragons dans l'état de Jyvro avec peu ou prou les même situations, la vérité risquait de ne pas lui plaire.

C'est... inattendu comme nouvelle, et si je te disait que ce Tidaro je l'ai embaucher moi aussi? comme mercenaire pour ma protection, et au final, tu n'est pas trop à blâmer pour avoir fait une partie de patte en l'air avec lui, il est machiavélique pour persuader les gens de finir dans son lit, j'ai faillis flancher, comme pas mal de gens qui ont du le cotoyer pour une durée prolonger alors forcément, je doute que tu es prit les devants dans cette affaire.

Je prit une pause et une inspiration dans mon discours

Mais tu sait quoi? Je pense sincèrement que ce n'est pas juste ça qui te perturbe autant. Certes c'est Chaos qui à prit le contrôle, et que tu te sente mal pour tromper Associa est une chose, mais tu ne culpabiliserait pas autant si au fond, tu n'avait pas apprécier le moment que Chaos a passer avec Tidaro. Dans le cas contraire tu aurait été furieux envers Tidaro et encore plus envers Chaos, mais de ce que je voit tu es en colère contre toi même, pas uniquement parce que tu à tromper ta fiancer, mais parce que tu y à prit du plaisir et que tu trouve ça anormal venant de toi.

Je prit une position plus confortable sur le coussin et continuas

Tu sait... c'est pas rare d'en croiser, du moins ça l'était chez Malefor du temps ou j'y vivait, Pas tous bien sur mais une partie des dragons se découvrait soudainement attirer par le même genre qu'eux, voire par les deux en même temps... tu n'est pas une abomination ou un pervers dégénéré pour autant Jyvro, et pour Associa, tu l'as tromper, ce n'était stricto sensu pas de ta faute ni ton inention mais tu l'as fait, alors à part si elle ne supporte pas que tu aime autre chose que les dragonnes, mais si c'est le cas, vous n'avez rien à faire ensemble

Sinon je trouvait ce bureau très jolis... et je me demandait ou était passer Amélia...


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Jeu 29 Oct 2015 - 23:45

Je resta pensif pendant quelque seconde après les dirent de Saared. Il avait bien acquis de la maturité. Ce qu'il disait n'était pas faux. mes larmes s’asséchèrent et je le regarda tranquillement. Je savais bien que j'étais devenu bisexuel, mais lui aussi avait côtoyer Tidaro et l'avait engager. Mais que ferai-je sans Associa...

- Pour ma bisexualité, j'avais compris dès que j'eu du plaisir... Je suis surtout désespéré de ne plus être avec Associa... Elle a été pour la première fois violente avec moi et je suis sure que je l'ai blesser gravement sur le cœur. Je ne veux pas la perdre... Nous avons tellement partagé ensemble et je crois attendre pour l'année prochaine des dragonnets... Je suis pas sure, mais il se pourrait.

Je prit un peu d'air pour évité de recommencer à sangloté. Elle ne voulait plus me parler et ça me faisait tant regretter cette expérience sensuel avec Tida... Bien que jouissive, je la regrettais absolument. Le mal était fait. Il fallait simplement espéré que Associa soit compréhensive et ouverte a mon nouveau monde. Je regardai Saared qui avait l'air pensif:

- Tu as l'air d'avoir frapper un mur blanc et rose aux yeux marron, je me trompe? As-tu pris ton traitement d'honnie?

Je ne voulais pas en plus d'un Saared qui fraternise avec les femelles du coin. j'avais déjà des problème majeur, je n'en voulais pas d'autre sur ma pille. À bordel! Je suis encore a parlé de problème!!! Fouté moi la paix pour au moins quelques jours!


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 0:06

Je suis totalement pris au dépourvus par la remarque de Jyvro, le destructeur venait d'aborder un sujet plus qu'épineux...

Hum... je voit pas de quoi tu parle... enfin si, enfin pas tout à fait, en fin c'est compliquer, ça fait trois jour que je suis sevrer d'honnie et j'ai toujours pas envie de sauter sur Amélia et d'essayer de te botter le derrière, et c'est franchement étrange... tout comme la façon dont je suis arriver ici, et oui je trouve ta demi sœur jolis et intéressante, mais je bave comme ça sur tout ce qui est draconnique et féminin depuis que je prend de l'honnie, alors rien de surprenant de ce cotés la.

Certe je l'avait qualifier d'ange mais j’étais en plein délire, rien de bien sérieux.

Et puis Amélia charmerait n'importe qui, elle est fraiche, joyeuse, il faudrait vraiment être une ordure pour se la mettre à dos, et puis elle est attentionnée, compatissante, à part être un monstre sans coeur, i lserait difficile de l'apprécier, et puis elle est si belle, et elle à une voix si douce il est juste pas possible de...

Je remarquais que Jyvro lançais un regard appuyer vers la porte tout à coup et suivant son regard je découvrit Amélia qui riait doucement dans son coin à l'écoute de mon discours, le rouge me descendit de nouveau des corne pour se répandre sur le reste de ma tête

Hey! ça ne veut rien dire! pas la peine de ricaner vous deux! de toute façon je me sent faible, je vais me recoucher!

Ca ne me ressemble pourtant pas de m'emporter à ce point,et ma réaction n'est guére vaillante, mais je m'empresse de retrouver ce matelas inconfortable et d'essayer de trouver le sommeil malgré mon humeur bougonne.



Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 0:40

Je repris un peu de joie de vivre grâce a se petit moment de folie de Saared. Je me sentais d'attaque a lui balancer de grosse colle. Il fallait bien se détendre avec tous ses événements dépressif. Avant qu'il part, je mit une Spiritclaw devant lui et lui sourit:

- Tida avait raison, tu as un jolie petit cul... Nan je déconne. Plus sérieusement, je pourrai vous faire marié. Il y a une belle chambre confortable avec tous ce qui vous faut pour rester 2 semaines enfermé. En plus Amélia veux avoir un grand dragon fort et quadrupède. Le seul quadrupède qu'il y a ici c'est toi.

Je lui sourit avec un grand sourire beaucoup plus joyeux qu'avant. Un coussin viens frapper mon visage. Amélia venait de me lancer un coussin en plein visage. Je me tourna vers elle. Elle était toute rouge à cause de la remarque que j'ai fait.

- Commence pas a parler de mes préférences! Tu ne l'es connais pas! Même si elles se rapprochent de ceux de mère!

J'éclata de rire et relança le coussin, mais sur Saared. Ses deux jeunes sont en bonne santé et on une bonne vie devant eux. Moi aussi d'ailleurs. Il fallait simplement donner du temps a Associa. J'aimerai bien rencontré mère un jours. De quoi elle avait l'air?

Il faudra que tu m'emmène voir mère un jours. J'ai beaucoup de questions à lui posées. Allez dormir, il se fait tard. Je vais faire de même.

Je laissa le soin a Amélia de reconduire Saared dans sa chambre et je repartie dormir a la belle étoile sur la corniche sans gargouille du palais. Cette nuit, je dormis avec beaucoup plus d'aisance. J'avais allégé un fardeau et j'ai ri un bon coup. J'étais tous de même inquiète de la réponse de Associa, mais aussi de la façon que Saared était parvenu dans ma maison. Une nuit de sommeil fait toujours du bien à l'esprit...


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 1:12

Doux sommeil réparateur, surtout quand on sait qu'au réveil on seras un peu plus réparer que la veille, sauf quand des bruits de pas lourd font soudainement irruption dans la pièce et vous secoue brutalement pour vous réveiller, j’entends Amélia protester mais elle ne vaut pas lourds face au 4 type cuirasser et lourdement armer qui viennent d'entrer dans la chambre, un autre entre à leurs suite, toujours un bipède, celui ci armer plus légèrement cependant, il s’arrête devant moi et me demande abruptement

Ou étiez vous cette nuit?

Encore un peu groggy par le sommeil, je m'efforce de répondre

bheu... dans cette chambre, à dormir, pourquoi?

Il prend un air encore plus sévère et lâche d'un ton ferme

Parce qu'on à assassiner le premier ministre cette nuit même, égorgez brutalement, et le seul témoignage sérieux rapporter parle d'un grand dragons quadrupède fuyant la scène de crime dans l'obscurité.

Je suis complétement abasourdit par la nouvelle et Amélia est littéralement horrifié de l'entendre, elel port un e patte à sa bouche pour contenir le hoquet d'horreur

Capitaine... on y à pas penser, mais il n'y a pas qu'un quadrupède au château, et celle ci n'est pas blesser et connait les lieux...

Le supérieur se retourne vers son subordonné, affichant une moue perplexe puis balaye la suggestion d'un revers de patte.

Ridicule, Mademoiselle Amélia ne commettrait jamais un crime pareil, il suffit de la connaitre depuis 5 minute pour s'en rendre compte. Le seul suspect possible est donc ce personnage arriver dans des circonstances assez mystérieuse et dont les motivations nous sont encore inconnus

Amélia secoue son adorable tête pour émettre un commentaire indigner

Attendez capitaine! je suis rester toute la nuit à son chevet! et il n'as pas quitter son lit une seule fois.

Avec tout le respect que je vous doit mademoiselle Amélia, êtes vous certaine de ne vous être pas assoupit de toute la nuit?

La dragonne affiche une mine de prise au piége et continue de sa voix sans jamais élever le ton

Il s'agit de mon patient capitaine, et je vous assure qu'il n'es pas en moyen de commettre un meurtre dans son état.

L'officier réfléchit un instant puis déclare

Très bien, je vous fait confiance, j’espère juste que ce n'est pas une erreur de ma part...

D'un geste de la main, il entraine ses gardes avec lui à l'extérieur e la pièce, Amélia soupire mais reprend vite son sourire caractéristique, je suis encore plus sidéré qu'elle est mit sa parole et sa crédibilité en jeu pour me couvrir moi, un dragon qu'elle connait depuis à peine une journée.

Amélia... tu n'avait pas à lui mentir ainsi, je peut t'assurer que je suis parfaitement innocent

Elle me fit un clin d’œil et me tire la langue ce que je trouve tout à fait adorable une fois de plus... je me rammolitun peu moi ces temps ci non?

Je sait hihi! j’avais entre autre envie qu'on bavarde encore un peu, et puis je n'ait pas tout à fait tord, tu n'est pas trop en état de faire quelque chose de ce genre, que dirait tu de reprendre notre conversation d'hier en attendant que Jyvro passe car oui, il vas forcément passer le connaissant.

Nous repartons donc dans notre discutions sur la guerre qu’elle avait indirectement vécus, et mon passer Maleforien, sans pour autant nous priver de sujet plus léger entre deux souvenirs...


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 1:49

La garde m'avais réveiller en me jetant un 18ème seau d'eau au visage. Je devais dormir profondément pour que 18 sois suffisant. Quand je me leva, les garde était tout agité comme des fourmis qui tentais d'esquiver des piétinements. Il se regroupèrent et le chef de la garde vint me parler. Un meurtre avait été commis dans l’enceinte du palais et mon premier ministre était mort égorgé sauvagement avec une lame tranchante. Je n'en revenais pas. Il parlait d'un dragon quadrupède qui serai a l'origine du meurtre selon un témoin... Les seul quadrupède qui était dans la ville était Saared et Amélia. Aucun des deux n'aurait pu faire une telle chose. Je me devait d'aller voir ça moi même et d'aller leur parler.

Le lit au drap blanc était maculer de sang. Il en dégouttait encore, tellement que le corps avait maintenant une teinte blême. Il s'était vidé tranquillement toute la nuit. Le corps gisait encore dans la position d'origine. Quelque dragon inspectais les lieux pour trouvé un quelconque preuve, mais en vain. Je sorti de la pièce avec un haut le cœur. L'odeur était atroce. Je m'engagea vers le chemin pour l'infirmerie.

J'entra tranquillement et vit que Saared et Amélia discutait paisiblement. Ils avaient surement eu la visite de la garde et pourtant il n'avait pas l'air ébranlé.

- Saared? Tu es sur de n'avoir rien fait? On m'as dit que tu était resté dans la chambre... est-ce vrai?

Je faisais confiance a Saared, mais je me devais d’effacer tous soupçon pour le mettre blanc. Tous va dépendre de ce qu'il va me dire. Un nouveau problème sur mes bras... Pourquoi tous arrivait dans les pire moment ses dernier temps? Associa, Saared et maintenant un meurtre... Saared était étrangement parvenu a me trouver. Comment il a fait je ne sais pas. Il ne cherche même plus a être territoriale sans l'honnie. Ouais, Saared était vraiment étrange. Je me devait de le faire regarder de près. c'était peut-être un change forme ou quelque chose du genre.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 2:13

Certains! Je me suis endormit tôt et je me suis réveiller seulement lorsqu'on est venu me secouer pour m'interroger, je n'ai tuer personne! ça fait longtemps que j'ai renoncer à la violence gratuite! En plus je ne connaissait même pas cet endroit il y a 5 jours! Je n'ai strictement aucun mobile pour assassiner le premier ministre de Sky Badland!

En tout cas Jyvro semble fatiguer, et il à le droit, sa querelle avec Associa, mon arriver brutal et maintenant ça, il avait de quoi être dépasser par les événements

Et si ça peut rassurer tout le monde, je propose qu'on mette des gardes à partir de cette nuit devant ma porte, comme ça aucun risque que je sorte assassiner une autre personne.

Déja qu'à la base tu n'est pas sensé pouvoir sortir du tout...

Jyvro plisse les yeux, il n'as pas l'air de comprendre ce que lui dit Amélia et attend forcément des précisons, puisqu'il qu'il m'a vu tenir debout la veille.

Jyvro sil te plait, je te demande de ne pas t'énerver mais... j'ai mentit au capitaine de la garde en prétendant que Saared n'était pas état de quitter la pièce, il ne l'as pas dit mais pour lui le coupable est déjà tout trouver, j'ai voulut éviter à Saared de passer le reste de sa visite au cachot ou en cellule alors je lui ait menti. Ça ne me fait pas plaisir de te demander cela mais peut tu faire de même à ce sujet?

Au final, je devait rester coincer ici, en attendant que tout ce bordel s'éclaircissent, je prit Amélia à part et lui demandais avant que Jyvro ne puisse répondre

Excuse moi Amélia mais... tu pourrais demander à Associa de passer me voir... ça fait un moment que je ne l'ait pas vut

Pas de problème, elle seras sans doute très heureuse de te revoir.

Mais en attendant, il fallait faire face au destructeur.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 2:41

Tous ce qui se disait me dépassait. Amélia avait menti au chef de la garde et maintenant je devais faire de même! Quand tous ca sera fini, je réprimanderai Amélia... Attend 30 secondes! Il vient de demander a Associa de venir ici, Mais il veux ma mort ma parole! Je prit mon museau d'une main et regarda Saared de face:

- C'est sur que je vais te faire surveiller et de deux... Tu veux ma mort? Associa va me tuer à vue. Elle m'a lancer un chaise et ma soulever de terre comme un vulgaire sac de patate! Pour ce qui est du mensonge, je n'ai pas vraiment le choix... dès que tous ça sera fini, je vous botte le derrière tellement fort que vous ne pourrez plus vous asseoir pendant des mois! me suis-je bien fait comprendre? Maintenant c'est leur de s’éclipser pour ne pas se faire dépecer...

Trop tard... Associa était déjà devant la porte les mains sur ses hanches gracieuses... Ce n'est pas vraiment le temps de la contempler. C'est le temps de survivre a un assaut. Associa passa a coté de moi comme si je n'étais pas la. J'avais encore plus l'air idiot. Elle avait sois une idée de vengeance ou elle n'avait simplement pas encore fait son choix. Je baissa la tête sans la regarder et je sorti. J’attendais sur un banc a coté de la porte insonorisé. Je n'entendais rien. La dépression est revenu me quérir comme un trophée de chasse qu'elle avait oublier dans sa caravane. Amélia s'assit a coté du banc ou j'étais. Le silence régnait. Elle me regarda avec une mine de questionnement pour savoir si je garderai le secret et je lui fit signe de la tête que oui. Elle frotta sa tête contre la mienne en signe d'affection et repris une mine joyeuse. Ma sœur me fit sourire. Elle était capable de faire sourire les plus déprimer du monde.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 3:08

Associa attendit que Jyvro et Amélia sortent de la pièce pour engager une vigoureuse étreinte purement fraternelle

Alors mon gros? tu te pointe juste quand il faut pour rajouter du soucis pas vrai?

Sa voix assurer et sur m'avait manquer à coup sur, c'était le genre de voix que nul ne pouvait briser facilement.

Comme tu le voit, je doit porter la poisse.

La destructrice se retire peu après, il faut croire qu'elle n'est pas venu la juste pour papoter ou revoir une connaissance.

Il y a des points qui restent obscure dans ton histoire Saared, tout d'abord, comment à tu tracer Jyvro jusqu'ici?

De la même manière dont je l'ai guide rà travers les terres ténébreuse, en suivant les échos des esprits contenu dans son épée

Je voit, ensuite, qui t'as mit dans cet état quand tu est arriver? c'était vraiment moche à voir, et pourquoi prendre autant de risque pour juste le revoir?

C'est vrai ça... je n'y avait plus trop réfléchit depuis mon arriver, mais qu'est ce que foutais la? et qui m'avait amocher à ce point la? je plissait les yeux, essayant de me remémorer, mais ma mémoire est comme un savon lisse et glissant, on sait qu'il est est la, mais impossible de mettre la patte dessus

Je... Ça avait un rapport avec... non... J'étais en train de... et puis... rho non ça m'échappe! désoler Associa, Et pour l’attaque... je ne m'en souvient même pas, mes souvenirs de voyages sont comme floue, un peu comme si je ne les avait pas vraiment fait de moi même... vraiment désoler de mon amnésie et du meutre...Mais je n'y suis aucunement lié, du moins... pas de ce que j'en sait

Associa prit un air pensif, on avait dut l'envoyer pour m'interroger plus en profondeur, ce qui était diablement sensé

JE voit... merci de m'avoir accorder un peu de ton temp et remet toi au plus vite

Elle entamas sa sortie mais je n'avait pas finit

Merci et... Associa?

Elle s’arrête dans le cadre de la porte sans répondre, c’est à moi de jouer maintenant.

Essaye de ne pas tout foutre en l'air avec Jyvro, ça aurait été bête d'avoir parcourus la moitié du monde à ta recherche et affronter la citadelle des maitres noirs pour finir ainsi

La destructrice s’arrêtent encore un instant de dos, soupire puis part d'un pas moins vif vers une destination inconnus.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 5:16

Associa sorti de l'infirmerie et s'arrêta devant moi... Elle ne dit rien sur le coup, puis ouvra légèrement la gueule pour s'exprimée:

- Jyvro... Viens me rejoindre à la maison ce soir. Nous avons besoin de discutés... Je vais t'écouté et nous pourrons parler de ça sans dégât.

J'eu un espoir en même temps qu'une peur... Je hocha de la tête tranquillement sans la regarder. Étant très honteux. Associa n'aimait pas que Je sois aussi pathétique, alors elle prit sa mâchoire avec sa main et me releva la tête:

- Je n'ai pas épouser un dragon piteux. J'ai épousé un fière guerrier. Redresse ta tête et assume toi comme tu es.

Je ne pu rien dire, Associa m'embrassa tendrement et colla sont front au mien. C'était signe qu'elle me pardonnait de mes méfaits. Je passa ma main  derrière sa tête pour rester un moment collé a elle. Je devait lui dire tous. Mes sentiment, mon orientation, mes désire, TOUT! Sinon une confiance ne pourra jamais être entre deux marier. Je la laissa partir vers la maison et je souffla un bon coup. Amélia me frappa l'épaule pour me félicité d'être encore vivant et avec elle. Elle me tira une une joue de ses griffes pour me faire comprendre de ne pas refaire une chose comme ça. Comme si j'avais initier cette partie nocturne. Néanmoins, je devais surement des remerciements à Saared. Moi et ma belle sœur revinrent dans l'infirmerie. Je pris la tête de Saared et la colla contre mon torse pendant quelques secondes:

- Je ne sais pas ce que tu lui as dit, mais merci. Tu vas bien manger je te le dit. La meilleur viande rouge que tu auras goûté de ta vie, mais seulement quand tu aura pleinement récupéré.

Nous parlâmes pendant des heures de tout et rien. Saared Amélia et moi avions des discutions qui passait du lourd au Légère. La nuit tomba bien vite. Je pu retourné a ma maison. Associa m'attendait sur le divan et me fit signe de m'approcher. Je m’assois à ses cotés et elle me regarda attendant une réponse:

- Mes sentiments envers toi non pas changer. Je t'aime énormément et je ne voudrai pas te perdre une deuxième fois. Pour ce qui est de mon orientation, je crois bien aimer les deux genres. Mâle ou femelle... Chacun on leur caractéristique. Mes désirs reste de vouloir fondé une famille avec toi, mais peu être un ajout de mâle dans mes temps libres me ferai du bien... Pour ce qui est de l'histoire, nous étions dans la forêt après un combat dans notre camp...

Je lui conta tout les mouvement, détailles et sentiments ressentit pendant cette nuit. Associa était très intriguer par l'histoire, mais elle avait tous pour décidé de son dernier choix ultime. Elle croisa ses bras pensive et fermer sur sa décision. Elle avait choisi ce qu'elle allait dire:

- Je comprend tout. Rien a changé gravement dans notre relation. simplement quelques détails absurde. Si tu veux aller chercher quelque plaisir avec des mâles, tu devras me promettre que ce ne sera qu'avec mâles et que tu prend plus de temps pour nous deux. Nous faisons beaucoup moins d'activité qu'avant. Je veux simplement passer du bon temps en ta compagnie... Est-ce trop pour toi?

Je colla mon front au siens pour accepter ses demandes. Des larmes de joies coulait sur ma joue maintenant remonté vers le haut. Nous nous serrâmes pendant ce qui semblait une éternité. nous étions partie dans notre monde chaud et douillait qui était notre lit. J'avais oublié de demander aux gardes de surveiller l'infirmerie...


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 12:01

Finalement j’aurai plus discuter qu'agi dans cette histoire, enfin depuis que je suis arriver en fait, en une seule phrase bien placer, on peut rabibocher deux personnes, les mots ont une telle puissance parfois, c'en est étonnant.

L'angoisse me prend à la vue de la nuit qui tombe... et si... non, je suis innocent, parfaitement innocent, je n'ai rien à voir avec ses histoires de meurtres, il me vient une une idée pour être certain que Amélia puisse garder un œil sur moi toute la nuit. je bafouille d'une voix embuer par le gêne de ma proposition.

Amélia.... qu'est ce que tu dirais de, comment dire... dormir à cotés de moi ce soir? comme ça tu pourras me surveiller tout en te reposant, et à moins que tu n'est la bougeotte dans ton sommeil, j'ai peu de chance de me lever et d'aller commettre un autre meurtre.

Je n’empourpre vers la fin de ma phrase, comment avais-je put lui suggérer cela sans défaillir? La rassurer au plus vite sur mes intentions serait une bonne idée.

Je t'assure que ce n'est pas un stratagème pour t’emmener dans mon lit ou quoi que ce soit... c'est juste une précaution supplémentaire, rien de personnel la dedans.

La dragonne penche la tête un instant pour réfléchir puis répond avec entrain et avec toujours ce ton plein d'entrain.

Pas de problème! j’espère juste ne pas me faire écraser par ta volumineuse carcasse.

Elle riait au éclat de sa blague, et son rire était franchement contagieux, même si on ne trouve pas sa blague drôle, ça ne me ressemblait pas non plus de rire ainsi à une mauvaise blague, surtout si je suis le principal intéresser.

Un quart d'heure plus tard, Amélia me fait signe et je me pousse pour lui faire de la place sur le matelas, nous sommes obliger de nous rouler en boule l'un contre l'autre pour tenir à deux sur la paillasse, et le parfum de ses écailles était comme le plus doux des fumets à mes naseaux, je frétillait de la queue pendant plusieurs tellement j’étaie excité d'être au paradis avant d'enfin pouvoir m'endormir.

Des pas lourd, on vient par ici, et rapidement, je baille un grand coup et entrouvre les paupières et Amélia est déjà lever, les yeux fixer sur la porte un éclat de voix rageur se fait entendre puis une voix bien trop connut à mon goût

Je m'en cogne qu'il soit votre ami messire Jyvro! Vous m'avez dit vous même qu'il est sous traitement, et son état dans lequel il est quand il est sevrer! Ça ne peut plus durer! il passeras sa nuit dans une cellule point barre!

Le destructeur et le Capitaine de la garde du palais de Sky Badland firent éruption dans la pièce, visiblement agités tout deux, le capitaine ne se formalise pas de notre position à Amelia et moi sur le lit et me pointe de du doigts immédiatement et furieusement.

Vous! vous allez nous suivre immédiatement dans votre future cellule!

Je redoute la réponse à la question que je vais poser mais je ne compte pas me laisser embarquer ainsi sans savoir au moins de quoi on m'accuse

Quoi encore? peut importe de ce que vous pourrez m'accuser je suis innocent! j'ai un témoin pour le prouver et un alibi!

La gradé se calment et répond d'une voix sec et ferme

Il y a eut un autre meurtre, le ministre de l'intérieur cette fois, le numéro 3 de notre gouvernement à été assassiné cette nuit même, et ce n'est pas tout...

La première nouvelle ne me réjouit guère, Amélia n'en tire pas large non plus, surtout sous le regard que lui porte Jyvro, ces deux la auront sans doute besoin de s'expliquer d'ici peu.

...Une innocente cuisinière qui se rendait au fourneaux de très bonne heure à été retrouver morte dans un débarras, elle avait été sauvagement violé avant de mourir.

La nouvelle jettent un froid dans la pièce, la nouvelle me fait tomber de haut, Amélia est littéralement tétaniser par la nouvelle.

Et j'ai crut comprendre que depuis peu, vous prenez des herbes pour... calmer vos ardeur, et que vous n'en aviez pas eut depuis votre arriver!

C'est ridicule! si le manque d'honnie m'avait affecter depuis que j'ai atterrit ici, vous auriez été forcer de me mettre directement dans une cellule dès mon arriver!

Le Gradé serrent les dent, il essaye de me coincer et je ne peut pas le lui reprocher, après tout c'est son taff et il est sur les nerf, mais il n'as pas de preuve tangible, juste des indices et des fait qui colle plus ou moins entre eux. Je m'étais endormit au paradis et je me réveille dans le 7éme cercle. Il sortit d'un pas rageur, Amélia éclata en sanglot, je plaçait mon aile au dessus d’elle pour la réconforter, la voir pleurer était la pire chose que je voulais voir. Personne n'avait le droit de la faire pleurer ainsi...


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 16:50

Je ne savais pas quoi penser. Le chef de la garde ne m'écoutait même pas. Il était tous a fait sur que l'assassin était Saared. Pourtant, même si je faisais confiance a Saared, les indices le pointait tous du doigt. Pourquoi tout ça arrivait maintenant? Et comment? Si Saared était le tueur, comment il aurait pu passer sous la surveillance de Amélia... à moins que. J'attendis que le chef sort pour posé quelques questions a nos deux quadrupèdes:

- Amélia? Tu avais bien dit que mère n'était pas facile à réveiller avec tous ce que tu faisai, c'est bien ça?

- C'est bien ça, pourquoi me demande tu... Non tu ne crois pas que... Ça serait de famille!?!

- J'ai le même problème et tu l'as surement... Il se pourrait très bien que Saared sois partie sans que tu le sache... Pourquoi êtes-vous dans le même lit?

Je les fusillais du regard, mais je regardait surtout Saared pour qu'il me donne des réponses. J'avais une meilleur mine qu'hier, mais je n'était pas très content de tout ce qui se passait autours de moi. Un tuer et violeur sans merci se promenait sur mon territoire en liberté et tuait mes sujets et mes travailleurs. En temps normal, j'aurai supporté Amélia en la réconfortant, mais je n'étais pas d'humeur gentil et accueillante. De plus Saared le faisait bien, mais tous tournait autour du dragon bleu et ça me déplaisait de devoir surveiller et questionner un ami. Si Saared était coupable, je devrai le faire enfermé et lui donner la mort moi même... Je ne veux pas...

- Saared... Si tu es accusé et prouvé coupable, sais-tu que tu sera enfermer et exécuter par moi... Je veux bien croire que tu es innocent, mais tout es pointé contre toi.

Je le regarda sans rien dire de plus. Je ne pouvais plus faire confiance a personne dans cette affaire. Je me devait de tout trouvé moi même. Je sortis de l'infirmerie et partis vaqué a mes obligations... étudié les scène des trois crimes... Mon premier ministre, le ministre des affaires internet et une pauvre cuisinière violé de façon sauvage. Je dû braver l'odeur putride des lieux des crimes. Ses trois meurtres était clairement commis par la même personne. La même technique de combat et la même violence gratuite... Je failli rendre mon diner plusieurs fois en cherchant des preuves. La nuit approchait encore. Je demanda a des Kobolds roublards de surveiller chaque couloir, sans être vu et en ne faisant rien si il y avait un meurtre. Cette décision n'était pas facile, mais je dû la prendre. Les Kobolds étaient une vingtaine a observé le palais de par tous les angles possibles...


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 17:50

Qu'est ce que je fout ici? Pourquoi suis-je venu ici? Pourquoi mes instincts ne ressurgissent pas? Qui m'as mit dans mon état actuel? qui s'amuse à mettre la pagaille dans les Badland? Trop de question restaient sans réponse, j'ai l'impression d'être un fétu de paille emporter par la tourmente, il vas sans aucun doute y avoir des renforcement de la sécurité, d'abord les deux gardes à ma porte, puis tout le palais en alerte probablement, les visites interdite à part Amélia... c'est pas comme si grand monde allait vouloir venir prendre de mes nouvelles de toute façon.

En plein milieux de la journée, je fut prit d'une crise d'angoisse... et si même Amélia me croyait coupable? et qu'elle restait parce que... parce que... bref j'en sait rien mais ce n'est pas l'important, elle avait passer tout les derniers jours à mes cotés, l'idée qu'elle pouvait me croire coupable sonnait comme insupportable dans mon esprit.

Amélia, répond moi sincèrement je t'en supplie, est ce que tu me croit coupable de tout ce qui arrive ces temps ci?

Elle répondit avec le sourire comme d'habitude.

Si c'est à cause de toi que je me suis cogner une griffe dans le pied du lit ce matin alors oui, je t'en veut horriblement et j'ai peur de rester 5 minutes de plsu en ra compagnie!

Bon sang comment faisait elle? elle n'était pas nunuche ou gourde et réussissait à garder cette fraicheurs et cette joie de vivre quoi qu'il arrive, elle.... elle était merveilleuse, un don du ciel ou de quelque puissance céleste puisqu'elle réussit à me faire rire jusqu'à dissiper mon angoisse.

Il n'y eut pas d'autre d'autre incident notable durant le reste de la journée, si ce n'est mon isolement total de l'extérieur, à me perdre dans les deux puits brun qu'était les yeux d'Amélia, je devais sérieusement manquer de vie sociale pour m’accrocher ainsi à elle.

Encore une fois le soleil se couchas sur les Badland, le matelas me semblait pareille à une guillotine, mais après comme je en cesse de ma le répéter, je suis innocent, tu n'as rien à craindre, totu vas bien se passer... ou pas, enfin nous verrons.

Je sent le sommeil me gagner peu à peu,Amélia est toujours éveiller mais pour combien de temps, je glisse doucement ma patte dans la sienne et les réunit fermement, je la vit accepter le contact sans rien dire, son sourire c'était légèrement modifier, comme si elle cherchait à me dire quelque chose par son expression faciale, mais nous n'avons pas besoin de parole pour communique à ce moment la, je cherchait de l'affection et du réconfort, et comme toujours elle comprenait, à peine une semaine que la connaissait, et j’étais prêt à lui décerner le titre de meilleure ange du monde.


J'ai mal... quelque chose ne vas pas... le matelas est humide? ça sent l'hémoglobine, j'ouvre les yeux, certiane de mes palies se serait réouverte? non, le sang s'échappe par des blessures récente, je me léve péniblement et j’aperçois...

Super réveil, Jyjro, le capitaine et Amélia sur le seuil de la pièce, les deux dragons me regardent intensément et Amélia détourne le regard, sans un mot je me lève, alors que je n'était pas sensé pouvoir le faire.

Encore un n'est ce pas?

Oui... le général en chef de nos forces armée, malgré le fait que nous ayons mit une doublure à sa place, l’assassin l'as retrouver, mais il ne c'est pas laisser faire et tout tend à croire qu'il y a eut une lutte violente.

Non...

De plus nous avons une multitude de témoins fiable qui ont retracer le chemin qu'à parcourus l’agresseur, qui est sortit de cette chambre et est revenut dans cette chambre après son méfait

Non...

Dernier élément, nous avons retrouver l'arme de tout les crimes, un fourreau de griffe, un embout de métal affiler qui se fixe au bout d'une griffe justement, ce genre d'arme ne peut être fabriquer que sur mesure et manié par une seul personne.

Je regarde à mes pattes et une de mes griffes est parfaitement ajuster dans le petit bout de métal tranchant comme un rasoir...

NON!

Saared Rugard, vous êtes en état d'arrestation pour draconnicide volontaire à 4 reprise et de viol aggraver de meurtre.

Les gardes passent la porte pour m’emmener, mais le plus douloureux vient du regard fuyant de la dragonne, j'essaye de m'approcher d'elle

Amélia... je te jure...

Ma voix se brise quand je voit ses yeux se remplir de larme quand elle me regarde en face, les gardes m'epoigne fermement

Sur tout ce qui m'est sacré Amélia... je...

Elle détourne les yeux à nouveau pour commence à sangloter, elle est anéantit, sa magnifique crinière se balance au rythme de ses sanglots, les gardes me forcent à les suivre vers la porte, j'ai l’impression que mon cœur saigne et vas exploser, mon souffle s'emballe, je n'ai pas put lui faire ça, NON! je refuse d'y croire! mais il m’entrainent toujours plus loin de sa lumière angélique, mon souffle rauque ne peut plus contenir ma dévastation intérieure, un fleuve salé s'écoulent depuis mes yeux, j’essaye de résister, je ne peut pas la laisser comme ça! pas elle! et mon hurlement se perd rapidement dans le lointain

AMELIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Ven 30 Oct 2015 - 22:59

Je n'en revenais pas. Saared était bien le meurtrier et le violeur qui avait tout fait ça... J'étais sur qu'il y avait autre chose, mais j'avais aucune preuve et rien ne contredisait ses actes. Il avait violé et tuer la cuisinière. c'est ce qui me perturba le plus au point. Il me fallait des réponses. Je me devait de l’interrogé. Il était détenu dans une cellule ou il était enchaîner et muselé comme une bête enrager. Toute la cellule avait été renforcé avec de la magie négative pour empêcher la personne emprisonner et elle seule de faire de la magie. Nous étions encore dans le début du midi. Une faible lumière passait sur la diagonale du dragon bleu qui était enchaîné pour restreindre tout mouvement. La porte du donjon grinça... Je devait vraiment la faire graisser. Elle était rarement utiliser, que la graisse pourrissait sur les penture. Je descendit les marches, une halebarde géante a la main. Elle était simplement grosse et tache de sang. Je l’accrocha sur un mur devant la cellule de Saared. Je me tourna vers lui. Le bleuté qui avait été violet pendant ses nuits agité. Je m'assois devant les barreau a même le sol:

- Saared... Je ne peux pas croire que tu as fait ça. Je ne comprend pas... Explique moi. Qu'ai-je fait? Pourquoi as-tu tuer et violé...

Je ne trouva plus de question... Je le regarda perturbé et perdu. J'étais vraiment dépasser par tous ça. Je fit venir une pièce de viande cuite qui sentais absolument bon. j'entra dans la cellule et ouvra une vente de la muselière avec précaution. Je lui donna un peu de longueur pour qu'il se penche vers la pièce de viande qui était sur un plateau à terre. Je repartie et ferma la porte de la cellule derrière moi:

- Mange bien Saared... c'est peut-être ton dernier repas... Si je ne trouve rien pour gagner du temps.

Je reparti vaqué a mes occupation en étant troublé de tout ce qui venait de ce passer. L'après midi commençait a venir a sa fin. Un dragonne entra a pas léger dans le donjon. c'était Amélia. Elle fixa le dragon bleu avec des yeux vide et un visage désespéré. Elle ouvra la gueule, mais aucun son ne sortit. elle la referma tranquillement et expira profondément. Elle déploya ses ailes en signe d'intimidation et de mépris:

- Pourquoi as-tu fait ça? Saared... Pourquoi m'as-tu trahie? Pourquoi as-tu fait tant de chose horrible! POURQUOI AS-TU FAIS ÇA, ALORS QUE MON FRÈRE ET MOI SOMMES OCCUPÉ DE TOI!?!

Sa voix s'était élever d'une façon dangereuse et méprisante. Une voix intimidante que personne aurait cru capable d'elle. Elle avait clairement de la rage de s'avoir fait mener en bateau par un garçons. Son regard était fixe, ce qui le rendait encore plus déroutant... même menacent. Elle n'était pas très bâtit, mais la présence qu'elle faisait donnait la chaire de poule à plusieurs gardes qui était beaucoup plus loin dans le donjon.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Sam 31 Oct 2015 - 0:11

Enchainer... comme une monstre, non, comme un assassin, jamais je n'aurait crut que cela arriverait.... mais je n'avait rien fait et j’étais réduit à l'impuissance... Amélia en avait sans doute prit pour son grade à cause de moi, qui n'avais rien fait! et je ne pouvait même pas me défendre des chefs d'accusation qu'on me reprochait, j’étais museler comme une bête féroce.

Jyvro me tenait compagnie depuis quoi... déjà un sacré bon moment... sans doute plusieurs heures, mais je m'en fout au final, je vais être exécuter, je ne peut même pas essayer de parler avec Jyvro, tout était finit, tout m'accablait, et je n'ai rien pour me défendre, pas un alibi ni rien, juste des questions qui tourne en boucle dans ma tête...

Des bruits de pas léger qui se rapproche... non, pas elle non... pas maintenant, son discours sonne trop juste, je les ait tromper, mais je ne sait même pas pourquoi ni comment, je peut juste garder la tête basse, et pleurer, devant l'ange courroucer qui se tient devant moi, même énerver, je la trouve encore magnifique, j'essaye bien de lui répondre, mais la muselière bloque mes paroles et de toute façon, que puis-je lui dire? que je ne comprend pas ce qui c'est passer? que c'est un complot? que je ne lui ai pas mentit... que... que...

Que je l'aime? Non! non non non, tu n'as jamais été amoureux, tu ne la connait de même pas une semaine, ce n'est pas le genre de chose qui me tombe dessus, sinon ça l'aurait été bien avant... non c'est impossible.

La dragonne ne pleure pas, ses yeux sont déjà sec de toute ses larmes, et sa voix persuader de ce qu'elle avançait... c'était finit, j’avais perdu son amitié, et au fond de moi, je me disais que j'avais perdu plus que cela, mais je me refusait à l'avouer. Je en voulait pas me rendre plus malheureux que je ne l'était déjà.

Mais son regard est si accusateur, si lourd, et je ne peux m'en dissimuler, tout au mieux puis-je me recroqueviller dans le fond de ma cellule, pour laisser moins d'espace à découvert à ces pupilles brulantes de colère et surtout d'incompréhension. Mais elle voit bien que je suis dans l'incapacité de lui répondre, elle quitte le donjon d'un pas furibond, elle devait avoir son sac à lâcher, maintenant sa vie vas pouvoir continuer... sans moi.


Les ténèbres du sommeil sont le seul réconfort que je peut avoir dans ma situation, alors rien d'étrange à ce que la tentation soit trop forte pour y résister. Mais encore une fois, un bruit survient dans mon cachot, j'entrouvre les paupières, Jyvro est absent, premier point étrange, Deux autres personne s'avancent vers ma position, encore plus étrange, et elles parle à voix haute comme si de rien n'était.

Chier quand même tu me l'avoueras, qui aurait envie de passer toute une nuit dans ce trou, enchaîner et museler.

L'autre voix vaguement familière lui répond sur le ton de la conversation.

Dit toi que c'est un point crucial dans la réalisation de notre objectif, son absence ne doit pas être signaler avant un moment, ensuite, tout s’enchainera comme prévu.

Deux silhouette apparaissent dans la pièce, des dragons quadrupède, l'un est un dragon jaune banal si ce n'ets sa stature d'armoire à glace et l'autre... ho non... la dragonne verte sombre et sa magie mental que Jyvro et moi avions croiser quelques mois plus tôt, qu'est ce qu’elle fout ici?

Hey! il est conscient!

La fine et svelte dragonne serpentine aux yeux vert Malachite lui répond

C'est pas un problème, allez vient par la toi.

Je reprend mes esprits dans un autre pièce, toujours enchainer mais non bâillonné cette fois, devant moi la dragonne qui me fixe de ses yeux luisant et... Jyvro, à l'intérieur de ce qu'il semble être un grand cercle tracer à la craie, il est assis en tailleur et semblait calme mais rien qu'à son attitude on le voit bouillir de l'intérieur, je ne perd pas mon temps.

Vous! on n'as pas eut le temps de faire les présentations la dernière fois et je n'ai franchement pas envie que vous m'étiez le nez dans mes emmerdes.

Elle m’interromps brusquement.

Allons allons, TES emmerdes?  tu veut dire les emmerdes de SKy Badland tout entier, et sache que tout es lié, ton amnésie, ton but absolu de rejoindre Jyvro, ces meurtres inexplicables par toi même, tout est lié.

Mais... mais comment.

Comment? rien de plus facile, les pouvoirs mentaux mon cher, les mêmes qui empêche le si grand guerrier Jyvro de traverser un simple cercle de craie pour me réduire en bouillis, influencer sur l'inconscient des gens est si ffacile, on peut les persuader qu'ils ne peuvent franchir une limite simple, effacer leurs souvenirs, leurs donner des buts irrésistibles, et même trouver des personnes avec qu'il est plus aisé de discuter affaire

Elle claque des griffes et tout un barrage de souvenir cèdent en envahit ma mémoire, mon enlèvement à Warfang, la "soit disant" attaque que j’avais subit, une mise en scène! mon voyage jusqu'au Bdaland et...

Mes traits se tordent d'horreur, qu'avait ils fait!

Vous... vous l'avez fait remonter! Non! il... il n'est pas contrôlable!

Ho mais si, et la preuve.

Une douleur proche de mon omoplate me fait gémir, une fine aiguille était planter derrière l'articulation, presque invisible dans le creux de l’aile dont elle suit les mouvement, vibrante de magie, la même contenue dans la dague, elle se met à pulser, et la douleur irradie mon cortex.

ARRRG! NON! NON PAS CA! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!

C'est sur... c'est moins douloureux quand on dort, on ne pense pas à résister

Sa patte percute mon museau, je suis étourdit, et une tache noire apparait autour de l'aiguille, se répandant sur le reste de mes écailles et ma crête qui virent elles aussi au noir encre, sans reflet, uniforme et sans défaut, mes yeux virent au blanc lumineux, mes chaines tombent et ma conscience s’effilochent... non... elle vient de... libérer un véritable... monstre...

La dragonne se retourne vers Jyvro, jubilant de sa création révéler

Jyvro, je te présente Dark Saared, tueur de sang froid, il est l'incarnation des pulsions sadique et sexuelle de ce jeune dragon que tu connait si bien, mais il est tellement facile à manipuler, tant qu'on s'y prend avec précaution bien sur.

La dominatrice s’avancent vers son prisonniers, se délectant de son triomphe

J'ai de grand projet à lui faire réaliser, mais d'abord, faisons tomber le chevalier de l'échéquier! Dark, tue...

La dragonne ne finit pas sa phrase, car le Dark se plaque contre elle, une patte sur le museau et ne perdant pas de temps, lui ouvre la gorge violemment à l'aide de son arme fixer à sa griffe et la maintient le temps de la voir se vider de son fluide vital et lui parle d'une voix suave et malsaine

Enfin... il à fallut attendre pour que tu baisse ta garde, mais tu l'as fait... Dommage... tu était presque arriver à ton but, je me serait bien amuser un peu avec toi, mais tu comprend... j'ai des affaires qui m'occupent...

La manipulatrice s'effondre sur le sol, définitivement hors jeux, le dragon noir se retourne vers le prisonnier

Toi... je ne ferait pas la bêtise d'aller te chercher... je te connait bien, tu serait capable de retourner la situation à ton avantage, alors je vais te laisser pourri ici un moment, cette folledingue voulait faire tuer la reine ou je sait pas quoi, rien qui m'intéresse de tout évidence, ces meurtres était si dérangeant, même pas le temps de s'amuser un peu qu'il faut déjà les tuer, tu comprendras que je n'était pas tout à fait d'accord, et puis c'est d'un salissant.

Le Dark lâche le corps inanimée et nettoie le sang qui le macule.

Mais je parle je parle... mais j'ai une liberté qui m'attend, pour moi qui ne suis même pas sensé exister, mais avant je vais m'amuser un peu... la cuisinière étant sympathique mais bon... rien de bien extraordinaire et si... Ah mais oui... je l’avait oublier celle la... ce pauvre idiot de Saared ne voulait même pas reconnaitre qu'il était follement amoureux d'elle mais waouh... rien qu'à voir ma concentration sanguine, elle lui faisait de l'effet... la bousculer un peu serait très amusant...et passer à l'acte... hum... je m'en réjouit d'avance surtout si elle n'est pas d'accord.

Le monstre d'allure banale sortit de ces penser et se mit en marche, content de la rage qu'il devait provoquer chez Jyvro en ce moment même, droit vers la chambre d'Amélia, il avait bien le droit à un peu de loisir de temps en temps non?


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Sam 31 Oct 2015 - 4:01

J'étais prit dans une sorte se seau après avoir été frapper derrière la tête... maintenant tout était claire. La folle de la citadelle avait encore le contrôle sur Saared... À et bien en fait plus maintenant. Dark Saared lui avait trancher la gorge vite fait bien fait. Cette version de Saared n'était pas celui qu'il avait connu. Qui était-il!?! Il était clairement barge! Il aimait tuer lentement ses victimes avec la plus grande cruauté. J'aurai dû me douté que ce n'était pas le Saared que je connaissais qu'il avait fait tous ses meurtres. Le dragon noir parla de la cuisinière qui n,était pas si pire, mais il traversa son idée sur le corps de ma sœur. NON! Que je le vois lui faire quoique ce soit, je vais l'écarteler de mes propres main! Je ne pouvais rien faire. Il continua et il avait l'intention de violer Amélia! Je sauta vers l'avant et une barrière me repoussa avec des brûlures.

- Si tu touche ne serait-ce une écaille de ma sœur, je t'arrache les yeux et te les fait avaler avant de t'écarteler de mes propres mains!

Il ria en partant vers le nord. L'endroit ou logeait la jeune Amélia. La cage qui m’emprisonnait était magique... Comment pourrai-je sortir d'ici? Associa doit être endormi depuis longtemps... Un bruit vint me sortir de mes pensées. Associa avait éclaté la fenêtre avec son coude. Elle passa a travers sans se soucié du verre brisé et effaça les symboles hors du cercle. Mon corps retrouva son n'énergie spirituel quand la barrière tomba. Nous partîmes par la fenêtre en direction de l'ouest, car c'était plus rapide d'y aller par la cours que par le palais. La fenêtre de la chambre d'Amélia éclata a cause de notre brusque entrer. Elle se réveilla en sursautant. Elle n'était pas capable de dormir a cause de Saared. Ça se voyait. J'expliqua la situation rapidement à Amélia qui fut terroriser en même temps d'être soulagé. Des pas soutenu arriva près de la porte. Je me plaça a la gauche de Associa et nous couvrîmes Amélia du dangereux malade qui mit la patte sur la poignée de porte.

J'étais en garde. Associa sa hallebarde en main était prêt à écraser le plat de son arme pour sonné Dark Saared. La porte s'ouvrit tranquillement comme pour être subtile. Le fourbe ne s'attendrai pas a nous voir. Nous nous avions dit que le métrisé était la meilleur des chose. il ne fallait pas le tuer... peut-être lui rougir un peu sa troche de connard, mais pas le tuer. Saared était toujours là. Il fallait enlever l'emprise qu'elle avait fait sur lui. Dès que la porte fut ouverte et que son visage marqua la surprise, je sauta sur cette altère-ego spirit claw déployer pour le cloué au sol.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Sam 31 Oct 2015 - 10:42

Le dragon noir ne s'attendait pas du tout à ce retournement de situation la, il était si près du but et ses deux trouble fête venait gâcher son petit moment de plaisir! insupportable! De plus de ce qu’il savait de cette magie, se débattre était chose vaine, si il pouvait seulement bouger de base. Il soufflât, très déçu, il l'était encore plus quand il aperçus la charmante dragonne, quel coup il avait manquer...

Il n'avait pas très envie de se prendre un coup du redoutable arsenal des destructeurs coaliser, sa magie ne lui serait d'aucune utilité contre eux, surtout dans sa position
Mais peut être pouvait il encore tirer son épingle du jeu, après tout, il lui restait quelque cartes en patte

Tatatata, pas de précipitations sil vous plait, vous voulez faire ressurgir ce coincer de Saared et ça je le comprend, mais vous ne pouvez pas, qui seras punit pour tout ces crimes sinon? Je doute que les Badlands se contente de votre histoire, il voudront juger quelqu'un et l'envoyer au trou, voir l’exécuter qui sait, votre amis est toujours condamnée à mort d’ailleurs, et vous n'avez rien pour le disculper

Tout heureux de son discours bien choisis, il continuai de fixer Amélia de ses yeux sans pupilles, non vraiment, il aurait tellement voulus s'amuser avec elle, la sentir contre lui et... oui... sans allez jusqu'au bout, il pourrait au moins profiter de la vue. Mais mourir n'était pas dans son intention, en prenant son autre lui même en otage, il jouait avec le feu. Associa lui en retournât une pour qu'il cesse de fixer la dragonne blanche

Cesse de te rincer pauvre pervers dégénérer.

Le Dark se sentit offusquer, o n lui refusait même cette petite victoire? qu'est ce que ça pouvait bien lui foutre à cette bipède qu'il se rince l’œil pour très probablement la dernière fois sur Amélia?

Tu à peur des véritables intentions de Saared c’est ça? au cas ou tu ne saurait pas au courant, je suis le fond de sa pensée, lui, qu'un amas d'interdiction. Dite vous juste que je suis Saared, mais sans ses si précieux interdits qui lui tienne tant à cœur, et c'est tout ce qu'il est d’ailleurs, quelques interdits, formuler par une vague conscience afin se de priver de ses vraies plaisirs, arrêter de penser que j'ai prit sa place, et qu'au lieux de m'appeler Dark Saared vous devriez m'appeler... tout simplement Saared

Le dragon sourit de tous ses crocs après son petit discours, certain d'avoir au moins ébranler quelqu'un, après tout, le doute est une forme de douleur à ça manière. quand une voix douce mais ferme se fit entendre

Non.

Tout les regard convergèrent vers Amélia, qui avait soudain prit la parole

Tu n'est pas lui, le dragon que je connait ne viole pas les gens parce que ça l'amuse! Ne fait pas souffrir les autres gratuitement! il n'est pas toi, et tu n'est pas lui!

LE dragon émet un riacenement méprisante, cette petite vivait vraiment dans un autre monde

Redescend un peu sur Terre ma pauvre, Depuis que tu le connait il n'était pas réellement lui, ma présence canalisait tout ses instincts territoriaux et ses pulsions mais dès que vous m'évaporerez, pouf! tout retourneras dans son inconscient, et de retour le Saared de mauvaise humeur, grinçant, regardant toute les dragonnes qui passe à porté, agressif envers les autres dragons, et ça encore c'est uniquement quand il est sous traitement, si vous me faites disparaitre, le Saared qu'auras tu auras connut disparaitra avec lui.

Elle était déstabiliser a son tour, au moins il aura eut cette seconde petite victoire...


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Sam 31 Oct 2015 - 16:27

J'en ai asser de ce petit con qui parle trop. Il tentait de déstabiliser quelque personne dans le doute avant de partir à tous jamais. Je lui cloua le bec en fermant une Spiritclaw sur la gueule.

- Ferme là! Tu me saoul! Tu ne connais rien du vrai Saared. Tu n'es qu'une copie fait a partir de pouvoir maléfique!

Associa chercha l'objet qui gardait le Dark Saared au contrôle du corps de notre chère dragon bleu. Elle passa ses main dans sa crête poilu. Elle serai dur a trouvé, si elle était dedans ce mur de poile. Elle fut attirré par un léger scintillement métallique argenter. derrière l'articulation de l'aile il y avait une très fine, mais très robuste aiguille planter entre ses écailles. Associa l'enleva d'un coup sec ce qui fit faire le dernier grognement de Dark Saared avant que Saared revienne à lui. Je baissa ma tête vers la sienne:

- Saared... bon matin et bon retour parmis nous. Ça se pourrait que ceci fait mal.

Dis-je avant de replanter l'aiguille dans l'autre arrière de l'aile. Amélia s’approcha de saared après qu'il est reçu l'aiguille derrière l'articulation de l'aile. Je me leva de sur Saared et Amélia colla sa tête contre a sienne. Elle pleura quelques larmes avec un sourit de réconfort. Je m'assis lâchement au sol. Tous les événements passer mon brûlés. Je regarda saared qui était en avant de moi.

- Tu devrai peut-être avoué... ce que tu descends pour elle qui t'aide. Maintenant tu es libéré de tes sautes d'hormones et de tes attraits territoriales.

Je le regarda attendant sa réponse. Il devait encore être sous le choc de tous les événements qui tournait au tours de lui. Il ne sera pas mise à mort. Il était manipuler sans accord par la folle dingue. personne ne contestera mes parole et le corps de la folle dingue.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Sam 31 Oct 2015 - 17:06

Aïe! Ça fait mal! qu'est ce qui piquer....

Quel étrange sensation de reprendre conscience dans la chambre d'Amélia, avec l'ange cédant quelque larmes au sol,, Associa dans son coin et Jyvro en face de moi... qu'est ce qui c'était...

Un peu comme une soirée trop trop arrose, les récent souvenir affleure mon esprit... j’avais faillis... non, il avait faillit violer Amélia... qui actuellement était en train de sourire de bonheur tout en essuyant les goutte salé, elle devait en avoir un peu marre de pleurer à tout bout de champ ces temps ci. J'accepte son étreinte avec bonheur, pendant mon emprisonnement... j’avais eut l'impression d'être au fond du trou, et maintenant, sans savoir précisément pourquoi, le monde me parait de nouveau magnifique.

Attend quoi? ce que je ressent pour celle qui m'aide, mais, mais, mais rien du tout! j’étais certes débarrasser de mes problème hormonaux, et je prenait cette information avec grand plaisir, mais qu'est ce que Jyvro se permettait d'insinuer

Je... je ne voit pas du tout de quoi tu parle... Amélia et moi avons un fort lien affectif c'est vrai, mais rien de plus, un peu comme, comme... enfin voila tu voit ce que je veut dire!

Je me relevais tant bien que mal et rendit a Amélia ses caresse, ses écailles était aussi douce que de la soie au toucher, sa crinière rosâtre et son éternel sourire m'avait tan manquer pendant cette journée passer loin d'elle avant de continuer, alors que la dragonne prenait un air perplexe, mais je ne voyait pas pourquoi

C'est vrai comem je te l'ait dit on se connait depuis même pas une semaine, qui sait dans un lointain futur peut être que... mais non, pour l'instant

Associa se smasha la paume sur son visage et Amélia sourit d'un tout et sans prévenir, se blottit contre mon corps, sa tête frottant contre mon épaule, cette proximité soudaine coloras brièvement toute mes écailles d'un rouge pimpant avant de refluer vers mon museau, qui lui, le traître! restait de la mauvaise couleur, tout mes moyens m’abandonnèrent et avec eux mes arguments et ma rhétorique

Mais enfin je...c'est...non, pas ainsi... c-c'est plus complexe que ça... je croit... et puis Amélia...


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Sam 31 Oct 2015 - 18:15

Non, mais bordel il est coincé Saared! Il nie totalement ses sentiments en lui même et aux autres! Il fait exprès ou il est un abruti!?! Je lui prit la tête entre mes deux main et lui fit fixé mon regard énerver. Il ne fallait pas me prendre pour un abruti.

- Tu te fous de ma gueule? Regarde toi tu es tous rouge a cause d'une accolade et tu ose me dire que tu n,est pas attiré par sa beauté et son caractère? Je te laisse une dernière chance. Sois tu l'as chérie comme personne d'autre et que tu dis tes sentiments, sois que je m'amuse avec toi et il faut avoué que tu as un jolie petit cul. Je te donne le choix. Il me semble que ce n'est pas compliquer de dire "je t'aime" ou quelque chose dans le genre!

J'étais un peu frustré de son attitude évasif. c'était tous a fait normal d'être amoureux, mais il faut apprendre a arrêter de refouler nos sentiments! J'y pensa un peu plus car je l'avais dit, mais c'était vrai qu,il avait un jolie derrière... Je crois que Tida ma un peu influencer. Associa avait les mains sur le visage désespéré que Saared s’obstinait a nié son amour. Amélia trouvait drôle de le faire rougir, alors elle lui donna un bec sur la joue pour faire viré sa couleur d'un total rouge tomate.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5732
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared) Sam 31 Oct 2015 - 20:07

Ho mon ho mon dieux ho mon dieux, je ne sait pas ce qui m'affole le plus entre Jyvro et sa proposition et Amélia qui venait de m'embrasser la joue, mes vraies sentiment, mes vraies sentiment, mais qu'est ce qu'il en sait de mes vraies sentiment? Il... elle... je...

ce pauvre idiot de Saared ne voulait même pas reconnaitre qu'il était follement amoureux.

Le souvenir résonne dans mon esprit, mon alter égo l'avait prononcer, et... est ce que je l’aimait? est ce que j’étais vraiment tomber fou amoureux comme il disait d'Amélia? Je baisse les yeux et trouve deux puits marrons, et derrière eux une magnifique dragonne blanche à la crinière rosé, mes pensées voltige et tourbillonne dans tout les sens, mon cœur s'emballe et ma respiration s’accélèrent, elle attend, un éclat particulier brillent dans ses yeux, un éclat auquel je n'avait jusqu'alors pas fait attention, et soudain, la lumière se fait dans mon esprit.

Elle m'aime, Amélia est amoureuse de moi, tout ce que j'aurais put prendre pour de l'affection chaleureuse de sa part s'était changer en autre chose au fil du temps, mais pourquoi?

La réponse vient plus facilement que je le pensait, parce que je l'aime, terriblement, à la folie, à en crever, à m'arracher le cœur, depuis le début, dès que l'ange m'as tenu compagnie j’étais tomber sous son charme, elle n'as fait qu'y répondre. Je l'aime.... et étrangement j’avais décider de museler mes sentiments, jusqu'au ridicule, je n'avais peut être pas assez confiance en moi jusqu'à présent, mais maintenant ça n'as plus d'importance.

Parce que j'aime Amélia, et qu'elle m'aime ne retour, pas de speech long et chiant sur notre amour éternelle, pas de poème compliquer pour lui exprimer, juste fermer les paupières, se blottir l'un contre l'autre puis tourné la tête à 90° et emboiter nos museaux l'un dans l'autre dans un baiser passionner, plus d’instincts territoriales chiant pour me rendre asocial, plus de folledingue voulant faire je ne sait quoi, plus de destructeur, plus de Sky Badland.

juste elle, moi, ainsi que nos queue et nos sentiments entremêler...


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3287
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une longue histoire (PV Jyvro-Saared)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une longue histoire (PV Jyvro-Saared)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]
» « La vie est une longue histoire. Un mauvais chapitre ne désigne pas nécessairement la fin du livre. » [Chris S. Arashi]
» La longue histoire d'un Ange...
» Début d'une longue histoire ( Pv Aru )
» "La vie est une longue histoire. Un mauvais chapitre ne désigne pas nécessairement la fin du livre." - Annabeth Chase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: