♦ La légende continue ♦

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

“Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Lun 30 Nov 2015 - 14:17

Chrystal avait demeuré un petit temps dans le marais, cet endroit infâme, plein de moustiques avec son odeur nauséabonde. Elle avait besoin de se revigorait, d’aller dans un endroit plus propre, plus.. Pur. Surtout sans moustique ! Qu’est-ce que Chrystal ne supportait pas ses insectes, aussi insignifiant sont-ils, leurs bruits étaient agaçant, et surtout le comment il vous tourne autour. Rien que d’y penser cela énervé encore Chrystal. Une mouche passa devant son museau et elle donna un coup de patte inconscient dans le vide. Elle n’était pas encore très loin du marais, cela se voyait, les moustiques avaient été remplacé par des mouches, toute aussi agaçante, il était temps qu’elle quitte ce lieu. Mais où aller ? Pas la ville, elle n’aimait pas se promenait sous son autre forme, elle se sentait trop à l’étroit. Une mer, un océan.. Quelque chose de vaste, de grand, de calme.. C’est tout ce dont elle avait besoin. Alors elle repensa à Maritin, ce renard à la fourrure bleuté, qu’elle avait rencontré il y as quelque mois au abord de l’océan Rystel, qui l’avait éblouit de sa beauté. Pourquoi ne pas y retourné ? C’était un endroit paisible, tout à fait à son goût. Peut-être retrouverait-elle son ami là-bas ? Le hasard avait déjà bien fait ses choses d’après Chrystal. Des rencontres, elle en avait fait des différentes, pour ne pas dire des multiples. Certaines plus agréable que d’autre notamment. De toute ses rencontres, elle en avait toujours gardé un souvenir plus ou moins bon.

Chrystal regarda le ciel. Combien de temps de vol en aurait-elle pour aller jusque là-bas ? 2 jours pour arrivait près de l’océan, parce qu’elle n’avait toujours pas une grande habilité à voler, puis 2 ou 3 jours de nage. C’était faisable, surtout que dans l’océan, elle s’y retrouvait pour sa nourriture plus que sur la terre ferme et elle adorait les cavités sous-marines pour y loger, le temps d’une nuit ou deux. Le ciel était plutôt dégagé, avec plusieurs brise de vent qui l’aiderais à aller plus vite, sauf si elle devenait trop forte pour elle, dans ce cas, cela la ralentirais. Elle pris appuie sur ses pattes, enfonçant ses griffes dans le sol et elle s’envola, déployant ses grandes ailes pour les battre et prendre de la hauteur. Le vent soufflait dans ses écailles, la sensation n’était pas désagréable, au contraire. Elle s’amusa avec les changements d’air pour prendre le la hauteur et s’entrainer à faire quelques acrobaties. Elle n’avait pas vraiment pris de le temps de se familiarisé avec le vent depuis un moment déjà, préférant nager ou marchait. En même temps, quand on s’aventurait dans les sous-bois avec une masse corporelle comme elle, il était difficile de faire quoi que ce soit.

Certaines troupes d’oiseaux émigrant l’accompagner dans son voyage, malgré sa corpulence massive et son visage qui pourrait semblait légèrement agressif, lié à ses blessures passait, certains animaux s’approchait d’elle, même si il fallait du temps pour comprendre qu’elle n’était pas méchante, à croire que même les animaux juger sur le physique et la corpulence d’un être.. En même temps dans une nature aussi sauvage, il fallait bien se méfié, sinon on était vite mort. Ainsi allait la loi de la nature.. Aussi triste soit-elle. Elle s’amusa avec quelques oiseaux à faire des voltiges dans les airs, elle chassa leur prédateurs et ceux, jusqu’à ce que leur route doit ce croisé. Chrystal avait presque oublié ses bons moments qu’on pouvait passé dans les airs.. C’est alors qu’elle se décida qu’elle passerait plus de temps à survoler les terres que les nager, même si elle savait qu’elle n’aurait pas la force de survoler autant de kilomètres dans la mer, elle savait que ceux qui l’accompagnerais serais les dauphins, ses êtres magiques qu’elle avait toujours admiré. Quand elle traversait les mers comme elle allait le faire, souvent elle se prenait à jouer avec eux, en rigolant.

Le temps passé vite, déjà elle se trouvait au abord de l’océan, elle savait qu’elle devait à présent nager, le temps tournait à la pluie, peut-être à l’orage, sachant que l’eau et l’électricité ne faisait pas bon ménage, il était préférable de rester à couvert, surtout que l’océan allait surement se déchainer. Elle plongea de plusieurs mètres de hauteur en piqué, repliant ses ailes contres son corps et atterrit dans une un gros bruit et des multiples éclaboussures. Une fois que son corps se stabilisa dans l’eau, les bulles remontant le long de son corps en la chatouillant quelque peu en passant entre ses écailles, elle ouvrit les yeux. Le spectacle était à couper le souffle. Le fond de la mer reflétait de multiples couleurs autant par les poissons que par sa nature. Chrystal nagea, doucement, observant cette nature pour ne pas en perdre un bout, même si elle savait que par sa vision bleuté son paysage était légèrement déformait que pour la normale. Après tout, elle n’avait aucun rendez-vous avec qui que ce soit, elle avait le temps d’en profiter, de se nourrir aussi. Elle trouva quelques grottes à sa taille où elle dut y déloger quelques requins blancs pour y loger. Cela lui avait couté quelques égratignures et beaucoup de nourriture qu’elle risquait de ne pas entièrement manger, même si elle aimait la viande de requins, deux corps entiers étaient trop pour son estomac. Et elle ne voulait pas le transporter pour son voyage, cela l’encombrerais plus qu’autre chose. Elle les laissa alors, pour les poissons qui en voudrais, ou des dragons de mers qui vivaient peut-être dans les parages.

Suite à ses multiples événements et d’autres mineurs, il fallut plus que 6 jours pour arriver sur les plages de l’océan Rystel à Chrystal. Elle s’approcha du sable, humides par les vagues qui le léchait de ses va-et-vient, et mis ses premières marques dans le sol meuble. C’était agréable cette sensation, elle l’avait toujours aimé, surtout qu’elle convoité très peu de plage, mais beaucoup plus des lacs. Au plus elle s’avançait dans l’île, plus le sable devenait chaud. Le ciel semblait couvert ici, légèrement tintait de gris avec quelques nuages qui passaient par là. Elle soupira, elle espérait que le temps aurait était meilleur. Peut-être allait-il changer, après tout, une légère brise se faisait sentir sur son visage. Elle s’ébroua, chassant les derniers gouttelettes qui glissé le long de son corps pour s’écraser sur le sol. Une fois sécher, elle commença à marchait le long de l’océan, se rappelant les moments passait avec son ami à deux pattes et fourrures, Maritin. Cet étrange renard mélomane qui avait réussi à la charmer autant par son savoir en la matière mais aussi sa douce mélodie qu’il semblait vouloir cachait au monde entier. Peut-être allait-elle croisé son chemin ?


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4059
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Lun 30 Nov 2015 - 18:35

Monsta se prélassais dans les bois caché assez loin de toutes civilisations et autres ville. La tranquillité qu'il cherchait depuis quelque jour, il la trouva enfin. Tout semblait calme pour lui, rien n'étais a prévoir quoi que se soit. Il décida donc de se reposer quelque heures au pied d'un arbre éclairer par la lune pleine. Une nuit magnifique s'offrait a lui donc il ne mis que quelques minutes pour s'endormir et partir au pays des rêves. Il repensait a quelque une de ses aventures passé au coté de personnes incroyable et d'autre moins aimable. Il se sentait agréablement bien cette nuit, rien ne le dérangeait et il ne repensait pas a "avant" le lendemain le soleil était déjà au dans le ciel le soleil tapais sur ses écailles blanche qui pouvais presque refléter ces rayons. A son réveil il regarda les alentours instinctivement avant de se lever sur deux pattes, il s'étira quelques instants et admira le beau soleil qui laissait voir une belle journée. Rien ne pouvais mal allé cependant il sentit une grande vague de chaleur soufflé dans sa direction et se retourna quelque peu et remarqua ses ailes de glace presque dégeler. Il fit immédiatement la tête et se doutais qu'une aussi belle journée cachait forcément un mauvais évènement. Ne voulant pas se retrouver en mauvaise posture en cas d'imprévu il sortit une carte de sa sacoche et regarda le point d'eau le plus proche. Il nota un lieu nommé l'océan de Rystel. Tout portais a croire que c'était le point le plus proche. Donc il pris toutes ses affaires en main et commença un nouveau voyage.

Le temps avais décider d'être clément avec lui pour une fois. Il commença a marcher en prenant note de cette charmante forêt qu'il découvrit en même temps il gardait un œil sur sa boussole de repérage pour ne pas sortir du chemin. Il avais des notes sur beaucoup d'endroits et de personne qu'il avais rencontré il n'avait pas de souvenirs de ces voyages qui le marquais mais il gardais note de tout vécu pour un jour les racontés si il en a le courage. Le soleil commençais a baissé, il venais de finir de prendre ses dernières notes et regarda l'état de ses ailes. Elles étaient complètement fondues, il avais un poids en moins sur le dos mais volé lui étais impossible dans cette état. Pour ne pas perdre plus de temps il se mis sur 4 pattes et commença a courir même si il se fatiguera bien avant. Histoire de gagner quelques minutes. Il couru a toute allure dans la végétation. Il était bien plus agile sans la glace de ses ailes mais d'un faux pas il fut immédiatement arrêter par un arbre. Il resta au sol quelques secondes avant de ce relever et pensa que ce n'était pas vraiment la meilleur des idée. Il continua donc son chemin la tête ensanglanté d'une chute malencontreuse et finit donc par arriver au beau milieu de la nuit fatiguer et épuiser. Au lieu de partir au bord de l'eau il s'arrêta sur le sable assez loin de l'eau et changea les soins qu'il s'était fait pendant la marche. Il savait qu'il était mal en point mais continua de rester droit ne voulant pas paraître pour lui trop faible pour supporter cette blessure. Il commença donc a chercher dans son sac a dos les soins dont il avait besoins.
avatar

Personnage
Recherche: Femelle
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 15
Voir le profil de l'utilisateur http://monsta42.skyrock.com/
Messages : 147
Crédit : 2099
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 17
Localisation : Sur un lac gelé sous la neige dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Mar 1 Déc 2015 - 16:18

Le bruit de l’océan avait rassuré Chrystal elle se sentait bien ici. Ses pas marquée le sable chaud et humide, jusqu’à ce que les vague viennent lécher le sol et les effacer. Elle marchait lentement, profitant de ce moment comme le dernier. Elle avait presque oublié la douce sensation que pouvait procurait cette plage. Elle sentait qu’elle n’y était pas retourné depuis bien trop longtemps.. Elle marchait depuis un moment maintenant, le soleil était déjà tombait bien bas sur ce lieux magique, il changeait de couleur le ciel, passant qu’un bleu pâle à un ciel orangé. Chrystal huma l’air. Elle avait eu peur qu’il pleuve aujourd’hui mais le temps avait était clément, il était resté gris, mais aucune goutte de pluie à l’horizon. Pas plus de Maritin d’ailleurs. Peut-être avait-il décidé de voyager, à son tour aussi. Peut-être que ses voyages à elle, qu’elle lui avait compté l’avait transporté et donné envie de faire pareil ? Elle ne désespérait pas de le revoir un jour, loin de là. Elle décide de s’arrêter un instant, contemplant le coucher de soleil qui disparaissait derrière l’immensité de l’océan. Elle s’assit pour mieux en profité et resta éblouit. A dire que dans quelques minutes le monde serais plongée dans l’obscurité et que ce paysage ne réapparaitrait pas avant les prochaines vingt-quatre heures la rendait un peu triste.

L’océan s’illumina de ses milliers de lumières qui flottaient, qui disparaissait quand on essayait de les attraper et réapparaissait presque aussi qu’on arrêter de les pourchasser. Elles étaient fougueuse, comme la légère brise qui flottait dans l’air, faisant danser les quelques poils qui lui tombait le long du menton et qui tombait le long de son cou. Quelques piques dans son cou étaient révélé quand le vent décider de les mettre à jour en les ébouriffant. Chrystal sentait la sensation douce et agréable. Cela devait bien faire un long moment qu’elle n’avait pas eu une sensation de bien-être semblable. Son travail à Warfang lui prenait beaucoup de son temps aussi, malgré qu’elle aimait ce qu’elle faisait, elle avait besoin de se ressourçait, ainsi elle profitait de la période de creux entre les malades et les blessés pour prendre un peu de temps pour elle. Elle ne manquait pas d’argent, loin de là, surtout qu’elle ne l’utilisé que pour loger à l’auberge quand elle travaillait, le reste du temps elle chassait sa propre nourriture, sauf quand elle était trop fatiguée, elle allait, alors, au poissonnier commander son plat favori. Le saumon. Sa chair rose était le plus grand met pour les papilles de la grande dragonne. Elle pouvait en mangeait des kilos entiers en une fois sans jamais tombé malade.

Chrystal ferma les yeux, un instant, profitant de la brise qui fouettait son visage et du bruit des vagues qui venaient la berçait. C’est quand l’eau venu lui lécher les pattes qu’elle comprit qu’il était temps de continuer son chemin, de trouvait un abri pour la nuit pour pas que les prédateurs, qu’elle ne connaissait pas, ne viennent pas la déranger. Elle se leva du sable, s’ébroua pour reprendre ses esprits mais aussi pour se motiver, puis elle reprit son chemin. Les étoiles commençaient à apparaître dans le ciel, les lumières de l’océan était en train de monter, silencieusement, pour nous éclairait de là-haut. C’était si beau. Bientôt la lune remplacerait le soleil, le temps d’une nuit. Elle ne savait pas encore comment il allait être cette-nuit. Elle l’espérait pleine, cela était plus facile pour voir les prédateurs et évité le faite qu’elle était obligé d’aller un feu de camp qui l’empêcherais surement de dormir. Elle n’avait pas envie de dormir dans les profondeurs de l’océan aujourd’hui, elle avait encore peur de ses poissons lanternes, ceux qui attirent leur proie de leur lumière et qui dévoile seulement leur visage de cauchemar quand on est trop près. Et ceux, même si il était assez petit pour être manger d’une traitre pour Chrystal.

Alors qu’elle continuait sa balade nocturne, ce décidant d’un endroit pour la nuit, elle aperçut une ombre au loin. Pendant un instant, elle crut que c’était le renard, en même temps sa vue était déformait et elle voyait très mal la nuit, jusqu’à ce qu’elle comprenne que cette forme était trop grande et pas assez velue pour être le renard qu’elle connaissait. Ce qui semblait étrange c’est que se dragon semblait avoir des ailes dépourvus de membranes, c’était comme si il avait deux grands bâtons de chairs sur son dos. Peut-être était-ce une de ses caractéristiques ? Il semblait chercher quelque chose, elle décida de s’approchait d’un air méfiant, jusqu’à ce qu’elle sente, très légèrement, une odeur de fer, une odeur de sang. Sans doute était-il blessé et cherchait des soins ? Chrystal jura contre elle-même sur le faite qu’elle savait qu’elle n’arriverait pas à le laisser ainsi. D’un air méfiant, elle se dressa de tout son long et observa le jeune dragon à plusieurs mètres d’elle, la lune qui l’éclairait en face d’elle.


- Bonjour, vous cherchez quelques choses ? J’ai l’impression que vous êtes blessé, peut-être je peux vous aider ?

Elle observa chacun des mouvements du dragon, avec méfiance. Elle avait peur d’une embuscade quelconque. Il fallait qu’elle soit sûre que se dragon n’était pas méchant et encore moins qu’il avait des camarades cachait prêt à lui sauter dessus. Elle jeta un regard rapide dans la foret à coter avant de déduire qu’il n’était pas accompagné, sauf si ses compagnons étaient bien cacher.

- Au faite, je me suis pas présentait, veuillez excusez mon manque de politesse, je m’appelle Chrystal. Et vous, vous êtes ?

Elle lui sourit, montrant qu’elle sa bonne volonté à l’aidait réellement, cachant comme elle pouvait sa peur que le dragon soit un être mauvais ou accompagné de gens de mauvaise intention. Elle ne bougea pas, le temps qu’il lui répondit.


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4059
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Mar 1 Déc 2015 - 19:26

Il finit par trouver les soins qu'il cherchait et commença a préparer le reste. Il pris quelques minutes pour observer l'océan qui se trouvait devant lui. Les reflets ne pouvant pas rester très longtemps a cause de la houle n'en restait pas moins un beau spectacle. Rare sont les fois ou il a approcher les côtes. Il resta sans bouger quelques minutes a admirer l'eau dans un silence qui fut troubler par des bruits de pas, il regarda rapidement a coté de lui et vit un grand dragon au loin. Il ne pensais pas qu'il s'agisse d'une grande menace mais il valait mieux rester sur ses gardes.

Il repris donc sa préparation et enleva le bandage précédant souiller par le sang qui avait couler et pris un peu de temps pour mettre un désinfectant de sa préparation avant de le mettre sur sa tête. Il rangea ses affaires par la suite ne se préoccupant plus de rien et fut soudainement surpris par une voix qui venait d'à coté.


- Bonjour, vous cherchez quelques choses ? J’ai l’impression que vous êtes blessé, peut-être je peux vous aider ?


Il se retourna et regarda le dragon a quelques mètres de lui. Il restait quelques secondes a la regarder et finit de ranger ses affaires avant de fermer sont sac.

- Au faite, je me suis pas présentait, veuillez excusez mon manque de politesse, je m’appelle Chrystal. Et vous, vous êtes ?

En réponse a sa question il ne lui lança aucun mot ni même un regard avant de partir vers les vagues de l'océan pour s'y assoir et plonger les pattes dans l'eau. Il se demandait pourquoi une dragonne de son envergure avait un quelconque intérêt a sa santé. Il ne chercha même pas a savoir si elle était dangereuse ou non, il ne fit que l'ignorer pour vouloir resté seul et était près a être le plus désagréable possible pour le rester pendant la confection de ses ailes. Il restait figer en se remémorant la manière de si prendre pour refaire ses ailes en assez bonne état.
avatar

Personnage
Recherche: Femelle
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 15
Voir le profil de l'utilisateur http://monsta42.skyrock.com/
Messages : 147
Crédit : 2099
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 17
Localisation : Sur un lac gelé sous la neige dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Jeu 3 Déc 2015 - 18:20

La mer montait doucement mais surement, au fil des minutes maintenant que la nuit était tombée, bientôt elle redescendrait aussi vite quand le soleil se lèvera. Le bruit des vagues apaisait Chrystal dans un sens, comme une berceuse au gré du vent. C’était presque hypnotisant. Chrystal observait ce qui semblait être un dragon, qui finit par trouvait ce qu’il cherchait dans son sac et enleva son bandage de sa blessure avant de se soigner.. Seul. Il ne lui avait même pas touché mot pour lui dire que ça allait, rien. Sans même lui adressait un regard, le jeune dragon s’avança vers la mer pour plonger ses pattes avant. Elle ne savait pas ce qu’il faisait, mais elle avait bien conscience d’être entièrement ignoré. Elle qui c’était excusait de ne pas s’être présenté en disant être malpolie.. C’était un comble ! Est-ce que tous les dragons de cette île étaient comme ça ? Peut-être venait-il d’ailleurs.. A vrai dire, elle ne savait rien dire à son sujet, hormis le fait que c’était un parfait malpoli !

Le dragon avait réussi à l’énerver, faisant comme si elle n’était pas là. Ses griffes pénétrèrent dans le sol comme une menace et sa queue battait le vent, inconsciemment, de coup rapide, fouettant l’air comme un fouet frapperait un corps. Les piques le long de l’échine de Chrystal se redressait, doucement. Elle essayait de se contrôlait pour ne pas s’énerver, mais s’il y avait bien une chose que elle ne savait supporter, c’était l’ignorance. Le fait de se sentir invisible, transparente. De plus elle savait qu’elle ne pouvait passer inaperçu dans une situation comme ça, premièrement elle se trouvait trop près de l’individu et avec sa masse corporelle il était impossible de la manquait, de plus elle lui avait adressé la parole ! Les vagues qui frapper le sol près d’elle, le bruit que cela produisait, attisait son énervement envers le dragon, comme si agacé par son comportement, la tranquillité qu’ils lui apportaient se transformait en vers tempête..

Sa queue fouetta le sol, marquant le sable du passage violent. Elle ne résistait plus à l’ignorance que lui infligé ce dragon. Pour qui se croyait-il à la fin ? Un léger sifflement incontrôlait passa entre ses dents, elle n’arrivait décidément plus à observer se dragon. Elle se devait de partir avant de créer une bagarre. Ses babines se retroussaient, dévoilant une multitude de pair de dent blanche, aiguisé comme des lames. Elle martela le sol d’un air impatient, comme un de ses chevaux qu’elle avait observé, grattant le sol pour montrer son agacement. Il fallait qu’elle parte. Qu’est ce qui l’en empêcher ? Pourquoi voulait-elle resté au point de presque lui sauté dessus ? Elle respira un grand coup et d’une voix grondante elle lui dit.


- Si tu sais seulement m’ignoré quand je te propose de l’aide, bien. Débrouille-toi. Si tu as besoin de compagnie je ne serais surement pas loin pour ses prochains jours. Sinon, bon vent !

Elle se retourna et repris son chemin, ne jetant même pas un regard en arrière pour ce dragon qui n’avait que le don de l’énerver et l’ignorait. Peut-être devait-elle, aussi, arrêter d’être trop bonne. Malheureusement, c’était dans sa nature et elle n’y arrivait pas. Ce n’était surement pas pour rien qu’elle travaillait dans la grande cité comme soigneuse. Elle qui pensait prendre du bon temps sur cette île.. C’était assez mal partit. Peut-être que le voyage avait mis à vif ses nerfs aussi. Il n’avait pas était si tranquille qu’à ses précédents voyages, même si elle avait profité de beaucoup de paysage, elle avait aussi du beaucoup défendre sa vie contre les créatures marines. Les menaces n’étaient pas toujours terrestre, malheureusement, il y en avait aussi une paire de méchant sous l’océan. Et souvent ils n’étaient pas très beau à voir non plus et ils étaient aussi moche que méchant..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4059
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Lun 7 Déc 2015 - 14:09

Le dragon écouta son discours avec une certaine rancœur. Il détestait par dessus tout qu'on lui parle comme cela. Même si il sait que c'est la seul manière que peuvent réagir les gens face a son comportement. Il ressorti ses pattes de l'eau et commença à regarder la lune en silence avec une larme a l’œil. Il commença a parler dans son coin étant de nouveau seul.

Toujours le même discours que j’entends encore... encore... et encore. Il faut vraiment que j'évite le plus de monde possible. Mais autant que je me sois fais une fois de plus remonter, autant réparer cette erreur pour une fois.

Il rangea ses affaires dans son sac qu'il remit sur son dos et se retourna vers la dragonne en baissant la tête laissant une larme couler.

Hey. Toi la bas, Je... Je suis désoler, je voulais juste rester seul un moment, j'aurais du m'expliquer au lieu de rester de marbre. Je m'appelle Monsta.

Il releva la tête en souriant légèrement voulant faire de son mieux pour s'excuser.Lui qui ne fait jamais ça habituellement, il essaya d'être le plus sincère possible.
avatar

Personnage
Recherche: Femelle
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 15
Voir le profil de l'utilisateur http://monsta42.skyrock.com/
Messages : 147
Crédit : 2099
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 17
Localisation : Sur un lac gelé sous la neige dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Sam 12 Déc 2015 - 16:34

Chrystal était à cran, le dragon était resté froid, distant, l’ignorant comme si elle n’existait pas ! Elle qui le connaissait même pas, qui lui proposait son aide et même lui avait avoué son prénom ! D’ailleurs, elle n’aurait su avoué son nom de famille car elle ne le connaissait pas, sa famille est morte alors qu’elle était encore très petite et n’avais garder en guise de souvenir que ce.. Massacre. Et elle portait aussi en elle cette rancœur de n’avoir rien fait. Elle avait juste sauvée sa peau. Pourquoi méritait-elle de vivre, pour ELLE. Elle n’avait pas le droit de s’autorisé ça, surtout après avoir vu ça devant ses yeux, tout ce sang. Il est vrai qu’elle avait connu des moments de bonheur, d’exil, d’amour et d’ignorance dans ses 53 ans de vie. Elle était un corps qui réfléchissait et agissait selon ses propres lois. Elle faisait des erreurs que parfois elle n’arrivait pas à réparer, elle jouissait de sa petite vie même si elle avait tendance à avoir deux pattes gauches parfois. Ainsi était faite Chrystal. Le temps, la vie et son vécu avait façonné son caractère qui était aujourd’hui.

Elle savait son peuple malmené par les ignorants, les croyants maléfiques. Leur gentillesse avaient été sans limite, soignant, offrant tout ce qu’ils avaient. Trop de gentillesse. Le peuple avaient surement crut à une ruse pour les achever en douce. En fait, c’était simplement un manque de reconnaissance. Chrystal avait ça aussi dans son sang, elle avait besoin de reconnaissance, qu’on la voit, qu’on l’écoute. Dès qu’elle était ignorée ou pointé du doigt, elle se mettait en colère, elle bouillait. Et elle savait qu’elle pouvait avoir le sang chaud parfois, sans vraiment s’en rendre compte elle devenait même agressive, ainsi elle avait préféré s’éloigner du jeune dragon avant que quelconque accro désagréable se naissent. Chrystal marquait le sable de ses pattes, indiquant facilement la direction qu’elle prenait. Suite à son poids les marques étaient profondes dans le sable est avait du mal à s’effacer soit par la mer soit par le vent.

Alors que Chrystal tracé son chemin, sans savoir où elle allait, elle n’avait pas de but précis à par le faite de se détendre. Elle s’arrêta un instant pour regarder la lune, elle souffla et ferma les yeux. Alors une voix surgit dans son dos. Une voix encore inconnu. Celle du dragon qu’elle avait vu un peu plutôt. Il disait s’appeler Monsta, puis il s’excusa d’avoir était si froid. Chrystal se tourna vers le dragon. Elle ne pouvait ignorer le faite qu’il vient s’excuser, surtout qu’il l’avait certainement pisté juste pour ça. Elle le regarda de long en large le temps d’un instant, réfléchissant à ses mots avant de les sortir. Ce dragon avait des ailes faîte de cristaux de glace, ils semblaient lourdes, savait-il volé avec ? Surtout qu’aucune membrane ne les relié pour lui donner la force de se soulever ou de planer. Elle n’avait pas la capacité de savoir correctement voler, ayant comme élément l’eau, mais elle se débrouiller pas mal, les muscles de ses ailes c’étaient forgé avec le temps et savait la portée sur plusieurs kilomètres. Elle regarda le jeune dragon d’un air un peu moins hautain et beaucoup plus amicale.


- Hé ben, bonsoir Monsta. J’aurais préféré que tu me dises que tu préfères être seul que me laisser dans l’ignorance et rester distant. Qu’est ce qui t’amène, hormis le fait que tu viens t’excuser ?

Son regard pour le dragon était neutre, approchant plus du coter amicale que de l’hostilité. Chrystal était curieuse sur la morphologie de ce dragon, surtout sur le faite que ses ailes était uniquement fait de glace. Mais elle ne voulait rien laisser paraître de sa curiosité. Il l’avait ignoré et blessé en partie de son estime. Les explications viendront surement plus tard. Entre temps, elle devait surtout connaître ses intentions.


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4059
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Dim 13 Déc 2015 - 18:29

Monsta répondit en baissant le regard de nouveau n'ayant pas vraiment voulut paraître aussi insociable.

Et bien pas grand chose en faite... Je voulais principalement m'excuser et peut-être avoir un moyen de me racheté de mon erreur, j'ai l'air froid comme ça mais je peux être près a faire n'importe quoi pour rendre service quand il le faut. Mais si vous ne voulez pas que je reste je peux partir plus loin, j'ai besoin de reconstruire ce qu'il reste de mes ailes.

Il décide de poser ses affaires et s'assoit dans le sable qui s'envole légèrement arriver a terre. Il pensait rapidement au nombreuse personne qui l'ont déjà fait cette remarque récurrente. Il n'a jamais osé ce montré quand quelqu'un lui faisait cette morale par peur que la situation empire. Nombreuse étais les fois ou il a juste passé son chemin devant quelqu'un ayant besoin d'aide pour quoi que se soit mais qui n'avait pas apprécier cette froideur que reflétait le jeune dragon. Y compris ses défunts parents qu'il avait abandonner derrière lui cette fameuse nuit. Il ce mit a pleurer quelques larmes qu'il essuya aussitôt pour ne pas montré sa tristesse devant Chrystal et pour paraître normale, il décide de lancer quelques mots pour noyer le poissons

C'est beau et calme ici, c'est la première fois que je viens dans un endroit aussi calme et beau a la fois. Vous venez souvent j'imagine. Sa doit vous paraître normal ce décors pour vous

Il décide de tourner son regard vers l'océan pour paraître crédible.
avatar

Personnage
Recherche: Femelle
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 15
Voir le profil de l'utilisateur http://monsta42.skyrock.com/
Messages : 147
Crédit : 2099
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 17
Localisation : Sur un lac gelé sous la neige dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Mar 15 Déc 2015 - 0:47

Chrystal sentait que le jeune dragon voulait se soumettre, s’excuser platement, mais elle trouvait qu’il en faisait trop, sans doute trop. Avait-elle était si froide envers lui pour qu’il se plie autant en toujours plus bas pour lui montrer qu’il était sincère ? N’avait-il pas vu que ses excuses en paroles étaient suffisantes vu qu’elle avait remarqué dans son regard sa sincérité. Cela commençait presque à l’énervé plus que autre chose, elle avait peur de perdre patience à cause de ça. Sans doute n’avait-il pas l’habitude de retourner vers les pas du dragon qui lui adressé la parole et qui se sentait vexé par son manque de parole. Il lui expliqua qu’il était venu la rejoindre pour s’excuser mais aussi se racheter. Il se disait être prêt à faire n’importe quoi. Chrystal se sentait exaspéré mais à la fois contente que ce jeune idiot n’était pas tombé sur quelqu’un de plus machiavélique que elle ou plus.. Pervers. La tournure de ses phrases pouvait paraître déplacer quand on avait l’esprit un peu mal tourné.

- Tu n’es pas obligé de faire quoi que ce soit, tes excuses sont suffisantes. Tu n’es pas obligé de te mettre plus bas que terre non plus, relève donc la tête et fait moi face, je ne te mangerais pas. Un dragon mauvais aurait profité de ta faiblesse, autant de la façon dont tu te plie mais aussi du faite que tu dis que tu serais prêt à tout pour te faire pardonner. Pour le futur, fait attention, tu ne sais pas sur qui tu peux tomber. Assure-toi avant tout que ton adversaire n’est pas ton ennemi. Je ne veux nullement te faire une leçon de moral, prend ça pour un avertissement.


Le dragon déposa ses affaires dans le sable, le vent soufflait près de l’océan et le sable était souvent emporté, trop léger par rapport à la force qu’il procurait. Le dragon semblait triste. Elle crut apercevoir même des larmes. Elle ne comprenait pas trop pourquoi il réagissait ainsi et elle ne chercha pas à le demander non plus. Peut-être avait-il eu des sérieux soucis ses derniers temps et qu’il avait besoin d’un peu de réconfort sans vraiment le montré ? Elle savait que parfois les mâles cachait une certaine fierté et refusait de montré leur faiblesse. Le jeune dragon de glace ce frotta le visage, ce qui pourrait être sa joue, elle n’arrivait pas à distinguer de la grande carrure qu’elle avait. Elle ne savait pas ce que chercher ce jeune dragon en changeant aussi rapidement de sujet, sans doute était-il perdu. Il lui disait que Chrystal devait surement venir souvent ou au moins voir souvent ce paysage. Elle fût assez étonnée qu’il pense ça, même si cela se voyait surement que c’était son élément, elle ne comprenait pas comment il arrivait à venir à cette conclusion. Elle le regarda, écoutant le bruit des vagues de leurs douces mélodies et lâcha un petit soupire.


- Hé ben.. Malheureusement non. Pour tout dire, cela faisait longtemps que je n’étais pas revenue ici. La dernière fois il y avait plusieurs mois, peut-être une année, je n’ai plus la notion du temps depuis assez longtemps. Je vois au fil des saisons seulement, je vis au jour le jour. C’est peut-être ainsi quand on a passait la cinquantaine d’année. La dernière fois et première fois que je suis venue ici j’ai rencontré un renard. Il a piqué ma curiosité mais il était un bon petit gars. A vrai dire, en revenant ici j’espérais le revoir. Mais mes voyages l’ont peut-être emporté aussi.

Elle sourit, s’imaginant le petit renard arpenté les plaines, les montagnes mais aussi les villes qui entouré les terres, loin d’ici. Peut-être avait-il visité le Havre des étoiles dont elle lui avait parlé ? Sans doute qu’il aurait trouvé ce lieu aussi magique qu’elle. Lui qui semblait aimer tout ce qui était intouchable. Tout comme sa douce musique.. Elle y repensait souvent. Ça avait été court, mais cela l’avais bercé. Un peu comme quand elle était encore dans son œuf et que sa mère chantait à coter, il y avait maintenant presque cinquante-quatre ans..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4059
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Jeu 17 Déc 2015 - 11:24

Monsta repensait à sa visite au havre des étoiles ou il a rapidement rencontré deux renard qu'il a préférer éviter. Pensant que sa n'avais aucun rapport il évita le sujet.

Voir un ami partir et espérer le revoir, c'est assez poétique dans ma tête a chaque fois que j'entends ce genre de paroles. Je ne suis pas musicien ni écrivains mais je sais reconnaître quelque chose de beaux et nobles quand je l'entends.

il retourna son regard vers la dragonne. il l'observa plus en détails la dragonne voulant ne pas paraître brusque pour un quelconque sujet car il serait dommage de lancer un sujet douloureux ou sensible sur un détail qui peux paraître visible. il espéra que ses prochain mots ne sois pas mal choisit sentant un léger stresse monter n'ayant pas l'habitude de parler.

Sinon... je... Je voudrais savoir pourquoi vous êtes la si votre dernière visite remonte a plusieurs mois. Je suis assez intrigué... mas si c'est... c'est juste par rapport a votre ami seulement... oubliez ma question idiote.

Il essaie d'aligner quelque mots pour ne pas paraître froid, mais ne sais pas quoi expliquer et sort différent mot au hasard. Se sentant très gêner de paraître si pathétique a cause de son bégaiement involontaire.
avatar

Personnage
Recherche: Femelle
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 15
Voir le profil de l'utilisateur http://monsta42.skyrock.com/
Messages : 147
Crédit : 2099
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 17
Localisation : Sur un lac gelé sous la neige dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Lun 4 Jan 2016 - 12:47

Le temps passait sur la plage, plus vite qu'on ne pouvait l'espéré. Et c'était quasi comme cela à chacun des voyages de la grande bleue. Elle s'occupait tant que le temps filait à toute allure, n'ayant même pas le temps de l'embrasser qu'il était déjà partit. Le temps s'écoulait dans le sablier qui emportait certaines âme vers l'au-delà. Le temps et la mort ne faisait qu'un dans cette univers ou seul le plus fort pouvait régner. La dure loi de la nature. Ainsi allé la vie ou seul les plus fort régner et les faibles mourrait. C'est ainsi que la dragonne, pensant être au début de la nuit était en faite au milieu, presque au crépuscule. Le ciel étoilé se reflétait dans l'eau clair de l'océan comme un miroir en mouvement. C'était calme, reposant. On aurait presque put dire que le lieu était si calme que c'était la magie elle-même qui régner en ces lieux pour s'assurait qu'il reste ainsi. Quelque hululement de chouette raisonnait au loin, cachait dans les arbres à l'affût d'un mulot affamé ou d'une sourie inattentive. Une légère brise flottait dans l'air, fraîche et aussi douce qu'une caresse. C'était presque un endroit de rêve, mais surement de vigoureux prédateur se cachait dans les fourrés, même si elle n'en avait jamais remarqué un seul de ses seuls passages. En même temps elle voyageait rarement de nuit.

Ce qu'elle n'aimait pas dans la nuit n'était pas autant sa vision déformait qui l'empêcher de voir correctement et ce, même si la lune était pleine. Non, juste des centaines d'ombres qui se cachait dans les recoins obscur, vous fixant de leur yeux jaunes, attendant le bon moment pour vous sautez dessus. Rien qu'à y penser, Chrystal en avait la chair de poule. Les dragons des ténèbres se cachait peut-être ici ou là de l'île. Seul les habitants de ce lieu pouvait les percevoir, connaissant l'endroit comme leurs abris, à l'affût du moindre changement dans l'air, odeur ou mouvement. En tout cas, le dragon de glace ne semblait pas avoir froid aux yeux, peut-être avait-il une certaine habilité à vivre la nuit. Alors que Chrystal lui avait légèrement parlait de Maritin, le dragon comparait ses paroles à celui d'un poème. Elle trouvait la comparaison assez étrange, elle qui était loin d'être née dans la noblesse, elle ne connaissait pas vraiment cela. Mais d'un coter elle trouvait cela amusant malgré elle.


- Hé ben, j'ai toujours pensé que la vrai amitié perdurait malgré le fil du temps. Chacun finit par menait son train-train quotidien et les routes d'une ancienne amitié se recroise. Pour ma part je préfère voyager que rester dans une longue monotonie ou on en voit pas le bout.


Chrystal laissa un léger sourire se dessiner sur son museau. Des amitiés, elle s'en était fait pas mal, mais elle avait perdu la trace de la plus part d'entre eux. Le monde était si vaste et elle ne tenait pas en place. Pourtant elle passait encore beaucoup de temps à l’hôpital de Warfang à soigner les blessés et les malades qui avaient besoin de soin. Et il y avait toujours du travail là-bas, les guerriers revenaient nombreux des terres noires, mortellement blessés pour la plus part. Elle n'était qu'une infirmière, ne s’entraînant plus vraiment à maîtrisait son pouvoir pour montait en grade de médecin. Sans doute cela ne l’intéressait pas autant pour le faite qu'elle serait obligé d'être bien plus présente, le centre de soin était en constant manque de personnel. C'était surement cela qui la bloquait au fond. Ne plus profitait d'une liberté. Elle s'y remettrait surement si elle trouverait un compagnon pour s'installé dans la ville, mais entre temps elle profitait. Le dragon ne semblait pas sur de lui, bégayant comme si il avait peur de quelque chose. Même si elle avait remarqué qu'il l'avait fixé de long en large pour l'étudier, elle ne comprenait pas. Semblait-elle si effrayante ?

- Pas que. Je travail très dur dans la grande ville de Warfang et j'avais besoin de repos pour ne pas devenir folle. Certes, j'avait l'espoir de retrouver mon ami à poil, mais je voulait surtout me ressourçait. Et vous, que faite vous ici ?

Chrystal observait beaucoup les fourrés, n'étant pas vraiment tranquille tant que le jour ne se serais pas lever. Elle avait peur des yeux jaunes cachait, elle ne pouvait ni flairé ni voir. Ainsi, en se retournant vers le dragon, elle remarqua qu'il n'avait fait qu'une partie de ses ailes de glaces. Combien devait pesait chaque cristaux ? Plusieurs kilos sans doute, ses bras qui les portaient devait avoir une sacré musculature ! C'était la première fois qu'elle voyait cela, elle en avait rencontré des dragons de glace, d'ailleurs Agrandil en était un, et eux avait une membrane, tout comme elle, qui leur permettait de volait sans problème. Elle essaya de comprendre mentalement comment il arrivait à voler, même si elle savait au fond qu'elle n'aurait pas la solution.


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4059
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Lun 11 Jan 2016 - 13:24

Monsta restait concentré sur ce qu'il faisait, il voulait vite en finir pour ne pas être pris de vitesse au cas ou, la nuit  n'es jamais sure. Il écoutait la dragonne raconter sa vision sur l'amitié, en même temps il repensait a ces deux renard qu'il avait croisé un jour dans un endroit assez étrange nommer le havre des étoiles, il se disait que cela avait peut-être un rapport avec la personne dont parlais la dragonne. Et puis il entendit la dragonne demander :

Et vous, que faite vous ici ?

Il répondit toujours un peu en bégayant

Hum... Je suis venu pour faire ce que vous voyez en ce moment... J'ai... eu un petit accident en restant trop longtemps au soleil avec un temps chaud... Mais bon Sa... devrait ce faire rapidement je crois.

Il avait du mal a trouver les bons mots il n'avait pas l'habitude de parler aux autres et puis surtout à la gente féminine en plus. Il devenait rouge au fur et a mesure de la conversation, par peur que sa gêne se voyait trop il détourna rapidement le regard et demanda pour essayer de combler le vide :

Parlé moi un peu de votre ami que vous avez rencontré ici, il a l'air de vous avoir intéresser pas vrai ?...

Il reprit son travaille de plus belle en essayant de se calmer pour mieux parler
avatar

Personnage
Recherche: Femelle
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 15
Voir le profil de l'utilisateur http://monsta42.skyrock.com/
Messages : 147
Crédit : 2099
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 17
Localisation : Sur un lac gelé sous la neige dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Dim 24 Jan 2016 - 17:51

La nuit semblait bien paisible dans ses lieux, hormis les bruits de vagues et des hululements des chouettes et hiboux rien ne semblait se passait. Après tout, le soleil ne devrait plus tarder à montrer le bout de son nez si ses calculs étaient bons. La lune brillait très fort ce soir-là, suivit par des étoiles qui brillaient déjà moins fort au fur et à mesure que le temps passait. Le paysage du ciel étoilé se reflétait dans l’eau de l’océan qui se trouvait à coter d’eux, se déformant à chaque vagues qui passait pour venir longer jusqu’au sable. Jusqu’à leur pied. La mer se retirer doucement, elle l’apercevait déjà.  Depuis qu’elle avait « fuit » le dragon de glace et qu’elle continuer à marcher tout droit le long de l’eau, la mer c’était déjà reculait d’au moins cinq centimètres. Elle parla légèrement de Maritin, le renard qu’elle avait rencontré il y avait quelques mois de ça. Elle se souvenait aussi comment cette rencontre avait eu lieu. Elle savait qu’elle y avait risquait sa vie en faisant ce qu’elle avait fait, mais au final elle ne l’avait pas regrettait. Ce jeune renard était un être adorable, même s’il ne connaissait pas sa vraie forme, celle que Monsta voyait devant lui. Après tout, c’était sans doute mieux ainsi. Qu’aurait-il pensait s’il la voyait du haut de ses dix-sept mètres de hauteur ? il aurait surement pris peur.


Monsta lui dit qu’il était là parce qu’il était resté trop longtemps au soleil et qu’il refaisait, ce qu’elle pensait, ses ailes. C’était assez étrange comme manière de procéder pour savoir se permettre de voler à nouveau, mais c’était surement mieux ainsi. Lui aussi devait rarement allez dans les endroits chauds, sans doute vivait-il la nuit et dans les endroits neigeux comme la Montagne Enneigé. Elle n’avait pas eu l’occasion d’y aller, pas encore, mais elle avait entendu pas mal d’histoire en ses lieux. Des monstres terribles vivaient là-bas, terrifiant, il arrachait les ailes des dragons et les dévorer.. Rien qu’à y pensait elle frissonna. Entre ça et le risque de catastrophe naturel.. Cela devait être terrible de voyager là-bas. On ne savait surement pas voler, obliger de traversé le lieu à pattes, luttant contre les intempéries variables qu’ils devaient avoir là-bas. Elle n’en demanda rien au jeune mâle, elle se contenta juste d’imaginer. Les questions viendraient à temps. Elle avait tout le temps de profiter de ce lieu pour se ressourçait.  D’ailleurs elle remarqua à ses geste mal habile et son regard rapidement détournait qu’il éprouvait un gène. Elle ne comprenait pas ce qui pouvait le gêner à ce point, avait-elle dit quelque chose qui pouvait le mettre dans cet état ? Elle haussa les épaules, ne cherchant pas d’explication à sa question. Le dragon lui demanda de parler de Maritin avant qu’il ne reprend sa tâche.

-          - Effectivement, je n’ai jamais croisé d’être qui m’avait autant intrigué. Sans doute parce que à part les hommes guépards je n’ai jamais croisait d’animaux capable de se déplacer sur deux pattes.. Mais aussi, il dégage quelque chose de mystérieux. Et puis.. J’ai vu qu’il jouait de la musique avec le vent ! Je ne crois pas que c’était la magie, non, il contrôlait l’eau. L’eau était son élément. Il savait sécher sa fourrure en passant une patte dessus et pouf ! C’était sec ! Je pense pas qu’il se rendait compte qu’il était un grand magicien mine de rien.. Et puis, ses couleurs de fourrure si attique..  Je n’ai jamais vu sa sur aucun autre animal, même sur un oiseau. Il était d’un bleu presque fluorescent et aux extrémités il était jaune ! As-tu déjà vu un animal qui portait ses couleurs ? En même temps, je ne pense pas qu’il en existe beaucoup, sinon ils se ferais facilement tuer.. C’est la loi de la nature après tout.


Elle observait le mâle refaire ses ailes tout en lui parlant de Maritin. Les souvenirs affluaient comme si il se trouvait juste à coter d’elle. C’était étrange, elle pouvait presque sentir sa présence, pourtant il n’était pas là, c’était une certitude.. Pourquoi vivait-il sur cette île déjà ? Ah oui, son père adoptif qui était un lapin et très grand admirateur de la technologie..  Si elle se souvenait bien c’était ça qui l’avait tué. Une expérience ratée. Pour sa part, elle n’aimait pas beaucoup la technologie, c’était un instrument qui voulait remplacer la magie mais en plus dangereux encore que la magie noire. Heureusement elle était très peu présente en ce monde, souvent des dragons aux écailles sombres qui la contrôlait, mais ils étaient en effectif mineur. Si la technologie trouvait sa place.. Ce serait en effectif majeur et cela pourrait détruire des masses entières de race animal magique ou non. Mais elle entraînerait surement des guerres si sanglantes que la terre elle-même n’en as jamais connu de tel, même quand Cynder était encore impératrice. Ce n’était pas pour peu dire que la technologie lui faisait plus peur que la magie noir elle-même..


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4059
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Mar 9 Fév 2016 - 0:23

Il restait a l'écouter attentivement tout en finissant ses "réparations" et fit quelque lien avec ces mêmes être rencontré au havres des étoiles. Il c'est abstenu de posé son idée qu'il ait rencontré par peur de se trompé et paraître ridicule même si il savait qu'a force de se comporté ainsi cela se remarquera plus qu'autre chose et passera pour quelqu'un d'idiot. Il n'avait pas eu le temps de lui parlé pour les mêmes raison qui le pousse a vouloir être seul. Mais il reste intrigué sur cette possibilité qu'il s'agisse de lui et ce contente d'écouté la fin du récit de la géante et en même temps de finir sa routine agaçante.

Vous aviez vraiment l'air de l'apprécier... alors que vous ne l'avez croisé qu'une seul fois... vu tous ce que vous me dites c'est comme si vous l connaissiez par cœur.

Il s'allongea sur le sable fatigué par ses mouvements répétitifs et épuisants et continue de parlé plus calmement en fermant les yeux.

Vous avez eu la chance au moins de rencontré quelqu'un comme lui. Je vous envie rien qu'a vous entendre pourtant en temps normal je préfère être seul et ne parlé a personne.
avatar

Personnage
Recherche: Femelle
Clan / Faction: Dragon Neutre
Age: 15
Voir le profil de l'utilisateur http://monsta42.skyrock.com/
Messages : 147
Crédit : 2099
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 17
Localisation : Sur un lac gelé sous la neige dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta] Ven 29 Avr 2016 - 0:29

Le vent soufflait un peu plus fort en emportant des langues d’eau qui s’écrasait sur le sable. L’heure tournait, la nuit ferait bientôt place au jour. Ils auront eu de la chance, aucun ennemi ne les avait embêtés alors qu’ils étaient à découvert. Tout était calme. Peut-être trop calme. Le ciel commençait déjà légèrement à s’éclairait de ses pâles lueurs du jour. C’était infime mais Chrystal les distinguait nettement, elle qui avait tant de mal à voir dans le noir. Elle savait que dans moins de deux heures elle couvrirait l’horizon pour baigner la plage dans ses premiers rayons de soleil qui viendra réchauffer la terre. Monsta et elle devra trouvait un endroit couvert par les ombres pour ne pas casser le beau travail tout neuf du jeune mâle. Il venait de passait un bon bout de temps à refaire ses ailes, ce serait dommage que tout cela fond en un clin d’œil. Peut-être que le mâle n’avait pas encore remarqué le léger changement de luminosité dans le ciel, en tout cas cela ne devrait pas tarder, sans doute était-il trop occupé à écouter les paroles de la dragonne.

D’ailleurs, elle fût assez surprise que le dragon n’avait pas relevé quand elle avait parlé de la fourrure peu commune de Maritin. Ce pourrait-il qu’il l’a croisé mais qu’il n’osait pas ou peu en parlé ? En tout cas, si elle n’aurait jamais vu ce renard spécial elle aurait surement très curieuse de le rencontré. Soit ce dragon cacher son enthousiasme à le rencontré soit.. Il était loin d’être curieux. N’avait-il pas dit qu’il préférait vivre en solitaire ? Après tout, Chrystal avait dit cela aussi à une époque. Avant de faire des grands voyages qui l’ont emmené à des rencontres exceptionnelles ! En voulant s’enfonçait dans tant de solitude le jeune mâle loupé surement plein d’opportunité de vivre des choses merveilleuses. N’était-ce pas un choix de vie qu’elle devait accepter de sa part ? Certes, pourtant il appréciait tout de même sa présence, peut-être qu’elle pourrait lui donner un autre regard sur les inconnus et leurs mystères !


- C’est vrai. J’ai eu le temps d’apprendre beaucoup sur lui comme lui de moi. Pas au point de le connaitre par cœur, mais de connaitre un peu sa personnalité. J’ai passait des heures peut-être une ou deux journée, je ne suis plus sûre, le temps passe si vite quand on s’amuse. Enfin, il restait quand même un être mystérieux pour moi avec plein de chose à apprendre ! C’est aussi pour ça que je suis revenue en ses lieux. Espérez le revoir et en apprendre encore plus sur lui et tous les mystères qu’il cachait !

Chrystal voyait bien que il avait portait beaucoup d’effort à refaire ses ailes, pourtant elle avait l’impression que tout ce qu’elle racontait sur son ami était normal pour le dragon, comme si elle parlait d’un animal qu’on pourrait croiser tous les jours. Au fond d’elle, elle était légèrement perturbé qu’il savait restait autant de marbre. Pourtant, à sa grande surprise, le mâle disait qu’elle avait de la chance de l’avoir rencontré et qu’il l’enviait. Elle esquissa un sourire. C’est vrai, elle avait eu de la chance de l’avoir rencontré, peut-être que cette opportunité ne se présentera plus après tout. Il était vrai que Maritin était un être exceptionnel et il rêvait de voyager loin de ces terres. Sans doute il arpentait Avalar avec ses machines étranges pour apprendre plus à connaître les espèces.


- Je pense que vous devrez essayer, un jour, de mettre votre solitude de coter pour essayer de vous lier d’amitié avec quelqu’un que vous rencontrerez lors de vos voyages. Vous pourrez qu’en tiré des expériences, bonne ou mauvaise. Personnellement, les miens ont était plus bonne que mauvaise. Et puis quand on retrouve quelqu’un autour d’une contrée après plusieurs mois, voire plusieurs année depuis la dernière rencontre, si la relation as était positive cela peut donner de belle retrouvaille. Par contre, le soleil va bientôt se lever, nous devrions commencer à chercher une grotte ou quelques choses du genre si vous ne voulez pas voir votre travail détruit en quelques heures. Surtout que la dernière fois que je suis passait en ses lieux les journées étaient plutôt chaudes !


Elle se tourna dos à l’immensité de l’océan pour se dresser devant la forêt encore sombre car les premiers rayons de soleil ne l’avait pas encore atteint, c’était à peine si il avait changé la clarté de l’eau. Mais elle ne connaissait nul grotte, ni endroit à l’abri de la chaleur ici, à vrai dire, tout ce qu’elle connaissait encore c’était son immense plage, sans fin alors l’étendu immense de l’océan. C’était tout.


Agrandil.. Je t'attendrais jusqu'à ce que la mort nous sépare..



- Ma véritable forme -

Spoiler:
 
avatar

Personnage
Recherche: Mâle
Clan / Faction: Dragon de wafang
Age: 53 ans
Administratrice
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 327
Crédit : 4059
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Près des eaux
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
“Le monde n'a jamais été un océan de paix.” [PV Monsta]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
» Tous les matins du monde ne reviennent jamais ...
» Un jour, les sucreries domineront le monde et je serai leur plus fidèle serviteur [en cours]
» De toi naîtra un poulain qui n'aurait jamais dut venir au monde... [PV Fouganzy] A archiver !
» les dodos n’ont jamais froid, la fin du monde ne passera pas ! elisea

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro & Cynder Forum RP / RPG :: Zones RPG :: RP Morts-
Sauter vers: