♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Mar 22 Déc 2015 - 0:57

A peine le nouveau venu avait il digérer la nouvelle inattendu qu'un défis des plus ardu se présentas à lui, c'est à dire serrer l'appendice qu'on lui tendait, ne bénéficiant pas d'une préhension supérieure à la moyenne induite par l'absence de l'extension supplémentaire que possédait les autres personnes présente appeler griffe préhenseur. Il fit néanmoins de son mieux et réussit à répondre à l'invitation de son interlocuteur sans se casser la figure sur le sol.

Enchanté, je suppose?

Il n'était pas très à l'aise avec ce genre de surprise, certes il avait entendu parler comme tout le monde de ces dragon bipède sortit de nulle part, mais en croiser un, et qui plus est chez sa sœur, n'était pas prévu au programme.

Mais heureusement pour lui, joignant le geste à la parole, le bipède sortit "prendre l'air"

Non vraiment, on à beaucoup, beaucoup de chose à se raconter...

Tu t’attendais à quoi? il s'en passe des choses en 40 ans.

A qui le dit tu, mais finalement ce n'est pas si surprenant de te voir perpétuer la famille, père et mère ont dût...

L'expression de sa sœur se figeât instantanément et prit un moue renfrogner

Les vieux n'ont RIEN à voir dans cette histoire, ils ne connaissent pas son existence, tout comme ils doivent nier la mienne à présent.

Je doit avouer que je ne te suis pas...

Ne t’inquiète pas, je t'expliquerais tout bientôt, pour l'instant, j'ai un bébé de 5 tonnes et demi à réveiller.


Amélia vit les deux dragons bras dessus bras dessous s'éloigner vers les cuisines, elle avait bien envie de connaitre les méthodes de réveil de Tintaglia mais Jyvro n'avait vraiment pas l'air dans son assiette, elle sortit discrètement et le repérât presque aussitôt alors qu'il s'éloignait dans la rue et couru le rejoindre

Jyvro! attend!

Elle s’arrêtât à sa hauteur, pas encore essouffler par sa courte course.

Tu n'est pas bien en ce moment,, les épreuves qui nous sont tomber dessus.... tu à été celui qui à le plus souffert dans cette histoire, et ça me fait mal de te voir dans cet état.

Elle fit une pause dans ses paroles puis reprit

Je vois bien que tu traverse l'une des plus mauvaise passe de ta vie,mais   tu n'est pas seule, c'est tout ce que j'ai à te dire. laisse moi t’accompagner dans ce petit tour, tu doit connaitre un ou deux bon coin de Warfang non?


Hum... repos bénis, et grande première depuis trois jours, des piaillements aigus et obstiner ne m'ont pas encore réveiller, une nuit de sommeil complète, c'est fou comme ce genre de chose peuvent vous manqu...

Sauf bien sur, si une bassine d'eau glacer vous arrive sur le museaux, et on à beau être le petit fils d'une dragonne aquatique, l'effet reste tout aussi efficace, c'est à dire un réveil brutal et passablement efficace.

Je secouais la tête, éclaboussant les alentours, si le réveil était efficace, contrairement à la plupart des dragons, le je ne bondissait pas en arriéré ou ne hurlait pas à al mort quand on me balançait une bonne dose d'eau sur la figure, merci Sintara pour la poignée de gène responsable de cela.

Mais par contre, contrairement à moi, les petits bouts supportait moins bien le contact avec une assez grande quantité d'eau assez grande pour qu'ils eussent puis nager dedans, problématique, et ou était Amélia au fait?


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 621
Crédit : 3631
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 19
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Mer 23 Déc 2015 - 3:37

Quand je suis sorti de la maison, les deux dragons rouge se firent un gros câlins. Le mâle avait l'air abasourdit quand il me vu. Ce devait être le frère de Tintaglia. Il faut dire que ça devait faire un choc a ce dragon de voir un bipède. Je ne savais pas pourquoi mais bon. Je sortis du manoir avec la ferme intention d,aller voir Jyndako mon cher Kobold marchant et forgeron de pierre. Peut-être d'aller boire un coup me ferai du bien aussi... Du fort ou simplement un rafraîchissement?

Amélia avait courut jusqu'à moi pour me rejoindre et me parler. Si ce n'est pas la sœur la plus gentille et attentionné que le monde est connu, je me demande bien qui serrait plus gentille que ça. Elle s’inquiétait beaucoup a propos de ce qui c'était passer. Ça me réchauffais le cœur de l'entendre. Je la laissa prendre sa pause sans rien dire, simplement en esquissant un doux sourire pour lui montré qu'elle m'aidait simplement en disant cela.

- Bien sur tu peux m'accompagné ma sœur, je comptais aller voir un ami qui devrai avoir une nouvelle armure prête pour moi et j'irai boire un petit verre avec toi dans une taverne bien fréquenté.

Amélia était maintenant avec un sourire beaucoup plus joyeux et une humeur moins maussade ce qui me mit de bonne humeur a mon tour. Nous marchâmes pendant quelques minutes dans les cartier fortuner de Warfang jusqu'à arriver devant une chope de forgerons bien particulière. Un dragon gueulant dans le magasin était légèrement perceptible. Je n'aimait pas ça. Je fit signe a Amélia de rester près de moi et de ne rien dire. Je passa la porte avec mon arme dégainer et je vit trois dragons en bas de la trentaine menacer mon cher ami Jyndako avec des lames. Bien entendu, la porte fit un bruit de claquement alors les individus se retournèrent tous vers moi. un d'eux de couleur orange cramoisie s'exclama:

- C'est qui lui!?! Hé p'tit con, tu te ramène le cul ici, sinon on te liquide!

Je le regarda en levant une arcade sourcilière avec un rire étouffé. Attend, vient-il de menacé mon ami et de me menacé avec un petit couteau a beurre? J'aurai rit si Jyndako n'était pas séquestré. Je fit ma lame en geste de défi en vert le dragon orangé. Un sourire carnassier commençait a se décrire sur mon visage:

- Ho, mais essayez. Venez donc vous frotter a moi avec vos couteau a beurre de médiocre qualité. Vous êtes lamentable.

Il n'attaquèrent pas et se tenaient a distance de moi. Il n'avait pas l'air effrayer, mais très nerveux. Le dragon bleu au côté du rouge leva sa voix vers moi:

- Nous sommes trois des meilleurs cogneur du défunt gangster Griff, alors si tu crois nous faire peur Bipède! Tu te trompe!

Je les regardait un après l'autres, puis je regarda Jyndako qui resta la sans se faire de souci. Il savait très bien ce qu,il allait arriver au autre guignole qui avait osés me provoqué. Amélia resta en arrière de moi et commençait déjà une sourde incantation pour de futur blessure. Il allait morflé c'est trois dragons là. Un échange rapide de deux bloquades et deux coups de ma part et le premier tomba incapable de bouger, mais toujours en vie. Le deuxième se tenta trop et reçu le coup dans la gorge ce qui le tua en plus de peinturé les meuble d'une nouvelle couleur rougeâtre. Le troisième décampa en vitesse en laissant l'argent dans la boutique.Les gardes arrivèrent légèrement après que le survivant est fuit. Ils menottèrent le deuxième survivant et transportèrent le mort hors de la boutique.

jyndako me sauta a la gorge avec ses petit bras de Kobold en me remerciant d'avoir sauver son profit. j'en attendais pas moins de ce petit radin écaillé. Je lui dit quand il était attacher a mon cou:

- À tu fini de confectionner mon armure en pierre?

Avec une joie énorme il sauta a terre et partie en courant dans l'arrière boutique:

- OUI! OUI! Tout a fait, Suivez moi! Tu pourra la porter a soir si cela te chante.

L'entré en fils a bille clinquant dans tous les sens était marrant, mais l'arrière boutique me fit oublié ce petit détaille insignifiant. L'arrière boutique était gigantesque, des étagère avec des objet plus précieux les un que les autres, des armures récente, ancienne ou légendaire était entreposé ici et là. Nous arrivâmes devant une armure de pierre ressemblant a un mastodonte invincible. L'armure pourrait effrayer beaucoup de dragon car elle pouvait se changer en version quadrupède quand je me transformerai. Les hybrides n'ont qu'à bien se tenir!


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2092
Crédit : 6066
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Lun 18 Jan 2016 - 17:47

Je suis sûr que ça les faisait bien marrer, de me voir au prise avec trois petit monstre contrarié ET affamé, Tintaglia avait enfreint la seule et unique loi à leurs sujets, ne pas les brusquer, sinon il vous le rendront cent fois plus forts.

Après un une lutte farouche qui, à mes yeux, aurait bien mériter une petit saga de 3000 pages vers croisé et Alexandrin, avait conduit à la victoire de la raison sur l'instinct! le triomphe de l'intelligence sur la pulsion! la défaite des forces voraces et dévorantes face à l'acharnement et à la ruse bien employer! ENFIN! ILS MANGEAIENT TRANQUILLEMENT SANS RIEN DEMANDER A PERSONNE! SORTEZ CHAMPAG...

Heureusement que pour une fois, mes actes ne suivirent pas ma pensé, sinon je me voyait déja exécuter une petite danse de la victoire en essayant de refaire tout l'orchestre avec ma seule voix, pas sur que ça aide à ma réputation.

Enfin, une fois calmé intérieurement, et les petits bouts en pleine digestion matinale, je pût ENFIN, faire attention à Tintaglia et à son invité inattendu. Je crois que je lui avait à peine dit bonjour, trop occuper à convaincre mes dragonnets que manger était recommander quand on se réveillait, ce n'était pas très polis de les avoir laisser en plan depuis tout ce temps...

Ha moins que ça ne fasse qu'à peine 5 minutes que a mère à eut la lumineuse idée d'arroser sa multiples descendance au réveil. Pourtant j'avais bien l'impression qu'il s'était écouler au moins 1 heure ou deux entre le vague salut dont j'avais gratifié l'inconnu.

Inconnu qui, après examen attentif, ressemblait fort à la dragonne cramoisi, même taille à peu près, les traits du museau se ressemblait, et surtout et avant tout, leurs agencements d'écailles était sensiblement identique, preuve irréfutable de parenté proche, personne n'y faisait attention mais avec un examen attentif, on pouvait déterminer qui avaient les même parents que qui. la preuve, Kalo, Mercor et Dente avait absolument tous les mêmes, sans exceptions aucune, et le plus fort, c'était que c'était le même agencement que leurs mère, et que leurs grands mère maternelle aussi, comme si seule les dragonnes pouvait transmettre cette caractéristique.

Enfin bref, les deux dragons en face de moi était vraisemblablement frère et sœur.

D’ailleurs la sœur lui chuchotas d'une manière parfaitement audible et moqueur

excuse le pour ce genre d’accueil, comme tu voit, chacun à ses petits démons à braver...

Très drôle, à se torde de rire tellement cette pique à peine déguisé était amusante, je m'éfforcais de garder un semblant de contenance avant de répondre d'une voix las

Enchanté quand même, mon oncle.

Et perspicace en plus de cela! et moi qui croyait que notre famille était condamner à raser le plancher des vaches jusqu'à la fin des temps.

Il était vrai que la différence de stature était plutôt flagrante,je devais mesurer au bat mots un mètre de plus qu'eux.

Et les trois petite boules d'écaille en pleine digestion? Ilssont bien ce que je pense?

En effet, tes petits neveu en l’occurrence, ils ont éclos il y a à peine une semaine.

Aoutch, dans la famille ont à tendance à être agiter quand on est jeune? combien d'heures font tes nuits?

Je crois que j'ai arrêter de compter quand on est passer en dessous de 3...


Amélia ne s'attendait pas à voir son demi frère être entrainé dans ce genre d'histoire en venant juste récupérer une commande, à croire qu'il avait un don pour tomber pile au mauvais moment. qui généralement ne faisait pas le poids face à lui.

Cette histoire était surtout gênante au niveau des faits, certes, il avait tuer le malfrat et mit en déroute les autres en position de légitime défense, mais ils les avaient provoquer, au lieu de donner une sommation qui lui donnait légitimité à intervenir. si les forces de l'ordre s’intéressait un peu trop à cette affaire, Jyvro risquait d'aller vers de gros problème. Lui qui d'habitude était si méticuleux sur ce genre d'action, ça ne lui ressemblait pas de se montrer si agressif.

Néanmoins, elle devait avouer que cette armure était très impressionnante, surtout à la pensé qu'elle pouvait changer de forme en même temps que son porteur. Et ça lui permettrais aussi de se rhabiller enfin au dessus de la ceinture.

Contre qui compte utiliser une tel pièce d'armure au juste? Je voit mal quiconque serait capable de ne serai-ce que t'entailler légérement sous ton autre apparence.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 621
Crédit : 3631
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 19
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Mer 27 Jan 2016 - 4:04

Amélia paraissait un peu inquiète et elle avait un peu raison, j'ai rarement agis comme ça dans ce genre de situation, mais la j'avais besoins de dépenser un peu d'énergie. Ça m'a fait du bien de tuer un salaud de cette espèce, mais bon. Jyndako me fit un un clin d’œil m'affirmant que tout passera dans le principe que j'ai été engager pour sa protection. Bon c'était pas sans mensonge, il m'avait déjà engager dans le passer, mais bon. revenons à l'armure. Je tâtai le poignet lourd en roche pour ressentir la dureté et le poids de ce que j'allait porté quand ma sœur me posa évidement la meilleur et la plus précise des question qui soit. Contre qui j'allais utiliser cette forteresse?

- En fait, Pour le style, elle est magnifiquement somptueuse pour mes yeux et pour la guerre contre les hybrides. Je me rappelle un combat dans des grottes contre les démons. Un dragon qui est plaquer au sol a cause d'un toit ne peux s'enfuir d'un piège ou d'une attaque furtive et d'autres condition favorable à l'ennemi. Si nous sommes dans la capacité de retenir et d'encaisser BEAUCOUP plus de coups, ça peux tourner a notre avantage. Hé puis, il me fallait une nouvelle armure tout simplement alors j'ai décider de tout miser dessus.

Je détacha le gant et l'enfilai. Je n'était clairement pas habituer à ce poids conséquent, mais j'étais capable de le lever et c'était déjà bien. Trente minutes plus tard, Jyndako et moi avions fini d’installer l'armure sur mon corps. Je commençai a mit faire, mais j'avais un sourire à travers le casque car j'avais une plus grande hauteur, à peu près 26 Centimètre de plus que dans mes bottes ordinaire. Il était temps de partir rejoindre la belle famille de ma sœur et mon cher ami Saared.

- On retourne à la maison, j'ai envie de montré mon nouveau jouet au deux forgerons pour les voir blanchir, héhéhé...

J'étais redevenu un enfant voulant jouer et montré son nouvelle acquisition a tout les gamins et amis du coin. Je marchai d'un pas décidé, faisant un petit au revoir a Jyndako, je retournai au manoir avec ma sœur a mes côtés.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2092
Crédit : 6066
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Mar 16 Fév 2016 - 12:06

Tout en conversant, une partie de mon attention vers les bruits de mastication provenant de la pièce adjacente, et ceux ci venait justement de s’arrêter. Sachant ce qu'il me restait à faire, je lançait le décompte dans mon esprit.

Un... Deux...

Un peu avant la troisième seconde, mes craintes s'étaient confirmer, ILS avaient finit de manger, ce qui voulait dire que...


Amélia ne put s'empêcher d'adresser une petite pique à son demi-frère en sortant de la boutique après sa déclaration. Sa queue claquât et son bout allât heurter le destructeur entre les deux omoplates, assez fort fort déséquilibrer le bipède ayant un centre de gravité plus instable que la moyenne et n'étant pas aider par le poids de sa nouvelle armure, il penchât en avant, il parvint presque à inverser la tendance mais ne put s'empêcher de se fracasser face contre terre sur le pavé, un peu comme une tortue sur le dos.

Ne pouvant contenir son fou rire face au grotesque de la situation de Jyvro, lui auparavant si fière de sa nouvelle acquisition, elle lui déclarât d'un ton ironique:

Tu voit? il n'y a pas que les toits qui peuvent plaquer au sol!

Elle aidât son cher frangin à se relever, voila au moins un problème qu'il n'apprendrais pas au dernier moment.


Enfin, la paix... durement arraché, mais la paix néanmoins, j'était à nouveau tranquille, même si les regards intrigué et outré des deux autres occupants ce faisait sentir.

Quoi?

Comment ça quoi? tu t'attend vraiment à ce que je cautionne ce genre de comportement? Ce n'est pas une chose qui se fait, voila tout!

Nan en effet, mais c'était une mesure d'urgence et puis ils n'ont pas l'air malheureux, le temps qu'ils trouvent comment sortir  nous auront un tant soit peu de paix.

A ce moment, la porte s'ouvrit pour laisser rentrer un duo inattendu, Amélia était enfin rentré et Jyvro...

Jolie armure.

C'était plus fort que nous, la remarque était sorti sans vraiment que nous le voulions, mais le ton que nous y avions mit contredisait nos propos.

Mais pourquoi pas après tout, c'est... pratique... j'imagine, surtotu en cas de risque e dommage massif.

Oui mais bon, vas voler ou seulement courir avec ça sur le dos, et je raconte pas le bruit que ça doit faire.

La conception est intéressante en tout cas, le potentiel magique est bien là.

Un sortilège de renforcement peut être? je voit mal qui pourrait combattre avec ça, sans doute cela à pour but de faire une "forteresse mobile", un poids lourd pas très mobile mais qui absorbe une grosse partie des coups

C'est l’hypothèse la plus plausible, même si je voit mal encore avec quoi...

Saared? ou sont les petits bouts?

La remarque de mon aimé nous ramenas dans le monde réel, nous avions oublier que l'armure était porter par un modèle bien vivant et pas un mannequin.

Heu... la dedans.

Je soulevait d'une patte un grand sac de cuir extrêmement résistant dans lequel on pouvait apercevoir des mouvements frénétiques et des petits couinements. Amélia ne semblait pas autant enthousiaste par ma nouvelle trouvaille et prit un ton passablement fâché

Peut tu m'expliquer ce que nos enfants font la dedans?

C'est leurs quart d'heure de folie, et je voulais éviter qu'ils ne sortent de la maison ou ne ravage l'intérieur, ils sortiront quand ils le demanderont, pour l'instant je croie qu'ils se chamaillent la dedans.

En effet, à bien entendre, ce n'était pas des cris plaintif qui nous mettaient toujours dans tout nos états mon ange et moi mais des couinement furieux semblant s'adresser les uns aux autres, j'espérai au moins qu'ils s'amusaient bien la dedans.

Amélia ne put que constater mes affirmations et abdiquas, elle devait en avoir sa claque elle aussi...*

Au moins j’espère que ton sac est assez solide...

Nous soupirions de concert en nous demandant dans quel état d'esprit ils sortiront de là.

Sinon pour en revenir à ton histoire d'armure Jyvro, elle est pas mal du tout je te l'admet mais...

Mais elle est largement perfectible, rien que sur le sujets du poids.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 621
Crédit : 3631
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 19
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Lun 29 Fév 2016 - 6:30

Nous arrivâmes au manoir moi et Amélia et tout de suite en entrant je reçu les compliment espéré! Les deux forgerons s’exclamèrent à l'unisson pour admirer ma nouvelle armure. Bien entendu ils parlèrent de modification et de poids excessif mais il m'avait oublier ou quoi??? Il avait clairement oublier que j,était dedans cette forteresse de pierre mais quelque chose attira mon attention et celle de ma sœur. Ma cher sœur demanda a son amour ou était rendu mes deux neveux et ma nièce...

Je mis ma main sur mon front en objectant de la tête. Comment Saared avait-il pu penser a mettre ses enfant dans un sac, sérieusement!?! Mais c'est la remarque de Amélia qui me surpris le plus. Elle accepta ce geste??? Non mais! J'eu un petit "flash" avec les lien de sang. Je poussai Saared en prenant le sac contenant les enfants puis l'ouvrit. Les garnement coururent partout. j'émis un bruit bizarre.

- KTTZZZZZZRRRRRRR!

Les trois bout de choux de Amélia et Saared vinrent sans bruit et chamaillerie devant mois et s'assirent calme sans rien faire. Je me tournai vers les deux parent et les enfant continuèrent a ne rien faire et de se calmer tout seul.

- Voila comment on calme des enfants... Ils vont rester la une trentaine de minute calme avant de dormir paisiblement.

Les deux dragon me regardèrent la gueule grande ouverte comme si je venais de faire un miracle. Je pouffa un petit rire:

- C'est comme ça que l'on calmais les destructeurs très jeune. Vous avez de la chance que ma mère est copuler avec mon père avant, sinon ça ne serai pas possible ce que je viens de faire. Vos petit et toi aussi Amélia, avez un infimes parcelle de sang de Destructeur. Vous ne pourrez jamais avoir les pouvoirs ou la forme d'un destructeur, mais vous pouvez avoir le contrôle sur vos petit comme ça. Il suffit de répété le bruit que j'ai fait et il arrête, par contre, ne le faite pas une deuxième fois après la première sinon il repartirons tout fou!

Je marqua un temps puis je regardai les deux forgerons qui continuai a critiquer l'armure lourde parfaite. Je me devais de leur montrer a quoi cela servait.

- Non, le poids n,est pas a changer. Le principe d,une armure lourde est d'être dure a déséquilibré et dure a parer. Des combat contre les bipèdes a venir ce sera la meilleur armure qui soit. Ah! Saared, juste pour tester parce que tu est sensé être un fort dragon, bloque mon coup de poing...

- Tu n'es pas sérieux j'espère. Aucune SpiritClaw!

J'acceptai sa demande que j'aurai fait même sans sa demande, car c'était que le coups der poing que je voulais qu'il bloque, pas mon poing géant de SpiritClaw. Je lançai mon poing quand il était prêt. le coup résonna dans sa paume et un craque retenti avant qu'il dévie mon coup pour ne pas se blesser encore plus.

- AYE!!!! MAIS CA FAIT MAL!!! Comment ton coup a pu faire si mal?!?

Amélia bondit sur les soins en moins de deux et commença les premier soins a son compagnon. J'esquissa un sourire même si je sentais que Tintaglia me fixait d'un regard noir.

- Le but d,une armure lourde n,est pas que de bloquer les coup, mais aussi d'empêcher l'adversaire de faire que tel. Dans les combat cher les bipède, ca joue beaucoup au sol, alors c,est un grand avantage. J'ai simplement besoin de m'habituer au poids de cette forteresse et j'irai détruire tout les hybrides voulant faire du tord aux dragons... Désolé Saared pour t'avoir blesser. et oublie pas le truc pour mes neveux. C'est infaillible jusqu'à l'age de 16 ans. Rendu à cette age tu sais ce qui arrive, héhéhé.

Je marquai une pose puis me retourna devant la furie légèrement moins dangereuse que la dernière fois...

- J'aurai une requête a vous demandez. En fait, plutôt une commande d'arme, Mais avec des matériaux bien spécifique. Je voudrait une grande épée faisant le 3/4 de la hauteur de Saared et une largeur asser grosse. Le métaux sera de la pierre volcanique de destructeur pour que vous faites selon la technique de mes ancêtres. Je voudrait aussi qu'il y ai un lien spirituel entre cette commande et cette double lames...

Je sortis un grand bâton aillant des lames très tranchante aux deux extrémité. Le style de l'arme était très exotique et raffiner. Une pièce de collection qui pourrait valoir très cher, si placer en vente. Pourtant il y avait quelque chose qui clochait... Une aura négative, répressive, mortel... Celle DU destructeur... Celle de mon oncle. Tous la ressentait autour de moi. sauf les bout de chou plus loin.

- Est-ce que tu pense être a la hauteur? Il faudra faire attention avec le lien spirituel. ça pourrai être dangereux si c'est mal fait...


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2092
Crédit : 6066
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Ven 25 Mar 2016 - 20:23

Je doit avouer, je n'avait pas l'air fin, la bouche bée et les clignements intempestif devant le miracle auquel je venais d'assister, Amélia n'en menait pas large non plus. Jyvro devait être le messie de je ne sait quel divinité finalement...

Je sortit bien entendu mon calepin mental pour ranger soigneusement dans ma mémoires les détails d'utilisation de ce soporifique auditif. Voila qui expliquait aussi comment les destructeurs avait garder leurs îles en un seul morceaux.

Et voila qu'à peine quelques instant plus tard, je me retrouvais avec les os de la patte en compote, le coup de poing de Jyvro était d'une force phénoménale! Et Spirit-Claw ou pas, si le destructeur l'avait vraiment voulu, il aurait facilement put me fracasser tout les os jusqu'à l'épaule. Il devait exister fort peu de personne capable de briser une ossature à l'aide de la force brute d'un seul coup de poing, mais mon nouveau beau-frère en faisait partie, et à vrai dire, ça ne me rassurait pas tout à fait.

En moins de temps qu'il n'en faut pour en dire, ma compagne s'activait à réparer les dommages, mais mon amour-propre venait d'en prendre un sacré coup.

N'étant pas vraiment en position de lui répondre au sujet de son armure, Tintaglia le fit à ma place.

Je ne remet pas en doute l’efficacité protectrice ou le surplus de force qu'elle peut t'adjoindre, mais même toi, avec un tel toi sur le dos, tu auras bien du mal à poursuivre qui que ce soit, alors j’espère sincèrement que tu ne compte pas partir chasser de l'hybride en pleine nature avec ça, ils n'aurait pas le moindre problème à t'échapper, ou à t'esquiver pour poursuivre leurs chemin.

L'argument dut faire mouche car l’intéressé ne relevât pas, vint ensuite la commande plutôt... inhabituelle, en tout cas si tu voulait que je forge quoi que e soit mon grand, fallait y penser avant de me démolir la patte, tu attendras au moins 2-3 jours avant que je puisse faire quoi que ce soit.

Ma mère examinas soigneusement la double lame, apparemment insensible au grand froid qui venait de s’abattre sans raison quelconque dans la pièce.

Hum... j'ai déjà vu cette arme quelque part? mais où donc déjà?

Elle réfléchit un instant avant de s'exclamer:

Mais oui! c'était l’outil préféré du l'autre taré... en même temps ils l'étaient tous là bas. Mais celui là était un vrai salopard, et bien vicieux qui plus est.

Fichtre, j'espérai franchement que son précédent possesseurs était mort et enterré dans ce cas.

En tout cas Jyvro, pour ta commande, je peut me charger de faire la lame, vus que mon fils est quelque peu... indisposé.

Je posait avec précaution ma patte par terre, tout en faisant attention à bien répartir mon poids, j’allai sans doute boiter pendant un moment.

Par contre il faudra que tu me montre par quel magie tu arrive à transformer de la pierre ponce en arme, car mon domaine de compétence à ses limites.

J'ai du mal à imaginer les redoutables artéfacts que j'ai eut la chance d'apercevoir fait en pierre ponce, surement une autre roche volcanique, mais laquelle, aucune idée.

Et pour la magie ma foi... je ne peux manipuler ce que je ne connait pas, et votre magie vous permettant de rendre ces armes "vivante" est héréditaire si je ne me trompe pas, aucun risque donc que Saared et moi ne la maitrisions.

Ha! mais justement à ce propos...

Les regards convergèrent vers moi.

Je connait quelqu'un qui sauras résoudre ce problème, et quelque chose me dit que tu serais très intéresse de le rencontrer Jyvro.

Plus tard dans la nuit

KZZZZRRRRRRRR! hum, non... KTZZZZZZZ! non plus... KTRRRRRRRRRRR...

Chéri?

Oui?

Ton assiduité à apprendre comment nous rendre la vie plus facile me touche, mais je doute que tu arrive à quoi que ce soit pour l'instant.

Ton manque de fois dans mes capacités d'imitation vocale est fort décevant mon ange...

Minuit approchais à grand pas, la journée s'était écoulé sans problème majeur, Tintaglia avait passer l’après midi avec Jyvro à parler forgeage volcanique, puis était sorti en ville avec son frère, en déclarant de ne pas l'attendre avant au moins demain après midi, ils devaient avoir vraiment beaucoup de chose à raconter.

Et en attendant, les petits bouts dormaient d'un sommeil de plomb, mais la nuit était encore jeune, et je sentais que quelque chose dérangeait Amélia, n'aimant pas la voir dans cet état, je passait immédiatement à l'offensive

Quelque chose te taraude mon ange.

Elle soupiras, dieux que j’adorai quand elle faisait ça, comme tout le reste aussi d’ailleurs...

Non c'est idiot, mais...

J'insistai, je voulait vraiment entendre le mot de la fin

Mais...?

C'est cette histoire de sang de lignage, entre maman, moi et maintenant les petits bouts, j'ai beau retourner l'affaire dans tout les sens, je ne voit comment maman aurait put recevoir du sang de destructeur, juste en s'accouplant avec l'un d'entre eux.

Ha ça, je doit t'avouer que ça m'as étonner aussi, mais j'ai fini par comprendre, Tu à été dans les Badlands à peu près en même temps que moi, alors je te le demande, qu'est ce qu idifférencie Jyvro d'un dragon bipède normalement constitué?

Mon aimée prit un temp pour réfléchir avant de répondre

Sa magie?

Bingo! tout à l'heure j'ai utilisé ma capacité de seconde et...

Celle qui te permet de voir les auras magique?

Je ne dirais pas vraiment que je "voit" la magie... enfin bref c'est compliquer, mais j'ai remarqué que toi et ta mère aviez comme une sorte de "marque" en vous.

Une marque?

Un fragment de magie des destructeurs si tu préfère, je ne sait pas vraiment d'où ça leur vient, mais ton demi frère et les artéfacts de son peuple en déborde littéralement, et quand ta mère à accepter de s'unir au père de Jyvro, je suis d'avis que cet acte à laisser une trace chez ta mère, un peu comme... comme

Comme chacun laisse son odeur sur tout ce qu'il touche?

Exactement, et cette trace n'est pas bien évidente, mais solidement ancré, je suis d'avis de penser qu'elle se transmettras ainsi jusqu'à la nuit des temps qui sait?

Fascinant, ça expliquerait tout en tout cas.

Ce n'est qu'une théorie, une magique théorie.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 621
Crédit : 3631
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 19
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Sam 9 Avr 2016 - 20:22

Je regardai Tintaglia et fit comme si je n'avait pas entendu sa remarque. Je suis Têtu quand je veux. Puis avec attention sans faire attention a Saared, ma belle mère regarda attentivement la double lame. Elle était sur de l'avoir déjà vu, ce qui me fit hausser une arcade sourcilière. Peu-être était-elle pareille que celle de mon oncle dans notre combat? Puis elle s’exclama au et fort que l'ancien détenteur de cette arme était un Taré et un Salopard. Je voulu dire quelque chose, mais un aura bleuté se décala sur ma gauche. Mon oncle regarda la dragonne donc il aimait bien le caractère et dit d,une façon faussement toucher:

- Je suis sincèrement vexé. Je ne vous ai rien fait il me semble. J'ai même tuer un des petit couillon qui vous avait agresser là-bas.

Je roula des yeux et j'eu un petit étouffement de rire quand elle parla de pierre ponce comme matériaux pour nos armes.

- Oh non, ce n'est pas de la pierre ponce. c'est une roche volcanique que nous appelons Gorgonic. C'est une pierre qui est situer sous les volcan, près des cavité de magma. Il y a eu quelque essaye de vos dragons pour en voir plus, mais cela ne faisait que tuer plus de dragons qu'autre chose. Les destructeurs avait certain membres qui était doté d'une résistance contre la lave...

- Comme moi!

- Aheum! Tu permet? Bon Néanmoins nous n'auront pas aller en chercher, car nous avons déjà des quantité suffisante qui sont en chemin vers Warfang. Ça ressemble beaucoup à de la platine. la livraison devrait arriver demain matin.

Il y avait bien le problème de l'enchantement. Mais comme a son habitude, Saared arriva avec sa solution miracle.

- mhhhh.. ca m'intrigue, mais j'imagine que ça attendra, a moins que je ne dois le rencontrer avant la forge de l'arme.

Après plusieurs heure de conversation avec Tintaglia, elle partie avec son frère dans la soirée. Moi j'étais dans une chambre d'ami de la maison de Saared et Amélia, ca ma soeur m'avait "obliger" de rester pour la nuit avec ses yeux de chiot...

Un rêve...

Une forme brouille sauta sur moi, des chakrams passa près de mon corps. L’ennemie se fit empaler par mon arme. Une tête plumé tomba sur mon épaule et ses pattes se plaça sur mon torse... "Désolé... keuf, mon amour... j'aurai voulu rester au prêt de toi sans... Keuf Keuf! Sans être contrôler..." Puis plus rien... L'ennemie plumé tomba et je me mit a genou a mon tour, tenant cette silhouette dans mes bras et un corps vint se collé contre moi en sanglot... "p... pè... père... aide moi..."


Je me réveillai en hurlant de douleur. Des larmes roulèrent le long de mes joues sans vouloir s'arrêter. Je haletais fortement, J'entendis les pleurs et plaintes de mes pauvre neveux et nièce. Je les avait réveiller, mais j'avais surement réveiller toute la maisoné en fait. J'étais incapable d'arrêter de pleuré, sangloté. On aurait dit le gamin que j'étais il y a 17 ans...


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2092
Crédit : 6066
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Jeu 12 Mai 2016 - 15:06

Difficile de garder le sommeil quand un hurlement inattendu et relativement proche déchire la nuit, me faisant émerger difficilement du sommeil réparateur dont je comptait profiter

gnikéquequoi?

C'était ce que je pouvait sortir de plus subtile 3 seconde après mon réveil. Amélia dormait encore comme une pierre, c'est vrai qu'ils avaient le sommeil lourd chez les Keepers! Mais même son sommeil de plomb ne la protégeas pas des pleurs des 3 bouts brutalement réveiller.

Gné? kéquispasse?

Nous avions le même degré de subtilité au réveil! très intéressant.

Rien, je croit juste que je hait ton frère c'est tout.

Saared!

Mais contrairement à moi, son temps de réaction revenait très rapidement à la normale.

Oui je sait, c'est terrible ce qu'il a vécu, ce n'est pas de sa faute blablabla... mais pour l'instant ma compassion est encore endormi, par contre mon instinct de survie qui me dicte de m'assurer d'au moins 8H de sommeil pour ma bonne santé si.

Des fois tu me ferait presque peur tu sait?

Ha?

Ce n'est PAS un compliment.

Je n'avait ni l'envie ni la force de continuer dans cette veine en pleine nuit.

D'accord, j'ai sauté sur ma frustration et je m'en excuse, mais il vas falloir s'occuper des 3 alarmes qui tourne en boucle.

Un ange passe,aucun de nous n'osant se proposer à l'épuisante tâche avant qu'Amélia ne capitule avec un gros soupir de fatigue.

Je m'en charge...

Attend, j'ai peut être une idée. Pendant que tu vas les calmer, je vais essayer de régler le problème à la source.

Ne voyant pas trop ou je voulait en venir, ma compagne m'interrogeas

C'est à dire?

Où habite ta mère déjà?



La nuit était fraîche à cette période de l'année, la buée de ma respiration se dispersait rapidement dans l'air ambiant de la majeure partie de la ville bien endormi à cette heure-ci, ce qui facilitait mes déplacements.

Après avoir repérer la bicoque ou vivait depuis très peu Driana, elle ne devait pas s'attendre à ma visite car je restât planter devant la porte une bonne dizaine de minute avant que celle ci laisse place à la dragonne blanche encore plus ensommeillée, les Keepers n'était pas non plus fait pour être réveiller dans les bras de Morphée apparemment. Elle s'adressât à moi d'une voix pateuse.

Quoi?

Quand Jyvro était tout jeune, est ce qu'il faisait des terreurs nocturnes?

Heum... ça lui est arrivé, comme tout le monde, où veux tu en venir, je n'ai pas le temps de tourner autour du pot.

Voila une réponse qui me convenait parfaitement

je vous expliquerait tout en chemin, suivez moi.



Alors que nous approchions du manoir, la dragonne blanche fit un commentaire.

On vient à peine de se retrouver il y a deux jours et je doit déjà allez le consoler, quand même, j'espère qu'il n'as pas intérioriser TOUT les problèmes depuis que son père est allez le chercher.

Je pense que vous êtes le meilleur soutien affectif qu'il puisse trouver pour le moment, et pour vous répondre ça m'étonnerait que les destructeurs aient jamais payé ce genre de thérapie à leurs enfants.

En entrant dans la maisonnée, je constatait que le calme était à peu près revenu, mon ange avait bien fait son travail, mais il en restait un à consoler, j’accompagnai Driana jusque devant la porte de la chambre de Jyvro et lui souhaitai bonne chance avant d'aller me recoucher, elle en aurait besoin.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 621
Crédit : 3631
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 19
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Dim 22 Mai 2016 - 6:24

Je ne pleurs plus, mais la tristesse est quand même dans mon âme. Je me lèva tranquillement du lit des inviter pour passer la porte du balcon. Le vent effleure mes écaille doucement dans cette fraîche nuit. La lune complète et ronde luise mon corps rouge... ce corps imparfait, ce corps qui a vécu tant de chose, toucher tant de chose...Je ne pourrais savoir combien de sang a toucher ce corps, 100? 500? 2000? Ça en fait beaucoup et pourtant je suis incapable de protéger qui que ce soit. Être impure, né impure par le lien "d'amour" d'un bipède destructeur et d'une dragonne quadrupède. Je ne sais plus quoi faire...le vide est gros dans mon cœur, toutes les blessure physique ne pourrait surpasser se vide. Il y a 17 ans j'ai perdu mes ailes dans un enlèvement, a mes 12 ans ma mère est partie, a mes 15 ans plusieurs camardes son mort devant mes yeux et a 17 ans... tout le clan, toute ma race, toute ma famille...

Mes pensées furent interrompu par une porte fermant et un dragonne blanche que je connais trop... Sans rien dire elle s'avança a mes côtés et me regarda dans les yeux sans prononcé un mots, attendant une réponse a cette question corporelle.

- Je n'ai pas vraiment besoin de soutien de ta part. J'ai perdu mon amour, mon clan et ma famille. Je n'ai jamais rien garder en moi. Père ma appris a laisser les émotions sortir contrairement a d'autres...

Elle me regarda très surprise et incrédule.

- Il a fait ça??? et bien je n'aurai jamais penser qu'il ferai ça. Mais tu n'as pas eu d'amour de ce que je sache. Je ne sent aucune essence draconique femelle sur toi...

Bien entendu elle fixa d'un regard sombre avec une touche de honte. Il fallait bien ce en plus dans ma soirée. Elle se leva de tout son haut et me regarda durement.

- Comme si tu avais quelque chose a dire! Je fais ce que je veux, j'aime qui je veux! Et tu as rien a me dire, Madame qui laisse son fils sans dire au revoir et que son fils est un bâtard car madame a voulu s'amuser avec un bipède.

- Comment ose-tu me parler comme ça!?! Je ne t'ai pas élever comme ça! et tu n'es pas un...

Elle ne me fera pas ce coup là, ce n'est pas vrai!

- Tu NE m'as PAS élever! C'est Fytrox qui m'as élever! Oui je suis un bâtard! Je ne suis pas pure et je ne le serai jamais! Et puis merde, va coltiner avec tes plan d'un soir et fout moi la paix!

Saared a eu la pire idée du moment pour me "consoler". Bordel, toujours contre moi ce monde de merde. J'entendis les pas de ma mère et des reniflements sortir de la chambre en refermant la porte. Les écailles blanches de ma mère partie au loin dans les rues de Warfang. Je m'adossai a la porte s'ouvrant sur le balcon et regardai le ciel sombre aillant un astre l'illuminant merveilleusement. Comment une telle vue pouvait me faire si mal... pourquoi mes souvenir son t'il graver si profondément dans mon âme? Mes yeux se fermèrent sur cette triste nuit, dans des souvenirs encore plus triste...


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2092
Crédit : 6066
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Lun 30 Mai 2016 - 13:40

J’avais connu des matins agités, des matins tourmentés, et depuis quelque temps des matins fatigués, mais les matins moroses, ça c'était nouveau, l'état d'esprit de notre invité semblait avoir déteint sur nous. Nous mâchions notre petit déjeuner sans grande conviction malgré un énorme point positif, après trois quasi nuit blanche, un brin de sommeil nous avaient fait le plus grand bien. Sans compter que les petits dormaient encore de tout leur saoul, mais l'humeur n'y était pas.

Mais ces problèmes n'allaient pas se régler d'eux même, je pris les devants pour engager la discutions.

Mon ange... il vas falloir qu'on fasse quelque chose.

Au sujet de Jyvro je suppose?

Exactement, ne serait-ce que pour sa propre intégrité mentale. Je suis sûr qu’il n’a presque pas dormi cette nuit, tout comme celles d'avant.

Amélia restât pensive un instant puis acquiesçât.

Et que propose tu?

Bah justement... j'ai pas d'idée, hier j'ai crut bien faire en poussant Driana vers lui mais à peine étais-je reparti me coucher qu'il l'avait envoyé balader, si même sa mère n'arrive pas à lui procurer un soutien affectif, nous avons peu de chance d'y arriver.

Amélia écarquillât les yeux, prise au dépourvus.

Il à vraiment envoyer bouler mère?

Ouais, et ça n'a fait de bien ni à l'un ni à l'autre.

Je vois... à la limite il faudrait qu'il se retrouve quelqu'un, pas tout de suite bien sûr, le temps qu'il fasse son deuil et...

Je coupait ma compagne.

Nan, c'est plus profond que ça, Associa n'était pas juste sa fiancé aimante, c'était son dernier lien vivant avec son peuple, sa famille même. Sans compter qu'après le cataclysme provoquer par son oncle, son unique but, ce qui le poussait à allez de l'avant, c'était la certitude qu'il allait la retrouver. quand c'est enfin arriver, il voulait sans doute fonder une famille et perpétuer l'héritage des destructeurs mais après tout ces... événements, il a perdu l'objectif qui lui donnait envie d'avancer. Je ne sait pas si tu a remarquer le vide dans ses yeux, pas besoin d'être devin pour lire le non-sens profond qu'il trouve à sa vie. C'est aussi pour cela qu'il est venu ici, pour se trouve un nouveau but, un nouveau sens à sa vie.

Qui aurait crut que mon beau frère était un être aussi complexe et torturé?

Ça se tient... mais il n'y à pas que ça, je pense qu'il est au bord de la dépression, il a des sautes d'humeurs imprévisibles et se referme de plus en plus sur lui même.

Il n'est pas très communicatif de base à propos de ses états d'âme alors ça ne me surprend pas.

Quand même, quand sa propre mère à voulut qu'il s'ouvre à elle, il c'est refermé comme une huitre! Si il continue d'intérioriser j'ai peur qu'il ne perde le contact avec le reste du monde.

En effet, je voyait bien Jyvro couper tout contact avec l'extérieur si il succombait à ses tourments personnels.

Et tu à remarquer avec quelle vitesse il est venu ici? et comment il à été si prompt à menacer ton père?

Sur ces points je n'était pas d'accord.

Ça ne veut rien dire, ça faisait un moment qu'il guettait l'éclosion, et puis vu son éducation et son tempérament martial, qu'il recherche l'affrontement ne me surprend guère.

J'ai... côtoyé pas mal de désespérer durant la guerre, et si ils avaient un point en commun c'était leurs tentatives désespérer de communiquer.

Cette affirmation me rendait septique.

Leurs tentatives désespérer de communiquer?

Les individus qui sombrent dans cet état d'esprit perdent la capacité à communiquer normalement, vu de l'extérieur c'est comme si ils se refermaient sur eux mêmes, mais en réalité ils ne cessent d'appeler à l'aide, mais de manière détourné, comme une agressivité mal placé ou un instinct grégaire incongru.

Excuse moi mon ange mais je trouve que tu vas un peu loin non?

Amélia tînt sa position.

Pense-en ce que tu veut Saared, mais quoi qu'il en soit Jyvro à besoin de soutien si il veut tourner la page.

Voilà un point auquel j’adhérai totalement.

A moi de te poser la question, qu'est ce que tu préconise?

De l'occuper.

De l'occuper?

Oui, ça lui évitera de remâcher encore et encore ce qu'il s'est passé, histoire qu'il focalise son attention sur autre chose, et aussi de l'éloigner, pour un temps, de tout les esprits de ses ancêtres. Il aurai bien besoin de garder le contact avec le monde réel, histoire qu'il puisse faire face à ses démons seul.

Donc si je suivais bien son raisonnement, il fallait à la fois jouer les mères poules avec lui tout en le laissant seul avec lui même? raisonnement assez paradoxal je doit l'admettre.

J'ai peut être un truc pour occuper les esprits, mais ça risque d'absorber toute mon attention, je compte sur toi pour l'occuper donc.

Notre stratégie mise au point, nous reprîmes notre repas de meilleur appétit. Alors que nous bavardions tranquillement en finissant nos dernières bouchés, un besoin urgent déboulas soudain dans mon cortex. Profitant d'un trou dans la conversation je sautai sur l'occasion.

Mon ange?

Oui?

J'ai... J'ai furieusement envie de te sauter dessus.

De surprise, Amélia eut un hoquet

Quoi maintenant tout de suite?

Oui.

Ce n'était pas la première fois que nous réitérions l'opération depuis notre fameuse nuit dans les Badlands mais c'était vraiment le moment le plus incongru pour cela. Je sautai sur l'indécision de la dragonne pour emboiter mon museau dans le sien dans un baiser passionné et sauvage. De plus en plus prise de cour, Amélia ne me repoussât pas et déclaras le souffle haletant quand nous nous séparâmes.

Mais... Saared, et les petits... et Jyvro, ils...

Je lui posait doucement un griffe sur le museau, et d'un ton sensuel répondit.

J'ai verrouillé la porte de la chambre, il reste juste à prier pour que ton demi-frère ait le sommeil aussi lourd que toi...

Ne pouvant attendre plus longtemps, Je lançait l'assaut d'un jardin secret qui n'appartenait qu'à nous.




Notre étreinte fût si passionné que quand la porte s'ouvrit pour laisser apparaitre un destructeur fatigué, nous étions encore dans la position de notre dernière étreinte, Amélia allongé à même le sol et moi au dessus d'elle, même en sachant que nous étions dans notre foyer, que nous avions fini depuis un moment et que Jyvro n'allait pas être choquer outre mesure, nous ne pûmes retenir notre embarras, comme deux deux tourtereaux prit la main dans le sac pendant leur première fois.

Eh bien eh bien, à peine l'engagement entamé vous faites venir la relève?

Comment ce type parvenait il à faire une blague sur notre situation avec du vocabulaire militaire? Au moins il semblait de meilleure humeur que la veille. Me relevant et me raclant la gorge, j'essayai de tourner son attention vers un autre sujet.

Ah Jyvro, tu heum... tombe bien, si tu n'y voit pas d'inconvénient, j'aimerai vous présenter toi et tes ancêtres à cette fameuse personne d'on je t'ai parlé hier, je t'assure que ça être passionnant.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 621
Crédit : 3631
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 19
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Jeu 2 Juin 2016 - 18:56

Je pus rire grace a la situation embarrassante, en plus de ça ma sœur faisait une de ses têtes a mourir de rire. Je repris mon souffle tranquillement et posa mon derrière sur une chaise. Je pris un peu mon sérieux, bien que j'avais toujours le sourire encré sur mon visage. Saared proposa dans un ton plus ou moins content de me voir, de me présenter a cette fameuse personne dont il m'avait parler hier. Je hocha la tête approuvant cette initiative.

- Je ne suis pas contre cette idée, ta connaissance m'intrigue énormément, mais si c'est un coup fourré, je fais de toi, mon souper méchoui, est-ce claire?

- JYVRO!!!

Je regardais ma sœur froncent les sourcils dans ma direction, mais n'en fit pas attention. Je retourna mon regard vers Saared avant de prendre une grane bouffer d'air. J'allais déballer mon sac, de ce que j'avais penser hier soir seule.

- Je sais pas comment j'ai pu penser a cela hier soir, mais je me retire de mon travail. Je change de métier. mon épée sera rangée, ma vie changer. J'ai penser à plusieurs métier dans le quel j'ai envie de travailler. J'aimerai avoir un peu d'assistance pour me diriger dans un métier. J'avais penser à jardinier, cuisinier, bibliothécaire ou encore monstre de cirque... je préférai éviter le dernier. Je suis très sérieux quand je dis ça. je quitte les combats et les bains de sang. Je veux rester près de mon fils, pour qu'il est une vie moins tourmenter et plus stable... C'est ce que je dois faire. le pauvre est comme son père... un espèce hybride...

Je regarda ma soeur et elle était figée sur place tel une statue, la bouche ouvert. Rien ne sortait, seulement un regard d'incompréhension total. Je tourna mon regard ver Saared qui lui avait l'air d'avoir un temps de réaction légèrement décaler.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2092
Crédit : 6066
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Ven 15 Juil 2016 - 23:29

Celle là c'était presque la meilleure de l'année, presque autant que quand j'ai appris que j'allais avoir des gosses. Ça avait du aussi lui faire tout drôle d’ailleurs d'apprendre ça à lui aussi.

Mais mais mais quand, comment, où?

Rassure moi, tu à désigner un successeur n'est ce pas?

Whaou whaou whaou, du calme, un à la fois merci. Pour ta gouverne Saared je l'ai appris très récemment et bien sur que j'ai désigné mon successeur pour les Badlands, j'ai pas tellement envie de voir sombrer dans l'anarchie le pays qu'on à sauver des hybrides y'a même pas 6 mois.

Bien, sinon je t'aurait tirer par les cornes de force pour que jusque dans les Badlands pour que ce soit fait.

Et connaissant Amélia, elle en aurait été capable.

Et à propos de ton fils?

J'aimerai aborder ce sujet plus tard si ça ne te dérange pas Saared, la situation est encore un peu tendu pour tout dire. Déjà qu'il vient de retrouver son père et de perdre sa mère, j'aimerai qu'il décompresse un peu avant de rencontrer sa grand mère, son oncle, sa tante et ses cousins/cousines. En attendant comme je vous l'ai dit je vais essayer de trouver un travail le plus possible éloigné de toute forme de violence.

C'est tout à ton honneur, mais tu gâche un set d'armure personnalisé pour rien alors.

Cela fit bien rire Jyvro.

Ha ha c'est bien vrai, mais j'ai réaliser seulement cette nuit que jouer au petit soldat ne me mènerait nulle part. Au pire je pourrais toujours en faire une très jolie déco. D'ailleurs en parlant de ça Saared, tu ne voulais pas me présenter quelqu'un qui maitrisait la magie des destructeurs?

Arf, ce n'était pas exactement ça.

Et bien en fait...

Chéri?

Que voilà une interruption fort impromptu.

Oui mon ange?

Tu peut me laisser me relever avant de commencer ton monologue, non pas que je n'aime pas notre position actuel dit Amélia en rougissant légèrement Mais je craint que cela ne perturbe votre conversation.

Un point pour elle.

En effet ce serait plus judicieux. Mais en fait au lieu de te faire un monologue je vais plutôt te montrer directement, ce sera plus simple.

Une fois tout le monde remit sur ses 4 pattes, je pût guider Jyvro vers son futur interlocuteur, Amélia sur nos talons, elle devait aussi être pas mal intrigué.



Non

Comment non?

Je n'ai jamais dit que je maitrisai la magie de Nibelia! je l'ai juste théorisé, c'est à elle justement que tu devrai t'adresser!

C'est peut être aussi un peu pour ça que je vous parle en ce moment.

Saared? Ça va?

Le passage par mes tympans de cette voix me recalibras dans le monde physique.

Hum? oui pourquoi?

T'es sure?

Mais oui enfin! pourquoi ça n'irait pas?

Je crois que ce que Jyvro essaye de te dire Saared c'est que tu passe pour un fou à parler à un vieux cube de pierre.

En effet vu comme cela je devait passer pour un fou. Je reposai Igniatus sur on étagère et fit signe au destructeur.

T'as rien remarquer à propos de ce cube? De sa magie?

Jyvro dirigeas son regard intrigué vers l'ancien artéfact puis écarquillas les yeux de surprise

Mais qui est ce?

Oh presque rien, juste le dragon qui à inventé la magie et probablement vieux de plusieurs centaines de milliers d'années.

Inventer la magie! Haha! elle est bien bonne celle-là! j'ai juste découvert comment elle fonctionnait c'est tout.

Vu les tête de plus en plus consterné de Jyvro et Amélia, je pense qu'Igniatus venait de s'adresser à tout le monde. C'est alors que la lame que le dragon bipède portait toujours à son coté se dégainât de sa propre volonté, et se mit à léviter à quelque mètres du sol, son œil unique fixé sur l'artéfact. Igniatus venait vraiment de parler à tout le monde, même aux esprits des ancêtres du destructeur.

Les minutes s’écoulèrent, les esprits n'ayant apparemment pas décider de s'adresser la parole directement entre eux.Le silence gêné se poursuivit jusqu'à ce que l'ancien ne le brise.

Destructeur Jyvro, approche je te prie.

L’intéresser fit quelque pas pour se placer devant l'ancien hexaèdre, attentif aux paroles de l'ancien.

Tes ancêtres sont des vrais gamins tu sait? à peine leur parle-t-on qu'ils produisent un capharnaüm incompréhensible!

Je me demandait si Igniatus avait jamais su prendre les situations solennelles au sérieux.

Ah, heum... désoler pour eux, ils n'ont pas l'habitude d'être interpellé ainsi par d'autre esprit que le mien.

Ça se comprend, mais j'aurais une question à leur poser, y a-t-il parmi eux une esprit qui se nomme Nibelia?

Jyvro fit une pause, probablement pour transmettre la requête d'Igniatus

Ils répondent que non. Ils ne la trouvent plus.

Qu'est ce que cela signifie?

Je n'en sais rien forcément

Mais on ne disparait pas ainsi du réceptacle d'âme, c'est elle même qui me l'a dit.

Pourquoi pas? il suffit de peu Ne commencez pas à vous en prendre à moi parce que vous ne trouvez pas celle que vous recherchez En effet vosu ne devriez pas.

Jyvro?

Quoi?

Peut tu arrêter de partir ainsi dans les aigües et construire des phrases clairs et compréhensibles?

Tu t'y met aussi? Le pauvre c'est une coalition!

Le destructeur cesse tout mouvement, même sa cage thoracique ne se soulevait plus, puis sans prévenir prit une grande inspiration, fit craquer son cou et déclarât.

Plus de dix millénaire! ça vous flanque un de ses torticolis!

Et c'est moi qu'on traitait de fou.

Sans prévenir un esprits se matérialisa aux cotés du dément, mais sans venir de l'épée.

Oh...

Oh...

Oh...

C'était Jyvro, sous forme éthéré, à coté du lui même physique.

Je n'espérai franchement pas avoir un jour l'occasion de remonter.

Mais qui! quel esprit tordu s'amuse à me chasser de mon corps?

Je suis vraiment désolé pour ça, mais il fallait que ça sorte un jour ou l'autre

Si je puis me permettre...

STOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOP! FERMEZ LA! TOUS!

Les regards se tournèrent inévitablement vers moi mais toute cette histoire commençait à partir dans tout les sens.

On va commencez par le plus simple, vous!
Je pointai une griffe accusatrice vers l'usurpateur de corps Qui êtes vous, qu'est ce que vous avez fait à Jyvro et qu'est ce que vous foutez là!

Mon nom, je pense que tu t'en doute jeune dragon, est Nibélia, il y a plus de 100000 ans que je n'ai arpenter cette terre. Peu avant ma mort physique, j'ai transféré mon esprit dans un réceptacle afin de porter assistance à mes descendants à travers les générations, j'ai transmit sans interruption mon savoir tout en continuant à apprendre. J'ai contempler l'évolution de mon clan, son expansion jusqu'à ce qu'il devienne un royaume à part entière. Mais durant ces derniers siècles, aucun sujet ni événements n'a plus réussi à attirer mon attention ou ma curiosité, la léthargie m'as prit et j'ai cesser de communiquer avec la chair de ma chair.

Oui d'accord mais ça n'explique pas pourquoi je suis un esprit alors que je suis loin d'être mort.

J'y vient, mon sommeil a été interrompu lorsqu'un événement inattendu m'as tirer de mon sommeil, la naissance d'un jeune semi-destructeur, un hybride entre deux espèce, du jamais vu! Mais avec un terrible prix, lorsque ton père à appris que Driana avait pondu, il est venu au plus vite, m'emportant ainsi que tous les esprits dans sa lame, ils étaient tous deux si heureux de t'avoir, mais ce qu'ils n'ont pas réalisé mais que j'ai senti à travers ta coquille, c'est que tu n'était pas viable Jyvro, tu était destiné à ne jamais éclore.

QUOI?

C'est logique, les dragons des Badlands s'étant couper du reste de leur espèce, l'évolution à suivi son cour et ils ont bifurquer de la masse, leur matériels génétiques s'est trop éloigné de leur cousin pour qu'une hybridation soit possible.

Pitié ne commencez pas à nous abreuver de terme technique que vous êtes le seul à comprendre

Bref, j'ai senti le désir de ton père de t'avoir à ses cotés, il ne se serait pas remit de la triste vérité. J'ai alors fais la lus grande folie de ma vie, j'ai transférer mon esprit dans ton œuf alors que n'était pas plus gros qu'une tête d'épingle, et je t'ai corriger. Ce fut long et pénible, la moindre erreur, le moindre oubli aurait complétement dérégulé ton organisme ou ta formation/croissance et t'aurai soit tué soit rendu infirme. J'ai du pour cela éviter cela remodeler la plus grande partie de ton code génétique, je t'ai d'abord rendu viable jusqu'à ton éclosion et t'es donner une apparence de destructeur moderne, ne sachant pas parfaitement le fonctionnement des quadrupèdes alors que j'avais passer de long siècle à étudier le phénotype des destructeurs récents. J'ai réussis à te doter de traits uniques, inspiré de tes deux parents sans qu'ils soit incompatible pour autant et j'ai même réussis à atteindre un objectif que je pensai impossible, je t'ai rendu fertile.

Whaou, même si j'avais pas tout compris, Nibélia avait fait énormément pour son lointain petit fils.

Mais le temps d'effectuer tout ces changements, ton père était déjà parti, me privant de ma porte de sortie, j'étais coincer dans ton début d'embryon, mais si j'étais rester active ainsi, ton esprit ne se serait jamais former car la place était déjà occuper, c'est pourquoi dès que ton cerveau s'est suffisamment développer à l'intérieur de ta coquille, j'ai décidé de me fondre dans ton subconscient en priant que ma présence de nouveau en sommeil ne marque pas trop ton esprit à venir, et ça à plutôt bien fonctionner... sauf sur un point.

Lequel?

Tu n'est pas sensé être bi à la base, juste hétéro.

COMMENT?

Oui heum... je n'ai jamais vraiment été porté sur ce genre de... relation avec d'autre dragonne, je préférait les mâles et je craint que cela est finit par t'influencer avec le temps.

J’interrompis de nouveau la conversation

Pardon de m’immiscer, mais je pense que vous pourrez éclaircir ce genre de... détails entre vous, je ne pense pas que beaucoup de gens ici n'ai envie de s'intéresser à ce genre de chose et au passage vous n'avez toujours pas répondu à ma dernière question.

Il y a fort à penser qu'entendre la voix de mon ancien et honorable maître, que je salue au passage, ait été le déclic qui m'as fait ressortir, d'ailleur je pense que nous avons beaucoup à parler vous et moi maitre.

Maitre? voilà au moins 100 millénaires que l'on ne m'as plus désigné ainsi...

D'accord c'est bien gentil tout ça mais il se trouve que j'aimerai bien récupérer mon corps, d'autant plus que j'ai justement votre porte de sortie en ma possession.

Ah ça je craint que cela soit impossible.

Sight... et pourquoi donc?

Je craint que trop de temps ne ce soit écouler, je fait maintenant partie prenante de ton équilibre mental, mon départ risquerai de te briser mentalement, je n'en suis pas tout à fait sûr mais je pense que tu n'a que moyennement envie de sombrer dans la folie.

Même sous forme spectrale, la déconfiture de Jyvro se sentait à des kilomètres à la ronde. Il répondit d'une voix défaite.

Bien, je suppose qu'il va falloir cohabiter...

En effet, une belle journée de merde qui commençait pour lui.

Par contre, j'aimerai te demander une faveur

Au point ou j'en suis je peux tout entendre...

J'aimerai garder le contrôle juste aujourd'hui, ça fait 100000 ans que je n'ai pas arpenter la terre ferme, et j'ai bien envie de voir comment le monde extérieur à changer.

Il soupira profondément, ou du moins émit le son s'en rapprochant le plus, il ne devait plus des masses respirer.

Si ce n'est que ça.

Merci Jyvro, mais avant de sortir j'aimerai me changer rapidement.

Te changer? C'est à dire

C'est à dire ça.

D'un claquement de doigt, Nibélia usât d'une forme de magie que je n'avait vu qu'une fois à l’œuvre jusqu'à présent. La silhouette familière de Jyvro se modifia, sa stature bien carré de destructeur prit des courbes plus féminine, les hanche se creusèrent, la poitrine augmentât, le fessier se développât, les traits faciaux s'adoucirent, et il perdit bien une tête de hauteur. AU final nous avions une forme féminine de Jyvro... mais contrôlé par Nibélia, autant dire Nibélia tout court alors.

MAIS QU'EST CE QUE T'AS FAIT?!

Un ton cette fois bien plus féminin lui répondit cette fois.

Je te l'ai dit, je vais faire un tour, mais promit quand je rentre je remet tout comme il faut, ce serait bête de t'avoir permit de naître pour ne pas respecter le plan prévu.

Sur ces mots elle sortit en trombe, probablement pressé de découvrir la cité.

Mouais, je pense qu'on l'on à beaucoup à parler elle et moi.

Igniatus ferait ce qu'il voulait, mais pour l'instant c'était l'état de Jyvro fantomatique qui m'inquiétait, il s'était effondrer sur une chaise l'air complétement dépasser, même si il aurait pu très facilement passer au travers de celle-ci, les habitudes physiques ont la vie dure.

Et bien Jyvro, je t'aurait bien proposer une demi-douzaine de bouteille d'alcool bien fort pour digérer tout ça mais je craint qu'il ne va falloir affronter la réalité sobre.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 621
Crédit : 3631
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 19
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Sam 16 Juil 2016 - 5:16

Une sensation bizarre m’habitait quand je parlais avec ce dragon cube, chose. Et me voilà bel et bien renvoyer de MON corps! Pas par n’importe qui, bien sûr que non! Par une demi-déesse des esprits qui avec empathie me sauva à ma naissance, car je n’étais pas sensé naitre… Elle a travaillé très fort a me créé de façon parfaite, bonne santé, aucune malformation, cela dû être difficile, mais ce qui ma toucher, mais de la mauvaise façon, ce fut son petit accros avec son esprit dans mon corps… JE N’ÉTAIS PAS SENSÉ ÊTRE BI!!! Non, mais là c’est une coalition contre le déroulement normal de ma vie, c’est 8 dernier mois ne font que m’attiré la malchance, la merde, tout ce que je ne veux pas et cela empire à chaque jour!  Ma vie est un bordel total! Il faudra que je discute avec Nibélia au sujet des préférences, mais plus tard… J’étais maintenant obliger de laisser une partie de mon corps a cette dragonne qui me sers à parement d’ancêtre, mais il se pourrait aussi qu’elle ne soit pas liée à moi par sang. Après tout il y a quelques dragons qui ne sont pas de ma famille qui habite Claymore.

- Par contre, j'aimerai te demander une faveur

Bon c’est quoi encore, elle veut se balader dans un chant de fleur avec moi sur une licorne? Vous savez, simplement pour rendre cette journée encore plus absurde!

- Au point ou j'en suis je peux tout entendre... Lui dis-je complètement démolie.

- J'aimerai garder le contrôle juste aujourd'hui, ça fait 100000 ans que je n'ai pas arpenter la terre ferme, et j'ai bien envie de voir comment le monde extérieur à changer.

Bien entendu, et moi je reste ici a me morfondre en esprit complement inutile et elle va s’amuser dans mon corps a marcher courir et tous ca… Je laissai un grand soupire long et pénible sortir de ma gueule. J’acceptai son offre et elle me parla de ses changer, elle voulait mettre une robe ou quoi? Non, non non non! Elle… elle vien de transformer mon corps en celui d’une FEMELLE!!!

- MAIS QU'EST CE QUE T'AS FAIT?!

Elle me promit de remettre tout en place et pouf! Elle était partie hors de la maisonnée! Je n’en reviens pas! Le vieux chnoque se dit tout haut qu’il on beaucoup a se dire, moi je vais lui défoncer le crâne et l’enfermer bien profondément dans le fin fond de mon esprit oui! Elle a beau être ultra bonne en esprit, je vais lui faire comprendre que peu importe, la force mentale d’un Keeper et SURTOUT la miennes est imbattable… Néanmoins, je suis complétement dépassée par tout se évènement. J’écrasai mon corps d’esprit sur la première chaise a porté et ne bougeai plus. Saared viens en remettre une couche en plus, il est très bon là-dedans, il devrait faire carrière en connard de service en temps merdique, il se ferai un max d’argent. J’arracha un rideau grâce à ma porter fantomatique et la montra a Saared de façon asser convaincante de ma capacité à mettre mes menaces à exécution.

- Nous avons beau être de bon amis, avec des lien familiale, si tu redit un truc du genre ou fait une seul autre remarque sarcastique, je te fait bouffer ton rideau et tu vas t’étouffer avec pendant de longue et affreuse minute, suis-je bien claire?

Non, mais ce n’était vraiment pas le temps de me faire ce genre de remarque… Non, je peux entendre ce que Nibélia pense et je peux surement lui communiquer… Je me concentrai sur son esprit afin de savoir ce qu’elle pensait : “Ou est-ce dragon blanc, Ce Tidaro doit être bien dans cette ville, c’est comme ça qu’il la trouver la première fois…”. Mes yeux devinrent Gros comme des melons. Je me pris la tête et l’amena entre mes genoux et hurlai :

- HAAAA NON!!! S’il vous plait, au nom des grands esprits, faite qu’il ne soit pas en ville! Faite qu’il soit loin, TRÈS LOIN DE NIBÉLIA!!!

Pourquoi cette sainte foutu vie ne finit pas maintenant, j’aimerai bien me reposer et ne faire rien, dormir et dormir en compagnie de ma parenté… “ Tu ne t’enlève pas la vie, j’ai mis tant d’effort afin de te donner vie et en plus pour que tu puisse être un des plus puissant destructeur que le monde n’est jamais vu! Alors, je ne te permets pas que tu te suicide”. Bon Maintenant elle lit mes pensé et juste pour te rassurer, je ne me suiciderai pas, j’ai encore un fils à élever… SANS TOI! TU N’Y TOUCHE PAS, N’Y PARLE PAS, RIEN! “D’accord, calme toi et il te faudrait quand bien même une aide féminine pour l’élever, après tout ce n’est pas l’unions de deux mâles qui font un enfant…” Tu me donneras des conseils si besoins, d’accord? “ d’accord Jyvro, mais il faudra que tu acceptes qu’une magnifique dragonne partage ton corps avec toi.” M’ouais… Je vais prendre le temps que ça faudra…

La connexion mentale interrompue, tous me regardaient d’un regard inquiet et qui ne pouvait pas l’être après tout. Amélia vint frotter sa tête contre la mienne de façon familiale et je mis mon corps physique comme ça je pouvais sentir ce contact fraternel.

- Ça peut allez, tant que Nibélia ne trouve pas une personne précise dans cette foutu cité je suis encore mentalement normal. Je ne crois pas qu’elle la trouve, il est rarement en ville et heureusement d’ailleurs!


Damn...:
 


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2092
Crédit : 6066
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Ven 5 Aoû 2016 - 1:25

Tu pense qu'il va s'en remettre?

Pas tant qu'il continue à crier tout seul je crois.

J'avais envie une fois de plus de sortir une réplique bien placer, mais je sentais que Jyvro l'aurait peut être mal pris. Mais en tout cas Jyvro semblât prendre conscience de l'absurdité de la situation actuelle

Ah oui, j'oubliai que vous n'êtes pas dans ma tête, il semblerait que Nibélia et moi partagions un lien mental permanent

Fâcheux.

A qui le dit tu...

Tu sais jeune destructeur, être un esprit n'est pas si mal, et tu à quelque bon point avec ça, tu à encore ta liberté de mouvement par exemple.

Ouais mais quand même, c'est très très bizarre.

Ça fait toujours ça la première fois.

Puis un long silence s’écoulât, je supposait que Jyvro et Igniatus étaient passer en mode "conversation privé d'esprit à esprit" afin que personne d'autre ne puisse les entendre, mais Amélia et moi ne savions vraiment que dire ou faire. Puis le destructeur fantomatique revînt brièvement à notre cas.

Vous avez pas l'impression d'oublier quelque chose vous deux?

Amélia et moi étions plutôt perplexe, ou voulait-il en venir?

Peut être mes neveux et ma nièce voient mieux de quoi je veux parler.

Ho merde, ça fait bien plus d'une heure qu'ils doivent être réveiller par notre boucan et enfermer dans une pièce close, seuls, j'imagine même pas le carnage. Nous nous précipitions comme deux parents affolé pour constater le désastre, les petits à force de gratter à la porte pour attirer l'attention de quiconque passerait par là avait finit par littéralement trouer la porte,et bien évidemment ils s'étaient fait la malle! Où sont ils? Où sont ils? Où auraient ils pu aller? est ce qu'ils vont bien? pitié faites qu'ils ne soit pas sorti du manoir! Mon instinct paternel est en train de me faire péter un câble! et Amélia n'en menait pas large non plus.

Ok ok, normalement, TOUTE les portes donnant sur l'extérieur sont fermer... sauf si Nibélia en à laisser une ouverte.

Il ne fallut pas plus longtemps pour que nous retournions toute la zone, soit ils étaient dans une pièce de la maison, soit ils étaient... mieux vaut ne pas y penser.

Et c'est donc ainsi qu'après 5 minutes de panique, nous tombions sur les trois évadés, et quel ne fût pas notre surprise en constatant que la pièce ou ils avaient élus domicile n'avait pas sombrer dans l'anarchie.
Mercor et Kalo étaient pourtant deux surexciter qui ne se lassait jamais de tout déranger ou de tout casser. Plus surprenant encore de voir les deux frères qui semblait se faire... houspiller? gronder? je ne saurais pas vraiment comment dire, par leur sœur, de toute évidence Dente n'avait pas apprécier que ses frères tente de déranger tout autour d'eux, et le pire c'est qu'il semblait se soumettre! la queue basse, ils ne cherchèrent même pas à répondre à leur sœur et se contentèrent de manger la tête basse une pièce de viande qu'ils avaient dénicher, sous l’œil inquisiteur de Dente qui ne semblait pas prête à accepter toute insubordination..

Alors celle-là... c'est la meilleure de l'année!

Constatant notre irruption, Dente prise de cour et dans le sac se figea un instant et reprit au plus vite sa placide attitude habituel, les deux garnements firent les gros yeux et nous firent la fête, ils étaient apparemment très très content de nous voir.

Et c'est donc après une autre longue journée d'apprentissage parentale que la botte secrète de Jyvro fit effet, et ils ne rechignèrent même pas à aller dormir, merveilleux! d’ailleurs en parlant de Jyvro.

Ça fait pas loin de 12 heures qu'on n'a pas vu ton demi frère mon ange, peut être que sa situation s'est arranger depuis, non?

Pourquoi pas, mais attend une seconde.

Amélia prit dans sa gueule l'anse du panier dans lequel les trois bouts s'étaient endormi profondément, nous savions qu'entendre parler et être remuer dans leur sommeils ne les dérangeaient pas le moins du monde, et après la panique de ce matin, nous avions décider de les trimballer avec nous dans le manoir jusqu'à ce qu'ils apprennent à se tenir tranquille au lever, ou alors notre paranoïa aiguë se renforçait de plus en plus.

Chai bon.

Et nous retrouvâmes Jyvro là ou nous l'avions laisser ce matin, mais cette fois sous forme physique, parlait il encore avec Igniatus ou méditait-il? la question allait vite être résolu.

Jyvro.

Le destructeur sursautât, jamais je n'aurait cru être capable de surprendre mon beau-frère sous ses gardes, il semblât assez étonner au vu du panier qu'Amélia déposait délicatement dans un coin.

Non t’inquiète, parle comme tu veux, ça ne les dérangeras pas, on est passer voir ce que tu devenais depuis tout ces... événements, mais je voit que tu est revenu pour de bon parmi nous, Nibélia est retourner dans un coin de ta tête?


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 621
Crédit : 3631
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 19
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Mer 10 Aoû 2016 - 19:19

Après quelque seconde que ma belle famille part en trompe a la recherche des trois fugitifs, ce cher Igniatus vit, quand je me suis retourner pour regarder les deux autre courir dans tout les sens, un grande cicatrice dans mon dos ou normalement des ailes trôneraient d'une grandeur majestueuse. après que les deux dragons partirent, le vieux dragon lié a Nibélia qui est lié a moi posa une question, disons sensible...

- Jeune Jyvro, sans vouloir remémore de mauvais souvenir et si tu me le permets, qu'est-il arrivé a tes ailes?

Je me retournait un peu étonner, mais surtout indécis a dire quoi que ce soit sur mon passer. Après quelque seconde a regarder l'objet renferment Igniatus, je décidai de parler. Il ne pouvait pas me faire grande chose comme problème et il était le maître de mon plus grand ancêtre, alors bon. Noud commencâmes une grande discutions mentale.

- Hé bien, vous savez, normalement je ne parlerai même pas de ça, je nierai totalement avoir eu des ailes, mais étant donner que vous êtes le maître de Nibélia, vous êtes aussi le mien d'une certaine façon... C'était il y a plus de 15 ans. J'allait avoir mes douze ans dans 2 jours, le clan était au festivité hivernale, mon père bien qu'il n'avait pas l'air de cela, m'avais préparé un met que j'adore. Un canard de gel, une bête vivant dans l'iles hivernale. Nous étions tous sur cette iles chaque années pour fêter le nouvel an. Mais cette année là fut gâcher... Par ma faute d'une certaine facon. Je connaissais quand même bien cette iles, mais ses cicle de lumière sont tout a fait étrange et imprévisible si on ne la connais pas par coeur. J'ai été surpris par un taux de lumière trop faible pour voir quoi que ce soit et une douleur m'avais cogner la tête...

Je pris une légère pause afin de garder mes émotions pour moi. C'était comme une humiliation publique de perdre ses ailes...

- Quand je me suis réveiller, ce n'était pas tranquillement, mais violemment avec un pieu dans la cuisse, le genre de pieu en bois plein d'écharde pour déchiqueter... En tout cas, il m'avait très bien réveiller. Quand je vu les deux visage me fixant d'un regard satisfait et haineux, je savais que c'étais une vengeance contre mon paternel. l'un d'eux disparue dans mon dos et des bruit métallique clinquant sur les chaîne qui me tenait fortement de partout. J'étais museler, attacher, séquestré, bref toute la panoplie de torture. Je ne me souvient pas de son discours, mais je sais que c'était car Fytrox, mon père avait tuer beaucoup de ses frère dans la guerre. Mais cette explication je l'entendais qu'au début car pendant ce temps, l'autre dragon avait l'aimable cruauté de couper tranquillement mes ailes section par section avec une lame denteler complètement rouiller. Après leur amusement, quelques brûlures sur les plaie encore a vif, il allait mettre fin a mes souffrance quand qu'une aura de rage et un cimeterre transperça le dragon de par en part avant que l,arme remonte en découpant tout sur son passage. Jamais je n'avais vu quelqu'un se faire latéralement couper en deux comme une feuille de papier. L'autre dragon mourut d'un poignard dans l’œil et mon père me transporta jusqu'au camp...

Je ne dis plus rien, le silence autant mental que réelle tombait sur le manoir. Igniatus pensais et finit par m'échanger des mémoires visuelles. celle de Saared... Sans ailes. Igniatus ne me dis rien, toute l'histoire était visuel et imprimer dans mon esprit. Igniatus avait surement pour but de me dire que la personne aillant une connaissance du sujet était bien Saared. Je ne dis plus rien et médita avec Igniatus qui avait insisté sur le bien fait de la méditation spirituel et cela faisait vraiment longtemps que je ne l'avais pas fait. Mon corps contrôler par la magnifique Nibélia finit par revenir a moi. Nibélia me regardait tranquillement et j'ouvris les yeux.

-Tu as l'air bien relaxer pour un dragon qui a vécu beaucoup en peu de temps...

-Ton cher protéger a un mental de plomb et une force spirituel très puissante... je dirai même qu'il rivalise avec la tien Nibélia.

Par surprise et confusion elle allait argumenter, mais je repris le total contrôle de mon corps avec un peu de violence, mais bon ca lui apprendra! "Wow! Comment est-ce que tu as fait ca? J'étais même pas sensé perdre le contrôle et..." La seul chose que je peux te dire, c'est que nous avons un maître commun ma chère et qu'il a raison, je suis une partie de ton pouvoir spirituel alors ceci est normal. Elle bougonna un peu et puis pendant mon moment d'innatention, une belle famille sauvage survint et je fit un sursaut.

- Yup, je suis redevenu physique, mais Nibélia n'est pas dans un coin de mon esprit, elle prend une moitier et moi l'autre... c'est comme avoir deux personalité en un corps. Sinon ca va, jem e calme tranquiillement de toute cette merde et Nibélia est une bonne colocataire.

Je ne parlais plus... il n'étais pas encore très tard,je re gardai par la fenêtre, en fait le soleil était seulement au 3/4 de sa session lumineuse... je me retournai vers Saared et Amélia.

- Je crois que je vous dois des explications sur ma descendance... Si vous voulez bien me suivre, allons le voir.

Je me levai et marchai tranquillement vers la porte regardant rapidement derrière moi afin de voir si il me suivaient. Après quelque minutes de marche dans la cité, nous arrivions devant une échoppe. Cette échoppe fit surprendre ma cher soeur. Elle me regardait un peu frustrée.

- Il est dans le bâtiment que nous avions visité la dernière fois et tu ne ma pas montrer mon neveux?

- Il dormait et tout cette histoire lui a brûlé mentalement...

Amélia dût être un peux mal alaise avec son comportement, elle baissa les yeux un peu. Je ne lui en voulais pas et lui tapotai sur sa tête et j'entrai dans l'échoppe en tenant la porte a ma belle famille. Jyndako le Kobold était assis les jambes croiser sur son comptoir a attendre des possible client. Il fumait tranquillement sa pipe. Il nous vu rentrer, il sourit en me voyant m'avancer ver l'arrière boutique.

- Bonjour Jynda! Tu n'as aucun client?

- Non, c'est rare d'en voir en ses temps sombre... Bonjour Amélia et bonjour a vous sieur Saared.

- Phémos est-il réveiller?

- Yup et il a l'air un peu mieux, le sommeil l'aide beaucoup.

Je lui fit un hochement de tête et invita silencieusement ma belle famille de me suivre. Un bruit de fouille se fit écho dans l'entrepot asser massif. Je marchai en avant de mes cher camarade et Je criai son nom suivit d'une phrase dans la langue de
Sky badland. (traduction de Charabia runique: Phémos, vien mon fils, tu as de la compagnie)

Un silence étouffa les bruit précédent, puis avec une grande vitesse et dans un flash rouge des plumes volèrent et je me retrouva en dessous d'une créature jamais vu. Un bipède aillant des ailes mi-draconique, mi-aviaire. Un bec légèrement courber vers la fin et denteler. Son plumagne rouge sang avec des petites finition noire. Il avait deux cornes en pointes vers l'arrière. Ses yeux percant était contourné par deux ranger de petite écailles passant sur le début de son bec. Il avait une queue simple sans détail particulier. son habit en bande protégeai son torse, et un pantalon coupler d'un bas de tabard. A la taille de son ventre, un joyaux oranger en forme de lozange était encastré.

Le jeune male me fit un énorme calin puis regardait les nouveau arrivant et se placa derrière moi quand je me relevai. Il avait deux tête en moins ne comparaisons a ma grandeur. Son age tournais environs dans les 11 ans. Je pausai une main sur sa tête.

-C'est Phémos, Phémos cette gentille dragonne est ta tante Amélia et ce dragon est son mâle Saared. Dit bonjour mon cher fils...

- Bon... Bonjour... Moi c'est Phémos.

Dit-il avec un accent très brute nordique.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2092
Crédit : 6066
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Ven 19 Aoû 2016 - 11:10

Une solution à deux personnalités? je ne savait pas vraiment pourquoi, mais cette histoire me paraissait un peu surréaliste, j’aurai très peu envie pour ma part de partager ma tête avec un de mes ancêtres mais bon, les destructeur n'ont pas le même rapport vis-à-vis de leur ascendant que le commun de Warfang.

Une chance aussi que mon père roupillait encore dans la maisonnée, le temps d’aller le réveiller pour lui faire comprendre qu'il fallait jouer les baby-sitters et nous emboitions le pas à Jyvro, je suis sur qu'il garderait la situation sous contrôle, il sait s'y faire avec les dragonneaux tout jeune.

Son fils habitait dans une armurerie? boarf, pourquoi pas après tout... et tient! un kobolt! je n'en avait pas souvent vu par le passer. Il faut dire qu'ils sont assez rare chez Malefor.

Bonjour à vous aussi


Waouh... Jyvro à des enfants pour le moins... exotique? je n'avait guère d'autre mot pour décrire l'hybride qui se tenait devant nous.

Bonjour à toi aussi, tu est très mignon tu sait?.

Amélia touchât Phémos du bout du museau par curiosité, celui ci n'étant pas tout à fait à l'aise devant cette grande dragonne faisant 3 fois sa taille, voyant son anxiété, sa tante passât un grand coup de langue sur sa figure, signe commun d'apaisement et de confiance qui le rendit un peu moins tendu, mais toujours un peu renfermé il semblerait.

M-M-Merci madame.

Appelle moi Amélia plutôt, ou même tata ou tantine si tu veut.

La scène faisait bien sourire Jyvro, mon ange était très douer pour inspirer confiance au bout de trois phrases seulement, je me demandait parfois ce qu'elle me trouvait, elle devait avoir eu une tonne de prétendant... En tout cas, tout porte à croire que Nibélia y a été un peu forte sur ta fertilité de Jyvro, déjà de base des dragons bipèdes et quadrupède ne peuvent se croiser, alors que cette combinaison là était encore plus inattendu.

Je ne te permet pas jeune dragon!

L'esprit de Nibélia prit tout le monde par surprise en apparaissant comme ça, sans prévenir. Son ton accusateur m'était clairement adresser.

Hein? de-de quoi?

J'avoue que rendre ses gamètes magiques pour qu'elles se combinent automatiquement avec n'importe qu'elle autre gamète était une solution un peu extrême, mais je n'avais pas vraiment le choix.

Mais comment elle savait que...? à oui c'est vrai, elle est télépathe.

En effet.

Et pire que ça, Jyvro avait la communication directe avec elle. j’aimerai bien que vous fassiez comme Igniatus et que vous respectiez l'intimité mentale des gens qui vous entoure.

Tant qu'on évite les commentaires désagréable sur ma descendance, il n'y aura pas de problème.

De leur coté, j'entendis Phémos poser une question à Jyvro dans cette langue bizarre en pointant Nibélia d'une griffe, celui-ci lui répondit dans le même langage. Le père devait des explications au fils apparemment.


Le reste de la journée passât, Amélia et moi firent connaissance avec Phémos un peu plus en profondeur, ce petit avait quelque de spécial assurément, mais une fois rentrer, Amélia et moi constations un mot laisser sur la grande table, Driana nous invitait pour le dîner, probablement pour finir de faire connaissance, nous risquions d'y passer le reste de nuit, les petits bouts déjà bien fatiguer risquait de ne pas apprécier l’aller et le retour, et nous n'avions pas envie de les voire fatiguer, ho ça non!

Néanmoins Jyvro n'était pas convier, leur récente dispute devait lui être rester en travers de la gorge pour tenir son fils à l'écart, mais au moins il ne passerai pas la soiré seul, Tintaglia était rentrer de sa virer en ville. au moins les deux se tiendront compagnie.


Mon dieu que cet avatar est génial, un grand merci à Jyvro pour ça!
avatar

Personnage
Recherche: Déjà trouvé
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: entre 17 et 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 621
Crédit : 3631
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 19
Localisation : quantiquement partout à la fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared] Sam 20 Aoû 2016 - 17:24

Après quelque explication obligatoire sur l'esprit de Nibélia a mon fils et des présentation plus en profondeur, le soir toucha rapidement le ciel. Ma mère dut avoir encore la vérité bien coincé dans la gorge pour avoir invité Saared et Amélia, mais pas moi... m'en fou un peu, je n'ai que dit la vérité et je n'avais pas plus envie de la voir non plus. Après que ceux-ci soit partie et que le colosse bleu sois coucher, Tintaglia revint dans la soirée. j'étais en quadrupède afin de boire plus d'alcool que je devrai... J'étais déjà a mon quatrième verre avant que Tintaglia arrive.Quand j'entendis la porte, je me tournai, la regardant dans les yeux.

- Bon soir Tinta et bon retour. C'était agréable ta tourné?

- Depuis quand est-ce que tu m'appel Tinta?

Je lèvai mes patte en l'air comme si on me pointait une baliste en pleine tronche.

- Pardonner mon Tutoiement Dame Tintaglia, ca ne se reproduira plus.

Ce n'est pas ce que je voulais dire. C'est simplement la première fois que tu m'appel Tinta, au lieu de Tintaglia. Je préfère d'ailleur que tu ne dise pas DAME!

Je souris, puis lui indique une chaise en lui servant un verre d'alcool. Elle avança et n'avait pas l'air bien fatiguer et avait surement beaucoup a dire.

- Alors, ta petite tourné avec ton frangin c'est bien passée?

Elle but son verre d'un trait comme si c'était une source de vie. Cela me surpris, mais elle me fit un un sourire de compétition. Elle me répondit que oui, mais elle me proposa un concours de beuverie. Je ne pouvais refuser! Je versais 60 verre de fort devant nous et je lancai une pièece en l'air. Dès que cette pièce toucha le sol dans son tintement doré, avec vitesse nous commencèrent a boire d'un trait le plus de verre possible... La vache, elle est solide pour une dragonne! J'étais a 28 et elle a 26 verre. Il restait 6 verre, mais nous ne bûmes pas. on se regardais fortement.

- Bordel que la vie fait des truc bizarre par fois hein?

- Oui... Mais dans ses temps si, je dirai... qu'il faut vivre la vie dans le moment... présent.

- sans penser au futur ou au passé...

Sans même que je comprend ce qui arriva, j'étais au dessus d'elle avec les hormones dans le plafond... Nous avions passer une nuit, je dirai mouvementer et maintenant j'étais en arrière du comptoir et elle a mes côté. on se réveillait en même temps et on se regardait pour savoir si l'un ou l'autre se rappelais ce qu'il s'était passer. Je n'eu pas a répondre, elle parla en premier.

Tu t'en rappelle n'est-ce pas? bien c'étais intense. Je n'aurai jamais penser que tu me donnerai un tel plaisir... Mais bon...

On fait comme si de rien était. Nous étions saoul et c'est une histoire d'une nuit... d'accord?

D'accord.

Je me levai afin de voir l'étendu des dégât... la salle était légèrement sans dessus dessous, mais rien de grave. Le ménage ce fit rapidement. Par contre une fenêtre était casser et une chaise manquais a l'appel... a l'unisson, moi et Tintaglia regardâmes par la fenêtre et nous vîmes la chaise plus loin sur un stand d'un marchant... Elle était rendu VACHEMENT loin... Ce devait être ma faute ça... Je partie chercher la chaise en courant et en arrivant sur les lieu, je vie le marchant hyper craintif qui regardait partout comme si quelqu'un voulais sa mort... Je repris la chaise comme si de rien était et je retournai dans le manoir.

- Je crois que j'ai fait peur a ce marchant...

- Nan, ce marchant est un escrocs doubler d'un connard t'inquiète. Il a déjà eu ce qu'il méritai...

Elle ne pu continuer son explication qu'une porte vint briser la conversation, deux dragon bien connu entrèrent.


HO MY GOD! LE CAP DES 2000 postes viens d'être atteint!!!

''L'entente entre tous est une chose possible, il faut seulement faire un effort pour comprendre les autres''
- Chaosdraco-liche

Chaosdraco-liche...
Spoiler:
 


Moi quadrupède
Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Rien
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 27
Détestable Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://covectide-tracker.deviantart.com/
Messages : 2092
Crédit : 6066
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 20
Localisation : chercher...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Problème de famille en vu! [PV: Jyvro et Saared]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un jeune pere de famille de Cite Soleil tend la main !
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction
» [problème] fraps et adobe ne marche pas ensemble, normal ?
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: Territoire des Dragons de Warfang : :: Warfang-
Sauter vers: