♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Lun 2 Nov 2015 - 18:18

Warfang, Warfang, Warfang... en à peine plus de deux semaine que j’avais quitter la cité, tout était trop rapidement partit en vrille, me voila de nouveau sur le seuil de la ville, avec notre petit groupe hétérogène incluant deux destructeurs, moi même et une dragonne blanche répondant au nom d'Amélia pleine d’œufs.

Après une semaine de gestation, ils devait au moins avoir commencer à se former, et même si la ponte n'était pas pour tout de suite, j'appréhendais déjà le moment ou je verrais son ventre se gonfler légèrement, puis les coquilles pointer le bout de leurs museaux, à peine une semaine et j'étais déjà stresser à mort, tout ceci risquais de s'aggraver après leur sortie, et encore pire avec leurs éclosions, père à 17 ans, sans l'avoir jamais voulut, destin de merde...

Mais tout cela me paraissait un bien piètre désagrément face à ce que j'y avait gagné, Amélia et moi avions passer le voyage coller l'un à l'autre, et nous n'étions pas prêt de nous séparer ne serait ce que 5 minutes tellement nous étions proche l'un de l'autre, j’aurai passer mes journée à me perdre dans ses yeux marron si...

Si une folledingue ne m'avait pas kidnapper, envouter, fait remonter mon Dark, lancer sur la piste de Jyvro, fait assassiner 3 personnes avant de se faire tuer elle même par sa bête de guerre, et donc provoquer ma rencontre avec Amélia, sa fécondation prématurée, et le fait qu'aujourd'hui j’allai faire face au conseil familiale restreint qui allait sans doute arracher la tête de Jyvro et la mienne au passage.

D’ailleurs j’avais l'espoir quelle reste à Warfang pendant que nous allions régler cette histoire, mais il nous fallait du renfort, et c'était ici que je connaissait le seul renfort fiable et de qualité pour démonter toute la bande de la folledingue, mais une longue et douloureuse lutte nous attendait, alors autant laisser Améia, et nos trois œufs en formation en dehors de ça.

En parlant de la dragonne blanche, celle-ci était fasciner par la vision de Warfang, elle n'avait jamais dut voir de ville de dragons quadrupède aussi grande de sa vie, je profitait tranquillement le fait d'être en sa présence, en espérant que les rencontres se passe bien.

Non non tu ne rêve pas mon ange, cette ville est vraiment gigantesque, et peupler de gens en grande partie très sympathique.

Elle restait bouche bée devant la colossale masse de pierre agence, et en avait bien le droit, mais il fallait nous mettre en route.

Messieurs Dames, prochain arrêt le manoir familiale!

Je guidait le petit groupe jusqu'au fameux manoir que Arboryx et moi possédions, réaménager depuis longtemps pour comporter assez de chambres pour une vingtaine de personne, et de tout le confort nécessaire, et avec à l'intérieur des alliées fiable, il était temps de lever la bannière et de battre le rassemblement, mais ça ne m’empêchais pas de sentir une boule d'angoisse monter quand nous atterrîmes et que je poussait la porte de la résidence.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3283
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Lun 2 Nov 2015 - 18:51

Nous avions atteint Warfang en un peu plus de deux semaines... Bordel je suais déja comme si je venais de combattre une armée! Je savais déjà ce qui allait arriver quand Tintaglia et peut-être le père de saared apprendrait la fécondation de l'amante de leur fils... Ma tête allait tomber comme une pomme trop mûr. Comment je pourrais me sortir d'un cette situation... Aucune façon! Associa me demanda se qui n'allait pas, mais je lui fit comprendre que tout allait bien... Je suis un mauvais menteur! Ça paraissait sur mon visage que j'étais stresser à mort. Je demanda a Associa d'aller chercher des vivres pour notre retour sur les iles. Elle hocha de la tête et partie vers la droite quand le marcher était vers la gauche... J'ai tenter de lui dire, mais elle ne m'écouta pas. Elle pouvait bien se perdre, ce qui allait ce passer cher Saared ne serait pas très beau... Nous arrivâmes aux portes de la mort. La faucheuse m’attendait certainement avec un grande pique pour ma tête. Je décida de me changer en quadrupède... comme ça de cette façon on ne me reconnaitrait pas... du moins je l'espérait. Dans un léger flash vers, Je devint un quadrupède... au mon dieux! Je dépassa Saared et surement son père de une tête et demi! Mon corps maintenant Quadrupède dépourvu d'armure était marquer de cicatrices bleuté un peu partout sur mes flancs. C'était les marque de mon combat avec mon oncle. Mon corps était clairement plus gros et musclé que celui de Saared. Ho mais... C'est pas possible! J'ai de nouveau des ailes! Bon calme toi, ce n'est pas le moment d'être joyeux, ça ce peut que je me l'ai refait arracher aujourd'hui. Tous me regardait avec interrogation en me demandant comment j'avais fait. J'avais un amulette au tour de mon coup. C'était ma dernière amulette de change forme.

- C'est simple, cette amulette change ma forme de bipède en quadrupède et vis vers ça.

Bon... maintenant que j'étais prêt a me faire détacher la tête, je soufflai mon dernier souffle avant la mort ou du moins, un combat assuré. Je sentais le pouvoir Inspyra la double lame de mon oncle vouloir combattre, mais je restreins ses onde a mon corps pour ne pas la dévoilé. Une arme de ce genre pouvait être considéré comme de l'hérésie. Les portes s'ouvrirent et une chaleur accueillant s'en dégagea. Ce n'était qu'un stratagème pour prendre ses proies dans un piège. malgré mes pensées contraire, j’entrai dans le manoir et je vu Tintaglia tous a fait reposer et même contente... Pour l'instant. Je me devait de surprendre l'ennemi avec rapidité!

- Bonjours belle mère! comment allez-vous?

J'ai... MAIS J'AI FAIT QUOI BORDEL! C'est pas un terrain de combat! C'est une maison avec de la famille à Saared et maintenant ma belle famille d'ailleurs. Mais je suis vraiment con! Je ne voulais pas me faire reconnaitre et je lui dit bonjour en forme quadrupède et lui signifie que Saared et moi sommes coupable d'une très grosse connerie! Ah ben bravo! tu te surpasse vraiment Jyvro!


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5728
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Lun 2 Nov 2015 - 22:46

Nous étions, avec Abyssa et Notad, au marché pour faire un tour et acheter quelques produits pour remplir le garde-manger. Et cette ballade faisait un bien fou à Notad qui regardait partout autour de lui, comme lors de sa première visite de Warfang, et marchait juste devant nous. Des liens forts se créèrent entre lui et sa nouvelle mère durant la ballade où ces évènements... Insolites, on va dire, se sont passés avec le forgeron Saared et moi. Avec l'argent qu'avait ramené Abyssa de chez Jyvro, nous avions maintenant certains moyens que je n'avit pas avant... Nous avions donc pû déménager dans une maison plus grande, avec plus de chambre, donc une pour Notad et une autre pour Abyssa et moi. Et l'argent nous permis de mieux manger, même. Nous pouvions enfin VIVRE et non simplement SURVIVRE...

Enfin bref, nous étions au marché et nous nous balladions accompagnés des bruits des marchands faisant leur publicités et essayant d'avoir de nouveaux clients. Et moi, je regardais tout ce qui concernait la nourriture et ce que nous avions besoin. Nous sortimes alors avec les provisions nessessaires et nous nous remîmes en route vers la maison. Puis, soudainement, je m'arrêta car je vis quelque chose qui attira mon attention. Abyssa s'arrêta, pris Notad et me dit :

- Qu'y a-t-il, Igniis ?

Du bout du museau, je montra la direction dans laquelle je regardais. Que voyais-je ? Un dragon bipède. Il était bleu clair. Puis, je LA vis mieux, car oui, c'était une femme. Et elle me disais quelqu'un... Mais où l'ai déjà vu... Puis, je me souvint de qui elle était.

- Associa ! Mais que fait-elle là ?

- Je ne sais pas... Je vais te l'avouer. On va la voir ?

Nous nous approchions d'elle et nous vîmes qu'elle avait l'air perdu. Elle regarda dans toute les directions, comme pour chercher quelque chose ou quelqu'un ou même une direction. Puis, elle nous vît et une soudaine expression de soulagement se dessina sur son visage. Elle vint vers nous et nous dit :

- Igniis ! Abyssa ! Quel soulagement de vous revoir maintenant !

- Et bien, bonjour Associa. Que fais-tu ici ?

- Je suis venu avec Jyvro, sa demi-soeur et Saared ici pour rencontrer la mère de Saared. Et je me suis perdu dans cette ville en cherchant le marché. S'il vous plait, si vous pourriez essayer de m'amener là-bas pour que je puisse y acheter des vivre.

- Et bien, pourquoi pas...

- Papa, maman, c'est qui ? demanda Notad.

- C'est une ancienne amie, répondit Abyssa.

- Et puis, tu as de la chance, nous venons juste d'en sortir. Donc, si vous me permettez, je vais partir devant pour montrer le chemin.

- D'accord.

Ainsi, nous rerentrâmes rapidement dans le grand marché. Elle prit rapidement tout les vivres dont elle avait besoin puis elle nous proposa alors de l'accompagner jusqu'à un manoir où se trouvaient Jyvro, Saared et sa demi-soeur et nous acceptâmes cela. Cela ferait de la discussion en route. Associa nous dit alors certaines nouvelles de Sky Badland... Et l'une d'elle m'amusa beaucoup ! Saared, Jyvro... Le monde était petit... Et Saared allait avoir trois gosses à 17 ans avec la demi-soeur de Jyvro. Être père à 17 ans... Surtout lors de la première fois... Il y a tellement peu de chance que cela se produise... Puis, dans le quartier des manoirs, Associa nous dit devant une porte de manoir où était marqué à côté le nom de Saared et... Attend, Arboryx ?

- C'est ici.

Elle se retourna vers nous avant de continuer :

- Et bien, merci beaucoup de m'avoir amené ici et m'avoir sortit du marché... Maintenant, vu que je suis un peu en retard, je vais vous laissez ici. Je vous dit donc à bientôt et encore une fois merci.

- Mais de rien.

- Tout le plaisir était pour nous.

Puis, nous la vîmes partir en direction du manoir pour finalement entrer dans celui-ci. Nous ne nous attendions pas à la revoir ici. Et je ne m'attendais pas à le voir avec Saared. Et être un peu son beau-frère en plus ! Et je ne m'attendais pas à savoir Arboryx avec Saared non plus... Comme quoi, le monde est assez petit... Et certaines coincidence sont parfois drôles, quand on y pense...


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 834
Crédit : 3521
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Mar 10 Nov 2015 - 4:04

- Passes-moi cette planche, partenaire.

- Ouais, ouais, attends une minute tu veux bien?

La journée avait bien commencé pour moi. Les affaires s’étant calmées depuis quelques temps, j’avais pu me tenir hors des ennuis. Je m’étais donc affairé, avec l’aide de Reynard, à retaper notre grande demeure. C’était bien sûr une idée de Tintaglia, qui trouvait que la maison avait souffert d’un certain laisser aller alors que nous étions partis en vadrouille aux quatre coins du continent. Le colosse bleu, comme à son habitude, avait été particulièrement retissent à effectuer les tâches de maintenance. Toutefois, un simple regard en coin de la dragonne avait été largement suffisant pour le motiver. Pour ma part, je n’étais pas mécontent de mon sort. Ça allait nous faire prendre une pause des bagarres et laisser le temps à nos blessures de guérir. Les dernières années n’avaient pas été clémentes à ce niveau…

Pour le moment, Reynard et moi nous affairions à réparer quelques tuiles endommagées de la toiture. Celle-ci laissait passer l’eau, chose très contrariante pour les occupants. Toutefois, malgré nos efforts, Reynard et moi étions loin d’être doués en la matière. La patience du mercenaire bleu s’amenuisait de seconde en seconde.

-Ras-bol de ces conneries! Grogna le mercenaire bleu en me passant la pièce de bois. Je suis soldat, pas ouvrier!

J’attrapai la planche tout en peinant à me retenir de tomber. Ça devait être la première fois que j’éprouvais une impression de vertige. Je plantais mes griffes profondément dans le toit. C’était à se demander si je n’étais pas la cause de plus de dommages que je n’en réparais.

-Arrêtes râler, sergent! Rigolais-je. Aux dernières nouvelles, tu créchais aussi ici.

Reynard soupira d’ennui.

-Je sais, mais ce n’est pas comme si cette maison avait besoin d’autant de réparations. Et puis, on a déjà vu pire. Tintaglia et ses idées…

-Mouais…mas ce n’est pas comme si elle ne faisait que donner des ordres. J’te rappelle qu’elle forge en ce moment même les pièces d’acier qui renforceront la structure. Dis-je en tenant de boucher le trou dans le toit. Tu devrais plutôt t’énerver contre Vlad.

-Putain de faux-j ’ton! Ria-t-il. Tu aurais dû le voir déguerpir comme un lézard galleux dès qu’il a entendu parler des travaux!

Nous passâmes quelques minutes à rire.

-Bon je crois que c’est bouché, dis-je en jetant un coup d’œil à mon travail quelques peu bâclé, on va pouvoir se concentrer sur…HÉ! MERDE! HIIIR!

D’un coup, je m’empêtrais dans les matériaux dont nous avion eu la brillante idée de placer tout juste à côté. Je fus donc projeté dans le vide.

-J’te tient mon gars! Dit Reynard en m’attrapant d’une seule patte.

Je m’accrochai rapidement au bord du toit, haletant. J’étais pas passé loin…

-Nah Arbo, on se concentre sur rien. Dit Reynard en me balançant sur le toit. Je crois qu’on a assez travaillé pour aujourd’hui.

C’est alors qu’une voix féminine s’éleva un peu plus loin en bas.

-Alors, comment ça se passe pour vous les gars? Dit Tintaglia qui se tenait juste en dessous.

-Ouais très bien! Très bien! Rétorqua Reynard. Tout se passe à merveille comme tu peux le voir! Quoi? T’as d’autres travaux pour buter Arboryx?


-Je commence à avoir l’habitude tu sais. Grommelais-je à voix basse.

Tintaglia ne porta pas trop attention aux jémirades du colosse.

-Non, vous en faîtes pas les gars. Répondit-elle en riant. C’est l’heure de la pause!

-Eh ben, c’est pas trop tôt! Grommela Reynard.

Nous descendîmes donc du toit, prudemment cette fois ci, et suivîmes la dragonne à l’intérieur de la maison. En passant dans le hall, je laissai traîner mon regard sur tout le travail que nous avions accompli. Ouais, il en restait un peu à faire, mais pas maintenant. Comme Tintaglia l’avait dit, c’était l’heure de la pause. Nous m’engeâmes et parlâmes de tout et de rien pendant environ une heure, tous les trois, avant que le bruit d’une porte s’ouvrant vint briser notre quiétude. Et qui voilà qui se trouvait dans notre demeure?

-Morbleu! M’exclamais-je. Saared?

Et oui! Fringuant et en pleine santé que nous trouvâmes notre forgeron. Par contre, le plus étonnant fut la compagnie qu’il nous amenait. Celui que je croyais être Jyvro, qui avait quelques peu changé depuis la dernière fois que je l’avais vu, ainsi qu’une charmante dragonne qui semblait tout simplement émerveillée par les environs. Toutefois, les mots que le destructeur prononça en entra sembla jeter un voile sur l’humeur de Tintaglia.

-Belle mère? Dit-elle en fixant son regard d'acier sur Jyvro.

Les mots résonnèrent dans mon esprit. Cela sembla être pareil pour Reynard avec qui j’échangeai un regard plein de confusion. Je jetai alors un coup d’œil sur Saared, la jeune dragonne, le destructeur et termina en repassant sur mon patron et compagnon de longue date. Je lançai un dernier coup d’œil sur Tintaglia. Je commençais à avoir des doutes sur ce qui se tramait. Soudain, la réalisation me frappa de plein fouet.

-Oh, non! Me dis-je. C’est quoi ce délire…ça risque de péter si je ne fais rien.

Coupant court à toute réflexion que Tintaglia et Reynard auraient pu avoir, je m’avançai.

-Quelle surprise! Voyez donc qui est venu nous rendre visite! Dis-je d’un air accueillant, chose qui m’était absolument contre nature. Jyvro? Merde qu’est qui t’es arrivé? T’as trop forcé sur la muscu? Oh, mais Saared! Partenaire! Qu’est que tu attends pour nous présenter cette charmante demoiselle que je vois là? Ajoutais-je de façon flatteuse à faire rougir une pierre.

J’étais tous à fait en train de faire un pitre de ma personne, mais si mes doutes se réalisaient, la tête de Saared risquait de rouler sur le parquet. Merde! Qui allait me payer si cela arrivait?

Au moins, mon petit manège faisait l’effet escompté. Tintaglia et Reynard semblaient se demander ce que je foutais. Avec la figure que le colosse me faisait, celui-ci devait sérieusement se demander si quelque chose avait été ajouté par inadvertance dans mon plat.

C’est alors qu’une nouvelle personne entra dans le manoir. Une autre dragonne bipède. Je ne comprenais rien à ce qui se passait. Ça devait être un rêve, ou bien j’étais le personnage d’une mauvaise blague. Un destructeur, le forgeron, une bipèdes et une quadrupède entrent dans un bar…

-Eh bien? Dis-je en continuant à me donner en spectacle. Une autre gente dame? Qu’est qui se passe les gars? Qu’est qu’on fête?

J’aurais dû retenir ma langue. La dernière vanne était de trop. Qu’est qu’on fête? À ton avis sombre crétin? Je retins donc ma respiration, espérant que Tintaglia et Reynard n’avaient pas retenu mon écart.

Tous semblaient me tomber dessus. Il n’aurait fallu qu’un dernier élément pour compléter ce tableau surréel.

-Si jamais le cap’t se pointe maintenant, me dis-je en faisant référence à un certain capitaine de la garde de Warfang, là j’aurai tout vu!    
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 28
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Crédit : 3095
Date d'inscription : 02/04/2014
Localisation : Où l'on demande des soldats de fortune.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Mar 10 Nov 2015 - 9:09

C'était juste la PIRE entrée dont on pouvait rêver, j’aurai bien mit une dizaine de taloche à Jyvro pour avoir grillé sa couverture ET balancé la nouvelle la plus sensible comme un torchon malpropre, on était très très mal barrer, malgré les efforts d'Arboryx pour sauvé la situation. Mais son petit numéro ne durât pas, et mes deux parents se ressaisir pour plonger leurs regard intense sur notre petit groupe, bon, autant se jeter à l'eau, j’étaie déjà tremper.

Je fit signe à Amélia de s'avancer, et nus nous retrouvâmes sous les 4 projecteurs accusateurs, essayant de prendre la voix la plus solennelle possible, un peu comme si on m’emmenait sous l'échafaud en fait...

Papa, Maman, je vous présente Amélia, Amélia, mes parents dont je t'ai déjà parlé.

Mon ange prit son ton le plus chaleureux pour les présentations.

Enchanté, Saared m'as beaucoup parlé de vous, j’espère sincèrement que nous pourrons cultivé de bonne relations.

Rien que son ton les détendit, elle avait un ton si persuasif et si doux, on ne pouvait que se plier gentiment avec une voix pareil. Tintaglia s'adoucit quand elle s’adressa de nouveau à nous.
H
Je voit, heureux de savoir que tu t'es dégotter une si charmante compagnie, mais entre nous, je en t'aurait vraiment cru capable de ça, toi qui n'allait jamais vers les dragonne déjà jeune, et qui te liquéfiait rien qu'à l'idée de parler de ce genre de chose...

Maman!

Non mais c'est vrai quoi, on avait pas besoin de ce genre de détails, Amélia émit un petit rire et Reynard se grattait le tête, il devait avoir un peu de mal à suivre.

Mais qu'est ce que Jyvro entendait par "belle maman"?

Aïe, la question qui fâche...

Hum, parce que nous somme ensemble bien sur, et que Amélia est la demi sœur de Jyvro

Et...?

Et ont à coucher ensemble, et par un incroyable coup du sort, Amélia c'est retrouvé avec trois œufs en gestation.

Qui aurait crut que des dragons pouvait être surprit au point d'en oublier de maintenir leurs mâchoires inférieurs fermé?

Tu...vous...QUOI?

Elle devait avoir des doutes, mais la confirmation est toujours plus choquante, elle restât un moment ainsi puis redirigeas son regard brûlant sur Jyvro, qui n'en menait pas large.

Attend maman! on c'est rencontré à cause de Jyvro mais...

Mais quoi!

Mais heu...

Renard me posât une patte sur mon épaule et me forçat à reculer, c'est pas comme si j'avais beaucoup d'argument pour défendre le destructeur de toute façon. La mère outrè allait lui faire passé un mauvais quart d'heure, elle prit son ton le plus menaçant qui soit, et franchement, même si Jyvro avait été sous sa forme de destructeurs géant d'une bonen centaine de mètre, il aurait reculé tout pareil.

Tu à exactement 30 secondes pour m'expliquer pourquoi à cause de toi, mon fils se retrouvent dans ce bourbier! passé ce délais je te dévisse la tête!

Oui... fallait définitivement pas contrarié Tintaglia.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3283
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Mar 10 Nov 2015 - 16:23

Mais POURQUOI! Pourquoi Saared dit que c'est de ma faute!?! Je n'est fait que des présentation en le sauvant! Je transformai en bipède et j'avais maintenant 30 seconde selon les dirent de Tintaglia pour tout expliquer! Mais bordel je peux pas expliquer tous ca en 30 seconde! Je commença a parler très vite pour gratter le cinq mots a la seconde.

- Saared a été contrôler par la même folle qu'à la citadelle. Il est arriver blessé en défoncant ma fenêtre de cher moi et je l'ai amener a Amélia qui était la seul avec qui j'avais confiance pour prendre soin de ses blessures. Le contrôle que la folle avait utiliser empêchait les mauvais instinct territorial de Saared de refaire surface. Pendant une série de meurtre, il se lia d'amitié avec ma sœur et après que l'affaire sois résolu et que la folle soit morte, j'ai décidé de lui laisser l'objet qui gardait ses hormones. Ses deux là était clairement en amour tous les deux, alors... Je leur est donner une belle chambre spacieuse dans le palais! heuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu...

Je repris tranquillement ma respiration, mais je restais sur mes gardes pour esquiver tous coup des deux dragons. Je n'avais repris aucune respiration pour dire tous le paragraphe qui me sembla une éternité a dire. Si mon explication ne suffisait pas, je me devais de courir très vite et de tous concentrer mes forces sur ma survie. Associa arriva a mes coté en faisant un geste de protection. Je tassa son bras qui était devant moi pour l'exclure de la tension. Je ne voulais pas mourir, mais je ne voulais pas inclure ma bien aimé dans cela non plus. Par contre, Amélia se plaça devant moi. J'avais beau lui répliquer de se tasser, elle restait de coté entre moi et Tintaglia.

-Amélia! tu n'as pas a me protégé! C'est a moi de faire ça moi même!

-Non. Je ne bouge pas de là.

J'avais totalement oublié comment dans notre famille nous pouvions être borné et accrocher sur ce que l'on voulait faire. Amélia n'échappait pas a la règle sur ce point là. Associa me chuchota quelque mots... Mais oui! Un Dragon expérimenté comme Igniis pourrait aider dans notre travaille de bottage de derrière. Associa repartie par la sortie vers la maison d'Igniis pour lui demander son aide. J'espère qu'il dira oui... Il aura une balance en plus contre lui... Abyssa. hé hé hé.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5728
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Mar 10 Nov 2015 - 23:07

De retour chez moi. La journée fut remplie de surprise... Associa pour aller encore au marché, on apprend que Jyvro sera le beau-frère de Saared et j'apprend enfin qu'Arboryx habitait chez Saared... Et qu'ils étaient donc réunis au même endroit à cet heure-ci. Mais les surprises ne s'arrêtèrent pas là. Quelques minutes après que nous rentrâmes...

Toc ! Toc !

Quelqu'un frappa à la porte. Nous allâmes donc ouvrir et Associa était là, devant la porte, et me dit :

- Rebonjour Igniis et Abyssa et...

Elle tourna son regard vers mon fils alors je lui dit :

- Notad... Et que nous vaut l'honneur de votre visite ?

- Nous cherchons queqlues personnes pour boter des derrières à quelques fous sur les îles... Et tu es un des choix de Jyvro, si tu accepte à venir.

- Et bien... Pourquoi pas...

- Moi je viens avec toi, ça va me permettre de revoir Jyvro et Associa pour discuter un peu plus avec eux.

- Je peux venir moi aussi ? fit Notad en se rapprochant de nous.

Nous le regardâmes et je dis à Associa :

- Nous ne partirons pas tout de suite après cette discussion ?

Elle me fit non de la tête.

- Cela vous dérange s'il vient avec nous le temps que...

Elle me refit non de la tête.

- Par contre, il faudrait se dépêcher et venir au manoir où vous m'avez ramené. Jyvro vous fera part de tout les détails de ce qui se passera. Par contre, je dois vous prévenir... Il y a... Des tensions palpables au manoir... Donc, ne vous engagez pas dans les disputes, s'il vous plaît...

- Très bien.

Nous la suivîmes alors jusqu'au manoir. Nous entrâmes et nous vîmes plusieurs dragons dont Jyvro, Saared, Arboryx. Il y avait 3 dragons en plus. Une jeune dragonne, un autre que j'ai déjà vu avec Saared, et une autre que je n'avais jamais vu avant... Je dis alors :

- Bonjour... Désolé de vous déranger mais... Associa est allé me chercher car, à ce qu'il parait, on m'a engagé pour venir sur les îles pour aller botter le derrière de certains fous... Ne faites pas attention à nous...

- Bonjour, répondit simplement Abyssa à tout le monde.

- B... Bonjour, réussit à dire Notad, ne me quittant pas d'une semelle.

Je me rapprocha de Jyvro et lui dit à voix basse :

- Est-ce que j'ai interrompu quelque chose ?

Je regarda tout le monde qui semblait me regarder comme si j'avais interrompu quelque chose d'important.


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 834
Crédit : 3521
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Mar 17 Nov 2015 - 23:16

Alors, qui c’était cette fois qui se pointait? Eh ben, là je pouvais faire une croix sur des temps tranquilles. Igniis, LE cap’t venait tout juste de passer la porte. À ma grande surprise, il n’était pas seul et amenait avec lui des nouvelles têtes. Toutefois, un individu en particulier attira mon attention.

-Un gamin? Me dis-je en regardant fixement le petit, perplexe. Bordel! Ce n’est pas un endroit pour un enfant! Bon, les priorités en premier, les questions pour plus tard! Ça sent la bagarre à plein nez…

Je m’interposai donc entre Tintaglia et Amélia.

-D’accord, tout le monde! Dis-je en haussa la voix. Je ne crois que tout ça a très mal commencé!

Je jetai un regard vers la dragonne rouge qui fumait de rage.

-Peut-être qu’on devrait prendre l’air un peu. Pas vrai? Pas de violence ici. Surtout pas devant un enfant, pas vrai Tin?

Aux premiers instants, Tintaglia ne semblait pas réceptive à mon message. Par contre, après quelque uns de mes coups d’œil insistants, la dragonne sembla se calmer quelques peu. Elle fit volte-face et, en ne lâchant pas du regard les nouveaux venus, sortit du manoir par la sortie arrière. Pendant toute sa traversée, un inquiétant silence régna. Quand je fus certain qu’elle était bien partit, je détournai mon regard sur Jyvro et Saared.

-Personne ne me suit, sauf toi Reynard. Dis-je à l’adresse du colosse. Je vais revenir et là on pourra causer. Ah au fait, salut cap’t.

Sur ce, Reynard et moi allâmes rejoindre la dragonne à l’extérieur. Elle était toujours prête à exploser alors que nous fûmes face à face. Pour sa part, Reynard était bien trop mal-à-l’aise pour dire quoi que ce soit.

-S’il te plaît, calmes-toi. Dis-je tranquillement à Tintaglia. Ça pourrait être bien pire…

-Comment ça BIEN PIRE? M’interrompit-elle. Je sais bien que ça pourrait être BIEN PIRE! Mais BORDEL! ARBO! Ça pourrait être BIEN MIEUX aussi! Tu te rends compte de ce qui s'est passé? Et ils ont l’audace de venir ici après ÇA! ET VOUS LES GARS! ÇA NE RÉAGIT PAS TROP FORT DE VOTRE CÔTÉ, HEIN? ÇA NE CONNAIT PAS GRAND-CHOSE À LA FAMILLE CES MERCENAIRES, HEIN?

-Ouch… c’est un peu injuste ça.

Elle était explosive et se mise à faire les cent pas. La dragonne était tellement emportée dans sa rage qu’elle ne semblait plus faire attention à moi.

-Garde un œil sur elle. Dis-je à Reynard à voix basse. Assures-toi qu’elle ne tue personne dans la rue. D’ac?

Le colosse hocha de la tête. Je me glissai donc dans le manoir discrètement, histoire de ne pas attirer l’attention de Tintaglia. Reynard et moi connaissions bien son tempérament, très bien même, mais cette fois-ci sa réaction était vraiment hors du commun.

Je retournai donc, après ces quelques minutes de carnage vocal, voir mes joyeux lurons. C’était bien toute une ménagerie que nous avions là. Dragons, dragonnets, destructeur, bipèdes…heuuuu…qu’est que je faisais avec ça moi? Tous les regards étaient rivés sur moi, comme si je devais faire quelque chose.

-Ahem, bon, commençais-je  en m’adressant à Saared et au reste de la compagnie, premièrement je ne veux pas vous poser des questions sur ce qui s’est passé. Ça c’est privé et ça le restera. En ce moment, je suis un peu de mauvais poil et je me tape des histoires d’ensorceleuse folle, j’ai déjà assez de problèmes comme ça. Je respirai un coup. Ce point étant écarté, quelle FOLIE vous a poussés à venir ici?

Je lançai un regard vers Jyvro.

-Merde…*Salut belle-maman* Tu aurais pas pu la jouer moins subtile peut-être? Grommelais-je. Mais bon, ce qui est fait est fait. Dis-je à l’adresse d’Amélia. Ne t’en fais pas, rien de tout ça n’est dirigé vers toi, mais il faudrait juste que tu comprennes que Tin…heurr, je sens que je vais vraiment dire ça, mais… ces derniers temps n’ont pas toujours été faciles. Pour nous tous je présume.

Je grinçai des dents en posant mes griffes sur mon flanc droit. Avec toute cette agitation, mes côtes recommençaient à me lancer. Je m’étais pris un méchant coup durant l’attaque des hybrides, mais ça c’était une autre histoire et je ne voulais pas y penser.

-Bien changeons de sujet un moment, dis-je en jetant un coup d’œil sur les nouveaux venus, Igniis, comment ça roule pour mon cap’t préféré? Ça faisait longtemps! Et on dirait que tu t’es fait quelques copains en chemin. Quel est ton nom, petit? Terminais-je à l’adresse du dragonnet en tentant d’adoucir ma mine sévère.
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 28
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Crédit : 3095
Date d'inscription : 02/04/2014
Localisation : Où l'on demande des soldats de fortune.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Sam 21 Nov 2015 - 21:51

Quelle bonne idée d'extraire Tintaglia de cette pièce, ou j’aurai probablement vu les deux plus figure féminine les plus importante de ma vie se foutre sur la gueule, de quoi briser une enfance non? heureusement que celle ci était derrière moi, bon, pas si loin derrière que ça en vérité, 17 ans ça fait un peu jeune... surtout pour avoir l'une des plus mauvaise surprise sur laquelle la vie peut te faire tomber.

Ma mère avait vraiment, vraiment mal prit ce dernier point, et le fait qu'on l'entendait gueuler depuis la rue sur mon pauvre père qui pour une fois n'avait rien demander n'allait pas éclaircir mon humeur. Même l'arrivé surprise de Igniis, avec celle que je supposait être sa compagne, et... un petit dragonnet jaune? voila une coloration étrange vu la teinte de ces parents mais hey! les voie du destin sont impénétrable. A moins qu'il ne soit adopté, ce qui arrangerait tout, mais dans la situation actuel je pense qu'on peut dire qu'on s'en fout, c'est pas l'actuel priorité.

Néanmoins pendant un instant, j’avais eu peur pour Amélia, non pas que je pensais Tintaglia capable de lui arracher la tête sur un coup de sang, mais même, elle s'était dresser face à une boule de rage et de fureur concentré aussi facilement... elle n'avait pas flancher, ni même hésiter, juste agit. C'était idiot mais je ne pouvait qu'éprouver un immense soulagement de la voir hors de porté de ce qui n'aurait pas dut être un danger en temps normal. Sans oublier sur les 3 bouts qui comptaient sur elle pour les faire venir au monde.

Sans réfléchir, je me rapprochait d'elle ou blotti ma tête contre la sienne et de lui déclarer du ton le moins caverneux que je pouvait:

Mon ange, promet moi de ne pas t’interposè si un monstre tout aussi enragé mais 3 fois plus grand débarque, non pas que je doute de tes capacité à te débrouiller seule mais...

Mais en fait c'était clairement ça, je ne voulait pas la réduire à une dragonne fragile qui défaille pour un rien, mais c'était plus fort que moi, j’étendis une aile protectrice autour d'elle, habitude que je prenais de plus en plus souvent, l'avantage d’avoir une envergure légèrement supérieur...

J’essaierais, mais...

Elle sourit légèrement, je ne pouvait m’empêcher de fondre devant ce genre de sourire, j’avais envie de l'embrasser, la tout de suite, mais disons que le public et le lieux me retenait assez fort pour me faire tenir tranquille. Ma compagne finit sa phrase d'un ton malicieux.

...Mais disons qu'à choisir, je ne sait pas quels options est la plus dangereuse

Blottis l'un contre l'autre, je me foutais pas mal de ce que pouvais penser Igniis&Co, des histoires de complots planétaire, des problèmes de famille en vue, j’aurai même put oublier ou nous étions et effectivement l'embrasser pour de bon mais Arboryx refit surface, passablement énerver lui aussi, mais un peu moins que Tintaglia quand même. Mais je le suivait sur un point en particulier, qu'est ce qui lui avait prit au destructeur? si il voulait que ça se passe mal, à moins d'arriver avec ma tête au bout de sa lame, il aurait difficilement pu faire pire!

Pendant que le mercenaire faisait distraction avec le dragonnet jaune, je jetais un coup d’œil perplexe à Igniis et sa bande, de toute évidence ils avaient suivit Associa, jusqu'ici, alors que le vétérans connaissait les lieux, et que faisaient ils ici?

Je suis autant surpris que tu connaisse Arboryx Kasa... Igniis, je croyait que tu n'aimait pas beaucoup le quartier?


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3283
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Lun 23 Nov 2015 - 6:28

Arboryx fit sortir Tintaglia... Mes yeux devinrent tellement gros que l'on aurait cru qu'ils allaient tombé. Mes mains allait tout de suite masser mon cou pour voir si il était toujours intacte. je n'avais jamais eu peur et parler aussi vite de ma vie. Je haletai pendais quelque seconde avant de me retourné vers Igniis:

- À par une partie de boucherie esquiver, non tu n'as rien manquer... Je suis content de te voir... toi aussi Abyssa. C'est notad le petit dragon? Bonjour toi...

Arboryx revint dans la salle et nous pouvions entendre Tintaglia gueuler sur Le gros dragon bleu. Arboryx nous demanda sèchement se que nous somme venu faire ici. Il fallait encore que cela soit moi qui parle... Bordel Saared, fait comme si tu n'était pas inclus, hein! P'tit gamin... "Bordel, pourquoi c'est a moi de tout dire..." Grommelai-je avant de parler au mercenaire:

- En fait, nous sommes venu chercher du renfort pour une mission. Nous pensons qu'il y a un complot dans les îles et nous voulions des alliés de confiance qui était hors des îles. Saared m'a dit que vous viendrez pour lui tout a fait gratuitement... Mais je pense que payer vos service serait mieux.*Je sortis une grosse bourse très lourde et clinquante de pièce d'or et lui lança* C'est le 1/4 de la paye que vous aurez pendant le début de "l'aventure". Le reste sera donner à la fin du contrat.

Comment amadoué un mercenaire? donner la sommes de départ qui est égale a une haute tête de cher Malefor bien sur. Arboryx me foudroyait presque du regard. Encore des reproche... youpi!

- Ouais, mais mon mode de guerre sais placer dans ma langue... J'ai fait ça pour surprendre... C'était instinctif. Je savais que j'allais me faire arracher la tête alors je me préparait et mon mode de combat a pris le dessus... Ça eu le résultat escompter pour la surprise... Mais désolé.

Associa vint se placer a mes côté et me regarda en haussant une arcade sourcilière. Je déclina de la tête. Les autres commencèrent a parler de tout et de rien pour se calmer. Igniis avait fait une entré calmante... Si je pouvais dire ça comme ça. Le petit Notad était tous petit et mignon. Igniis avait un grand cœur comme Abyssa d’ailleurs. Je me retourna vers Arboryx et regarda Igniis a la suite:

- Est-ce que tu vas nous joindre? Igniis... Nous aurions besoins de toi pour cette mission. Je peux te payer si tu veux...


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5728
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Lun 23 Nov 2015 - 21:00

Je vis Arboryx faire sortir Reynard et une autre dragonne en me disant, avant de sortir lui aussi, ses salutation.

- Salut Arboryx... dis-je juste avant qu'il sorte.

Puis, Jyvro venir vers moi et me dis :

- À par une partie de boucherie esquiver, non tu n'as rien manquer... Je suis content de te voir... toi aussi Abyssa. C'est notad le petit dragon ? Bonjour toi...

Notad, derrière moi et collé à moi, le regarda et lui répondit :

- Oui... B... Bonjour monsieur...

- J'avous que cela me fait plaisir de te revoir aussi. Dommage que ce soit... Comme ça. Disons que ça change un peu du traité de paix avec tout les rois et reine de Sky Badland...

- Et cela me fait très plaisir de te revoir aussi, Jyvro.

J'entendis hurler dehors. Je préfèrais ne pas savoir pourquoi ni les propos dis. Je vis ensuite Saared et une jeune dragonne, avec quelques traits de Jyvro, être l'un l'autre, prêts à s'embrasser. Serais-ce la demi-soeur de Jyvro, dont Associa m'a parlé ? Puis, il vient vers moi et me dit qu'il était surpris que je connaisse Arboryx. Il faillit dire mon vrai nom mais se ravisa aussi vite. Puis, il me dit qu'il croyait que j'aimais pas trop ce quartier. Il avait un peu raison, en même temps...

J'allais répondre mais Arboryx revins, sans Reynard et l'autre dragonne. Il alla gronder Jyvro comme si c'était un vulgaire enfant. Puis, il me demanda comment j'allais, voulant changer de sujet, avant de se tourner vers mon fils et lui dire avec une douce mine comment il s'appellait.

- Je... Je m'appelle Notad... Monsieur... répondit-il.

- Et bien... pour moi, ça roule bien. Et je te présente Abyssa, ma compagne...

- Enchanté, dit-elle respectueusement.

- ... Et le petit derrière moi est Notad, mon fils... Que j'ai adopté après avoir tué le Nécromancien de Malefor.

Puis, Jyvro dit à Arboryx pourquoi il est venu ici, botter des fesses aux îles comme m'a dit Associa, et lui proposa de le payer un quart d'avance. Puis, il se tourna vers moi et me dis :

- Est-ce que tu vas nous joindre? Igniis... Nous aurions besoins de toi pour cette mission. Je peux te payer si tu veux...

Je le coupa quand il dit "payer" :

- Pas question de me payer ! Considère cela comme un acte suivant notre traité de paix et comme un ami qui accepte un service. Et puis, ça faisait longtemps que j'ai pas botté des derrières, même si j'en ai eu l'occasion lors de cette bataille à Warfang...

Je me retourna vers Saared et lui dit :

- Voilà pourquoi je suis venu. Parcequ'on m'a demandé de venir pour botter des fesses aux îles. Mais, sinon, pour cette... Dispute qui vient de se passer... Je ne veux aucunement savoir les raisons de cette dispute, et je ne veux aucunement m'en mêler. Sinon, Jyvro, en parlant des îles, comment va celui qu'on appellait le "Connard" ? A-t-il déjà digéré notre message à Jorth et moi, et la défaite de son champion ?

Je dis cette dernière phrase avec une pointe d'humour dans ma voix et je vis Abyssa sourir à ce propos. Je sentais toujours Notad s'accrocher derrière moi alors, pour mieux le rassurer, je le pris tendreusement comme le ferait normalement un père à son fils.


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 834
Crédit : 3521
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Mar 29 Déc 2015 - 1:22

Cette journée commençait à être plutôt…intéressante. Déjà que tout le monde débarquait avec leur propre compagnie, maintenant on me proposait un nouveau coup d’argent. Jyvro semblait très bien connaître les intérêts des mercenaires car je ne quittai pas la bourse des yeux pendant un moment.

-Une jolie avance. Me dis-je. Quel beau pactole ça me fera lorsque ce sera terminé.

Toutefois, il fallait bien revenir à la réalité. Si je voulais être payé, il fallait avant bosser un peu. Je lançai un regard amusé vers Saared et sa compagne.

-Oh Saared, partenaire! Dis-je d’un ton doucereux en jonglant tranquillement avec la bourse. J’apprécie bien ta confiance mon ami, mais tu sais bien que ceux de mon espèce ne travaille pas pour gratuit. La charité n’est pas l’un de nos points forts.

Toute cette réunion familiale était bien mignonne, mais je n’en n’avais que faire en ce moment. Je m’étais mis en mode affaires. J’avais eu un avant-goût de la générosité dont ce nouveau venu pouvait faire preuve et je m’étais décidé d’en capitaliser le plus possible. À la vue de cet or, j’avais presque même déjà oublié la colère toujours en cours de Tintaglia et les problèmes que tout cela allaient amener dans le futur. Par contre, comme tout bon professionnel, je n’allais pas faire fi de courtoisie envers mes amis.

-Notad…Répondis-je à l’adresse du dragonnet. Un nom t’allant bien, ne trouves-tu pas? Et pas de monsieur avec moi mon gars, je ne suis pas assez vieux. Du moins je le crois…

Je jetai un œil sur Igniis et Abyssa.

-Eh bien Igniis, quelle surprise de te voir si bien entouré. Lui dis-je. Je ne croyais pas que tu étais du type familial, mais bon, cela fait bien longtemps que je me suis rendu compte que la vie n’est qu’une très longue série de surprise.

Je fus aussi surpris par l’élan de camaraderie du capitaine.

-Offrir tes services contre seulement un peu d’action? Dis-je en riant. Tu sembles bien motivé camarade! Une nouvelle sentimentalité?

Je fis un clin d’œil à Notad.

-Un bien bon bougre ton père. Plus que moi en tout cas. Peut-être devrais-je prendre exemple?

Avec tout cela, je n’avais guère prêté attention à Tintaglia qui était probablement toujours en train de secouer notre pauvre Reynard. Toutefois, celle-ci devait s’être mise à l’idée de remettre les pendules à l’heure, car je pouvais entendre des éclats de sa voix semblant se rapprocher de la porte arrière.

-Oh, oh…je crois que Tin veut faire une entrée en force. Me dis-je

Le moment était on ne peut plus mal choisit pour continuer cette discussion. Bien que je souhaitais  me dissocier totalement de ce fiasco familial, je ne croyais pas favorable que la dragonne ne passe sa colère sur Saared et Amélia. En tout cas, pas maintenant.

-Peut-être devrait-on discuter de cela ailleurs, qu’est-ce que vous en dites? Dis-je à la compagnie en baissant le ton. Nous pourrions nous occuper des détails plus tard. Disons que la bourse a attisé mon intérêt pour cette histoire.

Je jetai un coup d’œil derrière moi par peur de voir la porte voler en éclats avec derrière une dragonne prête à en découdre.  

-Je pourrai vous rejoindre quand la situation se sera un peu calmée. Dis-je en me retournant vers mes compagnons. Où est que je pourrai vous rejoindre? Quelqu’un n’aurait pas une idée par hasard? De plus, nous ne devrions peut-être pas discuter de telles choses devant un gamin. Hum? Sans rancune, Notad.
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 28
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Crédit : 3095
Date d'inscription : 02/04/2014
Localisation : Où l'on demande des soldats de fortune.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Ven 1 Jan 2016 - 15:28

Quel bazar tout de même, tout le monde parlait à tout le monde en citant péripétie et aventures commune dont la plupart m'étaient inconnus. En tout cas le seul personnage qui attirait les regards était bien le petit d'Igniis qui... comment se nommait il déjà? ha oui, Notad. Ce petit avait vraisemblablement un talent pour capter l'attention sans rien dire ou faire. Comme quoi les gosses attirent l'attention...

Mais manifestement je n'était pas le seul à penser cela, et mon autre source personnel d'inattention fit son boulot à merveille

A ton avis, nos dragonneaux seront aussi mignon que ce petit bonhomme?

Nan, y'as pas à dire, Amélia savait ou frapper pour me liquéfier de l'intérieur, j'espérai juste qu'elle n'avait pas parler trop fort, ou que personne ne remarquerais la grimace de désarroi que j’arborai, ni la gêne manifeste qui dégoulinait par le moindre interstice entre mes écailles.

Mût un quelconque instinct masochiste, je m’enfonçât encore plus en tentant d'énoncer vaguement un semblant de réponse

Je heum... pourquoi pas enfin surement Peut être bien...

Amélia gloussât légèrement, ce n'était pas méchant bien sûr mais la liquéfaction interne n'était pas très plaisante. Au moins ça en faisait une qui riait au moins, et bien sur comme l'amour rend con et que sa simple vue l'absout à mes yeux de tout crimes et châtiment, je ne pouvait pas lui reprocher quoi que ce soit et encore moins lui en vouloir pendant plus d'un dixième de seconde... Et voila que je me met à penser comme un Roméo d’opérette! De toute façon au final je pourrait reporter tout cela sur Jyvro, bien pratique d'avoir un coupable tout désigné non?

Bon! secoue toi un peu! je sait que ça ne te fait pas plaisir mais détache ton attention de ta bien aimer et écoute un peu ce qu'il se racontent. Ouais, Arboryx n'est pas très charitable en effet, ouais faire attention au gamin ouais...

Je me mit une claque mentale pour me remettre les idées en place, etsurtotu rompre le contact visuelle avec la dragonne blanche. Il fallait que je me bouge, et cela passait par se concentrer sur le futur déroulement des opérations.

Je vit Arbo jeter un léger coup d’œil sur la porte arrière, Dans le bruits perpétuel des conversations ambiante, personne n'avait fait attention au grabuge qui se rapprochait par l'extérieure de la fameuse porte, Tintaglia risquait de tenter une entrée fracassante et ça n'allait pas franchement servir notre cause, je me dégageai à contrecœur de ma position et après un bref signe de tête au mercenaire, sortit discrètement pour tenter de désamorcer la catastrophe à en devenir.

JE TE JURE QUE SI TU NE MA LAISSE PAS PASSER VIEUX FOU JE NE RÉPOND PLUS DE RIEN!

Whaou, J'avais rarement vu ma mère dans cet état, c'était le genre de personne qui faisait peur à tout le monde si elle s’énervait, peu importe la cible de sa fureur. Et Reynard qui n'avait absolument rien demander se retrouvait prit pour cible, et quelque chose me disait qu'il n'échappait pas à la règle, il tenait vaillamment la porte malgré tout et fut plus que surprit de m'en voir émerger.

Cas prendre une bouffé d'air frai papa, c'est entre TIntaglia et moi.

Je pensait qu'il accepterai avec plaisir mais non, il fit une moue agacer et me répondit

Pardon? Il me semble que tu est encore mon fils au dernières nouvelle, et j'ai mon mot à dire dans cette histoire!

Aïe, me voila avec un front latent à gérer, mais pour l'instant je devais surtout affronter la tempête. Tempête qui, malgré son mètre en moins par rapport à moi, me faisait de l'ombre, j’allai morfler très vite si je ne trouvais pas les bon mots.

Maman, je sait que cette histoire peut te paraitre dingue, je suis partit il y a 3 semaine sans prévenir et...

D’ailleurs c'est vrai ça, ou t'était passer? on s'est presque demander si on ne t'avait pas encore kidnapper.

C'est une longue histoire, je vais essayer de vous la résumer mais je ne promet rien...

Quelque minutes plus tard, j’avais devant moi un Reynard encore très perplexe et une mère encore très enragé.

Ça ne change rien! C'est à cause de Jyvro toute ces histoire! si...

Avec de si on mettrai Warfang en bouteille maman, ce n'est pas de sa faute si je suis tombé amoureux d'Amélia, à deux jours près elle serait parti et cette histoire aurait put être bien différente, certes il nous à filé une chambre spécifique ce qui nous à un peu encourager à passer à l'acte je l'avoue, mais on aurait finit par s'y mettre, intervention de Jyvro ou pas.

Qu'est ce que tu en sait! à un jour près ou deux comme tu dit, vous seriez ensemble mais pas dans cette situation sans issue!

Maman ce qui est fait est fait de toute façon, s'énerver et crier ne changeras rien!

C'EST PAS AVEC CE GENRE D'ARGUMENT À LA CON QUE TA SITUATION VAS S'ARRANGER!

De toute évidence elle ne digérait toujours pas la nouvelle.

Mais qu'est ce qui te fait croire qu'on est désespérer ou au fond du gouffre! on à un endroit ou habiter, une source de revenu correcte et toute la motivation pour...

IL Y A 20 ANS NOUS AVIONS LE DOUBLE DE TON AGE ET CA N'AS PAS EMPÊCHER LA SITUATION DE PARTIR EN VRILLE!

Quoi? mais qu'est ce qu'elle racontait? Je m’apprêtait lui adresser une réponse cinglante quand Reynard sortit de son mutisme

Tu à peur, peur qu'ils se plantent comme nous l'avons fait.

La dragonne rouge cramoisie ne s'attendant pas à ce que son ex compagnon lisent aussi facilement à travers elle en resta coït un instant. et après un instant de silence total reprit d'une voix bien moins assuré.

Ça doit jouer oui en effet mais...

Mais rien du tout, notre fils n'as plsusbsoin qu'on le pousse pour décoller, il se débrouillerons seuls, et si ils ont besoin de notre aide, ils nous ferons signe. L'événement ne les à pas désunis, bien au contraire, et rien que ça suffi suffit pour augurer un bon départ.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3283
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Sam 2 Jan 2016 - 16:50

Je regarda Arboryx, le mercenaire avait complètement changé d'attitude quand il pesa la grosse bourse d'or. C'était d'ailleurs mon but. Je le regardai faire son discours a Saared pour lui dire que rien n'était gratuit, mais évidemment ce n'est que des plaisanteries... Enfin, je crois.

- J'espère que tu feras un travail exemplaire, après tout, vu la sommes et les commentaire positif de Saared, je ne voudrais pas que tu lui donne tord.

bien entendu, je m'attendais a ce que Igniis insiste pour ne pas être payer. je m'en doutais fortement. Je le regardai en faisant oui de la tête en croisant mes doigts derrière mon dos et je fit une grimace a Abyssa. Elle compris sur le champs ce que j'avais en tête. Elle avait un regard qui me fixa. Son regard devint brillant comme de l'or. Il n'y avait pas que les mercenaire qui était avide d'or, héhéhé.

J'entendis une belle parole de ma soeur... "A ton avis, nos dragonneaux seront aussi mignon que ce petit bonhomme?" Je souris a cette parole qui rendit Saared complètement rouge et inconfortable. Je ricana de la situation. Bon c'était un petit répit jusqu'à ce que j'entendis une nouvelle fois la voie de la bête.

Elle rageait surement sur le pauvre Reynard. Je préfère que ça soit sur lui que sur moi. Elle m'aurait déjà décapité la tête en moins de 5 minutes. Saared fut asser brave pour aller combattre la bête... je suis fière de se petit bonhomme... dans le principe mental de petit. Quand il fut parti, je m,approcha de ma sœur et lui donna un léger cour de coude afin d'attiré son attention. Elle se tourna vers moi avec un sourire et un visage de questionnement:

Oui Jyvro?

- Malgré mon manque de restriction, je le vois bien votre amour et j'en suis fière... rester ensemble quoi qu'il arrive. J'ai hate d'être oncle.

Elle ricana a mon enthousiasme envers ses enfants pas encore nés. C'était un événement que je ne voulais pas manquer. Après tout, je suis asser protecteur sur ma famille.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5728
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Dim 3 Jan 2016 - 12:33

Arboryx et l'argent... Je voyais bien qu'il faisait presque son hypocrite pour recevoir cet argent. Mais, au moins, il sera aussi de la partie.

- Arboryx, j'aides les amis gratos, personnellement. C'est juste dans mes principes. Et puis, qui ne veut pas un peu d'action ? Même si on a été servis récemment...

J'entendais hurler juste à côté. Et puis il y avait aussi Notad. Il attirait l'attention sans le vouloir et il restait caché derrière moi. Je reconnu la voix de Reynard... Mais il y avait une autre voix féminine. Et cette voix hurlait.

- Et bien dites donc, dis-je. Il y a de la joie ici...

Notad, aux hurlements, s'accrochait encore plus à moi. Je tourna ma tête vers lui et je lui dit :

- Allons, mon grand. C'est rien. C'est pas dangereux ici... Enfin, pas vraiment.

Puis, je me tourna vers Jyvro et lui dit :

- Mais... Sinon. Est-ce qu'on pourra avoir plus d'infos sur ce qui se passe dans les îles à par un complot... Que je comprenne au moins qu'elles fesses je dois botter.

Les hurlements se calmèrent et Jyvro parla à la dragonne blanche qui était, si je me souviens de ce qu'on m'avait dit, la compagne de Saared et la mère des ses prochains enfants.

- Mais, sinon... Vu que l'ambiance s'est un peu calmé, reprenons gaiement ces... retrouvailles. Je suppose que tout le monde connait tout le monde, enfin... Presque tout le monde... Je me trompe ?


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 834
Crédit : 3521
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Sam 9 Jan 2016 - 7:01

Tintaglia s’époumonait de plus belle à l’extérieur alors que Saared était allé rejoindre ses parents à l’extérieur. Il fallait s’en dire que la dragonne donnait tout un spectacle, il ne manquait plus que les feux d’artifice pour couronner le tout. Malgré mes craintes que Tintaglia ne passe à la vitesse supérieure, je n’allais pas m’interposer une fois de plus. Choisir un camp lorsque que l’on entretient des relations avec les belligérants ne me semblait pas être une idée du tonnerre. À moins bien sûr que l’un d’entre eux soit prêt à me payer, ce qui n’allait probablement être le cas dans ce contexte bien précis… Bah, ils allaient pouvoir s’arranger entre eux. Ils étaient tous des dragons responsables, pas vrai? Et puis, ces trois- là avaient déjà une vie ensemble bien avant mon arrivée dans le décor.  


Toutefois, je grinçai des dents lorsque Tintaglia et Reynard se mirent d’accord quant à leurs piètres performances comme famille et en tant que couple. Ça avait dû être plutôt difficile à avouer même si tous deux savaient très bien que cette expérience avait été un échec sur toute la ligne. Il fallait quand même avouer que ce n’était pas totalement de leur faute à ces deux- là si leur histoire avait si tragiquement…foiré. À la base, Tintaglia et Reynard n’étaient pas de mauvais parents, loin de là, mais compte tenu du lourd passé et du genre de vie qu’ils menaient, il était bien évident que quelque chose allait y passer un jour ou l’autre.


Sur une note plus joyeuse, je passai un regard sur toute l’assistance qui s’était réunie aujourd’hui. Malgré les différents que nous pouvions avoir par moment et nos innombrables défauts (sur lesquels je tiens toujours à maintenir mon incontestable suprématie), nous formions une joyeuse bande de spécimens marginaux. Non pas que je n’y trouvais pas un certain charme, mais bon, il n’y a jamais rien de parfait. Trouvant alors que j’avais assez réfléchie pour la journée, je reportai mon attention sur mon cette nouvelle affaire qui allait probablement être mon meilleur coup d’argent de l’année.


- Et vous avez encore rien vu, patron. L’élimination, pour utiliser un terme plus approprié devant les dames et les enfants, de cibles interposées désignées par l’employeur est l’une de mes spécialités. Répondis-je au destructeur en passant à tour de rôle mon regard sur Abyssa, Amélia et Notad. Qu’importe la nature de la chose se mettant sur notre chemin, vous pointez, je me mets au travail.

Ah…ça c’était du business. Quel professionnalisme! Ô quel charisme! Ne trouvez-vous pas?  


-Bien, continuais-je sur les dires d’Igniis, je trouve aussi que les histoires de nos familles un tantinet dysfonctionnelles sont bien touchantes, mais je suis d’accord avec mon camarade là. On parle ici d’un complot? Ne restons donc pas avares de détails! Une telle histoire mérite d’être exposée avec un peu plus de panache!


Je montrai la bourse à Jyvro.


-De plus, je ne connais personne qui débourserait une telle somme pour quelques sornettes sans trop d’importance, dis-je malicieusement. Quelque chose de gros, de grave est en train de se produire. Alors chef, que devrions-nous savoir avant de s’embarquer dans cette histoire?  



avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 28
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Crédit : 3095
Date d'inscription : 02/04/2014
Localisation : Où l'on demande des soldats de fortune.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Ven 29 Jan 2016 - 12:40

Il semblerait que les paroles de Reynard ait été super efficace, la source de fureur de ma dragonne de mère avait été mit à nue, et par l'individu qu'elle méprisait le plus qui plus est. Forcément, ça incite à se taire

- J'espère pour notre bien à tous que tu ne chercheras pas à t'accrocher ainsi à cette histoire. Nous aurons toujours notre mot à dire certes, mais c'est à eux que revient la décision finale, et à personne d'autre

Tintaglia n'ayant toujours rien à répondre mais une fierté à préserver, elle abandonnât sa position d'hystérique agressive et fit plus ou moins semblant de méditer les paroles qu'on venait de lui asséner.

Et avec tout ça Jyvro et moi étions en un seul morceaux! voilà qui dépassait mes plus folles espérance! je m’apprêtai à fêter dignement cela en rejoignant le petit groupe qui poirotait tranquillement dans la maisonnée quand une voix grave et accusatrice me figeât en mouvement.

- Une minute toi.

Aïe, voila dont le mot à dire de mon père, et j'allai le sentir passer.

- J'hésite encore à te féliciter d'avoir enfin débuter une relations sérieuse avec quelqu'un de respectable et t'en mettre une pour punir ton incroyable idiotie, j'accorde à Amélia le bénéfice du doute mais venant de toi c'est extrêmement décevant.

A ce point?

- Tu à des pulsions insatisfaite, je le conçoit, tu à trouver l'amour de ta vie, je l'admet, mais que tu n'es même pas songer aux conséquences de tes actes AVANT de passer au niveau supérieur est impardonnable.

Mais ça n'as pas d'importance! ce qui est fait est fait et notre situation...

-... n'est pas désespérer, pas besoin d'être devin pour le deviner, mais imagine un suel instant, et si vous n'aviez pas eu cette bonne situation? tu te retrouverais avec 3 petit en route, un couple qui n'aurait sans doute pas tenu longtemps et au fond de l'impasse tu te serai dit "ha merde, j'ai refait EXACTEMENT les mêmes erreurs que mes parents".

Mais dans le cas présent nous n'avions rien à craindre! pourquoi s’appesantir sur une situation qui n'as jamais eut lieu d'être!

- Parce qu'un jour mon fils, la situation ne te seras pas aussi favorable, et ce jour là, il vaut mieux que tu pèse le pour et le contre avant de passer aux actes.

Sur ce, il nous plantât ici et rentrât dans l'habitation, laissant deux esprits tourmenter dérriére lui.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3283
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Mer 24 Fév 2016 - 19:06

Je regardai Arboryx le mercenaire aguerri amuser avec un sourire. Il était vrai que son travail était de confronté tout les danger afin d'honoré son contrat, alors je me permis une petite plaisanterie. Mon visage devint grave et sérieux...

- J,imagine que quand tu dis peut-importe tu parles sans penser... Mon contrat que je te donne est simple... tu ne serras pas seul, mais il faudra que tu combat LE Destructeur, celui qui à remuer ciel et terre, celui que tout le monde craint, celui qui est mon oncle...

Je gardai une pose long le temps que toute l'information entre bien dans la tête de ce cher Arboryx puis environs une trentaine de secondes plus tard je lui sourit et ria comme un phoque.

- NAN! C'est des blagues! Il est déjà mort de ma main il y a 1 ou 2 mois. Plus sérieusement, je veux que l'on découvre la cachette d'un gang qui a comploté contre les dragons de Sky badland en osant utiliser Saared comme meurtrier grâce a des magie de contrôle. Ils ont tuer un de mes meilleur économiste et ma meilleur cuisinière...

Je me fis coupé par Abyssa qui s'écrit voulant une négation de ma part.

- Non, ne me dit pas qu,il ont tuer Anios???

Je hocha de la tête gravement et elle baissa la tête un certaint temps avant de la relever déterminer...

- Je viens avec vous, je dois la venger!

Je la regarda puis je fis signe que c'étais avec Igniis qu'elle devait voir ça, pas avec moi.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5728
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Mar 1 Mar 2016 - 20:19

Nous fûmes tous réunis. Arboryx avait fait son blabla habituel, à se demander combien d'années de théâtre il avait fait. Nous formions une belle troupe, lorsque je nous regardais tous ensemble, je l'avous... Et cela me fit esquisser un sourire en coin. Puis, après que Jyvro ai fait une plaisanterie disant que nous devrions affronter LE Destructeur, il s'exclama

- NAN ! C'est des blagues ! Il est déjà mort de ma main il y a 1 ou 2 mois. Plus sérieusement, je veux que l'on découvre la cachette d'un gang qui a comploté contre les dragons de Sky badland en osant utiliser Saared comme meurtrier grâce a des magie de contrôle. Ils ont tuer un de mes meilleur économiste et ma meilleur cuisinière...

Ah ! Un peu plus d'informations ! Bon, je vais devoir botter les fesses de magiciens comploteurs. Pas du nouveau. Mais, Jyvro n'eu même pas fini cela qu'Abyssa le coupa :

- Non, ne me dit pas qu'ils ont tuer Anios ???

Aïe... Faire du mal à une connaissance d'Abyssa, ça ne donnait rien de bon. Jyvro abaissa la tête pour confirmer ses dires. Ma compagne continua, toujours en sa direction :

- Je viens avec vous, je dois la venger !

Jyvro la regarda... Puis, avec ses yeux, pointait ma direction. Abyssa se tourna vers moi avec un énorme sourire qui voulait tout dire. Elle me dit :

- Igniiiiiiis ?

Je soupira et lâcha un rire :

- Je suppose que nous appelerons Alexia pour qu'elle garde Notad le temps...

Elle hocha de la tête. Bon sang ! Il fallait vraiment que ce soit grave pour que, premièrement, elle revienne au combat ! Et, deuxièmement, pour laisser Notad à la maison avec Alexia ! Il fallait dire qu'elle aimait beaucoup Notad et qu'elle n'aimait pas trop qu'il soit gardé par une baby-sitter. En plus, quand elle avait une idée en tête... Pas moyen, enfin presque, de la lui enlever ! Je tourna la tête vers Jyvro et, avec un sourir amusé, je lui dit :

- Jyvro... Je pense que tu connais Abyssa... Quand elle a une idée dans la tête, personne n'arrive à la lui enlever. Et je n'en fais pas vraiment exception.

Puis, en me tournant soudainement vesr Saared, je dis :

- Bref ! Revenons à nos magiciens comploteurs ! Jyvro, peut-être que tu as plus d'infos, je sais pas, je ne suis pas vraiment toi, et moi je n'en ai pas plus que ce que tu as dit. Et, Saared, puisque tu as été contrôlé, peut-être as-tu plus d'informations à propos de cela...

Bon... Note à sois-même, aller chercher, cette nuit, Alexia, la baby-sttrice de Notad, lui présenter une bourse et lui dire de garder le petit quand nous partirons jusqu'à ce que nous revenons. Et par ici les 200 gemmes par semaine pour les tarif ! Même si c'est pas chers pour une babysittrice, ça fait quand même chers !


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 834
Crédit : 3521
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Ven 11 Mar 2016 - 4:03

Que valait mieux qu’une bonne plaisanterie pour détendre une atmosphère déjà un poil tendue et chargée à bloc en émotion. Mon sang n’avait fait qu’un tour à la seule mention du grand destructeur, celui qui avait presque réussi à plonger notre monde vers sa fin. Loin de moi l’idée de me défiler, j’avais toujours apprécié (la plupart du temps) un certain degré de difficulté. Toutefois, aller à la rencontre du destructeur original était pour le moins…intéressante ?

Alors que je me demandais quel mur de la maison serait le moins difficile à défoncer pour prendre la poudre d’escampette, Jyvro vint éclaircir le fond de cette histoire. Au moins, je savais maintenant que nous n’avions pas affaires à un monstre mythique capable d’effacer tout en un clin d’œil, mais plutôt à une bande de comploteurs et de traîtres. Voilà qui était plus dans mes cordes. J’allais au moins pouvoir m’accrocher à l’argent qui allait être ma solde et éviter une mort certaine, du moins pour un temps. Je ne donnais pas cher de ma peau pour ce qui était de mon avenir…

Cette question écartée, nous pouvions donc en revenir au cœur du sujet. Pour une raison que j’ignore, la certitude d’aller de front contre des individus assez dangereux pour menacer la sécurité des Sky Badlands semblait largement motiver Abyssa pour se porter volontaire. Sentimentale, appel du devoir, vengeance pour le cuistot ? Qu’importait ses raisons, nous avions là une demoiselle à ne pas froisser. N’étant pas assez bien payé pour remettre en question certaines motivations que je trouvais soit douteuses ou bien trop idéalistes, j’allais donc me tenir à carreaux.

Autre que de me faire prendre conscience des considérations parentales dont Igniis devait décider dans le cas de Notad (en espérant qu’Alexia comprenait dans quoi elle s’embarquait) , mon capitaine préféré soulevait un point intéressant : comment nos cibles avaient-elles puent prendre le contrôle complet sur un dragon ?

-Donc si je comprends bien, dis-je pour tenter de mettre de l'ordre dans les idées, ceux à qui nous allons chercher des noises sont disons…plutôt compétents dans leur domaine ? Je veux dire, bien que nous soyons nous-même un brin dur à cuire, sommes-nous vraiment préparés à ce que nous risquons de trouver là-bas ? Merde quand même! Ils pourraient presque s'arranger pour que nous nous fassions la peau entre nous!

Bien que notre ennemi actuel semblait un tantinet moins dangereux qu’un destructeur aussi vieux que le monde lui-même, je ne trouvais pas particulièrement rassurant la perspective qu’un adepte de je-ne-sais-trop-quelle magie noire puisse se jouer un spectacle de marionnettes avec l’un d’entre nous (particulièrement moi).

-Et puis ? Ajoutais-je avec un brin d’ambiguïté. Quel est notre plan exactement ? Vous parliez des Sky Badlands, mais après ? Je ne crois pas que ces types soient assez stupides pour rester plantés au même endroit. Pour commencer, comment se sont-ils infiltrés dans les Badlands ? Qui donc ont-ils bien pu payer pour pouvoir se la couler douce avant de frapper ? À moins que la sécurité du royaume ne laisse un peut à désirer. Chose plutôt dangereuse par les temps qui courent, ne trouvez-vous pas ?

Mais alors, comment pourrais-je savoir un truc pareil ? N’avais-je pas déjà moi-même trempé dans un univers criminalisé par tout hasard ? Hum ? Ou peut-être ne devrais-je pas entacher ma réputation d’avantage…c’est déjà assez dur comme ça.
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 28
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Crédit : 3095
Date d'inscription : 02/04/2014
Localisation : Où l'on demande des soldats de fortune.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Ven 11 Mar 2016 - 12:34

Bien... voila qui était... plutôt percutant, Reynard n'y était pas allez avec le dos de la cuillère, Tintaglia et moi étions moralement ébranlé par les mots durs, mais ben placé, du mercenaire.

Je soupirais intérieurement, nous n'allions pas rester dans la rue ainsi encore bien longtemps, surtout quand des conversations, sans doute fort intéressante, s'élevait de la maisonnée.

Saared, avant que nous rentrions, pourrait tu m'expliquer précisémentce qui t'es arriver après ton départ soudain et... tout ce bazar?.

Je soupirais physiquement cette fois-ci et racontait en détails l'aventure insolite de Jyvro et moi.

Donc... des individus sans doute peu recommandable t'ont utilisé comme un simple outils afin de renverser le gouvernement des Badlands, juste parce qu'ils t'avaient aperçut avec Jyvro auparavant, en faisant émerger ton Dark que tu n'as jamais développer?

Dans les grandes lignes, c'est cela.

Je fixait un instant Tintaglia, et les rouages de ma réflexions s’enclenchèrent, faisant peu à peu émergé une terrible possibilité.

Tu bout intérieurement là non?

Oui.

J'admirai un self-controls aussi grand, pas de cri de guerre ou de hurlement hystérique, juste un très très mauvais moment à venir pour ceux qui la forçait à maintenir ce self-controls.

Car tu estime sans doute que quiconque ose manipuler ton unique fils de cette manière doit subir ton courroux.

Oui.

Tout en sachant que les individus dont nous parlons sont déterminer, dangereux et organisé?

Oui.

Et que quoi que je puisse dire ou faire, tu ne pourras t'empêcher d'aller leur faire manger les pissenlits par la racine.

Oui.

Mais! n'étant pas une idiote finit, tu ne te risqueras pas seule dans cette histoire et vas donc nous accompagner...

Oui.

N'ayant aucun moyen de a retenir, je ne pût l'empêcher de faire une entrer fracassante dans la pièce en affirmant haut et fort.

Bien! Jyvro et Sarred ont de la chance, j'ai décider de faire passer quelques connard qui tente de manipuler la chair de ma chair en priorité sur ma liste d'individus à démembrer urgemment!

Ouais... je suis certains que ce n'était pas une phrase en l'air ou une bravade, Tintaglia étant effectivement capable d'équarrir tout individus la mettant VRAIMENT en rogne.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3283
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Sam 12 Mar 2016 - 5:47

Je regarda notre cher mercenaire bien disposer a poser toutes les questions sur ce problème. Je m'en doutais, mais je préfèrais garder mon plan seulement pour moi, j'avais un impression d'être observer et que dans ceux qui m'entourait en savais davantage... C'est très étrange mais je vais répondre au moins a l'une de ses questions.

- Pour le contrôle mental, je ne connais qu'une personne aillant cette capacité et elle est morte. Nous n'avons plus a nous inquiéter de ça, par contre je tien a garder toute les info pour moi, je sais que c'est bizarre, mais fait moi confiance. Je sais ou je m'en vais. Je ne pourrai pas répondre à plus de question.

Abyssa avec un léger ton de rage me pris au collet très rapidement et me leva du sol comme si je n'était qu,un polochon. Je la regarda droit dans les yeux sans aucune émotion et un aura bleuté apparu autour de moi. Celle-ci se décolla de moi et devint un esprit de dragon... mais pas n'importe le quel. Cette esprit dégagea une aura forte et très dangereuse précisément sur Abyssa qui commença a ce calmer en voyant l'être bleuté.

- Bon, je sais que ca parait très bizarre tout ça, mais ce qu'il dit est vrai et il ne doit rien dire d'autre. Nous avons pris une décision suite a un pressentiment... Veuillez m’excuser je devrais me nommé avant de vous parlez. Mon nom est Esgora, mais ça ne vous dit surement rien alors je vais vous donner mon surnom... Le destructeur, le bourreau de ce monde encore entier et l'oncle de ce cher Jyvro.

Abyssa m'avait déposé et se colla sur Igniis légèrement effrayer. Esgora regarda chacun d'entre eux d'un air glaciale.

- Je ne tien en aucun cas à ce que vous me fassiez confiance, mais vous pouvez faire confiance à mon neveu, il sais ce qu'il fait, après tout il m'as bien terrasser.

C'est à lors que Tintaglia et Saared entrèrent.

Bien! Jyvro et Sarred ont de la chance, j'ai décider de faire passer quelques connard qui tente de manipuler la chair de ma chair en priorité sur ma liste d'individus à démembrer urgemment!

Je me tournais avec un sourire et Esgora se retourna. Sa forme était plus visible. Il avait les même corne que moi sauf qu'une d'elle était casser au milieu, Des cicatrice recouvrait son corps et sa masse faisait le double de la mienne. Il avait la taille de Saared. Je vis que Esgora fixai Tintaglia bien fortement. Je claqua des doigt plusieurs fois pour qu'il arrête son focus et je lançai a Tintaglia une question légitime.

- Suis-je encore sur cette liste? si oui, a quelle rang?

Mon oncle avança vers tintaglia et s'arrêta devant elle...

- Je crois t'avoir déjà vu cher Malefor il me semble... Tu n'aurais pas été une forgeronne par hasard?


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2093
Crédit : 5728
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Sam 12 Mar 2016 - 12:18

Jyvro regarda Arboryx et il y avait un petit je ne sais quoi dans ses yeux. Puis, il dit :

- Pour le contrôle mental, je ne connais qu'une personne aillant cette capacité et elle est morte. Nous n'avons plus a nous inquiéter de ça, par contre je tien a garder toute les info pour moi, je sais que c'est bizarre, mais fait moi confiance. Je sais ou je m'en vais. Je ne pourrai pas répondre à plus de question.

S'il ne voulait pas donner plus d'infos, c'est son droit. Mais il y en avait une, cruciale, selon moi, qui devait être révélé.

- Très bien, je comprends mais...

Je ne pus finir ma phrase que Abyssa, avec un petit ton de rage, agrippa Jyvro par le col et le souleva facilement.

- Wowow ! Arrête Abyssa ! Il veut pas nous donner plus d'infos, c'est son droit et...

Dieu que j'aime être écouté quand Abyssa fait sa tête de mule. C'était de l'ironie, bien sûr... Jyvro la regardait droit dans les yeux, sans aucune expression, et, soudainement, une aura bleue émana de son corps. Et celle-ci devint une forme assez draconique et calma, ce qui me surpris grandement, un peu Abyssa et exerçait sur elle une sorte de puissance inconnu. Cette entitée se mit à parler :

- Bon, je sais que ca parait très bizarre tout ça, mais ce qu'il dit est vrai et il ne doit rien dire d'autre. Nous avons pris une décision suite a un pressentiment... Veuillez m’excuser je devrais me nommé avant de vous parlez. Mon nom est Esgora, mais ça ne vous dit surement rien alors je vais vous donner mon surnom... Le destructeur, le bourreau de ce monde encore entier et l'oncle de ce cher Jyvro.

Abyssa posa Jyvro... Et se colla à moi, comme effrayé par ce... Destructeur. Ma tête, en voyant cela, était... Je pense drôle. J'avais les gros yeux surpris. Puis, je soupira et dis :

- Là j'aurais tout vu...

Puis, ce Destructeur nous regarda tous d'un air glacial et continua :

- Je ne tien en aucun cas à ce que vous me fassiez confiance, mais vous pouvez faire confiance à mon neveu, il sais ce qu'il fait, après tout il m'as bien terrasser.

- Là, j'aurais vraiment tout vu !

Puis, Saared et Tintaglia revinrent. Celle-ci dit :

- Bien! Jyvro et Sarred ont de la chance, j'ai décider de faire passer quelques connard qui tente de manipuler la chair de ma chair en priorité sur ma liste d'individus à démembrer urgemment !

Nous nous tournâmes vers eux et le Destructeur fixa Tintaglia avant que Jyvro claque plusieurs fois des doigts, comme si c'était pour attirer l'attention, et il fit :

- Suis-je encore sur cette liste? si oui, a quelle rang?

Mais Esgora ne semblait pas prêter attention à Jyvro et s'avança vers la dragonne, s'arrêta devant elle et dit :

- Je crois t'avoir déjà vu chez Malefor il me semble... Tu n'aurais pas été une forgeronne par hasard?

Puis, là, je tapai alors de la patte avant droite sur le sol pour attirer l'attention et je dis à voix haute, pour que tout le monde entende :

- Bon ! Jyvro, je peux comprendre que tu ne nous donnes pas toutes les informations. Mais il y en a une qui me paraît cruciale ! Comment on va passer "inconnu" là-bas ? Car, je le rappelle, nous avons tous notre propre petite réputation. Saared, tout d'abbord, tu as été une des cible des ces gars. Ensuite, Amélia, tu es la demi-soeur de Jyvro, qui est un des roi de Sky Badland, c'est pas rien. Associa, tu es sa compagne, donc c'est pas rien non plus. Arboryx est un mercenaire qui a tué, avec Saared, Gryff et c'est pas rien, Reynard est un ancien mercenaire, connu de certaines forces de Malefor, Tintaglia... Si l'information du Destructeur est vrai, tu es une ancienne forgeronne au service des forces de Malefor. Le Destructeur, justement, je pense que tu t'es fais une petite réputation en essayant de détruire le monde. Et, je vais être franc, je suis plutôt rassuré que tu sois, pour le moment, de notre côté. Abyssa est une ancienne reine de Sky Badland, et je pense que tout le monde là-bas eu vent de son départ avec un guerrier. Et, justement, en parlant de ce guerrier, il y a moi, qui est le second capitaine de la garde de Warfang, qui a tué le Nécromancien de Malefor et qui, pour ceux qui connaissent l'histoire, est un ancien "déserteur" et un blesseur de roi, car je vous rappelle que j'ai rendu Gaul borgne. Et puis, il y a un dernier problème qui est...

Je m'approcha de Jyvro et finit :

- Nous somme majoritairement des dragons quadrupèdes ! Et, sachant qu'il n'y a pratiquement que des dragons bipèdes là-bas, je me doute que l'on passe facilement inaperçu. Ah ! Et, j'allais oublier, je ne suis pas ces conspirateur, mais je pense que même le plus idiot d'entre eux saurait que, autant de personne comme ça au même endroit, c'est pas bon signe et c'est signe qu'il se trame quelque chose de dangereux pour eux. Donc, si on veut pas être attaqué par des hordes d'ennemis, je sais pas combien ils sont, quand on arrivera là bas, il vaut mieux être un peu discret, vous ne trouvez pas ? Et, la question la plus importante est : Comment on va passer inaperçu là-bas ?!


Je suis un guerrier aguerris. Mes cicatrices sont chargé d'un grand et triste passé. Je suis... Igniis !
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: au moins 40 ans
Chosen FAIL
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 834
Crédit : 3521
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 17
Localisation : Je ne sais pas, je me suis encore paumé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Dim 20 Mar 2016 - 20:29

Tant de choses. Tant de choses se produisaient au même moment et ne laissait que trop peu de temps à ma pauvre petite cervelle pour réagir. Quand ce n’était pas Igniis qui en rajoutait pour ce qui étaient de nos interrogations déjà trop nombreuses à mon goût ou que Tintaglia s’annonçait d’attaque pour aller porter le combat chez les comploteurs des Badlands, voilà que le fantôme d’un destructeur mort depuis quelques temps semblait s’intéresser d’un peu trop près à cette dernière. Je ne suis pas du genre à être émotif ni particulièrement attaché aux liens sentimentaux, mais il n’était pas bien avisé de lorgner dans mes…relations.

Bien que je fus toujours un peu déstabilisé par la soudaine apparition fantomatique de l’aïeul de Jyvro, mes instincts les plus primitifs m’ordonnaient d’agir de façon coercitive. Sans perdre une seconde de plus, je m’interposais brutalement devant le défunt destructeur.

-Peut-être que la dame ne souhaite pas parler d’évènements qui se sont déroulés il y a un bail ? Grondais-je en répondant à la question de l’esprit. Alors, évites le sujet, pigé ?

Loin de moi l’idée d’embarrasser Tintaglia devant toute notre compagnie. D’entre tous, s’il y avait quelqu’un sachant se défendre, c’était bien elle. Toutefois, je n’allais pas rester les bras croisés alors que l’autre macchabé allait tenter de s’immiscer dans mes cercles. Je lançai vers Jyvro un regard qui en disait long : Tu surveilles ton vieux sinon je ne réponds plus de rien ! Patron !

Bien que mes chances soient plus que nulle dans une éventuelle confrontation avec le grand destructeur Esgu… ? Esgoru… ? Esgo…et merde ! Rien à foutre qu’il soit déjà mort et infiniment plus puissant que je n’aurais espéré l’être, ct’enfoiré allait prendre cher s’il s’entêtait à recommencer ses manœuvres.  

Voilà maintenant que je me rendais compte que j’avais peut-être tout simplement empiré une situation déjà lourde, mais bon. Une fois de plus, rien à foutre. J’allais toutefois essayer de détourner l’attention de mes camarades de mes bravades et les reporter sur ce qu’avait dit Igniis.

-Bon, grommelais-je, changeons de sujet car je crois qu'appart déblatérer de mes infinis talents de guerrier, le cap’t soulève certains points intéressants : Comment allons-nous éviter que ces salopards nous glissent entre les griffes ? Il faut dire qu'un cortège comme le nôtre se baladant dans les Badlands serait aussi subtile qu'une révolte populaire.  

Je commençais aussi à en avoir marre de tous nous voir là à discuter et à surveiller un destructeur vieux de je-ne-sais-trop combien de millénaires, mais il restait toujours quelques points à éclaircir. Je crois que personne ne voulait voir nos conspirateurs s’échapper et à devoir les pourchasser jusqu’à la limite des territoires connus.

En tout cas, ce n’était surtout pas mon option préférée…à moins que ma solde ne soit bonifiée, chose à laquelle je ne m’attendais pas tellement…
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 28
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Crédit : 3095
Date d'inscription : 02/04/2014
Localisation : Où l'on demande des soldats de fortune.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx) Lun 9 Mai 2016 - 13:03

Nous commencions à être vraiment trop nombreux, et par un phénomène inévitable et connu, un groupe non attentif tend à s'éparpiller dans tout les sens. Il fallait remettre de l'ordre dans toutes ces conversations décousues et nous recentrer sur le sujet principal. Ce qu'Arboryx et Igniis tentèrent tant bien que mal de faire.

Je raclait la gorge pour attirer l'attention des différents protagonistes présents dans la pièce.

Hé bien, on à peut être une piste de ce cotè là, un de leur agents devait prendre ma place dans ma cellule durant une nuit. Et je parie qu'après que sa complice se soit fait proprement confondue et égorgée, il à dût être mit sous arrêt pour de vrai cette fois, et doit toujours s'y trouver. Je suis sûr que cet individu à quelques renseignements juteux à nous transmettre.

Néanmoins cela ne réglait pas la question de la discrétion d'un groupe de 6 dragons quadrupèdes se baladant l'air de rien dans les Badlands à la recherche de putschistes déterminer et armés. Ce problème me semblait à moi aussi assez insoluble, mener discrètement l'enquête dans un environnement pareil frisait l'impossible...

Peut être que...

Et si on utilisait l'amulette de Jyvro?

Le silence se fit devant cette proposition inattendu d'Amélia.

Si des bipèdes d'origine peuvent devenir quadrupèdes avec, pourquoi des quadrupèdes de base ne pourraient-ils pas devenir bipède avec?

Le silence se fit une fois de plus, d'incompréhension pour les non-initiés, et de surprise pour les connaisseurs, ce n'était pas idiot du tout, c'était même très subtile! qui pourrait s'attendre ou feraient particulièrement attention à un groupe d’autochtones quand on craignait de voir arriver des individus qui ne l'étaient pas?

Comme toujours, je devais ramener ma fraise et m'adressant à ma bien aimé lui répondit

Si c'est possible pourquoi pas, mais nos accents et nos habitudes risque de sonner faux une fois sur place.

Du coin de l’œil et à peine à porté d'ouïe je remarquait Tintaglia répondre discrètement à Jyvro

Si tu ne contrôle pas un peu mieux les vieux croûtons qui te servent d'ancêtres, je les inscriraient eux sur la liste des parents éplorés récemment sans descendance.

A ta place Jyvro je te conseillerais de déglutir, de t’excuser précipitamment du genre "oui madame, pardon madame, promis madame." et surtout de JAMAIS manquer à ta parole.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 619
Crédit : 3283
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 18
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le ralliement (PV Saared-Jyvro-Igniis-Arboryx)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Outil ralliement
» Rallier
» Ralliement "Automatique"
» Bug sur espionnage/ralliement/attaque
» Bonus Ralliement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: Territoire des Dragons de Warfang : :: Warfang-
Sauter vers: